Visiter les villages de la Route des Vins d’Alsace

Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille ©Etpourtantelletourne.fr

Après cinq jours passés au sud de l’Alsace, près de Mulhouse, nous remontons vers Colmar. Nous passons les cinq prochains jours au milieu des plus beaux villages d’Alsace situés sur la Route des Vins. Nous traversons ainsi les collines ensoleillées où, depuis plusieurs siècles, de nombreuses vignes ont été plantées. Située au pied des Vosges, la région bénéficie d’un climat plus sec et plus ensoleillé propice à la viticulture. Celle-ci a fait la richesse de nombreux villages, et ceux-ci conservent aujourd’hui de nombreuses constructions historiques.

La Route des Vins d’Alsace est ainsi une route touristique créée en 1953. Longue de 170 km, elle vous emmène de Marlenheim au nord à Thann au sud. Sur son passage, elle traverse pas moins de 70 villages viticoles ! Plus de 1 000 vignerons ouvrent leur cave pour des dégustations et partager leur savoir sur le vin.

De notre côté, nous arrivons en fin de journée dans le village de Rorschwihr. Nous posons nos valises et séjournons ici chez Sojolidays, un joli appartement d’hôtes idéalement situé sur l’axe de la Route des Vins.

Quels villages visiter en Alsace ?

Vous aurez forcément l’embarras du choix. De notre côté, pour découvrir en famille ces villages (tous plus beaux les uns que les autres !), nous avons découpé nos visites de ces 5 jours passés sur la Route des Vins d’Alsace comme suit :

Ribeauvillé

Pour notre premier jour au milieu de ces jolis villages, nous nous dirigeons vers Ribeauvillé. Après moins de 10 minutes de route, nous arrivons déjà dans le village. Car point positif et pratique : tous les villages sont très proches les uns des autres !

Nous nous garons sur le parking (payant) de la place du Général de Gaulle à l’entrée du village. Après un passage par l’office de tourisme pour y prendre quelques informations et un plan explicatif, nous remontons la Grand’Rue à pied en flânant dans quelques commerces. Le village est tout en longueur. Après environ 500 mètres, nous passons sous la Tour des Bouchers. Cette tour, haute de 29 mètres, date du XIIIe siècle et séparait les villes hautes et basses. Son nom provient du quartier où l’on trouvait de nombreuses boucheries ainsi que l’abattoir de la ville.

Après l’avoir passée, nous avons une jolie vue sur le château de Saint-Ulrich situé sur les hauteurs. Nous poursuivons notre balade jusqu’au bout de la Grand’Rue, puis nous faisons une pause pour déjeuner. Le village est vraiment joli avec de nombreuses maisons à pan de bois. C’est une chouette balade à pied. Cependant, la rue n’est pas piétonne et les voitures sont assez fréquentes. Attention donc surtout avec des enfants !

L’après midi, nous avons pris le petit train de la ville pour une visite commentée du village de Ribeauvillé et d’Hunawihr. Vous verrez ainsi les deux villages sans avoir à marcher. Après les 2 km de balade à pied, nos filles n’avaient plus envie de marcher et elles ont adoré ce tour en train !

Informations pratiques sur la visite en petit train de Ribeauvillé et Hunawihr
Tarifs : 7 € par adulte / 5 € pour les 6 – 14 ans
Ouverture : de 10 h à 18 h en juillet et août et de 11 h à 16 h en septembre et octobre. Départ du train toutes les heures pleines (sauf 13 h)
Site Internet : petit-train-ribeauville.fr

Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : le château de Saint-Ulrich ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : Ribeauvillé  ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : Ribeauvillé  ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : Ribeauvillé  ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille :  le petit train de Ribeauvillé  ©Etpourtantelletourne.fr

Hunawihr

Le village d’Hunawirh est situé à seulement à 2 km de Ribeauvillé. Il fait parti des plus beaux villages de France. Le village est bien plus petit que son voisin. Le principal édifice du village est son église fortifiée Saint-Jacques-le-Majeur construite au XIVe siècle. Sinon de nombreuses maisons à pan de bois du XVI au XVIIIe siècle donnent son charme à ce village alsacien.

Comme évoqué au-dessus, nous sommes passés seulement avec le petit train par ici. Notre passage fût donc plutôt bref.

Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : visite guidée en petit train de Hunawihr  ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : visite guidée en petit train de Hunawihr  ©Etpourtantelletourne.fr

Saint-Hippolyte

Le lendemain, nous nous rendons en fin de matinée à Saint-Hippolyte. Le village est situé à seulement 2 km au nord de Rorschwihr (où nous logeons) et est au pied du Haut-Kœnigsbourg et de son célèbre château. Le village est très concentré. Les maisons de vignerons sont toutes situées dans un périmètre très restreint correspondant à l’ancienne enceinte fortifiée du village. L’ancien château des Ducs de Lorraine construit au XVII siècle se situe également dans le village.

Nous parcourons celui-ci à pied et nous profitons du petit marché place de l’Hôtel de ville pour faire quelques courses pour le déjeuner. Une balade ludique pour les enfants permet d’en faire le tour sur 1,8 km. Vous trouverez le plan du parcours ainsi que le plan commenté du village par ici.

Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : Saint-Hippolyte   ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : Saint-Hippolyte   ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : vigne à Saint-Hippolyte   ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : maison colorée à pan de bois de Saint-Hippolyte   ©Etpourtantelletourne.fr

Bergheim

Dans l’après-midi, nous nous dirigeons vers le village de Bergheim à 2 km au sud de Rorschwihr. Contrairement à ses voisins, le village a gardé presque l’intégralité de ses fortifications médiévales du XIVe siècle. Nous visitons le village en profitant à nouveau du parcours « Balades ludiques d’Alsace » créé pour les familles (vous trouverez le plan du parcours ainsi que le plan commenté du village par ici).

Aussi, après nous être garés sur le parking près de la porte haute, nous nous dirigeons sur la Place du Dr Pierre Walter (la place principale du village). Nous rejoignons ensuite la promenade des remparts pour faire le tour du village avant de revenir à notre point de départ. Comme les autres, le village est vraiment beau et c’est très agréable de s’y balader. En revanche, nous y étions le week-end du 14 juillet, et celui-ci n’était pas très animé lors de notre passage et beaucoup de commerces étaient fermés.

Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : maisons colorées de Bergheim  ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : maisons colorées de Bergheim  ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : tour des remparts de Bergheim  ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : église de Bergheim  ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : parc de jeux Bergheim  ©Etpourtantelletourne.fr

Kaysersberg

Pour ce troisième jour, nous nous rendons en fin de matinée dans l’ancienne cité impériale de Kaysersberg située à 25 minutes de route de Rorschwihr. Littéralement traduite par « montagne de l’Empereur », elle se situe sur un emplacement stratégique à l’entrée de la vallée de la Weiss. La cité médiévale permettait ainsi de contrôler les passagers et marchandises entre la Haute Alsace et la Lorraine via le col du Bonhomme.

Encore une fois, nous parcourons le village grâce au plan du parcours « Balades ludiques d’Alsace ». Notre fille aînée (5 ans) se prend au jeu, avance en se repérant sur le plan et cherche attentivement les réponses aux questions. Le parcours nous fait ainsi passer dans de nombreuses ruelles ainsi que par le château situé sur les hauteurs. Le village est très joli et la plupart des rues sont piétonnes. C’est très agréable de le parcourir. C’est d’ailleurs le village que nous avons préféré de ces 5 jours ici. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si il a été élu « Village Préféré des Français » en 2017.

Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : Kaysersberg  ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : Kaysersberg  ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : balades ludiques pour les enfants à Kaysersberg  ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : Kaysersberg  ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : badge pour les enfants  ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : vue depuis Kaysersberg  ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : Kaysersberg  ©Etpourtantelletourne.fr

Riquewihr

En milieu d’après-midi, nous nous rendons dans le village de Riquewihr qui se situe entre Kaysersberg et Rorschwihr. Après seulement 15 minutes de route, nous arrivons au village. Comme Hunawihr, le village de Riquewihr est labellisé plus beau village de France. Et en effet, le village est encore une fois très joli !

Nous parcourons la ville à la recherche d’une glace pour le goûter. Dès le début de la rue principale, nous trouvons de quoi faire une pause gourmande au Chalet avec ses glaces artisanales (sur la rue du Général de Gaulle à droite en rentrant dans le village).

Nous continuons ensuite jusqu’au bout de cette rue principale. La tour du Dolder se dresse devant nous. Il s’agit d’une ancienne porte défensive de la ville datant du XIIIe siècle qui servait également de tour de guet et de beffroi. L’édifice abrite un musée qui retrace l’histoire de la ville et de son évolution du XIIIe au XVIIe siècle.

Nous entrons dans la boutique Féérie de Noël (1 rue du Cerf) qui fait face à la tour. Celle-ci ne parait pas très grande de l’extérieur. Mais une fois dedans, c’est un vrai labyrinthe sur 2 niveaux remplis de décoration de Noël ! C’est impressionnant et féérique à la fois même si, pour un mois de juillet, cela fait bizarre de penser aux fêtes de fin d’année. Nous repartons avec deux mannele (petit bonhomme traditionnel alsacien et allemand) en bois pour notre sapin de Noël. Cela nous fera un souvenir d’Alsace tous les ans au moment des fêtes !

Nous déambulons ensuite tranquillement dans les quelques rues du village en admirant ses belles maisons à colombages du XIII au XVIII siècles avant de revenir à notre logement de vacances. Comme pour les autres villages, un plan explicatif est disponible pour visiter Riquewihr. Vous le trouverez par ici ou directement à l’office de tourisme.

Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : Riquewihr   ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : Riquewihr   ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : boutique de Noël à Riquewihr   ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : Riquewihr   ©Etpourtantelletourne.fr

Le Château du Haut-Kœnigsbourg

Pour notre quatrième jour, nous nous sommes rendus au château du Haut-Kœnigsbourg situé à 15 minutes de route de Rorschwihr. Nous retraçons notre visite dans notre premier article consacré à l’Alsace par ici.

Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : le Château du Haut-Kœnigsbourg   ©Etpourtantelletourne.fr

Randonnée jusqu’au château de Saint-Ulrich à Ribeauvillé

En fin de journée de ce quatrième jour, Victor est parti à Ribeauvillé pour une randonnée jusqu’au château de Saint-Ulrich. La randonnée peut se faire depuis le village ou vous pouvez aussi garer votre voiture sur le parking au bout de la rue de Lutzelbach. Le GR5 monte ensuite jusqu’au château de Saint-Ulrich sur un peu plus de 2 km et environ 250 mètres de dénivelé en passant tout d’abord par le château du Girsberg.

Il y a trois châteaux qui surplombent le village sur la même montagne : Girsberg, Saint-Ulrich et Haut-Ribeaupierre. Le château de Saint-Ulrich était la résidence de la puissante famille des Ribeaupierre jusqu’au XVIe siècle. C’est le château le plus imposant et le mieux conservé des trois.

Après 30 minutes de montée sous les arbres, Victor arrive au château du Girsberg. Il n’est pas possible de monter dans ses ruines. En revanche à quelques minutes de marche, les ruines du château de Saint-Ulrich peuvent être visitées librement. Le château est très grand et plutôt bien conservé. Il est possible de monter en haut d’une de ses tours. La vue sur la plaine d’Alsace avec le village de Ribeauvillé en contrebas est magnifique. Il est possible de monter au troisième château du Haut-Ribeaupierre après 600 mètres de marche. La descente peut se faire par le même chemin ou bien par un second qui descend au pied du château de Saint-Ulrich.

Bon à savoir : nous utilisons l’application maps.me lors de nos voyages (on vous en parle plus en détails également par ici). En plus d’un GPS utilisable hors connexion, les chemins de randonnées y sont indiqués. C’est très pratique !

Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : Randonnée jusqu'au château de Saint-Ulrich à Ribeauvillé ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : Randonnée jusqu'au château de Saint-Ulrich à Ribeauvillé ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter les villages de la Route des Vins d'Alsace en famille : Randonnée jusqu'au château de Saint-Ulrich à Ribeauvillé ©Etpourtantelletourne.fr

Notre découverte des villages de la Route des Vins s’arrête ici. Le dernier jour, nous avons pris la direction de Colmar (nous évoquons notre passage dans la ville dans cet article) avant de nous rendre en Allemagne dans la Forêt-Noire. Nous sommes ensuite repassés par l’Alsace (avec quelques jours à Strasbourg) pour reprendre le train vers la Bretagne.

Nos bons plans en famille dans les villages de la Route des Vins d’Alsace

Comment aller dans les villages de la Route des Vins d’Alsace ?

Venir en voiture

En voiture, les villages sont situés à moins d’une heure de Strasbourg et de Mulhouse, les deux principales villes d’Alsace. La ville la plus proche est Colmar, qui se situe à une vingtaine de minutes.

Venir en train

En train, Strasbourg, Colmar et Mulhouse sont les gares principales d’Alsace. Depuis Paris, il faut compter a minima 1 h 50, 2 h 30 et 2 h 45 (vous trouverez les horaires depuis Paris ici : Strasbourg, Colmar, Mulhouse). D’autres lignes directes depuis plusieurs grandes villes de France desservent également Strasbourg. Cette dernière et Colmar font également parties du réseau Ouigo. Aussi, depuis Paris, les tarifs débutent à partir de 16 € l’aller simple.

Ensuite, les gares les plus proches des villages de la Route des Vins sont Colmar et Sélestat. Des bus de la région Grand Est (le réseau Fluo) font des allers retours plusieurs fois par jour entre Colmar ou Sélestat et les villages (notamment les lignes 106 A et B : Colmar – Riquewihr – Ribeauvillé centre / 109 A et B : Colmar – Ribeauvillé centre – Saint-Hippolyte). Les prix sont variables selon la longueur du trajet réalisé et débutent à 3,80 € l’aller simple.

Si vous venez en train, n’oubliez pas de consulter également nos bons plans pour réserver votre billet de train au meilleur prix.

Venir en vélo

Depuis l’EuroVelo 15 (vélo route Rhin), vous pourrez ainsi rejoindre les villages de la Route des Vins d’Alsace. Celle-ci passe à proximité de Sélestat. Si cela vous tente, vous trouverez plus d’informations sur le site de l’office de tourisme d’Alsace consacré au vélo.

Où dormir sur la Route des Vins d’Alsace avec des enfants ?

Nous avons passé 5 nuits dans les appartements d’hôtes de Sojolidays dans le village de Rorschwihr. Cette grande maison du début du XIXe siècle est située sur la Route des Vins. Elle comporte 5 appartements entièrement rénovés en 2019 (avec beaucoup de charme et de petits détails vintage et chinés avec passion par Léna la propriétaire). L’appartement familial de 62 m² où nous avons logé (le n° 2) comprend ainsi 2 chambres (dont une chambre triple), 1 grand salon / salle à manger / cuisine, 1 salle d’eau et toilettes. Le jardin est également aménagé pour que nous puissions en profiter (avec des tables et des jeux pour enfants). Côté tarif, pour 5 nuits dans ce grand appartement familial, nous avons payé 675 €. Le petit-déjeuner (avec boisson chaude au choix, jus de pomme bio et local, pain, beurre, confiture maison et pâtisserie maison) est à 10 € par personne (et il est testé et approuvé !).

Pour trouver d’autres idées d’hébergements dans la région, nous vous conseillons de faire un tour sur la plateforme GreenGo. Celle-ci sélectionne des logements authentiques et responsables en France. Vous y trouverez à coups sûrs de jolies pépites !

Où manger sur la Route des Vins d’Alsace ?

Nous avions choisi un logement avec une cuisine afin de préparer nos repas et pique-niques. Nous avons tout de même testé différents établissements :

  • La boulangerie médiévale à Ribeauvillé.
  • Le Garde Manger du Paysan à Kayesberg pour des bretzel salés et sucrés.
  • Chez Elmut à Rorschwihr pour de bonnes tartes flambées.

Et forcément, question que vous vous posez sûrement :

Quelles caves visiter sur la Route des Vins d’Alsace ?

Comme évoqué au début de cet article, sur 70 villages, plus de 1 000 vignerons ouvrent leurs caves au public pour partager leur passion et vous proposer des dégustations ! Vous n’aurez ainsi que l’embarras du choix ! Léna et Pär (des appartements Sojolidays) nous ont recommandé la cave Rolly Gassmann située sur les hauteurs du village de Rorschwihr. De celle-ci, vous aurez également un joli point de vue sur le village et le vignoble alentour (et des petites attentions sont prévues pour les enfants).

Comment se déplacer sur la Route des Vins d’Alsace ?

Comme évoqué plus haut, des bus de la région Grand-Est permettent de relier les villages entre eux ainsi que les gares les plus proches de Sélestat et Colmar.

Pour ce qui est des déplacements en voiture, les villages sont très proche les uns des autres. Quelques minutes suffisent pour les relier. De notre côté, après être arrivés à Strasbourg en train, nous avons loué une voiture pour visiter plus aisément la région. Nous conseillons en amont de passer via le comparateur Carigami pour vérifier les tarifs et disponibilités entre les différents loueurs.

Par ailleurs, les pistes cyclables sont également nombreuses et agréables à parcourir. De nombreux circuits de tous niveaux permettent de découvrir les villages dans la plaine ou dans les montagnes alentours.

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

🖱️ Retrouvez ici nos idées de destinations pour vos vacances en France.

2 commentaires sur “Visiter les villages de la Route des Vins d’Alsace

  1. Bonjour à vous !

    Merci beaucoup pour cet article de qualité ! Je possède moi-même un blog voyage et j’ai prévu de me rendre en Alsace au Printemps. Votre article est une véritable mine d’or pour mon organisation. Merci infiniment :)

Répondre à Tendance Voyage x

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.