Séjour en Grèce ● La festive Mykonos

Mykonos 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Après une traversée mouvementée, au départ de Naxos (la mer étant très agitée ce jour-là), nous débarquons maintenant à Mykonos pour les 3 derniers jours de notre séjour dans les Cyclades. L’île est l’une des plus connues de l’archipel (avec Santorin), notamment pour son ambiance cosmopolite et festive.

Nous avions eu des échos plutôt négatifs sur Mykonos. Prisée par la jet-set, elle n’est pas forcément favorite pour les activités touristiques (hormis les magnifiques plages et les soirées de fête). Pourtant, la Capitale de l’île a su nous séduire… Chora a même été un véritable coup de cœur !

Chora

Nous sommes arrivés à Chora en fin de journée pour ce premier jour. Nous n’avions pas de but précis pour la soirée. Nous avons donc zigzagué à travers les ruelles… Nous nous sommes perdus au milieu de ce labyrinthe aux maisons blanches et aux volets colorés. Chora fut construite en bord de mer. Cet enchevêtrement de petites rues fut donc imaginé ainsi par les habitants pour se protéger du vent et des pirates. C’est très agréable de venir s’y perdre aujourd’hui, entre les petites boutiques, les bougainvilliers fleuris et la mer qui n’est jamais très loin…

Vous pourrez également croiser l’une des mascottes de la ville : le pélican. Pour la petite anecdote : le premier pélican Pétros fut sauvé par un pêcheur dans les années 1960 et est resté là, se nourrissant aux étals des pêcheurs et prenant la pose devant les photographes. À sa disparition, les habitants adoptèrent alors un nouveau pélican… Vous pourrez ainsi, au détour d’une rue, suivre Christos le pélican ! Nous l’avons cherché en vain et, lors de notre dernière soirée en ville, il est apparu alors que nous étions attablés à la terrasse d’un restaurant !

Mykonos, Chora 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Mykonos, Chora 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Mykonos, Chora 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Mykonos, Chora 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Mykonos, Chora 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Mykonos, Chora 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Mykonos, Chora 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Mykonos, Chora 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Mykonos, Chora 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Mykonos, Chora, le Pelican 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Mykonos, Chora 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Sur la côte, à l’extrémité de la ville, nous tombons nez à nez avec les cinq moulins (Kato Myli) de la ville sur les vingt-huit comptabilisés aux XVIIIe et XIXe siècles. Le vent soufflant 300 jours par an, la production de farine était l’une des activités phare de la ville. Témoins de ce passé, les cinq moulins font face au quartier de « la petite Venise« , là où logeaient les capitaines. Au-dessus de l’eau, la marchandise de contrebande pouvait ainsi être facilement chargée et déchargée.

Mykonos, Chora, les moulins Kato Myli 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Mykonos, Chora, les moulins Kato Myli 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Mykonos, Chora, Little Venice 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

En revenant vers le quai, nous apercevons une imposante bâtisse, recouverte de chaux blanche, sans réelle forme définie. Il s’agit de l‘église Paraportiani. Elle est la forme finale de la fusion de cinq églises (imbriquées les unes dans les autres aux XVIe et XVIIe siècles). Une curiosité architecturale à voir ! Pour observer l’intérieur, il vous faudra venir le jour de sa fête, le 15 août, pour son unique ouverture annuelle.

Mykonos, Chora, l'église Paraportiani 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

L’île de Délos

Pour cette deuxième journée à Mykonos, nous partons vers l’île voisine de Délos (départ à 9 h 00, 10 h 00 et 11 h 30 depuis le quai du vieux port de Chora pour 18 € la traversée aller / retour par personne). Trente minutes plus tard, nous débarquons sur l’île (5 € l’entrée) qui fut l’un des centres du monde antique avec son emplacement central pour le commerce. Elle fut ensuite totalement abandonnée vers le VIe siècle. Des archéologues français sont venus ici en 1873, et se sont installés dans des petites maisons jaunes qui bordent l’île. Ce sont les seuls habitants au milieu des ruines de la cité antique qui se découvre petit à petit à travers les fouilles.

Nous suivons les indications des itinéraires du Guide Évasion que nous avons et nous découvrons ainsi les impressionnantes infrastructures de l’Antiquité grecque et romaine : le sanctuaire d’Apollon, l’agora des italiens, le lac sacré, les habitations, le théâtre, le temple de Dionysos, etc. Nous passons également par le petit musée de l’île qui recense des objets et statues trouvés pendant les fouilles, témoins du quotidien de ce passé (très) lointain.

Nous avons pique-niqué ensuite au milieu du lac sacré (seul endroit où il y a de la végétation sur l’île et où les archéologues ont planté un palmier au centre lors de son asséchement). Nous nous sommes ainsi posés au pied de ce palmier… Un coin très agréable à l’ombre pour le déjeuner (à noter qu’il y a une petite cafétéria sur place, juste à côté du musée) ! Pensez d’ailleurs à prendre des chapeaux et de la crème solaire car il n’y a pas un coin d’ombre ailleurs sur l’île. Sur le point le plus haut, à 112 mètres, nous avons un panorama à 360° sur les îles alentours et sur le site archéologique qui s’étend devant nous.

