Séjour en Martinique #3 ● La Presqu’île Sainte-Anne

Presqu'île Sainte-Anne 2014 ©Etpourtantelletourne.fr

Après deux journées dans le Nord de la Martinique, nous nous dirigeons maintenant vers la Presqu’île Sainte-Anne, située tout au Sud, à la pointe de l’île. Au programme aujourd’hui : randonnée dans la Savane des Pétrifications, découverte de la commune de Sainte-Anne et de son marché local et, pour finir, détente et séance de bronzage sur la plage des Salines !

La Savane des Pétrifications

Pour entamer cette nouvelle journée, nous commençons par une randonnée matinale dans la Savane des Pétrifications. Cette zone aride du Sud était l’emplacement d’un ancien volcan. Elle tient aujourd’hui son nom des bois silicifiés dégagés par l’érosion. Les roches et bois pétrifiés ont depuis longtemps été emportés par les collectionneurs (riverains ou touristes). C’est un paysage presque lunaire qui s’étend à l’infini sur notre gauche. À droite, nous longeons l’océan Atlantique et nous apercevons au large la « Table du Diable », une petite île volcanique de forme rectangulaire. Nous déambulons ainsi sur 3 km à travers les cactus en suivant les petits tas de cailloux qui indiquent le chemin à suivre.

Après le passage de la Savane (environ 1 h de marche), nous arrivons à l’Anse Trabaud, parmi une végétation dense. Les palmiers et l’eau turquoise composent un joli paysage de carte postale devant nous ! Dans les feuilles mortes, nous nous amusons à photographier les poltrons (des bernards l’hermite terrestre), les nombreux crabes et les lézards qui s’échappent à vive allure en sentant notre présence. Nous faisons ensuite demi-tour pour revenir vers la commune de Sainte-Anne pour le déjeuner.

Pour vous rendre au plus près du départ de cette randonnée, prenez la direction de la Grande anse des Salines et tournez à gauche au bout du chemin. Ensuite, continuez sur la route (attention aux nombreux ralentisseurs) jusqu’à la barrière. Vous pouvez alors vous garer à proximité et continuer à pied, pendant une petite dizaine de minutes (sur un chemin ombragé), avant d’apercevoir le panneau de départ. Le chemin est relativement plat mais prévoyez des chaussures de marche. Pensez également aux protections solaires (crème, lunettes, casquettes, etc.) car la randonnée ne possède aucune zone ombragée. Nous recommandons ainsi d’effectuer celle-ci en matinée.

Presqu'île Sainte-Anne 2014, Savane des Pétrifications ©Etpourtantelletourne.fr Presqu'île Sainte-Anne 2014, Savane des Pétrifications ©Etpourtantelletourne.fr Presqu'île Sainte-Anne 2014, Savane des Pétrifications ©Etpourtantelletourne.fr Presqu'île Sainte-Anne 2014, Savane des Pétrifications ©Etpourtantelletourne.fr Presqu'île Sainte-Anne 2014, Savane des Pétrifications ©Etpourtantelletourne.fr Presqu'île Sainte-Anne 2014, Savane des Pétrifications ©Etpourtantelletourne.frPresqu'île Sainte-Anne 2014, Savane des Pétrifications ©Etpourtantelletourne.fr

Sainte-Anne

La commune de Sainte-Anne est située sur la route D9, au bord de la mer des Caraïbes. Près de 5 000 habitants y sont recensés. Un (petit) marché local (et surtout très touristique) est ouvert 7j/7 de 8 h 00 à 12 h 30. Au cœur du village, l’église Notre-Dame est l’une des plus anciennes églises de la Martinique et est inscrite à l’inventaire des monuments historiques de l’île. Juste derrière, le Calvaire est le second lieu de culte le plus fréquenté à Sainte-Anne. Chaque année, en septembre, plus de 5 000 pèlerins viennent y accomplir le pèlerinage de la Salette.

Nous nous sommes pas attardés trop longtemps dans cette petite commune. Nous avons commencé par un tour rapide du marché où les essences des fleurs et des épices emplissent l’air. Nous avons longé ensuite la route principale en entrant dans quelques boutiques de souvenirs. Sur les conseils de l’un des vendeurs du marché, nous nous sommes ensuite rendus au restaurant Créola Beach à l’Anse Caritan dont la terrasse domine la mer (plus d’informations en bas de cet article à la rubrique « Y manger »). Juste après le déjeuner, nous sommes descendus nous assoupir à l’ombre, bercés par le bruit de l’eau et les pieds léchés par les vagues. L’Anse Caritan, moins connue que la plage des Salines, est tout aussi agréable. Toute petite, elle est l’endroit idéale pour pique-niquer et elle offre de nombreux emplacements ombragés.

Presqu'île Sainte-Anne 2014, Sainte-Anne ©Etpourtantelletourne.fr Presqu'île Sainte-Anne 2014, Sainte-Anne ©Etpourtantelletourne.fr Presqu'île Sainte-Anne 2014, Anse Caritan ©Etpourtantelletourne.frPresqu'île Sainte-Anne 2014, Anse Caritan ©Etpourtantelletourne.fr

Nos serviettes « made in Bali » nous suivent désormais partout ;)

La plage des Salines

En fin d’après-midi, nous rejoignons la plage des Salines, réputée pour être l’une des plus belles plages des Petites Antilles. Elle est située à 5 km au sud du bourg de Sainte-Anne et s’étire sur plus d’un kilomètre en formant un arc de cercle. Avec ses cocotiers qui domine la plage, c’est là encore un paysage digne d’une carte postale ! Nous nous sommes installés sur le sable en dégustant une délicieuse glace à la noix de coco faite-maison par une habitante en attendant le coucher du soleil (pensez à garder un peu de monnaie sur vous à la plage car les sollicitations (et les tentations) seront nombreuses). Malheureusement, les nuages et la pluie se sont invités (on peut apercevoir le « rideau » de pluie au loin sur nos photos) et nous sommes repartis sans attendre la fin de journée.

Presqu'île Sainte-Anne 2014, Plage des Salines ©Etpourtantelletourne.fr Presqu'île Sainte-Anne 2014, Plage des Salines ©Etpourtantelletourne.fr Presqu'île Sainte-Anne 2014, Plage des Salines ©Etpourtantelletourne.fr

Les bons plans

Y aller. Pour rejoindre la Presqu’île des Salines, suivez la N5 jusqu’à la commune du Marin puis continuez sur la D9, direction Sainte-Anne. Comptez une petite heure de route depuis Fort-de-France. A contrario des routes pour rejoindre le Nord de l’île, celles-ci ne sont pas sinueuses ni étroites (première partie en 4 voies puis route sans relief pour la suite).

Y dormir. Nous étions logés par de la famille juste à proximité. Nous n’avons donc pas de bons plans pour un logement ici !

Y manger. À l’Anse Caritan, le restaurant Créola Beach surplombe la mer (suivre les panneaux « Anse Caritan » depuis le bourg de Sainte-Anne). La grande terrasse ouverte est agréable et la vue est imprenable. Le service est soigné. Le menu du jour (entrée, plat et dessert) est à 18 € le midi (25 € le soir). Un bon rapport qualité/prix.
Pour le dîner, nous avons fait une halte, sur le chemin du retour, au restaurant O’Blé Noir situé dans la Marina sur la commune du Marin. Concernant les tarifs, les galettes simples vont de 7 à 9 € et les composés de 10 à 16,50 €, les crêpes oscillent entre 3,50 et 9,50 €. Le tout avec des produits typiques de la Martinique. Là encore, un bon rapport qualité/prix pour cet établissement.

S’y déplacer. Comme évoqué dans les articles précédents, une voiture est indispensable pour se déplacer sur l’île et relier les différentes destinations citées. À Sainte-Anne, des emplacements de parking sont situés le long des routes et un parking est placé juste derrière le marché local. Pour la Savane des Pétrifications et la plage des Salines, des grands parkings sont disponibles avant d’arriver sur les lieux.

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

● ● ●
Les étapes de notre séjour :

Séjour en Martinique #1 ● Fort-de-France et le Jardin de Balata
Séjour en Martinique #2 ● Le Nord Caraïbes
Séjour en Martinique #3 ● La Presqu’île Sainte-Anne
Séjour en Martinique #4 ● Le Sud Caraïbes

4 commentaires sur “Séjour en Martinique #3 ● La Presqu’île Sainte-Anne

  1. Pingback: Les Salines et le Vauclin en Martinique - Carnet de voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *