Christmas time in Strasbourg ☃

Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.frWahoo ! Nous revenons tout juste de Strasbourg où nous avons été attirés là-bas par le titre du « meilleur marché de Noël d’Europe 2014 »… et l’organisation European Best Destinations vient à nouveau d’attribuer, ce jeudi 11 décembre, ce titre pour 2015 (plus de 70 000 personnes de 83 pays votent parmi 15 villes candidates) ! Et nous pouvons donc qu’approuver (et confirmer) cette décision : Strasbourg, Capitale de Noël, s’empare de la magie des fêtes de fin d’année pour nous en mettre plein la vue !

Comme chaque année, pour notre cadeau de Noël, nous découvrons une nouvelle ville (on explique ça plus en détails sur le blog Sous Notre Toit) ! Après Nuremberg, Londres et Bruxelles, nous sommes donc partis à la découverte de Strasbourg pour profiter de la féerie des fêtes de fin d’année, à l’occasion du week-end de la Saint-Nicolas.

Pour commencer notre visite, nous partons en direction de la Petite France. Ce quartier pittoresque est traversé par de multiples canaux. Nous déambulons ainsi entre les rues aux maisons colorées et les ponts. De nombreuses maisons à colombages sont également recensées ici dont la Maison des Tanneurs (au centre de la photo ci-dessous).

Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.frStrasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.frStrasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.frStrasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr

Un peu plus loin, nous montons sur le barrage Vauban (accès par la Place du Quartier Blanc) pour profiter de la vue panoramique sur la ville. Nous restons juste le temps de faire quelques photos car le vent glacial souffle un peu plus fort là-haut !

Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr

Les joues rosies par le froid, nous repartons vers la ville en admirant les nombreuses décorations qui ornent les façades des maisons et des commerces. Nous sommes vraiment plongés dans la féerie de Noël. C’est magique ! Autour de nous, toute la ville est embellie par les décorations et les illuminations de Noël. Tous les commerçants jouent le jeu et leurs vitrines se parent de leurs plus beaux atours pour les fêtes de fin d’année. Nous traversons également de nombreux marchés de Noël présents dans la ville (nous reviendrons dessus un peu plus loin dans cet article) et, à l’occasion de la Saint-Nicolas, des comédiens animent les rues et distribuent des bonbons aux enfants… Le tout dans une belle ambiance à travers la foule !

Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.frStrasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.frStrasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.frStrasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.frStrasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.frStrasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.frStrasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr

Après cette traversée de la ville dans le froid, nous nous réfugions à l’intérieur du musée alsacien (23, quai Saint-Nicolas). Dans une maison typique, celui-ci retrace les traditions populaires et les us et coutumes régionales (habitat, costumes traditionnels, artisanat, fêtes et célébrations, alimentation, jouets et loisirs, etc.). Nous passons ainsi entre les différentes salles. La visite totale dure presque 2 heures en suivant l’audio-guide (compris avec l’entrée du musée à 6,50 € par personne en plein tarif). À noter qu’un vestiaire est également mis à disposition gratuitement : très pratique pour y déposer notre sac et tout notre attirail d’hiver (manteaux, gants, bonnets et écharpes) et n’être ainsi pas chargés et avoir les mains libres pendant la visite. Néanmoins, sans le savoir, les liaisons entre certaines salles se font par l’extérieur, dans une jolie cour de cette maison alsacienne… nous nous sommes ainsi précipités pour ne pas rester trop longtemps dans le froid hivernal. En bref, c’est un musée incontournable pour tout savoir des traditions régionales.

Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr

En fin de journée, nous partons pour une croisière commentée avec Batorama afin de découvrir l’histoire de la ville. Le bateau fait le tour de Strasbourg en naviguant sur l’Ill. Une manière originale d’en apprendre un peu plus sur Strasbourg, ses bâtiments emblématiques et son ancrage comme capitale européenne. La balade dure un petit peu plus d’heure pour 12,50 € par adulte.

Le soir, nous déambulons de nouveau dans les rues illuminées par les décorations de Noël. Nous nous frayons un chemin à travers la foule pour nous émerveiller, comme des enfants, une nouvelle fois devant toutes ces animations. L’affluence en ce samedi soir est importante mais l’ambiance reste festive…

Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.frStrasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr

Pour ce second jour, nous commençons par prendre de la hauteur pour voir la ville sous un autre angle ! Direction la terrasse de la cathédrale. Après 330 marches, nous voilà à 66 mètres au-dessus de la ville. Les toits de Strasbourg s’étendent devant nous. Le temps est brumeux et on ne distingue pas l’horizon… mais, par temps clair, on nous dit qu’il est possible de voir la Forêt Noire, située à 50 km de là ! En bas, le marché de Noël commence à s’agiter. Les vendeurs démarrent leur longue journée sous les regards des premiers touristes. Vu d’en haut, ça ressemble à une sympathique fourmilière ! L’entrée pour accéder à la terrasse est de 5 € par personne en plein tarif.

À l’intérieur de la cathédrale, l’horloge astronomique se met en route à 12 h 30 chaque jour (entrée à 2,50 €). Chef d’œuvre de la Renaissance, l’horloge est le fruit du travail entre artistes, mathématiciens et techniciens. Nous avons pas eu l’occasion de la voir s’activer mais il paraît que l’animation des automates vaut le détour ! Une grande crèche de 18 mètres de long, acquise en 1907, est également exposée dans la cathédrale, le temps des fêtes de Noël, et présente 4 scènes : l’Annonciation, la Nativité, l’Adoration des mages et la Présentation au temple.

Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr

Nous partons ensuite vers le musée de l’histoire de Strasbourg (2, rue du Vieux Marché aux Poissons). Celui-ci retrace les grands événements historiques qui ont marqués la ville. On remonte ainsi le fil du temps du Moyen-Âge à la création du Conseil de l’Europe en 1949, en passant bien évidemment par les différentes annexions de l’Alsace, partagée entre la France et l’Allemagne. L’héritage de Strasbourg est ainsi riche de ses événements et de ses différences culturelles…

« Un jour viendra où la guerre paraîtra aussi absurde et sera aussi impossible entre Paris et Londres, entre Vienne et Turin, quelle serait impossible aujourd’hui entre Rouen et Amiens, entre Boston et Philadelphie. »

extrait du discours de Victor Hugo, le 21 août 1849

Le prix d’entrée (6,50 € en plein tarif) inclus un audio-guide et l’accès à un vestiaire (toujours aussi pratique pour déposer nos affaires). À noter que si vous faites plusieurs musées de la ville le même jour, un pass est proposé à 12 € (existe aussi pour 3 jours à 18 €). Encore une fois, c’est un musée que nous vous recommandons ! Celui-ci est très bien pensé, est interactif et offre la possibilité de toucher ou jouer avec les objets présents et prévus à cet effet. Comptez près de deux heures de visite si vous suivez les indications de l’audio-guide.

Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr

Nous filons ensuite vers les bords de l’Ill, la rivière suivie lors de notre croisière la veille au soir, pour admirer les jolies maisons qui longent les berges. Un peu plus loin, nous rejoignons la Place de la République, une grande place entourée de bâtiments allemands construits après l’annexion de l’Alsace par l’Allemagne à la fin du 19e siècle. Aujourd’hui, ils ont été reconvertis en lieux culturels : la Direction régionale des Affaires culturelles (DRAC) a pris place dans le palais impérial et on trouve à côté le théâtre et la bibliothèque universitaire. Il n’y a finalement pas grand chose à voir, hormis l’architecture imposante des bâtiments.

Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.frStrasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr

Notre week-end touche maintenant à sa fin… Nous déambulons une nouvelle fois au gré des rues et des nombreux marchés de Noël qui sont installés dans la ville. 300 chalets repartis sur 11 sites font de ce marché l’un des plus grands d’Europe ! Chaque site a sa « spécialité » : le village du partage autour du grand sapin illuminé de 30 mètres de haut (place Kléber), le Christkindelsmärik (le marché de l’enfant Jésus) (place Broglie), le marché des délices (place d’Auzterlitz), le village belge (pays invité pour édition 2014) (place Gutenberg), le marché des irréductibles petits producteurs d’Alsace (place des Meuniers), etc. et sans oublier, bien sûr, le marché installé au pied de la cathédrale qui prend place chaque année depuis… 1570 ! Tout le programme est disponible sur le site dédié : http://www.noel.strasbourg.eu/

Strasbourg est vraiment une belle ville, mise encore plus en valeur par toutes ces décorations à l’occasion des fêtes de fin d’année. Pour ce week-end de la Saint-Nicolas, nous avons même eu la chance de le croiser en personne ! ;)

Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.frStrasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.frStrasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.frStrasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Strasbourg 2014 ©Etpourtantelletourne.fr

Les bons plans

Y aller. En TGV, Paris (via la Gare de l’Est) permet de relier Strasbourg en 2 h 15 à partir de 50 € l’aller/retour en tarif Prem’s (n’oubliez pas de consulter en amont notre article concernant les bons plans pour réserver votre billet de train). La gare est située dans la ville et vous pouvez rejoindre aisément (à pied ou en tram) le centre. Le trajet est également possible en avion, avec Air France à partir de 49 € l’aller simple pour 1 heure de vol. Il faudra alors ajouter le temps de route (transports en commun ou taxi) pour vous rendre dans le centre-ville.

Y dormir. Pour la seconde fois, nous avons testé la location d’une chambre chez l’habitant via Airbnb ! Après une première expérience très concluante à Londres et devant les prix très hauts des hôtels strasbourgeois pour ce week-end de la Saint-Nicolas, nous avons réservé une chambre chez Pamela et Florian. Leur joli appartement se situe au cœur de Strasbourg, à 2 pas de la Cathédrale : rien de plus pratique pour ne pas perdre de temps en déplacement. La chambre, conforme aux photos de la page, est décorée très sobrement et avec de chouettes couleurs. Un copieux petit-déjeuner, en mode buffet et pas moins fourni que certains hôtels, est également inclus. L’accès wifi est disponible gratuitement. Un rapport qualité/prix imbattable pour 60 € la nuit. On recommande chaleureusement si vous avez besoin d’un hébergement à Strasbourg !

Y manger. Nous avions un tas de recommandations pour des adresses gourmandes. Mais, malgré nos tentatives de réservations quelques jours avant (on s’y prendra encore plus tôt la prochaine fois) : toutes les enseignes étaient déjà complètes !!! Gage d’une renommée certaine, nous vous notons donc tout de même ces adresses pour votre prochain séjour à Strasbourg (mais pensez à réserver en amont) : La Cloche à Fromage (27, rue des Tonneliers), Le Tire Bouchon (5, rue des Tailleurs de Pierre), Vince’Stub (10, rue des Petites Dentelles). À noter aussi Binchstub (6, rue du Tonnelet Rouge) pour ces tartes flambées, qui ne prend pas de réservation (mais qui était réservé pour un événement privé lors de notre venue). Alors, nous ne nous sommes pas laissés mourir de faim lors de ce week-end en testant d’autres adresses : La Corde à Linge (2, place Benjamin Zix), Jeannette et les Cycleux (30, rue des Tonneliers), et l’enseigne Flam’s (29, rue des Frères). Nous avons aussi gouté à plein de bonnes choses directement sur le marché de Noël auprès des producteurs : bretzels sucrés et salés, tartine de fromages, mannele (les brioches en forme de bonhomme proposées à l’occasion de la Saint-Nicolas), vin chaud, pain d’épices ! Miam, nous en salivons rien qu’à l’évocation en écrivant cet article.

S’y déplacer. Le cœur de Strasbourg est si petit que tous les lieux touristiques cités ici peuvent se rejoindre à pied. En tout cas, nous n’avons pas eu l’occasion de prendre les transports en commun lors de ce week-end ! La ville est desservie par un réseau de bus et tram. À titre d’information, le ticket coûte 1,60 € à l’unité. Un service de location de vélos, Vélhop, est également proposé en libre service dans le centre-ville (1 € l’heure et 5 € pour la journée).

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

4 commentaires sur “Christmas time in Strasbourg ☃

  1. Chaque année je me dis que ça serait chouette d’aller faire le marché de Noël à Strasbourg (parce qu’à Paris on peut le dire, les marché de Noël sont d’une tristesse) et à chaque fois ça passe à la trappe. L’année prochaine c’est sûr !

  2. Je suis ravie de voir que cette belle ville vous a plu ! Strasbourg j’y ai fais toutes mes études supérieures et j’ai adoré :) En plus en cette période c’est vraiment magique, j’étais au marché de Noël la semaine dernière :)
    Dormir chez l’habitant c’est vraiment parfait !
    Schuldi

  3. Bonjour,

    L’équipe du Musée alsacien vous remercie pour votre visite et votre commentaire très sympathique! Au plaisir de vous revoir à Strasbourg!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.