Escapade bretonne #9 : le sentier du Boël

Randonnée autour du moulin du Boël ©Etpourtantelletourne.fr

Pour cette nouvelle escapade bretonne, on vous emmène sur la commune de Bruz pour une randonnée autour du moulin du Boël. Nous étions ce jour-là uniquement avec Constance (3 mois), confortablement installée dans son porte-bébé.

Ceux qui me connaissent savent que je suis un peu râleuse… Je vous l’avoue, ça a atteint un peu son paroxysme lors de cette randonnée ! Rien n’allait comme il le fallait. Je vous raconte ?

Petit avant-propos : nous avions téléchargé en amont le parcours de cette randonnée sur le site Visorando, et nous avions pris note de la difficulté « moyenne » et des diverses indications (un peu plus de 8km de marche pour une durée de 2h30). 

Comme indiqué sur la fiche que nous avons entre les mains, nous nous garons sur le parking à l’entrée du hameau, près du bar-restaurant. Il n’est même pas 10 heures et le soleil brille déjà bien fort. Bien que nous soyons seuls sur ce parking, il n’y a pas un seul endroit pour garer la voiture à l’ombre. Je rouspète déjà à l’idée de retrouver la voiture surchauffée. Mais soit, allons-y !

Nous commençons ainsi notre randonnée, en suivant le chemin de halage. De l’autre côté de la rive, se dresse le moulin du Boël. Celui-ci a été construit en 1652 pour la production de farine de blé. Restauré dans les années 1960, c’est l’un des plus anciens des alentours.

Randonnée autour du moulin du Boël ©Etpourtantelletourne.frRandonnée autour du moulin du Boël ©Etpourtantelletourne.fr

Arrivés au pont ferroviaire, il nous faut monter sur celui-ci pour traverser la Vilaine. Nous nous retrouvons alors juste à proximité des rails, séparés par une simple barrière qui nous arrive à la taille. Je fais la remarque que si un train passe, ça doit être plutôt impressionnant… Ahahaha. Vous devinez ? Oui, oui, il y a bien un sifflement qui arrive là au loin. Ça décoiffe !


via GIPHY

Après avoir quitté le pont, on doit maintenant suivre le sentier GR39 au balisage blanc et rouge qui longe ici un parking. Oui, un parking. Un grand parking. Entouré d’arbres. Avec des places uniquement à l’ombre. Et la randonnée que nous faisons est une boucle. Qu’on se gare n’importe où, on reviendra donc forcément à notre voiture. Grrr ! (Vous êtes donc prévenus (les mésaventures des uns font le bonheur des autres) : ne vous garez pas sur le premier parking, venez plutôt ici !).

Le sentier monte rapidement sur les hauteurs. Et ça grimpe fort. Ça nous avions été prévenus, c’est écrit sur notre fiche… Mais le chemin est parfois en mauvais état et pas forcément très praticable. Nous devons monter et descendre à maintes reprises, en nous aidant souvent des mains. Et j’ai Constance dans le porte-bébé en position ventrale. Je ne suis pas très à l’aise. Je râle (heureusement, Constance dort paisiblement, ça ne semble pas la gêner alors que j’ai le cœur qui bat à 1 000 à l’heure (ah oui, je ne vous ait pas dit, j’ai le vertige aussi… et le panorama devant nous est certes bien joli mais là je n’apprécie pas vraiment !)).

Randonnée autour du moulin du Boël ©Etpourtantelletourne.frRandonnée autour du moulin du Boël ©Etpourtantelletourne.frRandonnée autour du moulin du Boël ©Etpourtantelletourne.fr

Nous continuons de suivre le GR39 et le sentier longe maintenant un site militaire… Nous suivons donc de grandes grilles sur notre gauche et la forêt sur notre droite. Il n’y a plus rien à voir. Nous longeons ainsi un grillage pendant environ 40 minutes de marche… C’est long.

Et puis tout d’un coup, sur plusieurs kilomètres, des panneaux nous indiquent : « Attention, attaque de buses ! ». Euh, vous êtes sérieux là ? Voilà, merci Hitchcock… on va mourir ici, attaqués par des buses ! (Oui, quand je râle, ma rationalité est à zéro !).


via GIPHY

Ah puis il fait chaud. Bon ça personne n’y peut rien, c’est le mois de juillet (oui, je râle aussi s’il fait trop chaud en plein été si je veux ! #mauvaisefoi).

Le sentier continue ensuite dans les sous-bois. C’est déjà plus agréable.

Randonnée autour du moulin du Boël ©Etpourtantelletourne.fr

Nous dépassons maintenant quelques maisons et nous passons un pont qui nous permet de franchir la Vilaine dans l’autre sens. Passé celui-ci, nous longeons de nouveau le chemin de halage qui nous mène vers le moulin du Boël (et vers notre voiture donc, toujours garée en plein soleil…).

Sauf que… il est midi passé. Le soleil tape vraiment fort maintenant. Et le chemin de halage n’est pas du tout ombragé puisque le soleil est au zénith ! Constance commence à se réveiller. Elle a faim… mais on ne peut raisonnablement pas s’arrêter ici. Nous devons continuer. Le chemin paraît très long (il y a bien 30 minutes de marche pour retourner au point de départ). Je peux vous dire que je n’ai jamais été aussi heureuse d’apercevoir un moulin !

Randonnée autour du moulin du Boël ©Etpourtantelletourne.frRandonnée autour du moulin du Boël ©Etpourtantelletourne.fr Randonnée autour du moulin du Boël ©Etpourtantelletourne.fr

Pffu, nous arrivons enfin. Nous sommes contents d’arriver, on va pouvoir prendre une boisson bien fraîche au bar-restaurant situé là… Ou pas. On est lundi. L’établissement est fermé.


via GIPHY

Comme vous l’aurez compris, cette randonnée ne restera pas forcément comme un bon moment pour nous (il y a des jours comme ça, on ne se lève pas toujours du bon pied !). Mais cet avis est totalement subjectif… à vous de vous en faire votre propre avis (et n’hésitez pas à venir nous raconter en commentaire !).

● ● ●

Pour partir à votre tour à la découverte de la Bretagne, cliquez ici pour retrouver l’ensemble de nos escapades dans la région. Kenavo !

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.