Voyage aux États-Unis #5 ● Les grands parcs

Les grands parcs 2013 ©Etpourtantelletourne.fr

Pour les six jours à venir de notre séjour dans l’Ouest américain, nous sommes partis à l’assaut de quelques-uns des grands parcs nationaux (cinquante-neuf au total sur tout le pays) et des réserves indiennes. Un sentiment de liberté nous envahit face à ces grands espaces. Nos photos ne rendent pas justice à la beauté de ces immenses parcs. Nous conservons les jolis souvenirs dans nos têtes…

Avant de vous présenter chacun des parcs visités, nous commençons avec quelques généralités de ces grands parcs américains qui vous seront utiles lors d’un tel séjour :

  • Le National Parks Pass

L’entrée, dans tous les parcs évoqués dans cet article, est payante. Aussi, pour visiter les parcs plus économiquement et plus sereinement (pas besoin d’évaluer le « coût » pour quelques heures seulement passées à l’intérieur), nous nous sommes procurés un National Parks Pass d’une valeur de 80 $ par véhicule (qu’importe le nombre que vous soyez à l’intérieur) et valable pour une durée d’un an. Il suffit de l’acheter à l’entrée du premier parc visité et de le présenter (souvent accompagné de la carte d’identité ou du passeport) à chaque nouveau parc. Au total, nous avons donc économisé  24 $ (y compris avec Muir Woods Monument qu’on a découvert lors de nos premiers jours de ce séjour à San Francisco) en achetant le pass.

  • Le Visitor Center

Dans tous les parcs, un visitor center est ouvert au public. Il concentre un point information, une boutique de souvenirs, souvent un petit musée sur l’histoire et la géologie du parc, des toilettes, etc. Ce fut notre point de passage obligatoire avant d’entrer dans chaque parc. Les rangers du parc vous y accueillent et vous conseillent sur les itinéraires, les randonnées ou les points de vues à ne pas manquer.*

1. Grand Canyon

Le Grand Canyon couvre un territoire de 4 927 km2 et est fréquenté, chaque année, par plus de 4 millions de visiteurs. Fondé en 1919, il est aujourd’hui classé parmi les 7 merveilles naturelles du Monde. L’entrée est éligible avec le National Park Pass ou est à 25 $ par véhicule pour 7 jours. Depuis le visitor center, des navettes gratuites permettent de se déplacer facilement à l’intérieur du parc. Le Grand Canyon est situé à plus de 7 000 pieds d’altitude (~ 2 170 mètres). À l’arrivée, nous avons été surpris par le froid et le vent (il faisait près de 35° en quittant le Nevada). La nuit, les températures sont descendues jusqu’à 2° ! Pas très couverts, nous avons tout de même patienter pour admirer le coucher du soleil depuis le Javapai Point, un point de vue recommandé par les guides.

Grand Canyon 2013 ©Etpourtantelletourne.frGrand Canyon 2013 ©Etpourtantelletourne.frGrand Canyon 2013 ©Etpourtantelletourne.frGrand Canyon 2013 ©Etpourtantelletourne.fr

Le lendemain, nous avons pris un peu de hauteur sur le canyon en le survolant en hélicoptère ! Un petit tour que nous avions réservé en amont, directement depuis la France via le site Internet www.canyonstours.com qui permet d’économiser 6 $ par personne. Il est nécessaire de réserver au plus tôt pour bénéficier de meilleurs tarifs et pour s’assurer d’avoir de la place. Pour 30 minutes de vol, nous avons payé 164 $ par personne avec la compagnie Papillon Airways. Ce survol permet d’admirer et de se rendre compte de la grandeur et de la profondeur de ce canyon. C’est un moment unique et magique.

Nous avons ensuite repris la route 64 pour nous diriger vers Monument Valley, en nous interrompant pour une dernière halte au Desert View qui offre une vue incroyable sur le Grand Canyon où une tour d’observation permet également de prendre de la hauteur sur le canyon.

Grand Canyon 2013 ©Etpourtantelletourne.frGrand Canyon 2013 ©Etpourtantelletourne.fr Grand Canyon 2013 ©Etpourtantelletourne.fr Grand Canyon 2013 ©Etpourtantelletourne.fr Grand Canyon 2013 ©Etpourtantelletourne.frGrand Canyon 2013 ©Etpourtantelletourne.frGrand Canyon 2013 ©Etpourtantelletourne.fr
*

2. Monument Valley

À deux heures de Page, sur la route 163 sur la frontière entre l’Utah et l’Arizona, le site de Monument Valley est situé sur la réserve indienne des Navajos. Aussi, l’entrée est de 5 $ par personne (non comprise avec le National Parks Pass). Ces rocs de pierres rouges se dressent, jusqu’à 600 mètres, au milieu du désert. C’est un lieu célèbre par sa présence dans de nombreux films américains. La vue la plus connue est visible depuis la terrasse du Visitor Center. Nous y sommes passés rapidement, en fin de journée. Néanmoins, il est possible de faire le tour de la réserve en 4×4 avec un guide Navajo et d’aller au plus près des rochers.

