Un week-end à Chartres entre saveurs, couleurs et lumières !

Chartres 2017 ©Etpourtantelletourne.fr

De Chartres, nous ne connaissions que la cathédrale. Cette majestueuse bâtisse qui domine les environs à des kilomètres à la ronde. Nous avions ainsi vu celle-ci de loin, lors d’un trajet vers Paris en passant par les routes départementales. Alors cet été, c’était décidé, nous avons pris la direction de Chartres pour mieux la connaître. Et ça a été une jolie virée, dans une ville qui offre de multiples facettes…

Nous vous emmenons ainsi à la découverte de Chartres, entre gourmandises, artisanats et les illuminations qui en révèlent la beauté chaque soir.

Chartres en saveurs

Un week-end à Chartres ne peut se faire sans goûter aux délicieuses spécialités locales. Et elles ne manquent pas ! Au détour de nos déambulations dans les rues, nous avons pu ainsi émerveiller nos pupilles et nos papilles : le chocolat Mentchikoff, la bière l’Euralienne, le sablé de Beauce, les thés de Chartres, les chips Belsia, le pâté de Chartres, le Beauce Cola… et la liste est encore longue !

Pour commencer notre journée, nous avons été faire un tour au marché sous la halle de la place Billard (le marché y a lieu tous les mercredis et samedis matins). Nous vous donnons ensuite rendez-vous, comme d’habitude, dans la partie « Y manger » de nos bons plans (en bas de cet article) pour vous parler des établissements culinaires testés. Nous vous donnons juste en-dessous un petit aperçu du délicieux petit-déjeuner fait maison servi à notre chambre d’hôtes « La Maison Ailleurs ». Nous en avons l’eau à la bouche rien qu’en regardant à nouveau les photos…

Chartres cathédrale 2017 ©Etpourtantelletourne.frChartres marché 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Chartres marché 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Chartres marché 2017 ©Etpourtantelletourne.fr
Chartres 2017 ©Etpourtantelletourne.frChartres 2017 ©Etpourtantelletourne.frChartres 2017 ©Etpourtantelletourne.fr
Chartres maison d'hotes maison ailleurs 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Chartres maison d'hotes maison ailleurs 2017 ©Etpourtantelletourne.fr

Chartres en couleurs

Si Chartes était une couleur, elle serait le bleu. Ce bleu lumineux et unique qui orne les vitraux du 12e siècle des lieux saints de la région. Pour en savoir plus sur l’histoire du vitrail, le seul musée de France dédié à cet art se trouve ici (5 rue du Cardinal Pie, 7 € le billet adulte, 5,50 € le billet au tarif réduit). Le bâtiment aux imposantes poutres apparentes (les greniers de Loëns, classés Monument Historique), nous dévoile les vitraux de la cathédrale en détails (au nombre de 172 et représentants plus de 5 000 personnages !) ainsi que les différentes techniques du vitrail. Au sous-sol, une exposition nous présente des œuvres d’artiste du monde entier. Un univers coloré, à ne pas manquer si vous souhaitez tout savoir de ces vitraux…

Et pour aller plus loin sur cette même thématique, nous sommes ensuite allés à la rencontre d’un artisan maître verrier : Kévin Picol. Dans son atelier, un peu à l’écart du centre-ville (73 rue du Bourgneuf), Kévin nous parle avec passion de son métier. Nous l’écoutons religieusement nous expliquer les techniques, ses inspirations, l’évolution de son métier, ses collaborations et ses rencontres surprenantes… entourés de ses réalisations colorées et, pour certaines, chargées de symboles et d’émotions. Kévin ne travaille pas, il « s’amuse » à créer. Et c’est un vrai plaisir pour lui de partager tout ça. Quelques-unes de ses créations sont en vente directement dans son atelier. Il propose également du sur mesure, selon les envies et besoins de ses clients. C’est une rencontre avec un passionné passionnant !