Trêve de parole, on vous laisse apprécier nos quelques photos ci-dessous (n’hésitez pas si vous avez des questions à nous un laisser un petit commentaire tout en bas de l’article). Et honnêtement, ne manquez pas cette visite. On vous la recommande !

Délos 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Délos 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Délos, Colosse 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Délos 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Délos 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Délos 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Délos 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Délos 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Délos 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Délos 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Délos 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Sur le reste de l’île…

De retour à Mykonos, nous entamons cette dernière journée par une balade en voiture dans le reste de l’île afin d’explorer le nord et les fameuses plages où se réunissent les fêtards !

Mykonos 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Nous passons donc rapidement à Ano Mera pour flâner sur la place principale entourée de ses tavernes et au monastère Tourliani attenant.

Mykonos, Ano Mera 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Mykonos, Ano Mera 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Nous continuons ensuite sur les routes en direction de la plage du nord de Fokos, à 20 minutes environ. Le chemin est étroit et caillouteux. Ensuite, la plage forme une grande crique de sable blanc.

Mykonos 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Mykonos 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Mykonos, plage de Fokos 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Mykonos, plage de Fokos 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Nous continuons ensuite vers Kalafatis, une autre plage du nord de l’île, notamment prisée pour ses sports à voile…

Mykonos, plage de Kalafatis 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Mykonos, plage de Kalafatis 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Pour terminer, nous revenons vers le sud et ses plages qui font la renommée de l’île. Nous commençons par nous rendre à la plage de Super Paradise (photos ci-dessous). Attention, l’unique route pour s’y rendre est très sinueuse et (très) pentue. Des grands parkings gratuits permettent ensuite de stationner. Nous arrivons sur une plage magnifique où les transats envahissent la plage (et dont la location vous coûtera de 30 à 35 € la journée !). Ici, musique, drague et jeux de plage sont les rois. Nous nous sentons pas vraiment à notre place et nous faisons vite demi-tour… Un peu plus loin, la plage de Paradise (sans parking) est très similaire. Nous avons donc terminé par revenir vers Tourlos et la plage Agios Stéfanos, facile d’accès et plus familiale.

Mykonos, plage de super paradise 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Mykonos, plage de super paradise 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Cette virée dans l’île de Mykonos nous a moins convaincu. La Capitale de l’île reste incontournable et nous avons eu, comme nous le disions au début, un véritable coup de cœur pour son labyrinthe de ruelles. Si vous n’êtes pas venus ici pour profiter des plages et des soirées déjantées et désinhibées de la ville, vous pouvez simplement faire une rapide escale. Ne manquez pas néanmoins de visiter l’île voisine de Délos et son impressionnant site archéologique.

Nous terminons ainsi notre séjour dans Les Cyclades. Nous revenons très vite avec un dernier article consacré à notre escale à Athènes…

Pour vous repérer plus facilement dans l’archipel des Cyclades, nous avons récapitulé nos déplacements sur la petite carte qui suit :

Mykonos 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Les bons plans

Y aller. Par les airs, Mykonos est accessible depuis Paris, avec une escale à Athènes, à 4 heures de vol au total. Comptez minimum 185 € l’aller/retour avec la compagnie nationale grecque Aagean. L’aéroport de Mykonos est ensuite situé à une dizaine de minutes de Chora. Si vous êtes déjà dans les Cyclades, la liaison en bateau avec les autres îles se fait depuis l’ancien port de Chora ou le nouveau port de Tourlos, situé à 2 kilomètres. À titre d’information, entre Naxos et Mykonos, comptez 28,50 € pour 1 heure de trajet avec SeaJet 2. Entre Mykonos et Athènes, comptez 34 € pour un peu moins de 5 heures de trajet avec Blue Star Ferries. Les billets s’achètent facilement dans les guichets dédiés présents en ville (vous pouvez vérifier en amont les tarifs sur Direct Ferries). Par contre, soyez larges sur les horaires car les ferries sont très souvent en retard. Si la mer est virulente (le vent souffle souvent fort ici), pensez également à prendre un cachet si vous êtes sujets au mal de mer.

Y dormir. L’hôtel With Inn (Gefiraki) est situé à Tourlos, sur les hauteurs, face à la mer. Les chambres sont spacieuses et confortables. La décoration est moderne, en bois brut et blanc, dans un style bord de mer. Très joli ! L’accès aux chambres se fait via une petite terrasse extérieure. La wifi est gratuite et fonctionne sans problème. Le petit-déjeuner est servi « à l’assiette » sur la terrasse de la réception (jus d’orange, cookies, pain et confiture, fromage et jambon, yaourt, thé ou café) (vous pouvez voir une photo, sur notre compte Instagram, par ici). Le propriétaire, Dimitri, est vraiment sympathique et il se fera un plaisir de rendre votre séjour des plus agréables. Comptez 95 € pour la nuit, pour une chambre double (petit-déjeuner inclus).

