Séjour en Grèce ● Une escale à Athènes

Athenes 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Après notre joli séjour dans Les Cyclades, nous ne sommes restés que le temps d’une escale à Athènes. Mais nous avons eu largement le temps de parcourir un peu la ville et de visiter l’incontournable Acropole, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, et les environs.

Nous arrivons ainsi sous un joli ciel bleu et nous filons directement vers les hauteurs de la ville…

Athenes 2015 ©Etpourtantelletourne.fr
Athenes 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Une fois sur le site de l’Acropole, nous nous sentons tout petits. Les majestueux bâtiments de pierres qui nous entourent sont ici depuis des millénaires. Beaucoup sont en rénovation mais le temps qui passe ne les a pas rendus vulnérables. Ils ont résisté à l’assaut du temps et aux guerres (non sans dommage).

Construit pendant l’Antiquité, le lieu servait de sanctuaire pour les dieux de la mythologie grecque, avec notamment le célèbre Parthénon consacré à la déesse Athéna. Nous pouvons également, à 148 mètres de haut, observer la vue en 360° sur la ville d’Athènes qui s’étend en dessous.

Petit point qui pourra vous être utile : il est interdit d’entrer dans l’enceinte de l’Acropole avec de la nourriture. Nous avions, juste avant, acheté un kilo de cerises pour le goûter (1,60 € le kilo et la vendeuse ne voulait pas nous en donner moins… mais, à ce prix-là, comment refuser ?). Nous avons donc partagé nos cerises avec un autre couple de français rencontré près de l’entrée pour finir toutes ces cerises avant d’entrer… Autre petite précision : le sol est parfois glissant sur les pierres de marbre. Faites attention et pensez à prendre de bonnes chaussures.

Le site de l’Acropole est ouvert de 8 à 20 heures. Les tickets d’entrée sont vendus 12 € (gratuit pour les étudiants) et donnent accès à l’ancienne Agora, l’Agora romaine, le théâtre de Dionysos, le cimetière du Céramique et le temple de Zeus olympien, pour 48 heures consécutives.

Athenes, l'Acropole 2015 ©Etpourtantelletourne.fr
Athenes, l'Acropole 2015 ©Etpourtantelletourne.fr
Athenes, l'Acropole 2015 ©Etpourtantelletourne.fr
Athenes, l'Acropole, le Parthénon 2015 ©Etpourtantelletourne.fr
Athenes, l'Acropole 2015 ©Etpourtantelletourne.fr
Athenes, l'Acropole 2015 ©Etpourtantelletourne.fr
Athenes, l'Acropole, le Parthénon 2015 ©Etpourtantelletourne.fr
Athenes, l'Acropole 2015 ©Etpourtantelletourne.fr
Athenes, l'Acropole 2015 ©Etpourtantelletourne.fr
Athenes, l'Acropole, le Parthénon 2015 ©Etpourtantelletourne.fr
Athenes, l'Acropole, Erechtéion 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Ce tour de l’Acropole terminé, nous redescendons vers la ville en passant par l’Agora, lieu de l’ancienne cité d’Athènes pendant l’Antiquité. Nous déambulons ainsi à travers les vestiges d’une ville et de ses bâtiments : place du marché, temples et lieux de culte, théâtre, bibliothèque, habitations, édifices politiques et juridiques…

Athenes, l'Agora 2015 ©Etpourtantelletourne.fr
Athenes, l'Agora 2015 ©Etpourtantelletourne.fr
Athenes, l'Agora 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Cette parenthèse grecque touche maintenant à sa fin. Notre avion décolle dans peu de temps. Nous retournons donc à l’aéroport… Nous avons passé vraiment un chouette séjour, rempli de jolies découvertes. Nous étions ici pourtant à un moment pas facile pour les habitants (en pleine crise avec l’Europe, nous avons vu les files d’attente aux distributeurs par exemple) mais nous n’avons jamais ressenti d’insécurité ni d’hostilités contrairement à ce que les médias ont annoncé. La Grèce est vraiment un joli pays, que nous recommandons sans hésiter !

Pour vous repérer plus facilement, nous avons récapitulé nos déplacements dans l’archipel des Cyclades sur la petite carte qui suit. Vous pouvez également retrouver nos précédents articles par ici : Santorin, Naxos et Mykonos.

Athenes 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Nos bons plans à Athènes

Comment aller à Athènes ?