Monument Valley 2013 ©Etpourtantelletourne.frMonument Valley 2013 ©Etpourtantelletourne.frMonument Valley 2013 ©Etpourtantelletourne.fr*

3. Lake Powell

Page est une petite ville de l’Arizona, située au sud du Lake Powell. Celui-ci est un lac artificiel, long de 300 km, crée sur le Colorado. L’entrée du parc est comprise dans le National Parks Pass ou est de 15 $ par véhicule pour une semaine complète. Le Lake Powell comporte plusieurs gorges et canyons. Les contrastes entre le bleu de l’eau, le vert de la végétation et le rouge des falaises sont magnifiques (encore plus saisissants « en vrai » que sur nos photos).

Lake Powell 2013 ©Etpourtantelletourne.frLake Powell 2013 ©Etpourtantelletourne.frLake Powell 2013 ©Etpourtantelletourne.frLake Powell 2013 ©Etpourtantelletourne.fr Lake Powell 2013 ©Etpourtantelletourne.frLake Powell 2013 ©Etpourtantelletourne.fr Lake Powell 2013 ©Etpourtantelletourne.fr*

4. Antelope Canyon

Toujours sur la zone du Lake Powell, nous avons visité l’un de ses sites les plus réputés : l’Antelope Canyon. Comme pour Monument Valley, le canyon est situé sur une réserve indienne Navajo. Il faut ainsi payer 6 $ par personne pour y entrer (sur la zone du parking) puis 20 $ pour accéder au Lower (la partie basse du canyon), 25 $ ou 40 $ en fonction de l’heure pour accéder au Upper (la partie haute et la plus renommée). La partie supérieure se visite seulement accompagnée (les indiens nous y conduisent en 4×4). C’est un lieu incontournable. Nous sommes simplement restés ébahis devant la beauté de ces gorges. Nous avons suivi la visite de 11 h (à 40 $ par personne) et, comme nous étions les derniers à passer, nous étions juste devant les personnes du « groupe photo » qui ont pris un ticket à 85 $ par personne ! La différence est qu’ils prennent le temps et qu’ils profitent d’une vue dégagée pour prendre les rayons du soleil descendant à la verticale dans le fond du canyon. Le bon plan est donc d’entrer juste avant eux pour jouir de la même vue (mais avec un appareil photo ridicule… nous ne pouvons surement pas comparer nos clichés) ! À l’heure du zénith, les éminents couloirs très étroits sont inondés par les rayons du soleil. It’s beautiful !

Antelope Canyon 2013 ©Etpourtantelletourne.frAntelope Canyon 2013 ©Etpourtantelletourne.fr Antelope Canyon 2013 ©Etpourtantelletourne.fr Antelope Canyon 2013 ©Etpourtantelletourne.fr*

5. Horseshoe Bend

À 6 km de Page, sur la route 89, nous avons laissé notre voiture sur le parking puis marché pendant une vingtaine de minutes pour découvrir le Horseshoe Bend (le « fer à cheval »). C’est une très belle courbure naturelle dans le Colorado accessible gratuitement. Nous nous y sommes rendus deux fois pour apprécier la vue. En matinée, les ombres « cachent » une partie du fleuve. Nous avons donc arpenté le chemin une seconde fois, à midi, pour éviter au maximum tous les jeux d’ombre sur les pierres rouges.

Horseshoes Bent 2013 ©Etpourtantelletourne.fr*

6. Bryce Canyon

Sur une superficie de 145 km², le parc de Bryce Canyon se caractérise par de nombreuses « cheminées » (hoodoos) de roches rouges qui se sont formées, depuis 60 millions d’années, par un phénomène d’érosion. Nous avons marché au milieu de ces hoodoos en suivant deux petits chemins de randonnées (Queens Garden + Navajo Loop) avec 4,6 km au total (~ 2 heures de marche avec un dénivelé de 180 mètres).

Bryce Canyon 2013 ©Etpourtantelletourne.frBryce Canyon 2013 ©Etpourtantelletourne.fr Bryce Canyon 2013 ©Etpourtantelletourne.fr Bryce Canyon 2013 ©Etpourtantelletourne.frBryce Canyon 2013 ©Etpourtantelletourne.fr*

