Rome, la dolce vita

Rome_dolcevita

Premier week-end d’avril 2013, direction Rome pour l’anniversaire de Gwénaëlle. Un séjour surprise, préparé en cachette depuis quelques mois. Nous sommes donc partis pour trois jours de visite dans la capitale italienne. Petit désagrément du week-end : le mauvais temps avait décidé de faire une apparition surprise lui aussi ! Mais, on avoue, ce n’est pas la pluie qui nous a empêché de goûter une délicieuse gelateria à l’italienne.

Jour 1 • Promenade dans les rues de Rome

Rome_6717 copie

Au détour des rues, de nombreuses fontaines, statues, églises et obélisques nous attendaient. Les monuments en pierres blanches, contrastant avec les maisons colorées, côtoient les anciennes constructions antiques : une architecture variée, si jolie à découvrir.
Petite anecdote, il faut savoir que l’eau des fontaines de la ville est tout à fait potable. Pour s’y rafraîchir (quand le soleil est au rendez-vous), il y a aucun risque à boire directement à la source des nombreuses fontaines !

Rome_6528Rome_6530 copieRome_6832Rome_6535 copie

Jour 2 • Visite du Colisée, du Palatin et du forum romain

Rome_6655

Pour ce second jour, nous avons fait un saut en arrière de 2 000 ans avec la visite de la ville antique. Petite astuce pour l’achat de vos billets d’entrée : commencez par le forum ou le Palatin afin de retirer votre ticket (ou mieux encore, achetez celui-ci en ligne avant votre départ). Celui-ci est valable ensuite pour entrer dans le Colisée et cela évite de patienter trop longtemps dans la file d’attente qui s’étend devant le monument.

Petite déception également sur le manque d’informations données dans le forum ou le Colisée comme nous n’avions pas pris les audio-guides (mais ceux-ci n’étaient pas conseillés non plus par le guide « Petit Futé » que nous avions entre les mains…). Un prix d’entrée relativement élevé (12 € en tarif plein et 7,50 € en tarif réduit) mais justifié lorsqu’on s’aperçoit du travail de rénovation et d’entretien de telles constructions !

Une visite qui vaut le détour de toute façon pour le monument le plus grandiose de la ville romaine. Dans le forum et le Palatin, il est très agréable de se promener autour et entre les ruines de l’ancienne cité. Nous recommandons vivement cette visite.

Rome - Intérieur du ColiséeRome_6628 copieRome_6642Rome_6688 copie

Jour 3 • Découverte du Vatican, plus petit pays du Monde

Rome_Vatican_6813

Un peu plus haut, nous vous avons conseillé de prendre vos billets sur Internet pour visiter le Colisée. Une astuce que nous aurions aimé connaître pour visiter le musée du Vatican ! Toujours avec le « Petit Futé » entre les mains, celui-ci nous apprend que la file d’attente peut être de 1 à 2 heures en HAUTE SAISON touristique. Ce qui, pour nous, signifie l’été. Et bien, il semblerait que le premier week-end du mois d’avril soit également considéré comme haute saison (oui d’accord, nous étions le week-end de Pâques…) ! Quoi qu’il en soit, nous avons patienter pendant… 3 heures… sous une pluie battante !!!

Une fois entrés, nous nous serions cru dans le métro parisien : des gens collés les uns aux autres suivant les couloirs du musée. Certes, les salles sont grandioses, les peintures au plafond et les dorures sont au rendez-vous mais la magie du lieu n’opère pas parmi toute cette foule. Dommage. Idem pour la Chapelle Sixtine : une grande déception liée à l’ambiance « touristique » qui y règne. Nous avons donc au final écourté notre passage dans le musée mais ce qui nous aura couté 16 € par personne. Et pas de leurre : les réductions tarifaires dans les musées pour les moins de 26 ans (voir même la gratuité pour certains pays de l’union européenne) ne s’appliquent pas dans le plus petit pays du Monde ! Et le temps perdu à attendre à l’entrée du musée ne nous aura pas permis de visiter la Basilique Saint-Pierre. Beaucoup plus impressionnante nous a t’on dit !

Rome_6753 copie

Rome_6809

Dernier arrêt par le Castel Sant’Angelo avant la fin du week-end et nous voilà sur la route le vol du retour… Un joli cadeau d’anniversaire qui nous a permis de découvrir la dolce vita de la capitale italienne !

Rome_6858

Les bons plans

Y aller. Vols directs de Paris vers Rome avec Easy Jet à partir de 60 € aller/retour. Le temps de vol est d’environ 2 heures. À l’aéroport, 4 possibilités pour rejoindre la ville : le bus (8 € l’aller/retour ou 5 € l’aller pour 1 heure de trajet), le train Leonardo Express (14 € l’aller pour 30 min de trajet), le train FM1 (8 € l’aller pour 45 min de trajet) ou le taxi (environ 50 € la course pour 30 min de trajet selon la circulation).

Y dormir. Hôtel Pulitzer**** à Rome situé à 5 stations de métro du Colisée. Chambre à partir de 100 € la nuit (en basse saison) pour 2 personnes. Bon rapport qualité/prix hormis pour les petits déjeuners qui restent chers pour le peu de choix… Voir sur voyage-prive.com : de nombreuses offres pour les logements et choisir, de préférence, un hôtel situé dans le centre historique.

Y manger. Ne manquez surtout pas de goûter les délicieuses glaces artisanales (même en toutes saisons !). Éviter les restaurants situés près des lieux touristiques avec de nombreux plats à la carte : les plats sont loin d’être de qualité !

S’y déplacer. L’avantage de Rome est que le centre historique est concentré sur une faible distance (3,5 km précisément entre le Colisée et la place Saint-Pierre). Tout peut donc se faire à pied ! Autrement, le ticket de métro est au tarif unitaire de 1,50 € (attention, il est impossible de prendre plus de 6 tickets aux bornes automatiques !).

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

3 commentaires sur “Rome, la dolce vita

  1. Pingback: Un week-end dans la magie des fêtes en guise de cadeau de Noël | Sous Notre Toit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.