Escapade bretonne #27 : sortie nature pour écouter le brame du cerf à Brocéliande

Écouter le brame du cerf en Bretagne (forêt de Brocéliande) ©Etpourtantelletourne.fr

Un soir d’automne, nous avons pris la direction de la forêt de Brocéliande. Nous avions réservé une sortie « écouter le brame du cerf » à Paimpont avec le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement (CPIE) local.

Nous étions très curieux d’entendre ce cri si particulier…

Petite indication : nous avons été en amoureux pour cette sortie à la nuit tombée. L’horaire était trop tardive pour nos deux filles. Mais, lorsqu’ils sont plus âgés, c’est une activité que nous vous recommandons de faire avec des enfants (à partir de 8 ans).

C’est quoi le brame du cerf ?

Le brame est le cri que le cerf fait pendant sa période de rut. Le brame permet aux cerfs d’attirer les femelles, mais aussi d’intimider les autres mâles qui s’aventureraient sur son territoire.

Quand a lieu le brame du cerf ?

Le brame du cerf a lieu vers la fin de l’été (mi-septembre) et dure environ 1 mois. La période dépend des conditions climatiques pendant l’été. Par exemple, plus celui-ci est chaud plus la période du brame commence tôt. Les meilleurs moments pour entendre le brame du cerf sont à l’aube et au crépuscule.

Comment se passe la sortie brame du cerf avec le CPIE Forêt de Brocéliande ?

Ce jour-là, nous arrivons donc en soirée dans le village de Paimpont, au cœur de la forêt de Brocéliande. Celle-ci accueille effectivement une population de cervidés plutôt importante. Nous filons au point de rendez-vous donné par le CPIE. Cet organisme organise, pendant la période du brame du cerf, des sorties au crépuscule ou à l’aube en compagnie d’un guide nature. Nous sommes une quinzaine de personnes présentes pour découvrir le brame du cerf.

Avant de partir en lisière de forêt, le guide nous donne quelques explications sur la vie et les bruits que l’on peut entendre la nuit (les chouettes et autres animaux nocturnes). Il nous donne également quelques consignes sur les bonnes pratiques à suivre. Aussi, il faut veiller à ne pas faire de bruit en arrivant sur les spots (ne pas claquer sa portière !) et à rester à une distance importante des cerfs.

Nous remontons alors en voiture et nous suivons notre guide jusqu’à un premier spot. Nous remontons ensuite à pied une centaine de mètres sur un chemin de campagne. Les oreilles grandes ouvertes, nous écoutons de longues minutes… Mais à part le meuglement d’une vache, rien à signaler pour le moment !

Nous partons sur un deuxième spot. Après quelques minutes de route, nous nous garons au bord d’un chemin de terre. Le guide commence à nous expliquer la vie des cervidés… quand un rugissement fend le silence de la nuit. Et c’est bien un cerf qui vient de bramer à quelques centaines de mètres de nous ! Le son résonne dans notre poitrine. C’est un cri rauque et puissant. Nous restons silencieux et ne bougeons plus.

Pendant plusieurs minutes, nous restons alors à écouter ces rugissements impressionnants. Puis le guide poursuit son exposé. Il a notamment apporté des bois de cerf et de chevreuil ainsi que des crânes de cervidés. Le guide est vraiment passionnant et c’est un plaisir de l’écouter et d’apprendre toutes ces choses.

D’ailleurs, nous apprenons que la biche (la femelle du cerf) a une période de fertilité de seulement une journée. C’est donc elle qui décide quand elle s’accouplera avec le cerf, qui lui est en rut pendant 1 mois. Le cerf peut même perdre jusqu’à 20 % de son poids pendant cette période (oui, il oublie de s’alimenter correctement et passe ses journées à chercher une femelle consentante !).

Il est presque 23 heures. Nous terminons cette sortie par un dernier spot. Au niveau d’un petit lac, nous pouvons entendre de nombreux cerfs qui brament à travers la forêt. Notre groupe de départ s’est séparé. Chacun part quand il le souhaite. Nous aussi, nous ne restons pas longtemps sur ce dernier spot (nous avons très froid). Nous rentrons alors à Rennes, impressionnés par cette première sortie nature à écouter le brame du cerf !

Si cette escapade vous tente et pour une première fois, nous vous conseillons vivement de passer par un organisme comme le CPIE. Vous aurez ainsi plus d’informations et également les bonnes pratiques pour écouter en toute sécurité le brame du cerf. C’est pourquoi d’ailleurs nous ne dévoilons pas les adresses des spots ici. Et dernier conseil : pensez à bien vous couvrir car les nuits de septembre sont fraîches quand on reste immobile !

Informations pratiques sur la sortie brame du cerf avec le CPIE de la forêt de Brocéliande
Lieu du rendez-vous : Paimpont
Tarifs : 10 € par adulte / 5 € en tarif réduit
Dates : plusieurs sorties sont programmées de mi-septembre à mi-octobre sur réservation uniquement (dates disponibles seulement quelques semaines à l’avance)
Site Internet : www.cpie-broceliande.fr

● ● ●

Pour partir à votre tour à la découverte de la Bretagne, cliquez ici pour retrouver l’ensemble de nos escapades dans la région. Kenavo !

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.