Un week-end sur les routes de Normandie ● Honfleur

Honfleur 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Après notre escapade à Giverny à l’occasion de l’anniversaire de Gwénaëlle (à suivre via le hashtag #WEanniversaire), nous avons continué notre week-end normand… Nous avons ainsi pris le train pour Le Havre afin d’y louer une voiture et nous échapper sur les routes en direction de la jolie commune d’Honfleur.

Avant de commencer la visite, nous reprenons des forces autour d’un goûter bien gourmand, au salon de thé La Petite Chine.

Honfleur 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Bien rassasiés, nous déambulons maintenant autour du vieux port, construit dans les années 1680, qui s’immisce au cœur de la ville. Le soleil joue à cache-cache avec les nuages pendant notre promenade. Nous apercevons ainsi seulement par moment le reflet des maisons en ardoises dans le bassin. Les bateaux de pêche sont aujourd’hui remplacés par des voiliers et embarcations de plaisance. Les quais sont bordés par des commerces et restaurants de tous types. Un joli coin à visiter si vous ne connaissez pas encore…

Honfleur 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Honfleur 2015 ©Etpourtantelletourne.frHonfleur 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Honfleur 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Honfleur 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Honfleur 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

En nous éloignant des quais, nous partons dans les rues et nous découvrons un petit square sympathique, Le Jardin du Tripot, où les maisons surplombent le cours d’eau (entrée rue Bréard). Des œuvres de l’artiste Annick Leroy décorent l’espace. Nous ne sommes pas restés très longtemps car le vent soufflait fort à ce moment-là… mais c’est un endroit vraiment agréable où on s’imagine bien flâner en écoutant le bruit de l’eau qui coule !

Honfleur 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Honfleur 2015 ©Etpourtantelletourne.frHonfleur 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Nous nous dirigeons ensuite vers la jetée du port maritime. Malgré le vent froid qui souffle encore assez fort lors de cet après-midi, c’est une promenade agréable. Nous apercevons d’un côté le grand Pont de Normandie et, de l’autre, les grues du port du Havre se profilent à l’horizon. Nous longeons ainsi la Seine et le Jardin des Personnalités pendant une bonne demi-heure de marche…

Honfleur 2015 ©Etpourtantelletourne.frHonfleur 2015 ©Etpourtantelletourne.frHonfleur 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

L’après-midi touche à fin et nous revenons vers le cœur de la ville. Nous nous retrouvons maintenant devant l’église Sainte-Catherine (13, rue des Capucins), classée monument historique, dont la particularité est que le clocher est séparé de la nef. Celle-ci a été bâtie en bois, au 15e siècle, sur le modèle d’une halle de marché et ressemble à une coque de bateau retournée. Le marché s’installe tous les samedis sur la place qui entoure l’église depuis le 19e siècle.

Honfleur 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Honfleur 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Honfleur 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

À l’heure du dîner, nous passons devant une boutique assez insolite, Laurence, qui propose un menu alléchant. Nous entrons alors dans une minuscule bâtisse où un tas d’objets sont à vendre. La propriétaire nous invite à prendre place sur l’une des 4 tables. Nous avons été agréablement surpris par ce repas, assis au milieu d’une brocante ! (On vous donne un peu plus d’infos dans la partie « Y manger » en bas de l’article.)

Honfleur 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Honfleur 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Honfleur 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

C’est sur cette note gourmande que notre découverte d’Honfleur prend fin (et c’est aussi comme ça qu’elle avait commencé d’ailleurs) ! Nous revenons très vite avec un autre article sur ce week-end pascal passé sur les routes de Normandie…

Les bons plans

Y aller. Depuis la gare Saint-Lazare de Paris, prenez le TER en direction de Deauville – Trouville (environ 50 € pour l’aller/retour par personne). Après 2 heures de train, à la gare de Deauville, empruntez maintenant la ligne 20 des Bus Verts du Calvados pour vous rendre à Honfleur (5 € l’aller/retour par personne). Si vous vous rendez sur place en voiture, il vous faudra compter 2 h 15 depuis Paris, via l’autoroute A13, pour parcourir les 194 km séparant les deux villes. À noter que le Pont de Normandie possède un péage, soit 5 € à chaque traversée par véhicule. Des parkings payants sont ensuite disponibles à l’entrée de la ville (4 € la journée). À titre d’information, nous avons payé 5,50 € pour 3 heures de stationnement sur les parkings qui sont au plus près du vieux port (gratuits après 20 heures).

Y dormir. Malgré une offre importante de l’hôtellerie dans la ville, nous n’avons pu dormir sur place car les logements étaient pris d’assaut pendant les fêtes de Pâques. Nous avons ainsi logé au Havre, à l’hôtel Comfort, situé juste en face de la gare (13, cours de la République). Trente minutes de route nous séparaient ainsi du Havre à Honfleur. L’hôtel était convenable, la literie confortable, la salle de bain propre. Rien à redire en particulier. Nous n’avons pas pris le petit-déjeuner sur place (servi sous forme de buffet pour 12 € par personne), nous ne pouvons donc vous donner notre avis. Comptez 65 € la nuit pour une chambre double.

Y manger. Vous avez eu quelques aperçus en photos des établissements testés lorsque nous étions sur place. Le salon de thé La Petite Chine (14, rue Dauphin) propose des formules brunch, des pâtisseries et de la petite restauration. Une adresse agréable (privilégiez les tables qui sont à l’étage si vous le pouvez pour être plus au calme). Pour 2 chocolats viennois, une tarte normande et un crumble fruits rouges (le tout, juste trop bon !), l’addition était de 26,60 €.
La boutique éponyme de Laurence (où il est écrit « restaurant, salon de thé, café, brocante, galerie, dépôt vente » sur la carte de visite), située au 46, rue des Lingots, propose une restauration « comme à la maison » avec un menu unique, entrée, plat + buffet de desserts à volonté, pour 14 € par personne. Le seul regret : que nous n’ayons plus faim au moment du dessert tant les proportions sont généreuses ! Un lieu parfait pour chiner et profiter d’une pause gourmande à tout moment de la journée.

S’y déplacer. Le cœur de la ville se visite entièrement à pied (il est de toute façon en partie interdit aux véhicules motorisés). Prenez le temps de flâner dans les rues bordées des maisons typiquement normandes…

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

3 commentaires sur “Un week-end sur les routes de Normandie ● Honfleur

  1. Chouette article. A vrai dire, on est de grands grands fan de Normandie, donc aussi un peu de Honfleur forcément :) je prends note de l’adresse de Laurence, ca a l’air juste trop bien (et pas trop cher).

    Merci pour cet article qui donne envie !

    • C’est vrai qu’Honfleur est particulièrement charmante comme ville. <3
      Pour le restaurant "Chez Laurence" à noter que Carole et Jean-François (Happy us Book) ont payé 20 € par personne en y allant 1 mois après nous ! Elle doit peut-être augmenter les prix à l'approche de la saison estivale ?

  2. Pingback: Top10 des villes françaises sous-estimées - Synbud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.