Vacances en Alsace avec des enfants

Conseils et bons plans pour un séjour en Alsace avec des enfants ©Etpourtantelletourne.fr

Cet été, nous avons traversé la France pour nous rendre en Alsace pour des vacances en famille. Après 3 h 30 de train (coupées par une correspondance à Paris), nous avons posé nos bagages pour deux semaines en Alsace entre les montagnes des Vosges et la plaine du Rhin.

Pour rayonner et découvrir la région, nous avons découpé notre séjour en trois parties (et trois logements différents). La première au sud de l’Alsace (du côté du Mulhouse), puis en plein cœur de la Route des vins (près de Colmar) et enfin, pour terminer, avec quelques jours dans la ville de Strasbourg.

Où partir en vacances en Alsace en famille ?

Pour découvrir l’Alsace en famille (avec deux enfants de 5 et 3 ans pour nous), voici nos recommandations suite à ces 2 semaines passées sur place :

  1. L’écomusée d’Alsace
  2. Une excursion dans les Vosges
  3. Le train à vapeur Thur Doller Alsace
  4. La ville de Thann
  5. Le parc de Wesserling – Écomusée Textile
  6. La Cité du train
  7. Mulhouse
  8. Les villages de la Route des Vins
  9. Le château du Haut-Kœnigsbourg
  10. Colmar
  11. Strasbourg

Pour mieux vous situer et repérer où se situent tous ces lieux, nous vous proposons également cette carte :

L’écomusée d’Alsace

Pour ce premier jour de vacances, pour nous immerger dans la culture et les traditions alsaciennes, nous avons découvert l’écomusée d’Alsace. Il s’agit d’un musée de plein air comme nous avions pu en voir en Suède ou en Norvège. Avec d’authentiques maisons alsaciennes démontées et transférées sur le site, le musée reconstitue la vie alsacienne d’autrefois. Pas moins de 74 maisons et bâtiments traditionnels alsaciens sont regroupés sur 15 hectares.

En fonction des saisons, de nombreuses animations font vivre ce village reconstitué. L’ensemble du lieu est vraiment beau. Les filles étaient ravies de découvrir chacune des maisons une par une et de voir les métiers traditionnels en action. Il y a également de nombreux animaux de ferme sur le site (ânes, chèvres, poules, chevaux, cochons, etc.) mais aussi (et surtout !) l’emblème de la région : des cigognes (et plein, plein, plein !) ! Presque disparues dans les années 80, les cigognes ont été réintroduites ici. Aujourd’hui, c’est même à l’écomusée qu’il y a la plus grande population de cigognes de toute l’Alsace.

Nous avons ensuite terminé la journée à l’espace de jeux pour enfants. Celui-ci comporte un parcours pieds nus qui se termine dans la rivière. Nos filles étaient ravies !

Le lieu est vraiment parfait pour commencer un séjour en Alsace. Nous y avons passé tout un après-midi. Et ce n’était pas de trop ! On vous recommande vivement la visite.

Informations pratiques sur la visite de l’écomusée d’Alsace
Tarifs : 15 € par adulte / 10 € pour les 4 – 17 ans / 46 € pour deux adultes et deux enfants
Ouverture : du mardi au dimanche de 10 h à 18 h
Site Internet : www.ecomusee.alsace/fr

Voir les cigognes à l'écomusée d'Alsace  ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter l'écomusée d'Alsace  ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter l'écomusée d'Alsace avec des enfants ©Etpourtantelletourne.fr
Les jardins de l'écomusée d'Alsace  ©Etpourtantelletourne.fr
Parcours pieds nus de l'écomusée d'Alsace  ©Etpourtantelletourne.fr

Excursion dans les Vosges

Notre logement à Uffholtz est situé au début de la route des crêtes. Une route qui parcourt les sommets des Vosges. Aussi, pour ce deuxième jour, nous prenons la direction du sommet des Vosges : le Grand Ballon d’Alsace. Nous montons en voiture jusqu’au parking du col, à 1 341 mètres d’altitude. Pour vous donner une idée, à notre départ d’Uffholtz, nous étions à seulement 250 mètres. Alors, attention aux virages : ça monte dur !

Excursion dans les Vosges ©Etpourtantelletourne.fr

Le Grand ballon des Vosges

Depuis le col, nous prenons ensuite un sentier pédestre qui monte vers le sommet. Après une petite marche de 700 mètres et 80 mètres de dénivelé, nous arrivons au sommet du Grand Ballon d’Alsace. D’ici, nous avons une vue magnifique à 360°. Vers l’est, nous apercevons la plaine d’Alsace avec en fond la forêt Noire, vers l’ouest les Vosges et, vers le sud, c’est le Jura qui se distingue au loin. Quand les conditions météorologique sont optimales, il est même possible de voir le Mont-Blanc d’ici.

Un ballon géant est posé sur le sommet. Il s’agit d’un radar servant à l’aviation, notamment pour les aéroports de Mulhouse et Strasbourg. Un belvédère permet de faire le tour de l’édifice. Les sommets alentours y sont indiqués.

Randonnée vers le Grand ballon des Vosges ©Etpourtantelletourne.fr
Randonnée vers le Grand ballon des Vosges ©Etpourtantelletourne.fr
Randonnée vers le Grand ballon des Vosges ©Etpourtantelletourne.fr

Déjeuner dans une ferme auberge du massif des Vosges

Nous continuons ensuite notre route jusqu’au village de Markstein. Nous avons réservé le matin même pour déjeuner à la ferme auberge du Treh. Ces fermes auberges sont une tradition marcaire très ancienne. Aussi, le mercaire est le nom donné aux agriculteurs qui élèvent des vaches laitières dans le massif des Vosges. Ce nom proviendrait du mot alsacien « malker » signifiant « celui qui trait les vaches ».

De nombreuses fermes auberges parsèment le massif des Vosges. C’est un détour à ne pas manquer lors de votre passage pour y déguster un repas traditionnel. Il est d’ailleurs recommandé de réserver en amont de votre passage, surtout pendant la saison estivale. De notre côté, avant de pouvoir réserver, nous avons dû appeler plusieurs fermes auberges qui étaient déjà complètes.

Déjeuner dans les fermes auberges du massif des Vosges ©Etpourtantelletourne.fr

Le lac de Kruth-Wildenstein

Après un copieux déjeuner, nous redescendons dans la vallée jusqu’au lac de Kruth-Wildenstein. Il s’agit d’un lac artificiel, créé avec la construction d’un barrage en 1964 et situé à 545 mètres d’altitude. Nous profitons du temps assez chaud pour nous baigner avant de faire un tour sur le lac en pédalo (14 € la demi-heure pour 4). Un parc de loisirs propose ici un parcours d’accrobranche et des locations de pédalos, paddle et kayak.

Si vous avez plus de temps (ou si vous êtes plus courageux) que nous, vous pouvez aussi grimper jusqu’au château du Wildenstein. Celui-ci est situé sur un promontoire rocheux à 615 mètres d’altitude et situé à 1 km du parc de loisirs. De notre côté, les filles n’étaient plus vraiment d’humeur pour 2 km de marche supplémentaires ! Nous sommes donc rentrés tranquillement en voiture jusqu’à notre logement à Uffholtz.

Le lac de Kruth-Wildenstein ©Etpourtantelletourne.fr

Le train à vapeur Thur Doller Alsace

Le lendemain, nous nous rendons à Cernay-Saint-André situé à 10 minutes du route. Nous venons pour faire un tour en train à vapeur dans la campagne alsacienne.

Sur une ancienne ligne de chemin de fer, une association de passionnés a fait renaitre cet ancien train en 1971. Le train à vapeur Thur Doller Alsace circule ainsi aujourd’hui de Cernay à Sentheim sur 14 km. Le train met 1 h 30 à rejoindre son terminus en passant par le dépôt de l’association. Nous y faisons une visite guidée pendant une trentaine de minutes. L’association possède de nombreux matériels ferroviaires : une voiture lit de la Compagnie internationale des wagons-lits (CWL), plusieurs locomotives diesel et à vapeur, des wagons de transport et une magnifique locomotive Richelieu 141C 100 de 1922 (classée monument historique et en cours de restauration).

Nous déjeunons à Sentheim où un foodtruck est présent (attention prenez bien des espèces sur vous car ils ne prennent pas la carte bancaire !). Vous pouvez aussi amener votre pique-nique. Il n’y a pas d’autres commerces sur place. Après cette pause déjeuner, nous reprenons ensuite le chemin inverse jusqu’à Cernay.

Pour plus d’informations, nous vous donnons également rendez-vous sur le site « Voyager en train » où nous avons publié un article dédié à ce train à vapeur.

Informations pratiques sur le train à vapeur Thur Doller Alsace
Adresse : gare de Cernay Saint-André (Route d’Aspach – 68700 Cernay-Saint-André)
Tarifs : 11 € par adulte / 9 € pour les 4 – 14 ans / 34 € pour une famille (2 adultes et 2 ou 3 enfants)
Ouverture : de juin à septembre, avec dates et horaires précises pour les départs des trains
Bon à savoir : un accès PMR est également proposé
Site Internet : train-doller.org

Le train à vapeur Thur Doller Alsace  ©Etpourtantelletourne.fr
Le train à vapeur Thur Doller Alsace avec des enfants ©Etpourtantelletourne.fr
Le train à vapeur Thur Doller Alsace - arrêt à Sentheim ©Etpourtantelletourne.fr

La ville de Thann

Pour terminer cette journée après cette balade en train à vapeur, nous nous dirigeons vers la ville de Thann située à seulement 10 minutes en voiture. Nous sommes un dimanche et la ville n’est malheureusement pas très animée. Nous y faisons le tour rapidement en passant par la jolie Collégiale Saint-Thiébaut. Son portail sur sa façade ouest de 18 mètres de haut pour 8 de large est magnifiquement travaillé. 150 scènes religieuses y sont sculptées avec environ 500 personnages !

Nous montons ensuite à pied jusqu’au château d’Engelbourg situé sur les hauteurs de la ville et surnommé « l’œil de la sorcière ». C’est un château qui a été détruit sur l’ordre de Louis XIV au XVIIe siècle. C’est lors de ce démantèlement à coups d’explosifs que la tour du donjon s’est brisée en plusieurs parties. L’une d’entre elles forme aujourd’hui ce fameux œil de sorcière qui surplombe et surveille la ville.

Vue sur la ville de Thann ©Etpourtantelletourne.fr
Ruines du château d'Engelbourg et "l'œil de la sorcière" ©Etpourtantelletourne.fr

Le parc de Wesserling et l’Écomusée Textile

Pour cette nouvelle journée, nous prenons la route pendant une demi-heure jusqu’à Husseren-Wesserling. Nous venons pour visiter un ancien site industriel majeur de la région. Sur 42 hectares, il se dressait ici une « cité usine » de textile qui était autrefois le cœur économique de la vallée. L’écomusée permet de retracer aujourd’hui l’histoire du lieu à travers les époques, de la manufacture royale du XVIIIe à son démantèlement au XXe siècle. Le musée est très intéressant et ludique pour les enfants. Une salle complète leur est même dédiée avec de nombreux jeux.

Nous nous rendons ensuite dans les jardins du parc. Ils se composent de cinq magnifiques jardins différents. L’ensemble est très harmonieux et on s’y sent bien. Dans le parc à l’anglaise (au fond du parc), un parcours pieds nus se faufile entre les arbres et fleurs du jardin. Des jeux pour enfants y sont également installés. Autant vous dire que les filles ont été ravies de leur passage ici. Aussi, chaque année, le jardin se métamorphose avec une exposition. Lors de notre passage le thème était l’Égypte.

Bon à savoir : dans les jardins, un salon de thé propose de la petite restauration ainsi que de quoi prendre le goûter. Les espaces extérieurs sont aussi parfaitement aménagés pour des pique-niques (au niveau de la ferme patrimoniale).

Pour terminer cette journée, nous visitons ensuite la grande chaufferie. Il s’agit d’une ancienne centrale thermique au charbon qui alimentait le site industriel en électricité, en vapeur et en eau chaude. Fermée seulement en 2003, l’édifice est impressionnant !

Prévoyez la journée pour parcourir l’ensemble du site tranquillement.

Informations pratiques sur le parc de Wesserling
Adresse : Rue du Parc, 68470 Husseren-Wesserling
Tarifs pour les 3 sites (musée, jardins et grande chaufferie) : 10,5 € par adulte / 6 € pour les 4 – 17 ans / 29 € pour une famille (2 adultes et 2 enfants)
Ouverture : de juin à octobre de 10 h à 18 h et en basse saison de 14 h à 17 h 30 (uniquement le musée du textile).
Site Internet : www.parc-wesserling.fr

Le parc de Wesserling et l'écomusée sur le textile ©Etpourtantelletourne.fr
Le parc de Wesserling et l'écomusée sur le textile ©Etpourtantelletourne.fr
Le parc de Wesserling et l'écomusée sur le textile ©Etpourtantelletourne.fr
Parcours pieds nus du parc de Wesserling ©Etpourtantelletourne.fr
Parcours pieds nus du parc de Wesserling ©Etpourtantelletourne.fr

La Cité du Train

Nous profitons d’une journée pluvieuse pour visiter la cité du train de Mulhouse. Il s’agit du plus grand musée ferroviaire d’Europe ! Si vous aimez les trains et leur univers (que vous soyez petit ou grand !) vous en prendrez plein les yeux ! Prévoyez la journée pour parcourir les 29 000 m² du musée. Un restaurant permet de déjeuner sur place.

Pour plus d’informations, nous vous donnons également rendez-vous sur le site « Voyager en train » où nous avons publié un article dédié à la Cité du Train.

Informations pratiques sur la Cité du Train
Adresse : 2 Rue Alfred de Glehn, 68200 Mulhouse.
Tarifs : 13 € par adulte / 9,50 € pour les 4 – 17 ans / 39 € pour une famille (4 personnes dont 2 adultes maximum).
Ouverture : d’avril à octobre de 10 h à 18 h et de 10 h à 17 h le reste de l’année
Site Internet : www.citedutrain.com

Visiter la Cité du Train à Mulhouse ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter la Cité du Train à Mulhouse ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter la Cité du Train à Mulhouse ©Etpourtantelletourne.fr

Mulhouse

Avant de partir vers Rorschwihr sur la route des vins pour la suite de nos vacances en Alsace, nous faisons un arrêt à Mulhouse. Nous sommes le 14 juillet, et autant vous dire que la ville n’était pas très animée… Nous avions un peu perdu la notion du temps avec les vacances, nous aurions préféré choisir un autre jour pour mieux profiter de la ville. Tant pis. Ce sera pour une prochaine fois. Nous avons ainsi pique-niqué dans le parc Steinbach. Une grande aire de jeux présente ici a beaucoup plu aux filles.

Nous avons ensuite fait un tour rapide dans la vieille ville, en passant par la jolie place de la Réunion avec son hôtel de ville du XVIe siècle de style Renaissance et le Temple Saint-Étienne, le plus haut édifice protestant de France.

Visiter Mulhouse : place de la Réunion ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter Mulhouse ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter Mulhouse ©Etpourtantelletourne.fr

Les villages de la Route des Vins d’Alsace

Après quelques heures à Mulhouse, nous nous rendons dans le village de Rorschwihr où se trouve notre prochain logement pour les cinq prochains jours (les superbes appartements Sojolidays !). Nous suivons ainsi les routes départementales, et dont cette fameuse Route des Vins d’Alsace. Nous traversons les vignobles et de beaux petits villages (Rouffach, Eguisheim…). Après une bonne heure de route et plus de 60 km parcourus, nous arrivons à destination sous la pluie.

Pendant ces cinq jours, nous avons visité les jolis villages alsaciens situés à quelques minutes de notre logement : Rorschwihr, Saint-Hyppolyte, Ribeauvillé, Bergheim, Riquewihr et Kaysersberg. Nous vous laissons ici avec quelques images… puisque nous vous détaillons toutes ces visites dans un second article : « les villages de la Route des Vins d’Alsace » !

Les jolis villages de la Route des Vins en Alsace : Ribeauvillé ©Etpourtantelletourne.fr
Les jolis villages de la Route des Vins en Alsace : Riquewihr ©Etpourtantelletourne.fr
Les jolis villages de la Route des Vins en Alsace : Riquewihr ©Etpourtantelletourne.fr

Le château du Haut-Kœnigsbourg

Pendant notre séjour à Rorschwihr, nous avons également visité le château le plus célèbre d’Alsace : le château du Haut-Kœnigsbourg. C’est un ancien château fort construit au XIIe siècle à 757 mètres d’altitude. De par son emplacement stratégique, il permettait de surveiller la route d’Alsace du nord au sud. Au XVIIe siècle, pendant la guerre de Trente Ans, le château est fortement endommagé et celui-ci est laissé à l’abandon. Il est acheté en 1862 par la ville de Sélestat puis offert à l’empereur Guillaume II en 1899 (l’Alsace est allemande de 1871 à 1918). Celui-ci décide alors de rénover entièrement le château à l’identique (ou presque, selon son interprétation du style médiéval !). Les travaux durent 8 ans et se terminent en 1908.

Une fois au château (et attention, ça monte fortement en voiture puis à pied depuis les emplacements de parking qui se situent le long de la route), nous arrivons devant cet immense édifice. La vue sur la plaine d’Alsace vaut le coup d’œil. Nous pouvons apercevoir le massif de la Forêt-Noire en arrière plan par ce jour très ensoleillé. La visite du château retrace ensuite son histoire et sa restauration. Des figurants présentent également les métiers d’antan, c’est un parcours très enrichissant. Les filles vont de salle en salle et aiment se perdre dans ce « labyrinthe ». À la fin de la visite, deux musiciens jouent avec de vieux instruments. Pour le plus grand bonheur de nos filles, ils leur jouent des comptines ! En bref, c’est une chouette visite qui ravira petits et grands.

Après deux bonnes heures de visite, nous reprenons la voiture pour pique-niquer un peu plus loin (à côté de l’Hôtel des Logis du Haut-Koenigsbourg). C’est d’ailleurs un point à noter qui pourrait vous être utile : il n’y a pas de table de pique-nique au niveau du château et il y a très peu d’ombre.

Informations pratiques sur le château du Haut-Kœnigsbourg
Adresse : château du Haut-Kœnigsbourg – 67600 Orschwiller
Tarifs : 9 € par adulte / 5 € pour les 6 – 17 ans / gratuit pour les moins de 6 ans
Ouverture : 9 h 15 – 17 h 30 de juin à août / 9 h 15 – 16 h 45 en avril, mai et septembre / 9 h 30 – 16 h 45 en mars et octobre / 9 h 30 – 12 h et 13 h 15 – 16 h 15 de novembre à février
Site Internet : www.haut-koenigsbourg.fr/fr

Le château du Haut-Kœnigsbourg  ©Etpourtantelletourne.fr
Visite du château du Haut-Kœnigsbourg  ©Etpourtantelletourne.fr
Visite du château du Haut-Kœnigsbourg  ©Etpourtantelletourne.fr

Colmar

Avant de partir pour la suite de nos vacances (nous passons de l’autre côté de la frontière, dans la Forêt-Noire en Allemagne), nous passons une petite journée à Colmar. Nous garons la voiture au parking sous la place Rapp pour ensuite déambuler dans les rues à pied. Nous passons devant la Maison des Têtes, devant la Collégiale Saint-Martin puis nous partons vers le quartier de la Petite Venise où coule la Lauch. Les maisons à pan de bois de toutes les couleurs, les rues pavées, la rivière et les barques donnent un charme fou à la ville !

Nous faisons une pause pour déjeuner au salon de thé l’Artémise. Un vrai régal ! Puis nous continuons notre balade le long de la rivière en admirant cette jolie ville. D’ailleurs, si cela vous intéresse, il est possible de faire des balades en barque avec un guide pour découvrir la ville sous un autre angle.

Avant de remonter en voiture, pour nous rafraîchir par cette chaude journée d’été, nous avons aussi profité des jets d’eau sur la place Rapp. D’ailleurs il y a également une aire de jeux idéale pour les enfants à quelques pas dans le parc du Champ de Mars.

Toutefois, nous ne nous sommes pas attardés. Nous avions encore deux heures de route vers notre prochaine destination. Mais nous avons vraiment été charmés par notre passage à Colmar. Au passage, nous n’avons pas eu le temps mais nous avions noté qu’un musée du jouet se situe dans la ville (au 40 rue Vauban). Cela peut-être une information utile à savoir pour une visite de Colmar avec des enfants (notamment s’il se met à pleuvoir !).

Visiter Colmar en famille ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter Colmar en famille ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter Colmar en famille ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter Colmar en famille ©Etpourtantelletourne.fr

Strasbourg

De retour d’une semaine en Forêt Noire, nous terminons nos vacances par trois jours à Strasbourg.

Nous étions déjà venus ici à deux 7 ans auparavant pour profiter du marché de Noël. Nous redécouvrons alors la ville en plein été… et nous sommes de nouveau conquis ! Il y a vraiment deux facettes. La ville est vraiment très agréable à parcourir sous un soleil estival.

Encore une fois, nous vous détaillons ces trois jours dans un article dédié : « visiter Strasbourg en famille« .

Visiter Strasbourg en famille ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter Strasbourg en famille ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter Strasbourg en famille ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter Strasbourg en famille : bateau sans permis sur l'Ill ©Etpourtantelletourne.fr
Visiter Strasbourg en famille : le Vaisseau - musée scientifique pour les enfants ©Etpourtantelletourne.fr

C’est ainsi que ces deux semaines de vacances en Alsace se terminent ! Cette région fut encore une belle découverte, malgré le temps nuageux et relativement frais que nous avons eu lors de cet été capricieux.

Si vous souhaitez préparer à votre tour votre séjour en Alsace, vous trouverez ci-dessous nos bons plans et bonnes adresses à noter.

Nos bons plans en famille en Alsace

Comment aller en Alsace ?

Aller en Alsace en voiture

En voiture, Strasbourg et Mulhouse, les deux principales ville d’Alsace, se situent à respectivement 5 et 6 heures de route de Paris et 5 et 4 heures de Lyon par l’autoroute.

Au passage, pour vous faciliter votre trajet et ne pas perdre de temps, pensez au badge Ulys qui vous permet notamment une voie réservée aux péages de toutes les autoroutes de France. Le paiement du péage se fait alors automatiquement (en les réglant en amont si vous le souhaitez avec vos chèques vacances !) et vous pouvez continuer tranquillement votre route.

Se rendre en Alsace en train

En train, les gares principales sont Strasbourg, Colmar et Mulhouse. Depuis Paris, il faut compter a minima 1 h 50, 2 h 30 et 2 h 45 (consultez facilement les horaires depuis Paris ici : Strasbourg, Colmar, Mulhouse).

Il existe également plusieurs lignes directes entre Strasbourg et les principales villes de France comme Lyon, Lille, Nantes, Marseille, etc. Bon à savoir, Strasbourg et Colmar sont également desservies par les TGV low-cost Ouigo depuis Paris. Vous pouvez ainsi trouver des billets à partir de 16 € pour faire ce trajet !

Si vous venez en train, n’oubliez pas de consulter également nos bons plans pour réserver votre billet de train au meilleur prix.

Venir en Alsace en vélo

L’Alsace est également traversée par les EuroVelo 5 (via Romea), 15 (vélo route Rhin) et 6 (Atlantique – Mer Noire). Vous pourrez ainsi rejoindre l’Alsace directement en vélo depuis la Bretagne en longeant la Loire et en passant par la Bourgogne. Si cela vous tente, vous trouverez plus d’informations sur le site de l’office de tourisme d’Alsace consacré au vélo.

Où dormir en Alsace avec des enfants ?

Nous avons passé tout d’abord 6 nuits dans une maison dans le village d’Uffholtz près de Mulhouse via la plateforme d’échange de maison HomeExchange. La maison est très grande et récente. Le gros plus avec nos filles : le potager avec des framboises et le trampoline. Elles passaient tout leur temps dessus quand nous étions à la maison ! À titre d’information, pour ces 6 nuits, nous en avons eu pour 990 GuestPoints.

Petit aparté : HomeExchange fonctionne avec un système de points (les GuestPoints) qui vous permettent de « payer » votre échange de maison (qu’il soit réciproque ou non). N’hésitez pas à vous inscrire pour découvrir à votre tour et, petit cadeau, l’offre de parrainage grâce au code gwenaelle-a21c5 vous permet d’obtenir déjà jusqu’à 250 GuestPoints !

Nous avons ensuite passé 5 nuits dans les appartements d’hôtes de Sojolidays dans le village de Rorschwihr. Nous avons été très bien reçus dans cette sublime et immense maison du début du XIXe siècle. Nous avons logé dans l’appartement familial (le n° 2) de 64 m². Celui comprend 2 chambres, 1 grand salon / salle à manger / cuisine, 1 salle d’eau et toilettes. Sans compter le jardin où nous avons pu déjeuner et dîner. C’est un endroit vraiment parfait pour séjourner et rayonner ensuite sur la Route des Vins. Il y a 4 autres appartements dans l’établissement (des studios et T2). Et enfin, the last but not the least, la décoration est juste sublime et les petites attentions des hôtes délicieuses ! Côté tarif, pour ce grand appartement familial, nous avons payé 675 € pour ces 5 nuits.