7. Zion Parc

Pour ce dernier jour dans les grands parcs américains, nous devions passer la journée à Zion Parc. C’était sans compter sur le shutdown, déclaré pendant la nuit, qui a paralysé les États-Unis… Suite à un blocage du budget par le Congrès américain, les instances fédérales (dont les parcs nationaux) étaient fermées. Les salariés ne devaient donc pas venir travailler car ils ne seraient pas payés. Enfin, ça c’était la théorie… Nous avons décidé de traverser le parc pour rejoindre notre prochaine étape (Las Vegas) par la route 9. À l’entrée de celui-ci, dans les petites cabanes qui servent de péage, un salarié était présent pour nous indiquer que la route restait accessible mais que le parc était fermé suite au shutdown et donc que nous pouvions le traverser sans nous acquitter du droit d’entrée habituel (25 $ par véhicule pour 7 jours). Un salarié qui vient donc sans être payé juste pour nous dire que le parc est fermé… Et, encore plus fort, ils avaient pris le soin, pendant la nuit, d’installer des rubans et des plots rouges et blancs pour interdire l’accès aux routes secondaires et à toutes les aires d’arrêts qui longent le parc. Soit 30 kilomètres de route balisés. Oui, les américains aiment travailler deux fois plus sans être payés ! Ce qui n’empêchait d’ailleurs pas les touristes de s’arrêter le long des voies pour prendre quelques photos. Une traversée du parc plus rapide que prévu initialement mais qui s’est avérée être très agréable car les vues sont magnifiques.

Zion Parc 2013 ©Etpourtantelletourne.frZion Parc 2013 ©Etpourtantelletourne.frZion Parc 2013 ©Etpourtantelletourne.fr Zion Parc 2013 ©Etpourtantelletourne.fr

Voilà, notre périple dans les grands parcs américains touche à sa fin. Nous nous dirigeons maintenant dans un tout autre monde. Restés connectés. Notre prochain article sera consacré à Las Vegas, à sa démesure et à son ambiance hors du commun !

Les bons plans

Y aller. Les grands parcs cités ci-dessus, situés dans l’Arizona et dans l’Utah, sont tous accessibles par route depuis Las Vegas. Ce sont souvent de longues routes qui traversent des plaines immenses avec des paysages variés avec, tour à tour, des déserts, des montagnes, des forêts, etc. Ce grand tour comptabilise à peu près 1 600 km.

Y dormir. Pendant ces six jours, nous avons fait plusieurs haltes dans différents hôtels des grands parcs.
Au Grand Canyon, nous étions logés à Tusayan, à l’extérieur du parc, à l’hôtel Holiday Inn Express***. Celui-ci est correct. Une piscine couverte, le wifi et le parking gratuits sont à disposition des clients. Pour une nuit, le prix d’une chambre commence à partir de 60 €. Le petit-déjeuner est offert.
À Page, c’est le Courtyard by Mariott*** qui nous a accueilli pour 3 nuits. Celui-ci est entouré d’un golf 18 trous. Un accès à la salle sport et à la piscine (en extérieur) est possible gratuitement. La wifi et le parking sont également mis gracieusement à la disposition des clients. Les chambres sont grandes et confortables. Pour une nuit, comptez 70 €.  Les petits-déjeuners sont en suppléments, à partir de 10,90 $ par personne.
À Bryce Canyon, nous avons dormi au Bryce View Lodge**. Un motel simple, bien pour une nuit. Il n’y a pas de piscine. La wifi est accessible gratuitement depuis toutes les chambres. De nombreuses places de parking sont disponibles aux alentours. Il n’y a pas d’espace pour le petit-déjeuner (il faut se rendre dans un hôtel à côté ou dans un restaurant). Les prix démarrent à partir de 50 € pour une nuit.

Y manger. L’offre de restauration n’est pas très variée, souvent un peu plus chère qu’ailleurs du fait que les touristes sont « bloqués » au sein des parcs. Les restaurants des hôtels servent parfois des buffets à volonté dont le prix défie les traditionnelles brasseries mais dont la qualité des plats est souvent moindre.

S’y déplacer. Entre chaque parc, un véhicule motorisé est obligatoire. Les distances à parcourir, dans le désert, sont longues. À l’intérieur des parcs, des navettes gratuites sont souvent mises à disposition des touristes pour éviter une circulation trop dense. Des visites en hélicoptères sont proposées également dans la plupart des parcs.

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

● ● ●
Les étapes de notre voyage :

Voyage aux États-Unis #1 ● teaser vidéo
Voyage aux États-Unis #2 ● San Francisco
Voyage aux États-Unis #3 ● Sur la route 1
Voyage aux États-Unis #4 ● Los Angeles
Voyage aux États-Unis #5 ● Les grands parcs
Voyage aux États-Unis #6 ● Las Vegas
Voyage aux États-Unis #7 ● New York*

6 commentaires sur “Voyage aux États-Unis #5 ● Les grands parcs

  1. Merci pour cette jolie balade. Les paysages sont à couper le souffle et tes photos donnent sacrément envie d’y aller.

  2. Merci pour ce récit made in USA. J’avais déjà très envie de découvrir ces parcs, mais là forcément je suis plus que convaincu et je coche cette étape pour un prochain voyage ;) A bientôt.

    • Bonjour Charly.
      Merci pour votre commentaire :-) Nous ne pouvons que vous encourager à vous y arrêter pour votre prochain voyage. De plus, nos photos ne rendent pas justices à la beauté des paysages. C’est 1 000 fois plus beau en vrai !
      Bon week-end.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.