Christmas time in London ☃

Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr

À l’approche des fêtes de Noël de l’année 2010, nous nous sommes rendus dans la capitale anglaise pour 4 petits jours. La neige et les intempéries hivernales étaient également au rendez-vous de ce week-end et nous ont causé quelques péripéties avec des retards et des annulations des Eurostars, des aéroports fermés, des températures très froides (jusqu’à – 9 °C) et des chaussures non étanches dans les flaques d’eau et de boue causées par la neige (des nouvelles chaussures achetées de fait) ! Bref, le week-end du 18 décembre était surement celui à éviter : une ville paralysée par la neige qui faisait la une de la presse et des journaux télévisés. Notre Eurostar fut le dernier à partir de Paris pour la Capitale anglaise (tous les trains suivants furent annulés) et le lendemain matin, au petit-déjeuner, les informations télévisées montraient les files d’attente interminables à l’entrée de la gare (conséquence des aéroports fermés). Malgré tout, ce fut des journées riches en découverte et les festivités de Noël ont égayé notre séjour londonien.

Jour 1 • Westminster sous le coucher du soleil

Avec 2 heures de retard à notre arrivée, cette première journée touchait déjà presque à sa fin. Nous avons donc rejoint l’hôtel pour y déposer nos affaires et nous avons pris le bus pour nous rendre à proximité du quartier de Westminster. À la nuit tombée, des lumières multicolores ont éclairé les principaux édifices : Westminster, Big Ben et London Eye (la plus grande roue d’Europe avec 135 mètres de diamètre). Après avoir dîné, nous nous ne sommes pas attardés avec les températures très fraîches et le vent glacial qui soufflait… Le lendemain, une longue journée de visite nous attendait !

Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.frIMG_1474 Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr

Jour 2 • De Hyde Park à Picadilly Circus…

Début de cette seconde journée avec une promenade matinale dans Hyde Park, là où se trouve le mémorial dédié à la princesse Diana. Après 30 minutes de marche dans la neige (et – pour rappel – avec des chaussures non étanches ! Autant vous dire, qu’au bout d’un moment, les pieds gèlent !), nous avons été – il faut le dire – déçus : le mémorial est recouvert de  neige et nous le distinguons même pas… Bref, ce périple passé, nous partons nous réchauffer à l’intérieur du Science Museum (situé sur Exhibition Road). À savoir que les musées nationaux sont gratuits pour tous : adultes comme enfants ! Cette parenthèse culturelle terminée, nous rejoignons à pied le palais de Buckingham, accompagnés par le seul rayon de soleil de notre séjour. Nous avons patienté un peu en admirant le palais et les rayons du soleil qui se reflétaient dans les dorures des grilles et des statues. Une petite photo traditionnelle des gardes puis, pas de Reine en vue (pas de William ni d’Harry non plus), nous repartons vers Trafalgar Square. La place est entourée de nombreuses boutiques et de commerces. Pour continuer cette virée shopping, nous nous sommes dirigés vers Picadilly Circus et Regent Street qui concentrent les grands magasins de la Capitale anglaise. Hamleys, le plus grand magasin de jouets au Monde est également situé dans cette rue. Les étalages de jouets s’étendent sur 7 étages… bondés en cette période ! À quelques jours de Noël, les décorations subliment les avenues et les vitrines des boutiques. La féérie et la magie des fêtes de Noël nous emportent… (Et pour ceux que ça inquiètent, nous repartons avec une nouvelle paire de chaussures \o/ !!!)

Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr

Jour 3 • Dans le quartier de la City

Troisième journée dans les rues de Londres où la température est toujours aussi fraîche et le vent toujours aussi glacial (mais nous avons des chaussures étanches maintenant ^^). Nous prenons la direction du Tower Bridge d’où nous apercevons the Gherkin (le cornichon), où moins familièrement le 30 St Mary Axe, et, sur l’autre rive, l’Hôtel de Ville de la Capitale. Nous faisons une halte au musée de l’histoire de Londres (Museum of London situé au 150 London Wall). Celui-ci retrace les faits historiques de la Préhistoire à nos jours en passant par les grands événements qui ont marqué la ville (les périodes romaines, médiévales, les guerres civiles, le grand incendie de 1666, etc.). C’est un musée (là aussi gratuit) que nous recommandons. La langue n’est pas une barrière pour comprendre les faits et explications données. Enfin, nous terminons notre journée dans ce quartier de la City, le quartier d’affaires londonien, où se trouve également la cathédrale Saint-Paul. Néanmoins, à savoir que, les églises à Londres sont payantes et le prix est relativement cher : 9,50 ₤ par adulte (soit 11 €) pour entrer dans la cathédrale !

Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr

Jour 4 • Les traditions anglaises : la relève de la garde et le baiser sous une feuille de gui

Pour la matinée de ce dernier jour, nous rejoignons Horse Guards Parade, une grande place située derrière la rue Whitehall, pour assister à la traditionnelle relève de la garde royale. Cette cérémonie a lieu à 11 h tous les jours (10 h le dimanche). Moins célèbre que la relève de Buckingham Palace, celle-ci est beaucoup moins fréquentée et permet de voir de près les gardes et leurs chevaux. En passant par Chinatown (le quartier chinois donc), nous avons continué notre chemin vers Covent Garden. Ce marché date de l’ère victorienne et est l’ancien marché aux fruits et légumes de Londres. À l’occasion des fêtes de Noël, un sapin immense se dresse sur la place et où, en dessous, se trouve un bouquet de gui. Les amoureux se retrouvent dessous et, en s’embrassant, saisissent deux feuilles métalliques qui activent un circuit électrique et allument les guirlandes accrochées dans l’arbre. Une tradition romantique so british ! Une coutume qui a conclu notre séjour londonien.

Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr Londres 2010 ©Etpourtantelletourne.fr

Pour faciliter votre repérage dans la ville, nous avons récapitulé, sur la petite carte ci-dessous, tous les endroits que nous avons vus lors de nos séjours à Londres ! En gris, les lieux que vous retrouverez sur tous nos articles, en orange les lieux vus en 2010 (évoqués dans cet article) et en rose les lieux vus en 2014 (lien vers l’article) ! Bonne visite :-)

Les bons plans

Y aller. L’Eurostar vous amène au cœur de Londres en 2 h 30 de Paris pour une centaine d’euros aller/retour en fonction de vos dates de séjour. En avion, 4 aéroports desservent la ville. Vous pourrez ainsi relier la capitale française à la capitale anglaise en 1 h 15. Le coût du trajet est de 80 € aller/retour avec EasyJet et de 170 € avec avec une compagnie traditionnelle (celle-ci desservant l’aéroport situé le plus proche de Londres). Néanmoins, il faudra également ajouter le temps de route (transports en commun ou taxi) pour vous rendre dans le centre de Londres. À noter qu’en cas d’intempéries, les aéroports et les gares ferroviaires sont susceptibles d’être fermés ! Petite expérience personnelle sur ce dernier point car la neige a bloqué les aéroports les jours où nous étions sur place ! Tous les voyageurs étaient donc orientés vers l’Eurostar pour rejoindre Paris. Avec ces conditions climatiques, les trains étaient ralentis : 4 heures ont donc été nécessaires pour faire le trajet.

Y dormir. L’hôtel Peckham Lodge** est idéalement situé. Il n’est pas dans le centre même de Londres mais est à seulement 10 min en bus de Big Ben et à 20 min d’Oxford Circus (ligne 12 accessible 24h/24 avec un bus toutes les 5 à 10 min). L’hôtel est propre. Les bruits du couloirs (pas des clients ou portes qui claquent) s’entendent de la chambre ce qui n’est pas toujours reposant ni agréable. L’accès wifi est gratuit mais se capte seulement depuis les parties communes. Le prix pour une nuit, petit-déjeuner non-inclus (6 € par personne), débute à partir de 75 €. Un rapport qualité/prix raisonnable que l’on recommande pour un court séjour.

Y manger. Comme dans toutes les capitales, vous aurez un choix de restaurant de toutes sortes et à tous les prix. Nous avons découvert la chaine de restauration Prêt à manger qui propose de multiples soupes bien consistantes : un plat idéal par ce temps hivernal que nous avons eu ! Pour les nostalgiques du fameux Wooper, Burger King est présent dans la capitale anglaise.

S’y déplacer. Le réseau de transport de Londres est divisé en 6 zones. Les zones 1 et 2 correspondent à l’hyper centre de Londres, la zone 6 étant la grande périphérie de Londres. Les prix d’un trajet à l’unité sont excessifs : 4,50 £ le trajet de métro soit 5,30 €. Nous vous conseillons donc de prendre des cartes de transports. La London Travelcard est valable pour un nombre illimité de trajet sur un nombre de jour donné sur la zone choisie. Les prix sur zone 1 & 2 sont de 6,20 £ pour 1 jour, 15,40 £ pour 3 jours et 22,20 £ pour 7 jours.  Si vous effectuez un nombre peu important de trajet (à estimer avant) l’Oyster Card est un billet électronique à puce. Il coûte 20 £ avec 17 £ de crédit (les frais d’activation sont de 3 £) et permet de bénéficier de prix plus avantageux :  2,10 £ au lieu de 4,50 £ pour le métro et 1,40 £ au lieu de 2,80 £ pour le bus (édit du 28/08/2013 : voir les précisions sur l’Osyter Card dans les commentaires).

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

2 commentaires sur “Christmas time in London ☃

  1. Je me permets juste quelques petits commentaires en temps que Londonienne temporaire.
    Le terme London Eye est plus correct.
    Les musées sont gratuits pour tous les âges.
    La oyster card est à £5

    Ce ne sont en aucun cas des critiques.
    Longue vie à votre joli blog!

    Elise

    • Merci Élise pour ces petites corrections ! Nous venons à l’instant de faire les rectifications sur l’article :)

      En ce qui concerne l’oyster card, afin d’éviter l’acompte de 5 £, il suffit de l’acheter en ligne avant le départ via ce site Internet (onglet « plus d’informations »).
      C’est ce que nous avions fait avant notre séjour. Voilà pourquoi nous n’avions pas mentionné ces 5 £. Mais cette précision pourra être utile aux futurs voyageurs qui se rendent dans la Capitale anglaise.

      Bon séjour londonien à toi :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.