Séjour en Corse ● Bonifacio, capitale pittoresque de la Corse

Bonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Cinquième jour en Corse et, en direction de Bonifacio, sur les routes au sud de l’île, nous traversons encore des paysages plus beaux les uns que les autres…

Bonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Après plus d’une heure trente de route depuis Serra di Ferro, où nous avons logé pour la nuit, nous arrivons maintenant à Bonifacio. Les mots vont certainement nous manquer pour décrire la beauté des lieux… Nous sommes ici tout au bout de la Corse, à l’extrême sud de l’île. Au loin, on distingue les côtes et les reliefs de la Sardaigne. Nous nous garons à proximité du port de plaisance. Derrière celui-ci, se dresse la ville haute fortifiée. Colonisée par les génois en 1195, la cité se pare d’infrastructures militaires. Son emplacement est stratégique et Bonifacio est, au fil des années, sur le chemin de nombreux conflits.

Depuis le port, nous montons les nombreuses marches qui mènent vers la ville située sur un plateau, 100 mètres plus haut. Pour l’admirer d’un peu plus loin, nous tournons vers le sentier sur notre gauche avant de revenir sur nos pas. La ville se détache sur les teintes bleues de la mer et du ciel. Un véritable tableau. Nous terminons notre ascension… Nous voici au cœur de la vieille ville et nous déambulons au gré des ruelles, inaccessibles pour les voitures. Bonifacio est définie comme « un musée à ciel ouvert ». Nous confirmons. C’est magnifique ici.

Bonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.frBonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.frBonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Bonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Bonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Bonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Bonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.frBonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.frBonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.frBonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.frBonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.frBonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Après un saut à l’office de tourisme (2, rue Fred Scamaroni), nous suivons leurs recommandations et nous nous dirigeons vers l’Escalier du Roy d’Aragon. Selon la légende, celui-ci aurait été construit en une seule nuit par les troupes du roi d’Aragon qui tentèrent d’assiéger la ville en 1420. En fait, cette faille existe depuis bien longtemps et a été améliorée par la main de l’homme afin d’accéder à une nappe d’eau douce en contrebas. Un escalier qui a été vital pour les habitants lors des sièges de la cité et qui, coupés du monde extérieur, pouvaient se ravitailler en eau.

Sur les traces de ces chercheurs d’eau, nous descendons les 189 marches irrégulières, parfois hautes de 30 cm, sur une pente de 45° ! Tout en bas, au bord de la mer, une grotte abrite une multitude de cairns.

Bonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Bonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Bonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Nous revenons aux portes de la ville pour nous diriger maintenant vers le Bastion de l’Étendard. C’est la partie la plus imposante des fortifications. De là-haut, nous avons une vue panoramique sur le port de plaisance et sur les alentours de la ville. Des panneaux nous expliquent l’histoire et les caractéristiques de Bonifacio (l’architecture, les paysages environnants, la flore locale, etc.).

La visite de l’Escalier du Roy d’Aragon et du Bastion de l’Étendard sont inclus dans un « Pass Monument » à 3,50 € par personne. Vous trouverez plus d’infos sur ce pass sur le site de l’office de tourisme de Bonifacio.

Bonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Bonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Bonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Bonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Bonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Nous terminons cette journée à Bonifacio en nous rendant sur les côtes du littoral, tout au sud de l’île, sur le sentier de Campu Romanellu et Pertusatu. Pour la petite anecdote, nous étions ici à moins de dix kilomètres de la Sardaigne et donc de l’Italie. Nos téléphones portables sont donc passés sur le réseau italien pendant notre escapade ! Heureusement, nous nous en sommes aperçus rapidement et nous avons pu les mettre en mode avion pour éviter les frais supplémentaires des opérateurs téléphoniques ! Bref, pensez-y également !

Pour en revenir à cette petite randonnée, nous avons marché vers le phare du Capu Pertusatu et nous sommes descendus vers la plage pour admirer les grottes à ciel ouvert…

Bonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Bonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.frBonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Avant de quitter définitivement Bonifacio, nous entamons une seconde journée sur place avec une promenade en mer afin d’admirer la cité sous tous ces angles. Nous prenons ainsi le large avec la société SPMB (à partir de 17,50 € par personne selon le circuit choisi). Pendant une heure, nous naviguons ainsi à travers les eaux, les grottes et les falaises qui entourent la ville. Le tout commenté par l’équipage dans un récit ponctué d’anecdotes et de touches d’humour. Un moment bien sympathique en leur compagnie !

Bonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.frBonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.frBonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Bonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Bonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Bonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Bonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Bonifacio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Les bons plans

Y aller. Tout au sud de la Corse, Bonifacio est accessible par la mer et la terre. Vous êtes ici à 20 minutes de l’aéroport de Figari-Sud-Corse et à seulement 50 minutes en ferry de l’Italie. Depuis Ajaccio (elle-même accessible, entre autres, via Corsica Ferries), Bonifacio se situe à 130 km (2 h 30 de route minimum). Comme nous le disions sur notre article précédent, la route qui relie ces deux villes est assez sinueuse et les arrêts sont nombreux tant les paysages alentours sont jolis !

Y dormir. L’établissement que nous avons initialement choisi était complet lors de notre arrivée et nous avons été relogés à la résidence Maora Village. Celle-ci est située à 5 km du cœur de Bonifacio ; une voiture est obligatoire pour s’y rendre. Le personnel est accueillant. Les chambres, sous forme de petits logis individuels, sont propres et décorées avec goût. Une petite terrasse privative est proposée devant chacun et certains logis disposent de kitchenette. Ça fait vraiment ambiance vacances, nous serions bien restés plus longtemps ici. La wifi fonctionne seulement depuis les parties communes. Le site propose un restaurant et une piscine (non testés). Nous n’avons pas les tarifs exacts car nous avons payé ceux du premier établissement… Sur leur site Internet, les chambres sont indiquées à partir de 81 €.

Y manger. Le restaurant à l’extrémité de la rue Saint-Dominique propose, entre autres, des crêpes et paninis à emporter (à partir de 5 €). Parfait pour une restauration rapide pour le déjeuner.
La pâtisserie Les Délices de Ciccio (rue Saint-Jean Baptiste) régale (tant par les papilles que par les pupilles) avec de délicieuses gourmandises, à partir de 3,50 € l’unité (un restaurant du même nom se trouve quelques mètres plus loin).
À quelques pas, le Comptoir Bonifacien (9, rue Saint-Jean Baptiste), idéal pour l’apéritif, sert de la charcuterie et des fromages de producteurs locaux. Le pain est fait maison. Le verre de vin est à 5 €, le jus de fruit à 3 €. Les planches sont un peu chères (surtout pour la quantité) : 15 € la planche de fromage, 19 € celle de charcuterie et 25 € celle de jambon. Ici, vous payez la qualité des produits.
Le Fondago (Place Bonaparte) sert des pizzas généreuses, cuites au feu de bois (à partir de 10 €). Un service non stop pendant toute la journée appréciable.
Enfin, le restaurant de l’hôtel Best Western Hôtel du Roy d’Aragon (17, quai Jérôme Comparetti) propose des formules petit-déjeuner à partir de 5,90 € à prendre sur la terrasse, face au port.

S’y déplacer. La ville de Bonifacio se visite entièrement à pied. Des grands parkings permettent de stationner en haut de la ville, à côté du cimetière marin, ou en bas à proximité du port (à partir de 2 € l’heure). Bon plan à connaître : la société SPMB propose un parking gratuit aux clients qui font leur balade en mer ! Suivez simplement les pancartes bleues et blanches « parking gratuit pour les promenades en mer » en arrivant à Bonifacio.

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

Les prestations citées dans cet article (entrée à l’Escalier du Roy d’Aragon, entrée au Bastion de l’Étendard et promenade en mer avec SPMB) ont fait l’objet d’une gratuité dans le cadre d’un partenariat établi avec l’office de tourisme de Bonifacio suite au salon des blogueurs voyage. Néanmoins, nous conservons notre objectivité dans les propos cités ici.

8 commentaires sur “Séjour en Corse ● Bonifacio, capitale pittoresque de la Corse

  1. Ah Bonifacio ! Je connais bien car j’y vais tous les étés. Il suffit d’y aller une fois pour ne plus avoir envie d’aller nulle part ailleurs. <3

  2. Déjà deux séjours en Corse pour ma part et je ne m’en lasse pas ! Tes photos me donnent encore plus hâte d’y retourner ! Je n’ai mis les pieds qu’en coup de vent à Bonifacio, mais je mets ton article en favori pour pouvoir noter les bons plans, merci !

  3. J’ai quitté Ajaccio trop vite et je n’ai pas vu grand chose de la Corse mais je prévois d’y retourner au plus vite, c’est tellement beau !

    • Il va falloir qu’on y retourne nous aussi pour voir tout le reste tellement nous avons adoré !!
      On va pouvoir organiser des blogtrip corses de nouveau car je crois qu’on est pas les seuls ;)

  4. Nous avons visité la Corse en mai 2017 et nous sommes ravis de notre voyage, nous sommes prêts pour y retourner, elle est tellement belle cette île de beauté, on ne s’en lasse pas.

  5. J’ai beaucoup apprécié votre article, superbement agrémenté de très bonnes photos.
    Je n’ai visité Bonifacio que récemment et (trop) rapidement, j’avais envie d’y retourner, et cette lecture ne fait que me conforter dans cette idée : merci !

    Bravo et… bons autres voyages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.