À quelques minutes de route de l’atelier de Kévin, si vous aimez le street-art, nous vous conseillons de faire le détour par le quartier de Bel Air. Quatre immeubles d’une surface de 4 000 m² ont ici laissé leurs murs gris sous les pinceaux d’artistes peintres. Ces trompe-l’œil détaillent les symboles et incontournables de Chartres. Nous sommes passés ici rapidement en voiture mais, assurément, si vous avez un peu de temps, prenez-le pour flâner et admirer ces fresques géantes !

Chartres 2017 ©Etpourtantelletourne.fr
Chartres musée du vitrail 2017 ©Etpourtantelletourne.frChartres cathédrale 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Chartres 2017 ©Etpourtantelletourne.frChartres 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Chartres 2017 ©Etpourtantelletourne.frChartres atelier picol 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Chartres atelier picol 2017 ©Etpourtantelletourne.fr

Dernière étape de cette journée haute en couleurs : la Maison Picassiette (22 rue du Repos, 5,60 € l’entrée, gratuit pour les moins de 18 ans) ! Sous ce nom original se cache le projet fou d’un homme, Raymond Isidore. Pendant 32 ans, cet employé communal a recouvert l’ensemble de sa modeste habitation de mosaïque. Toutes les pièces, du sol au plafond, y compris le mobilier et les extérieurs ! Une vraie curiosité ! Nous déambulons ainsi parmi les morceaux de porcelaine et de faïence et parmi les débris de vaisselles aux couleurs éclatantes et aux motifs variés. Cette maison se trouve à environ 1,6 km du centre-ville, mais ne manquez pas d’y passer, elle vaut le détour !

Chartres Maison Picassiette 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Chartres Maison Picassiette 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Chartres Maison Picassiette 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Chartres Maison Picassiette 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Chartres Maison Picassiette 2017 ©Etpourtantelletourne.fr

Chartres en lumières

Si Chartres émet une profusion de couleurs en journée, les nuits estivales n’en sont pas moins plongées dans le noir ! Vingt-six sites et monuments sont ainsi mis en lumières à l’occasion de l’événement « Chartres en lumières » (les illuminations sont à voir jusqu’au 7 octobre, tous les soirs de la tombée de la nuit jusqu’à 1 heure du matin).

Pour découvrir l’événement (entièrement gratuit en visite libre), nous avons suivi l’une des visites guidées proposées tous les vendredis soirs (17,50 € par personne, 8 € pour les enfants, à réserver auprès de l’Office de tourisme). Cette visite nous emmène d’abord au sous-sol de la cathédrale… à la lueur des bougies. Nous apprenons quelques secrets et anecdotes sur celle-ci, avant d’arriver dans la nef de la cathédrale. Au-dessus de nous, la voûte est à 37 mètres de hauteur et la lumière des bougies peine à arriver jusqu’en haut. C’est si impressionnant… Nous sortons ensuite de la pénombre de la cathédrale et les couleurs des projecteurs illuminent la façade. Nous faisons le tour de celle-ci, accompagnée de notre guide qui nous dévoile les coulisses et les détails de ces projections.

Il est déjà minuit passé et Capucine, dans le porte-bébé, ne manque pas une miette de ces illuminations… Nous décidons donc de nous arrêter là (pour continuer, c’est facile : l’ensemble des sites illuminés sont reliés par des points lumineux bleutés sur les trottoirs). Nous ne manquerons pas en tout cas de revenir à Chartres afin de profiter pleinement de l’événement.

Chartres en lumières 2017 ©Etpourtantelletourne.frChartres en lumières 2017 ©Etpourtantelletourne.frChartres en lumières 2017 ©Etpourtantelletourne.frChartres en lumières 2017 ©Etpourtantelletourne.frChartres en lumières 2017 ©Etpourtantelletourne.frChartres en lumières 2017 ©Etpourtantelletourne.fr

Cette escapade à Chartres se termine déjà pour nous. Le temps est passé à une vitesse folle, nous avions tellement à voir ! Nous en gardons, comme en reflète cet article, des souvenirs gourmands et colorés. La Capitale de la Lumière porte bien son surnom en tout cas… et elle offre encore de nombreuses facettes ! Pour en savoir plus et préparer à votre tour votre visite, rendez-vous sur le site de l’Office de tourisme de Chartres.

Nos bons plans à Chartres

Comment y aller ?

Chartres se trouve au sud-ouest de Paris, dans le département de l’Eure-et-Loir. Depuis la Capitale, comptez environ 1 h 15 de route. Depuis Rennes, où nous résidons, nous avons mis 2 h 45 et 25,60 € de péage en passant par l’autoroute. En train, vous trouverez des billets allers-retours à partir de 32 € depuis Paris (1 heure de trajet), 60 € depuis Rennes (plus de 2 heures, avec correspondance) (n’oubliez pas de consulter notre article dédié pour réserver vos billets de train au meilleur prix).

Où y dormir ?

La chambre d’hôtes La Maison Ailleurs est idéalement située à quelques pas de la cathédrale (17 rue Muret). Nous y avons été accueillis chaleureusement par Valérie, la propriétaire de cet ancien évêché de Chartres. La maison est immense. La chambre « L’Évêché », où la couleur violet domine dans une décoration où se côtoie l’ancien et le moderne, fait ainsi plus de 40 m². Le grand lit à baldaquin est confortable. Un lit bébé est disponible sur simple demande. Le petit-déjeuner, avec de délicieux produits fait maison, est servi soit au jardin (quand le beau temps est au rendez-vous) soit directement en chambre. Un parking privé est disponible dans la cour. C’est assurément une belle adresse pour votre séjour à Chartres ! Pour la nuit dans cette chambre-ci, comptez 149 € pour 2 personnes (petits-déjeuners inclus).

Où y manger ?

Comme évoqué au sein de l’article, nous avons profité de la gastronomie locale dans plusieurs établissements chartrains : la brasserie Le Café Bleu (1 Cloître Notre-Dame) pour le dîner (menu entrée, plat et dessert à 28 €), le restaurant Les Feuillantines (4 rue du Bourg) pour le déjeuner (menu entrée, plat, dessert à 35 €, un vrai délice !) et le salon de thé Maison Monarque (49 rue des Changes) pour le goûter, avec des pâtisseries signées du chef étoilé Nicolas Mendès. Petit détail pratique : ces trois adresses ont une chaise haute à disposition pour les jeunes enfants !

Comment s’y déplacer ?

Le cœur de ville, autour de la cathédrale et de la place du marché, est principalement piétonnier. Les ruelles sont pavées et les trottoirs parfois étroits (pour le passage d’une poussette) mais il est plaisant d’y flâner. La ville continue ensuite en contre-bas, vous pouvez aisément en faire le tour à pieds (ça monte et/ou descend un peu !). Si besoin, en arrivant par la gare, le réseau Filibus propose un bus gratuit « le Relais des portes » qui permet de faire le tour du centre-ville (passage toutes les 15 à 20 minutes). Pour vous déplacer plus loin, le ticket de bus à l’unité coûte 1,30 €.

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

Cet article fait suite à une invitation de l’Office de tourisme de Chartres. Un grand merci à Amélie pour toute cette organisation et l’accueil sur place ! Bien que cet article ait fait l’objet d’un partenariat, nous conservons toute notre objectivité dans les propos cités ici.

Un commentaire sur “Un week-end à Chartres entre saveurs, couleurs et lumières !

  1. Merci beaucoup pour votre post. J’ai beaucoup écouté sur Chartres mais je n’avais jamais eu l’opportunité de visiter la ville, et avec vos photos et infos j’ai trouvé une nouvelle idée pour voyager et visiter Chartres. Merci beaucoup!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *