Séjour en Corse ● Porto-Vecchio et le massif de Bavella

Porto-Vecchio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Notre séjour en Corse touche à sa fin… mais on peut déjà vous confirmer que l’île de Beauté n’a pas volé son nom. Nous avons découvert ici des paysages incroyables, entre terre, mer et montagne.

Pour terminer notre road trip sur les routes au sud de l’île, nous nous dirigeons vers Porto-Vecchio. Sur la route, après un chemin serpentant dans la montagne, nous faisons une halte pour faire une randonnée à travers la forêt de l’Ospedale (la punta di a Vacca Morta). Nous sommes ici dans l’un des plus beaux domaines forestiers de l’île, entourés par une végétation luxuriante de pins maritimes, aulnes, frênes, sapins, houx, ifs, etc. Nous partons à l’assaut du mont Vacca Morta, à 1 314 mètres d’altitude. Bien que balisé, le chemin jusqu’au sommet n’est pas toujours très facile à repérer (nous avions également le guide Évasion, très bien détaillé, avec nous pour nous faciliter la tâche). Au sommet, c’est un panorama à 360° qui s’offre à nous avec vue sur le lac de l’Ospedale, l’Alta Rocca et ses villages, le golfe de Porto-Vecchio et les Aiguilles de Bavella. Le temps était brumeux mais il est également possible d’apercevoir d’ici la Sardaigne. Le chemin du retour se fait ensuite par le même itinéraire (comptez deux heures au total pour 4,5 km aller/retour).

L'Ospedale 2015 ©Etpourtantelletourne.frL'Ospedale 2015 ©Etpourtantelletourne.frL'Ospedale 2015 ©Etpourtantelletourne.frL'Ospedale 2015 ©Etpourtantelletourne.frL'Ospedale 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Après cette marche, nous arrivons à la tombée de la nuit à Porto-Vecchio. La ville est la 3e commune la plus peuplée de l’île (après Ajaccio et Bastia). L’été, la population est multipliée par 10 ! Jadis, la ville a fondé sa richesse sur l’exploitation du sel, du bois et du liège (depuis les hauteurs, à l’entrée de la Porte Génoise, nous apercevons d’ailleurs les marais salants). Aujourd’hui, elle vit principalement du tourisme.

Nous nous promenons ici pendant une petite heure dans la Ville Haute, autour de la place de l’église et des rues commerçantes bordées par les terrasses. Nous ne sommes pas en haute-saison mais celles-ci sont déjà bien remplies. Nous sommes en plein milieu de l’effervescence de la soirée. Porto-Vecchio nous fait penser à une station balnéaire, assez chic, où il fait bon vivre pour faire la fête. Nous croisons beaucoup de jeunes trentenaires, sur leur 31. La ville est d’ailleurs prisée pour accueillir quelques résidences secondaires de personnalités (Paris Hilton, Lætitia Casta, le couple Bruni-Sarkozy, etc.). Comme pour leur faire écho, l’église en pierres se pare elle aussi de jolies couleurs quand la nuit arrive…

Porto-Vecchio 2015 ©Etpourtantelletourne.frPorto-Vecchio 2015 ©Etpourtantelletourne.frPorto-Vecchio 2015 ©Etpourtantelletourne.frPorto-Vecchio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Porto-Vecchio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Porto-Vecchio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr
Porto-Vecchio 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Après ce rapide aperçu de Porto-Vecchio, nous devons déjà repartir… Nous remontons vers Ajaccio dès le lendemain, le temps des vacances se termine.

Sur la route, nous prenons la D368 qui traverse là encore des jolis paysages. Nous passons notamment sur le barrage de l’Ospedale et du lac attenant. Nous prenons ensuite de la hauteur pour arriver jusqu’au Col de Bavella.

L'Ospedale 2015 ©Etpourtantelletourne.frL'Ospedale 2015 ©Etpourtantelletourne.fr L'Ospedale 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Col de Bavella 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Attirés par une randonnée vue sur le guide Évasion en notre possession, nous faisons une halte pour partir pour une nouvelle promenade de 7 km (4 heures aller/retour avec une pause pique-nique au milieu) vers « le Trou de la Bombe » (à noter qu’en saison le parking est de 3 €, il était gratuit lors de notre passage début mai). Au départ, le sentier suit le GR20 puis il dévie et commence très vite à monter. Le Trou de la Bombe est un gros rocher avec une ouverture naturelle de 8 mètres de diamètre en forme de cercle !

Après l’avoir dépassé, nous continuons vers le plateau du Promontoire (l’accès n’est ici plus balisé et il faut suivre les cairns sur un chemin rocailleux et très pentu). Après cette ascension à 1 420 mètres d’altitude, nous nous posons quelques instants pour admirer la vue et les nuages qui, très vite, nous encerclent et brouillent les alentours. Si vous passez par là, n’hésitez pas à hausser un peu la voix. L’écho ici est majestueux.

Bavella 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Bavella 2015 ©Etpourtantelletourne.frBavella 2015 ©Etpourtantelletourne.frTrou de la Bombe, Bavella 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Bavella 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Bavella 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Bavella 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Trou de la Bombe Bavella 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Après cette dernière randonnée, nous avons filé vers Ajaccio (2 heures de route). Pour conclure ce séjour, nous avons dormi à l’hôtel Napoléon*** (4, rue Lorenzo Vero (idéalement situé au cœur de la ville)), dont le nom résonne comme un clin d’œil au thème de notre première journée ici. Le lendemain, nous avons repris la mer avec Corsica Ferries pour la traversée vers Toulon. Quelques heures de train après, nous sommes de retour à Paris, non sans une certaine nostalgie de ces derniers jours…

Voilà, notre séjour en Corse se termine ainsi. Nous avons apprécié chacun des coins et des recoins que nous avons découvert ici. Nous avions entendu que de bons échos de la part de nos proches qui y sont déjà venus, nous pouvons maintenant ajouter notre voix à la leur et vous encourager, à votre tour, à vous rendre sur place pour vous en faire votre propre idée ! Encore une fois, et pour conclure cette parenthèse corse, nous tenons à remercier Xavier et le salon des blogueurs voyage (#WeAreTravel15) pour cette jolie découverte et ces chouettes moments passés ici.

Les bons plans

Y aller. Porto-Vecchio est située à 140 km d’Ajaccio où se situe l’aéroport Napoléon Bonaparte. Depuis l’aéroport Figari-Sud Corse, vous êtes à une vingtaine de kilomètres. Des bus font ensuite la liaison pour rejoindre la ville. L’idéale étant de louer une voiture pour ensuite vous déplacer dans les environs de la ville et rejoindre notamment les lieux de randonnées cités dans cet article.

Y dormir. La résidence A Quercetta (route de Cala Rossa – La Trinité) est située à 5 km de Porto-Vecchio, au milieu des oliviers et des chênes. Les logements vont du studio de 20 m² à la villa de 120 m² ! Les studios sont propres et bien équipés (avec kitchenette et terrasse privative). L’établissement dispose d’une piscine, d’une laverie et de plusieurs espaces de jeux (ping-pong, pétanque, etc.). La wifi fonctionne correctement. Le site est sécurisé et un code est nécessaire pour entrer dans la résidence de nuit. Un service de petit-déjeuner (non testé) est proposé pour 7 € par personne. En formule hôtelière, le tarif est à partir de 65 € la nuit pour 2 personnes. Pour une location à la semaine du studio, les prix débutent à 320 € (basse saison) jusqu’à 810 € (en plein mois d’août).

Y manger. Le restaurant A Furana (rue de la Porte Génoise), maître restaurateur, propose un menu pour découvrir les produits locaux à 24 € (entrée + plat ou plat + dessert) ou à 28 € (entrée + plat + dessert). Le rapport qualité/prix est top ! La terrasse semi-couverte à l’étage permet une vue sur le port de plaisance et les marais salants de Porto-Vecchio.
Pour nos escapades à l’Ospedale et à Bavella, nous avons privilégié les piques-niques et nous n’avons donc pas de bonnes adresses à vous recommander.

S’y déplacer. En arrivant en soirée à Porto-Vecchio, nous avons trouvé de la place pour nous garer assez facilement en contrebas de la Ville Haute. En pleine saison, mieux vaut peut-être oublier la voiture (les rues sont étroites et pas forcément propices aux déplacements). Pour relier les plages alentours, des liaisons en bus sont proposées.

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

10 commentaires sur “Séjour en Corse ● Porto-Vecchio et le massif de Bavella

  1. Ahhhh Porto Vecchio ! Toute ma jeunesse !!! J’y ai passé toutes mes vacances, que du bonheur :)
    Je rêve d’y retourner ! Contente que ça t’aies plu :)

  2. Bel article. Qui me confirme une fois de plus qu’il va vraiment falloir qu’on se fasse un petit tour en Corse (prévu de longue date pourtant). Ah, et vos photos sont très jolies.

    • Merci Seb ! Et oui, on vous conseille d’aller faire un tour par là-bas ! Nous avons adoré ce premier aperçu… et ce ne sera très certainement pas le dernier ;)

  3. Ça ressemble donc à ça Porto Vecchio… j’ai un peu honte vu qu’on logeait à même pas 2 minutes de la ville mais forcément, à chaque fois on devait repasser par la ville et on était trop crevé….
    On avait prévu de faire le Trou de la Bombe mais vu l’état du pied (et le fait que je ne pouvais plus mettre mes chassures de rando), on a dû oublier la rando pour cette fois-ci. Mais elle a l’air chouette en voyant vos photos (on a fait un autre chemin dans la forêt de l’Ospédale et à Bavella). Au niveau de la montée, c’est pas trop dur (en comparant avec le sentier des crêtes par exemple)? Parce que j’ai lu un peu de tout, donc j’arrivais pas trop à cerner le niveau de difficulté…
    Pour conclure : très jolies photos comme toujours :)

    • Nous avons aussi fait rapidement le tour de Porto-Vecchio comme nous sommes arrivés sur place en toute fin de journée.
      Pour ce qui est de la rando vers le Trou de la Bombe, la première partie se fait facilement. La seconde est beaucoup plus pentue et on a dû s’aider des mains pour monter plusieurs fois, à travers les rochers. Elle est donc beaucoup moins accessible que le Sentier des Crêtes (trop facile lui, on peut même le faire en courant ;) ) ! Et je confirme que sans chaussures de rando (et avec des pieds enflés !), ça aurait été difficile !

  4. C’est très beau, et ça donne envie ! :)
    Mais il est vrai que je meurs d’envie d’y aller un jour.
    Peut-être cet été, qui sait.

  5. Très joli comme à chaque fois !
    J’aurais adoré venir, l’année prochaine j’espère:)
    Profitez-bien d’Amsterdam et faites des bisous à Mili & Taco pour moi
    xx

    • Merci Amélie ! On espère aussi que tu pourras venir l’année prochaine (mais on espère aussi avoir l’occasion de te rencontrer AVANT le salon 2016 ^^).
      Nous avons bien transmis ton bisou à Mili & Taco ;) C’était un WE bien chouette !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.