Gourmandises et Jazz en Ville à Vannes

Vannes 2016 ©Etpourtantelletourne.fr

Au mois de juillet, lors de nos vacances en Loire-Atlantique, nous avons pris la route vers la région voisine. Direction Vannes, en Bretagne !

Nous sommes ainsi arrivés ici pour une petite journée de découverte placée sous le signe du jazz et de la gourmandise (la ville est labellisée « Destinations Terroirs », un groupement d’Offices de tourisme en France et Belgique qui met en valeur le patrimoine historique et gourmand de leurs régions). Sous un ciel voilé, nous commençons par nous rendre à l’Office de tourisme (quai Tabarly, rive droite du port). Ne manquez pas de passer ici pour récupérer le guide de poche de la ville. Celui-ci propose différents itinéraires et explicatifs bien utiles pour visiter Vannes. Nous passons ensuite la Porte Saint-Vincent, surmontée du blason de la ville, pour nous rendre de l’autre côté des remparts, au sein de la ville fortifiée. C’est mercredi, c’est jour de marché ! Celui-ci s’étend dans les ruelles de la ville médiévale (et il paraît que le marché du samedi est encore plus grand !). C’est une profusion de couleurs et de saveurs qui nous accueille ! Nous déambulons au gré des étals de fleurs, fruits et légumes, épices, poissons (dans la halle dédiée, place de la Poissonnerie), etc.

Au centre des Halles des Lices (sur la place éponyme), ce sont « Les Nénettes » qui attirent notre attention : une mère et sa fille ont imaginé ces chocolats en forme de cônes. « Breton, petit, féminin et fait main » nous indique le slogan sur un packaging très chouette. Le haut du pic nous indique la saveur en fonction de sa couleur. Nous nous laissons tenter… Miam ! Les chocolats sont très vite dégustés !

Vannes 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Vannes marché 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Vannes marché 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Vannes 2016 ©Etpourtantelletourne.fr

Nous continuons ensuite notre visite dans « la cité des Vénètes », une appellation donnée d’après le nom des premiers habitants qui s’installent ici au 1er siècle avant Jésus Christ. Vannes est une ville enfermée dans les remparts et dominée par l’imposante cathédrale Saint-Pierre. Le cœur de ville est principalement piétonnier. C’est plutôt agréable d’y flâner sans le bruit des voitures. Nous admirons les grandes demeures à pans de bois, les maisons caractéristiques du Moyen Âge dont les poutres sont apparentes. Couleurs, décors et encorbellements ornent les façades extérieures. Ça donne un charme fou à la ville.

Sur l’angle d’une de ces maisons à colombages, nous vous mettons au défi de trouver Vannes et sa femme ! L’origine de cette enseigne reste encore mystérieuse mais celle-ci est devenue l’un des symboles de la ville. Ce couple veille sur les passants et semble s’amuser de nos regards interrogateurs portés sur eux.

Vannes 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Vannes, Vannes et sa femme 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Vannes 2016 ©Etpourtantelletourne.fr

Il règne une ambiance festive dans les rues de Vannes ce jour-là malgré le ciel qui est tout gris. Nous prenons beaucoup de plaisir à divaguer au hasard dans les ruelles pour y découvrir les petits commerçants, les animations de rues et les adresses gourmandes dont Vannes ne manquent pas (quelques petites adresses, non testées mais notées au fil de cette journée : le restaurant Roscanvec avec une étoile au Michelin ; Alain Chartier, chocolatier et glacier avec la distinction meilleur ouvrier de France ; la maison George Larnicol, meilleur ouvrier de France également ; Olivier Le Brun, maître artisan avec un trophée d’or pour son far breton et un premier prix pour le kouignamann ; etc.). La liste n’est pas exhaustive mais parcourir les rues de Vannes vous ouvrira l’appétit, c’est certain !

Vannes 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Vannes 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Vannes 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Vannes 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Vannes 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Vannes 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Vannes 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Vannes 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Vannes 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Vannes 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Vannes 2016 ©Etpourtantelletourne.fr

Jazz en Ville

Après l’effervescence du marché dans la matinée, c’est une autre ambiance qui s’installe petit à petit dans la ville. Cette semaine-là (du 25 au 30 juillet), le jazz envahit les rues pour la toute première édition du festival « Jazz en Ville« . Nous croisons des musiciens. Les mélodies fusent dans l’air. Les cafés installent leurs tables autour des groupes qui s’échauffent. Ça swingue !

Nous assistons brièvement aux scènes ouvertes de l’après-midi sur la grande scène installée au pied des remparts, dans les anciennes douves. Ce soir-là, la programmation s’annonce très chouette… mais Capucine montre des signes de fatigue et la fraicheur de ce soir d’été commence à nous faire frissonner. Qu’importe, nous avons noté qu’une nouvelle édition pour 2017 est déjà en préparation ! Le rendez-vous est déjà noté sur notre agenda !

Vannes 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Vannes 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Vannes Jazz en ville 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Vannes 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Vannes 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Vannes 2016 ©Etpourtantelletourne.fr

Cette journée à Vannes se termine ainsi pour nous. Accompagnés des airs de jazz qui résonnent dans la ville, nous rejoignons le port de plaisance pour une dernière vue sur la ville…

Vannes port 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Vannes 2016 ©Etpourtantelletourne.fr

Les bons plans

Y aller. Via l’autoroute A11 et l’A81, comptez 5 heures pour faire le trajet depuis Paris (28,80 € de péage). Vous pouvez également arriver à Vannes en train. La gare se situe à moins d’un kilomètre du centre-ville. Vous trouverez l’aller/retour à partir de 40 € depuis la gare Montparnasse à Paris (avant de réserver, pensez à consulter notre article consacré aux bons plans sur l’achat des billets de train).

Y dormir. Nous ne pouvons vous donner de conseils puisque nous avons été hébergés chez nos familles, dans le département voisin, en Loire-Atlantique !

Y manger. Le salon de thé Le Thé Gourmand (18, rue des Vierges) propose une sélection de thés à déguster sur place ou à emporter. Un menu du jour (13,50 €) est également inscrit sur ardoise chaque jour à partir des produits du marché et accompagné, si vous le souhaitez, d’un thé froid. Le service est très agréable et est proposé en continu de 11 à 19 heures. Pour le goûter, si votre préférence va pour un bon chocolat chaud au lieu du thé, ne manquez pas de vous rendre à Le Hangar (21, rue des Halles). La simple appellation vous fera saliver : « Chocolat chaud d’hiver avec crème, marrons glacées et sirop de marron » (4,50 €). Vous pourrez accompagner votre boisson d’une pâtisserie faite sur place ou acheter quelques souvenirs gourmands directement dans la boutique.

S’y déplacer. Plusieurs parkings vous permettent de garer aisément votre véhicule dans la ville. À titre d’information, le parking souterrain situé sous le port (9, rue du Port) coûte 20 € pour 24 heures (en haute saison, 15 € en basse saison). En dehors, c’est sur ce même quai que vous trouverez l’Office de tourisme et que vous pourrez accéder au cœur de la ville via la Porte Saint-Vincent. La visite de Vannes se fait ensuite exclusivement à pied (le centre est interdit aux voitures). À noter que nous étions avec une poussette et que nous n’avons pas rencontré de difficultés particulières hormis quelques secousses sur les pavés des ruelles.

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

Cette journée à Vannes fait suite à une invitation par l’Office de tourisme de la ville, mise en relation via le label « Destinations Terroirs ». Nous conservons néanmoins notre objectivité dans les propos cités ici. Merci à Bruno et Pauline pour leur accueil et la visite de la ville en leur compagnie.

Un commentaire sur “Gourmandises et Jazz en Ville à Vannes

  1. j’aime bien Vannes, une des 1ères villes où je suis allée en Bretagne
    la gourmande que je suis lorgne sur le kouignaman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *