Escapade dans le Finistère #2 ● La Baie de Morlaix

Road trip dans le Finistère nord Baie de Morlaix ©Etpourtantelletourne.frAprès notre escapade sur la Côte des Sables, voici la suite de notre road trip dans le Finistère Nord. Nous séjournons maintenant à proximité de Morlaix afin de découvrir la ville et sa baie.

Morlaix

Nous arrivons sur place un samedi matin, jour de marché. En passant le viaduc et autour du kiosque à musique s’étend le marché artisanal (Place des Otages). Il faut ensuite continuer dans les rues afin de trouver le marché alimentaire (situé précisément Place Allende). Nous suivons ensuite un petit bout de l’itinéraire guidé conseillé par l’Office de tourisme pour découvrir les incontournables du centre-ville (plan à retirer à l’Office). Comme nous avons la poussette, nous ne pouvons accéder à l’esplanade du calvaire ni au viaduc mais Victor emprunte seul les escaliers (ceux de la Venelle aux Prêtres) pour s’y rendre et faire quelques pas sur le premier étage du viaduc. Celui-ci a été construit de 1861 à 1864 pour le passage de la ligne ferroviaire de Paris à Brest. De ses 58 mètres de hauteur et 292 mètres de longueur, il surplombe ainsi la ville de Morlaix.

Visite de Morlaix ©Etpourtantelletourne.frVisite de Morlaix ©Etpourtantelletourne.fr Visite de Morlaix avec des enfants en bas âges ©Etpourtantelletourne.fr

Robe Gwénaëlle : Vertbaudet / Porte-bébé : JPMBB
Tenue Capucine : Kiabi / Chaussures Capucine : Natura World

Visite de Morlaix ©Etpourtantelletourne.fr Visite de Morlaix point de vue du Viaduc ©Etpourtantelletourne.frVisite de Morlaix sur le Viaduc ©Etpourtantelletourne.frVisite de Morlaix point de vue du Viaduc ©Etpourtantelletourne.frVisite de Morlaix le port ©Etpourtantelletourne.fr Visite de Morlaix le port ©Etpourtantelletourne.fr

L’île Callot

Nous poursuivons notre route vers la ville de Carantec. De là, nous pouvons accéder à l’île Callot, située en face du port. Et non, nous n’avons pas pris le bateau et nous n’avons pas non plus nagé pour rejoindre celle-ci. Car, petite spécificité, l’île Callot est accessible en voiture… mais uniquement à marée basse ! Toutes les 6 heures seulement, la route est dégagée et les piétons et voitures peuvent alors s’aventurer (attention à consulter les horaires des marées sous peine d’être vite piégés par l’eau !). Nous avançons doucement sur la route, au milieu des pêcheurs à pied, pour arriver sur l’île. Plusieurs parkings nous invitent ensuite à laisser la voiture puisque les lieux se visitent à pied. Sur son promontoire, l’église domine et veille sur les maisons alentours. C’est une promenade très agréable, dans un paysage pittoresque.

Ile Callot Finistère route submersible ©Etpourtantelletourne.frIle Callot Finistère à pied ©Etpourtantelletourne.frIle Callot Finistère église ©Etpourtantelletourne.fr Ile Callot Finistère ©Etpourtantelletourne.fr Ile Callot Finistère plage ©Etpourtantelletourne.fr

La pointe de Penn al Lann

Toujours à Carantec, nous nous dirigeons pour la fin de la journée vers la pointe de Penn al Lann. Le sentier est en descente et il y a quelques marches (donc pensez à privilégier le porte-bébé plutôt que la poussette ici) avant d’arriver au point de vue qui donne sur le phare de l’île Louët et l’impressionnant château du Taureau (classé monument historique en 1914). Nous ne continuons pas plus le long du sentier car c’est maintenant l’heure de manger ! Sur les conseils des copains Trotteurs-Addict, nous dînons à La Table de Ty Pot. Une très chouette adresse que nous vous recommandons à notre tour (plus de détails dans la partie « y manger » ci-dessous).

Carentec la pointe de Penn al Lann ©Etpourtantelletourne.frCarentec la pointe de Penn al Lann ©Etpourtantelletourne.frCarentec La Table de Ty Pot restaurant kid friendly ©Etpourtantelletourne.frCarentec La Table de Ty Pot bonne adresse restaurant ©Etpourtantelletourne.fr

Le grand cairn de Barnenez

C’est une autre facette du territoire breton que nous découvrons ce jour-là car la région abrite une multitude de vestiges préhistoriques. Nous filons ainsi en direction de Barnenez pour admirer le cairn (sépultures recouvertes d’un imposant monument en pierre). Long de 75 mètres, large de 28 mètres et avec ses 11 chambres funéraires, il est d’ailleurs le plus grand mausolée d’Europe ! Nous en faisons tranquillement le tour, en écoutant au passage quelques explications de la visite guidée qui est partie peu de temps avant notre arrivée (visite guidée incluse dans le prix d’entrée à 11 h, 14 h 30 et 16 h).

Info pratique : l’entrée du cairn est de 6 € par adulte (gratuit pour les moins de 25 ans). Le site est ouvert de 10 h à 18 h 30 en continu du 1er juillet au 31 août (fermé de 12 h 30 à 14 h le reste de l’année et à partir de 17 h 30 selon les dates). Pour accéder au cairn, il y a une vingtaine de marche, sans rampe mise à disposition (mieux vaut privilégier le porte-bébé si vous avez des enfants). Le tour du cairn se fait sur l’herbe. À noter qu’il n’y a pas de zone ombragée. Comptez environ 30 minutes pour la visite libre, 45 minutes pour la visite guidée.

Le grand cairn de Barnenez Finistère ©Etpourtantelletourne.frLe grand cairn de Barnenez Finistère ©Etpourtantelletourne.frLe grand cairn de Barnenez Finistère ©Etpourtantelletourne.frLe grand cairn de Barnenez Finistère ©Etpourtantelletourne.fr

La pointe de Primel

Nous arrivons maintenant à Plougasnou, et nous filons vers la jolie pointe de Primel, site naturel protégé et classé Natura 2000. C’est une magnifique balade qui nous attend ici sur les sentiers entourés de roches, d’herbes parsemés de petites fleurs mauves (l’armérie maritime) et des flots. Soyez bien prudents avec de jeunes enfants : le chemin mène près des falaises et il faut parfois enjamber les roches lors de l’ascension / la descente vers la cabane des Douaniers. Nos photos ne rendent pas justice à la beauté des lieux… nous vous invitons vraiment à vous y rendre pour les admirer à leur juste valeur !

Pointe de Primel Plougasnou Finistère ©Etpourtantelletourne.frPointe de Primel Plougasnou Finistère ©Etpourtantelletourne.frPointe de Primel Plougasnou Finistère ©Etpourtantelletourne.frPointe de Primel Plougasnou Finistère ©Etpourtantelletourne.frPointe de Primel Plougasnou Finistère ©Etpourtantelletourne.fr

Locquirec

C’est dans ce charmant village que nous terminons notre road trip dans le Finistère. Nous nous baladons vers la pointe de Locquirec en suivant la boucle piétonnière des Chemins de l’Île Verte puis de la Pointe (itinéraire à retrouver par ici). Encore une fois, nous prenons un grand bol d’air iodé. Le temps est superbe. C’est une promenade bien agréable. Nous profitons pleinement de ces instants et de ces premières vacances à quatre, avant de finir sur une note gourmande à l’Hôtel Restaurant du Port.

Locquirec Finistère ©Etpourtantelletourne.fréglise Locquirec Finistère ©Etpourtantelletourne.frLocquirec Finistère ©Etpourtantelletourne.fr Locquirec Finistère ©Etpourtantelletourne.fr Port de Locquirec Finistère ©Etpourtantelletourne.fr

C’est donc ainsi que notre découverte du Finistère prend fin. Nous sommes conquis et charmés par ces superbes lieux traversés. Et nous allons le répéter souvent : la Bretagne est vraiment belle !!! Nous partons ensuite vers le département voisin, dans les Côtes d’Armor, pour admirer les plages de la Côte de granit rose. Restez connectés : on vous dit à très bientôt !

Nos bons plans dans la Baie de Morlaix

Comment y aller ?

Depuis Plouescat, où nous étions juste avant, Morlaix se situe à 35 minutes de route. En venant de Rennes, comptez 2 h de trajet. Depuis Paris, en passant par l’A11 et l’A81, comptez un peu plus de 5 h et une soixantaine d’euros de péage pour l’aller/retour. La ville de Morlaix est desservie également par le train. La gare se situe dans le centre-ville, à quelques mètres de la Place des Otages (où a lieu le marché). Pour l’aller/retour, comptez environ 28 € et 1 h 30 de trajet depuis Rennes et à partir de 60 € et un peu plus de 3 heures depuis Paris (n’oubliez pas de consulter en amont l’article sur nos bons plans pour réserver votre billet de train).

Où y dormir ?

Pour découvrir Morlaix et ses environs, nous avons choisi un logement via Airbnb. Nous avons été séduits par le logement proposé par Marie-Claire et Jean-Noël, qui louent l’appartement au-dessus de leur charmante ferme, à 50 € la nuit, dans la campagne à 7 km de Morlaix. Capucine était ainsi ravie d’y voir chèvre, poney, poules et lapins. Pour ce qui est du logement, c’est comme si nous étions chez nous ! Juste à noter qu’il n’y a pas de machine à laver (4 nuits sur place, avec 2 enfants en bas âge… on avoue que ça a failli être tout juste avec ce que nous avions dans nos valises !). N’oubliez pas : pour louer à votre tour un logement via Airbnb, profitez de notre offre de parrainage en cliquant ici et vous bénéficierez ainsi d’une réduction sur votre première location !

Où y manger ?

À Carantec, nous vous recommandons sans hésiter le restaurant La Table de Ty Pot (5, place de la la République). En plus de la nourriture qui est excellente (menu à 22 €), nous avons beaucoup apprécié les petites attentions pour les enfants (chaise haute, table à langer, menu enfant et aussi espace de jeu dans une pièce vitrée au sein de la salle du restaurant !). Bref, tout est réuni pour vous faire passer un bon moment gourmand.

À Morlaix, nous avons déjeuné à la crêperie Atipik Bilig (1, rue Ange de Guernisac) située dans une maison médiévale, aux poutres apparentes (l’étage et la partie des sanitaires sont superbement rénovés) (oui, oui, on vous conseille de vous rendre aux toilettes !). Les crêpes et galettes sont à un bon rapport qualité / prix. Le service au top. Nous avons beaucoup aimé (une chaise haute et un espace pour langer les bébés sont à disposition).

À Plougasnou, à l’heure du déjeuner, nous avions le choix entre deux restaurants situés sur le port : une crêperie ou un bar/restaurant/pizzeria. Nous sommes entrés dans ce second, Le Radeau (18, route de Terenez). Et pour changer des crêpes, nous avons opté pour une autre spécialité bretonne avec de bonnes moules / frites (13 €).

À Locquirec, nous avons dîné à l’Hôtel Restaurant du Port (5, place du Port). Une addition un peu plus élevée que dans les autres restaurants cités ci-dessus mais un véritable coup de cœur pour cette adresse. Nous vous recommandons notamment le « Breizh menu » (32,50 €), qui vous fera saliver avec de bons produits locaux. Une chaise haute et un menu enfant sont proposés.

Comment s’y déplacer ?

Là encore, une voiture vous sera nécessaire pour parcourir les jolies routes de la région. Nous avons trouvé facilement des emplacements pour nous garer, souvent gratuitement (hors saison). À Morlaix, nous nous sommes garés sur le parking Indigo (longeant le Quai du Léon), juste en dessous du viaduc. À titre indicatif, nous avons payé 2,20 € pour 3 heures sur place.

● ● ●

Pour partir à votre tour à la découverte de la Bretagne, cliquez ici pour retrouver l’ensemble de nos escapades dans la région. Kenavo !

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

2 commentaires sur “Escapade dans le Finistère #2 ● La Baie de Morlaix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.