Pour terminer, nous avons passé 3 nuits à Strasbourg dans un appartement atypique. Dans le fond d’une cour d’immeuble, celui-ci possède une chambre séparée ainsi qu’une seconde en mezzanine. Idéalement situé entre la gare et le centre-ville, c’était parfait pour découvrir la ville. Nous avons réglé 248 € pour ce logement.

Enfin, pour trouver d’autres idées d’hébergements, nous vous conseillons de faire un tour sur la plateforme GreenGo. Celle-ci sélectionne des logements authentiques et responsables en France. Vous y trouverez à coups sûrs de jolies pépites !

Où manger en Alsace ?

Nous avions choisi des logements avec des cuisines et nous avons donc profité de celles-ci pour la plupart de nos repas. Lors de nos sorties, nous avons aussi fait de nombreux pique-niques. Toutefois, nous avons aussi testé différents établissements :

  • La ferme auberge de Treh à Markstein pour déguster un bon et copieux repas mercaire.
  • L’Auberge du Relais à Uffholtz pour déguster de bonnes tartes flambées, avec un coup de cœur pour la tarte sucrée à la framboise !
  • Le restaurant le Mistral situé dans la Cité du Train. Il s’agit d’une brasserie. Les prix sont assez élevés. Les tartes flambées étaient bonnes.
  • La boulangerie médiévale à Ribeauvillé.
  • Le Garde Manger du Paysan à Kayesberg pour des bretzel salés et sucrés.
  • Chez Elmut à Rorschwihr pour de bonnes tartes flambées.
  • Le salon de thé l’Artiste à Colmar, un coup de cœur.
  • L’Académie de la Bière à Strasbourg pour déguster des bières et des tartes flambées.
  • Bistrot & Chocolat à Strasbourg pour un brunch gourmand (avec une option brunch 100 % vegan délicieuse !).
  • La brasserie du musée le Vaisseau à Strasbourg.

Comment se déplacer en Alsace ?

Visiter l’Alsace en train

Si vous souhaitez découvrir uniquement les villes, le train est l’idéal. Des TER relient Strasbourg à Colmar en 30 minutes et Strasbourg à Mulhouse en 1 heure. Les villes de Thann et Wesserling sont aussi accessibles en train depuis Mulhouse. L’écomusée peut également être rejoint en train via la gare de Bollwiller (2,7 km à pied de la gare), une navette circule entre la gare de Sélestat et le château du Haut-Koenigsbourg et les villages de la route des vins sont desservis par des bus de la région Grand-Est.

La région Grand Est propose des « P’tits prix TER fluo » à partir de 3 € l’aller. Par exemple, les tarifs sont à partir de 5 € et 10 € pour rejoindre Mulhouse depuis Strasbourg ou Colmar.

Parcourir l’Alsace en voiture

De notre côté, après être arrivés à Strasbourg en train, nous avons loué une voiture pour visiter plus aisément la région (et pour passer ensuite en Allemagne). Pour 17 jours de location avec Sixt, nous en avons eu pour 1 260 € (avec 2 sièges-auto en option). Nous avons trouvé ce tarif horriblement excessif, mais nous n’avions pas d’autres alternatives. De plus, nous avons eu la mauvaise surprise d’avoir une remarque sur le fait que la voiture n’était pas propre lorsque nous l’avons rendue… alors que personne nous avait précisé qu’il fallait la laver ! (Et sincèrement, elle n’était pas sale mais simplement pas « niquel » après 17 jours d’utilisation !) En tout cas, nous conseillons en amont de passer via le comparateur Carigami pour vérifier les tarifs et disponibilités entre tous les loueurs.

Pour ce qui est des déplacements en voiture, la région se parcourt aisément. L’autoroute entre Strasbourg et Mulhouse est gratuite. Vous pourrez facilement visiter les différents villages et rouler sur les routes du massif des Vosges.

Visiter l’Alsace en vélo

Par ailleurs, les pistes cyclables sont également nombreuses et agréables à parcourir. Aussi, si vous le pouvez, vous pouvez visiter la région uniquement en vélo.

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

🖱️ Retrouvez ici nos idées de destinations pour vos vacances en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.