Athènes est accessible depuis Paris, pour une durée d’un peu plus de 3 heures. Comptez minimum 114 € l’aller/retour avec Transavia. Si besoin, l’aéroport dispose d’un service de bagagerie (situé à l’extrémité du terminal d’arrivée) :  7,50 € pour 6 heures pour un bagage large.

Pour quitter l’aéroport, la ligne 3 du métro dessert la ville (40 minutes de trajet), avec un départ toutes les 30 minutes de 5 h 30 à 23 heures. Le prix du ticket est de 8 € l’aller simple, 14 € l’aller-retour ou 14 € l’aller pour 2 personnes. En taxi, comptez une trentaine d’euros pour 30/40 minutes de trajet.

Si vous arrivez depuis le port (via les ferries pour faire la liaison avec les îles des Cyclades), une navette gratuite vous emmène vers la ligne de métro la plus proche (Pirée) (à l’extrémité de l’espace portuaire qui est très très très grand). À titre d’information, pour le trajet entre Mykonos et Athènes, comptez 34 € pour un peu moins de 5 heures de trajet avec Blue Star Ferries.

Où dormir à Athènes ?

L’hôtel Delphi Art Hotel**** (Agiou Konstantinou 27) offre un bon rapport qualité/prix. Le style est classique mais décoré avec goût. Les chambres sont propres, la literie confortable bien que le matelas un peu trop dur. La wifi se capte très bien et est gratuite. Le petit-déjeuner, proposé sous forme de buffet, est excellent et varié. Pour une nuit, comptez environ 50 € la chambre.

Consultez directement les disponibilités et les tarifs pour les hébergements à Athènes ci-dessous :

Booking.com

Où manger à Athènes ?

Le Souvlaki Bar (Thisiou 15) propose une restauration rapide délicieuse (burgers, wraps et autres petites choses à grignoter) pour des prix entre 2 et 5 €. La décoration du lieu est vraiment jolie. Une adresse à ne pas manquer.

Quelques mètres plus loin, nous avons testé le restaurant Kuzina (Adrianou 9) à la décoration de style industrielle, avec une cuisine ouverte et un service décontracté mais un lieu à la réputation certaine (apparemment, nous avons eu de la chance d’avoir une table pour 2 sans avoir réservé en amont). Les prix sont un peu plus élevés (on se rapproche d’un restaurant gastronomique) mais le rapport qualité/prix est top. De par les commentaires lus ailleurs, la vue sur l’Acropole depuis la terrasse (non testée lors de notre passage) vaut le détour.

Comment se déplacer à Athènes ?

En descendant à l’arrêt Monastikari (lignes 1 et 3) vous pouvez aisément rejoindre l’Acropole et l’Agora (ça monte un peu forcément). Les tickets de métro sont vendus 1,20 € l’unité et 4 € pour des déplacements illimités toute la journée.

Que faire à Athènes ?

Pour visiter Athènes, nous vous glissons par ici d’autres idées d’activités (non testées par nos soins) :

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager, laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

● ● ●
Les étapes de notre séjour en Grèce

Séjour en Grèce ● Une escale à Athènes (c’est celui-ci !)
Séjour en Grèce ● La festive Mykonos
Séjour en Grèce ● La naturelle Naxos
Séjour en Grèce ● La jolie Santorin

9 commentaires sur “Séjour en Grèce ● Une escale à Athènes

  1. Quel site fabuleux… J’en rêve depuis mes cours d’histoire sur la Grèce antique au collège…

  2. J’y suis allée il y a quelques années mais en avril, tout était en travaux et c’était un peu frustrant…joli reportage en tout cas !

  3. Merci pour cet article super complet ! Je prépare un futur voyage en Grèce, par conséquent il tombe à pic. Cela donne vraiment envie d’y aller ! Merci, merci pour les bonnes adresses :)

    • Merci Marine ! Super que notre article te donne envie de partir :)
      Bons préparatifs de ton voyage à venir ! Et n’hésite pas à nous demander si tu as des questions !

  4. Ca doit être vraiment impressionnant de voir tout ça :-)
    Les photos sont superbes en tout cas !
    Merci pour le partage !

    A.

    • Oui, on confirme que c’est assez impressionnant tous ces bâtiments et ces lieux ! On imagine la frénésie qui devait avoir ici il y a bien longtemps…
      Merci pour ton message :)
      Bonne soirée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.