Y manger. La sandwicherie Popolo (18, Drakopoulou Street) est un vrai coup de cœur pour nous ! Vous pourrez y déguster des sandwichs déjà préparés ou à composer en fonction de vos envies (viandes, produits de la mer ou végétarien) pour environ 5 €.
Le café Transeat (Meletopoulo Sq Limni, face au cinéma de la ville) propose une petite restauration sur une terrasse ombragée, au coin de la rue. Une affiche vente également qu’ils font les meilleurs burgers de la ville mais nous n’avons pas testé ! Nous avons simplement pris un coca (2,50 €) et un yaourt avec des fruits frais (5 €) pour le goûter.
La taverne Niko’s est une institution touristique (ils ne s’en cachent pas !) que nous avons eu tout de même envie de tester ! Elle est située dans les rues juste derrière l’embarcadère pour Délos. Un choix nombreux de plats est à la carte. Les prix sont corrects. Le service est efficace.
Le restaurant Olla (situé juste avant le croisement des rues Mitropoleos et Meletopoulou) sert une cuisine méditerranéenne, moderne et délicieuse. Les portions sont généreuses. Un bon rapport qualité/prix.
À Tourlos, la taverne Matthew (face au port) propose des spécialités grecques. Les prix sont un peu plus élevés que les autres restaurants testés. L’addition était de 37 € pour 2 plats du jour, 1 boisson et 1 dessert. Le digestif est offert. Comptez également 2 € par personne pour le couvert et le pain.
À Fokos, la taverne familiale du même nom est située sur le fronton de la plage. Les prix sont un peu plus élevés qu’à Mykonos là aussi mais c’est le seul endroit pour vous restaurer. Le personnel est accueillant et le digestif est offert. L’addition était de 32 € pour 2 plats, 2 boissons et 1 dessert.

S’y déplacer. Entre Mykonos et Tourlos, vous avez plusieurs options pour vous rendre de l’un à l’autre : à pied, à une vingtaine de minutes (passez par la ville en hauteur beaucoup moins fréquentée que celle longeant le bord de mer) ; par les navettes maritimes (2 € la traversée, entre le vieux et le nouveau port) ; par la liaison en bus (1,80 € le ticket) ; ou bien par taxi, à 5 bonnes minutes (environ 6 €). Pour le reste de l’île, la location d’un véhicule motorisé vous sera nécessaire. Nous avons loué, le jour même, une voiture (classe éco) pour 40 € la journée avec une agence près du vieux port. N’oubliez pas que les accès sont tout de même difficile (étroit et pentu) vers les plages de l’île. Avec le recul, nous n’aurions très certainement pas loué de voiture et nous aurions privilégié les moyens de transport en commun pour explorer ces plages mythiques de l’île.

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager, laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

12 commentaires sur “Séjour en Grèce ● La festive Mykonos

  1. Super article!
    J’ai toujours voulu visiter la Grèce, et ça me donne encore plus envie!
    Coup de coeur pour la ville de Chora, qui m’a l’air superbe.
    Je pense que la partie plage ultra touristique reste l’argument qui me freine pour partir, mais grâce à l’article je réalise qu’il y a tout de même des endroits plus préservés.

    Merci! ;)

    • Oh oui, nous avons eu aussi un joli coup de cœur pour Chora alors que nous avions des avis plutôt négatifs sur Mykonos !
      Et, on confirme donc qu’il y a de jolies choses à voir en dehors des plages « ultra » touristiques !!! À tester par soi-même ;)

  2. Je pars dans les Cyclades en juillet prochain et ton article donne tant envie!
    Tes photos sont vraiment magnifiques. J’aimerais réussir les miennes comme ça! Dur dur quand le soleil tape, ça surexpose pas mal.. Qu’est-ce que tu utilises comme appareil/objectif? Peut-être utilises-tu un filtre? As-tu des logiciels photo à recommander?
    Merci! :)

    • Je viens de voir à l’instant la réponse à ma question dans ta FAQ, désolée :)

    • Bonjour Maëlle !
      Nous sommes ravis que notre article te donne autant envie ! :)
      Et oui Les Cyclades sont une belle destination ! Pour nos photos, comme indiqué dans notre FAQ donc, nous avons utilisé notre Canon PowerShot SX700 HS. Pour la retouche d’image, nous corrigeons simplement la luminosité et les contrastes via Photoshop (mais, honnêtement, les couleurs dans les villages des Cyclades sont tellement éclatantes qu’il n’y a pas eu besoin de beaucoup de retouches ici !).
      Bonne journée à toi.

  3. Pingback: Les 10 îles incontournables - Synbud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *