Un long week-end en famille en Haute-Savoie

Que faire avec des enfants en Haute-Savoie ? ©Etpourtantelletourne.fr

Début mai, nous avons rejoint la ville de Lyon pour assister au joli mariage d’un couple d’amis. Puis nous avons filé du côté d’Annemasse (à environ 2 heures de route) pour rendre visite à un autre couple d’amis.

Nous avons ainsi posé nos valises pour quelques jours dans un chalet de la commune de Saxel, à 900 mètres d’altitude. Et cette indication a toute son importance. Car, surprise, la neige s’est invitée également lors de ce week-end rallongé… pour notre plus grand plaisir ! (L’hiver passé ne nous avait pas donné l’occasion de voir de la neige et Constance a ainsi eu son baptême de neige !)

Que faire avec des enfants en Haute-Savoie ? ©Etpourtantelletourne.fr
Que faire avec des enfants en Haute-Savoie ? ©Etpourtantelletourne.fr

Nous avons même pu faire un petit bonhomme de neige !

Voici notre retour de ces quelques jours passés en famille en Haute-Savoie avec les incontournables à faire avec de jeunes enfants.

Jour 1 : randonnée dans le cirque du Fer-à-Cheval

Pour ce premier jour dans la région, nous avons pris la direction du cirque du Fer-à-Cheval (de la commune de Sixt-Fer-à-Cheval), situé à environ 1 heure de route de Saxel. Son nom fait référence à la forme des falaises qui dessinent un demi-cercle.

L’accès au site est payant à partir du 1er mai (5 € la journée ou 10 € l’abonnement pour la saison estivale). Après nous êtres garés sur le parking à proximité de l’entrée (l’avantage d’être en semaine et hors vacances scolaires… les lieux sont quasiment déserts !). Nous nous équipons avec le porte-bébé pour Constance. Puis nous suivons les panneaux qui mènent vers le chalet de Prazon (la boucle du Bout du Monde), soit 5 km aller-retour depuis le parking et 100 mètres de dénivelé (retrouvez le plan des randonnées par ici).

Les paysages autour de nous sont magnifiques, sublimés par la neige fraîche de la veille. Nos pas font ainsi de jolis bruits dans la neige. Le quasi silence des lieux est rompu quelques fois par de furtifs cris d’oiseaux puis, soudainement, par des plaques de neige qui descendent avec fracas sur les falaises autour de nous. Nous apercevons aussi de nombreuses cascades qui ruissellent le long des falaises. Bref, c’est superbe !

Les filles ont adoré découvrir ces paysages enneigés, toucher la neige, la goûter pour Constance et en jeter des boules sur papa et maman pour Capucine ! Du haut de ses 3 ans, Capucine a d’ailleurs marché jusqu’au chalet (soit la partie en montée). Pour revenir au point de départ, les bras de papa ont été les bienvenus. C’est en tout cas sa seconde randonnée, après celle effectuée dans la vallée du Canut l’été dernier.

Randonnée avec des enfants dans le cirque de Sixt-Fer-à-Cheval ©Etpourtantelletourne.fr
Randonnée avec des enfants dans le cirque de Sixt-Fer-à-Cheval ©Etpourtantelletourne.fr
Randonnée avec des enfants dans le cirque de Sixt-Fer-à-Cheval ©Etpourtantelletourne.fr
Randonnée avec des enfants dans le cirque de Sixt-Fer-à-Cheval ©Etpourtantelletourne.fr
Randonnée avec des enfants dans le cirque de Sixt-Fer-à-Cheval ©Etpourtantelletourne.fr
Randonnée avec des enfants dans le cirque de Sixt-Fer-à-Cheval ©Etpourtantelletourne.fr
Randonnée avec des enfants dans le cirque de Sixt-Fer-à-Cheval ©Etpourtantelletourne.fr
Randonnée avec des enfants dans le cirque de Sixt-Fer-à-Cheval ©Etpourtantelletourne.fr
Randonnée avec des enfants dans le cirque de Sixt-Fer-à-Cheval ©Etpourtantelletourne.fr
Randonnée avec des enfants dans le cirque de Sixt-Fer-à-Cheval ©Etpourtantelletourne.fr
Randonnée avec des enfants dans le cirque de Sixt-Fer-à-Cheval ©Etpourtantelletourne.fr

Seul petit bémol de cette randonnée : le restaurant fermé lors de notre retour… alors que nous avions pris soin de demander à l’entrée du parc, lors du paiement à l’agent d’accueil, et que celui-ci nous avait confirmé qu’il serait ouvert ! (On avait faim nous en revenant de cette randonnée !)

Autres petites indications qui peuvent être utiles de savoir : des sanitaires sont présents sur le parking et il y a également un poste d’information (situé à côté du restaurant – mais tous deux fermés lors de notre passage).

Jour 2 : le parc animalier de Merlet

Pour ce second jour, nous nous rendons du côté de Chamonix pour découvrir le parc animalier de Merlet. Face au Mont-Blanc, huit espèces (marmottes, chamoix, lamas, bouquetins, mouflons, daims, cerfs et animaux de la basse-cour) évoluent en toute liberté dans ce parc de 21 hectares. Nous pouvons ainsi approcher les animaux et les voir évoluer dans leur habitat naturel.

Nous étions, tous les quatre, enchantés de cette matinée passée à observer ces espèces que nous n’avons pas l’habitude de voir (pensez à apporter une paire de jumelles), tout en bénéficiant d’une vue incroyable sur les montagnes du Massif du Mont-Blanc !

Visite du parc animalier de Merlet, avec vue sur le Mont Blanc ©Etpourtantelletourne.fr
Visite du parc animalier de Merlet, avec vue sur le Mont Blanc ©Etpourtantelletourne.fr
Visite du parc animalier de Merlet, avec vue sur le Mont Blanc ©Etpourtantelletourne.fr
Visite du parc animalier de Merlet, avec vue sur le Mont Blanc ©Etpourtantelletourne.fr
Visite du parc animalier de Merlet, avec vue sur le Mont Blanc ©Etpourtantelletourne.fr
Visite du parc animalier de Merlet, avec vue sur le Mont Blanc ©Etpourtantelletourne.fr

Aspects pratiques du parc de Merlet :

Le parc de Merlet est situé à plus de 1500 mètres d’altitude. Les parkings sont distants entre 300 m et 1000 m de l’entrée (prévoyez déjà 10 à 30 minutes de marche avant d’arriver… et ça grimpe fort !). Le parking le plus proche propose une vingtaine de places, réservées en priorité aux personnes handicapées, aux personnes âgées et aux familles (avec de jeunes enfants). En arrivant sur place vers 11 heures, nous avons pu nous garer sur ce premier parking. Lors de notre départ, autour de 14 h 30, le parking était plein !

Le parc est ouvert du 1er mai au 30 septembre, tous les jours (sauf les lundis en mai, juin et septembre). Le tarif d’entrée est de 8 € par adulte et de 5 € pour les enfants de 4 à 15 ans.

Sur place, deux sentiers de randonnées sont possibles, dont l’un est entièrement accessible aux poussettes via la plaine qui traverse le parc (le créateur du parc et pilote d’avion, Philippe Cachat, avait ici crée une piste pour pratiquer l’aviation de montagne !).

Le restaurant permet de déjeuner avec une vue incroyable sur les montagnes. Certes, mais la vue se paye un peu dans le tarif des plats. Nous avons ainsi déjeuné sur place, faute d’avoir prévu autre chose. À noter que l’eau n’étant pas potable, il faut obligatoirement payer une bouteille d’eau (attention, la bouteille de 1L est vendue plus chère que celle d’ 1,5L car ce n’est pas la même marque !). Si vous préférez, les pique-niques sont possibles sur les aires aménagées à l’extérieur du parc.

Jour 2 : le lac Vert de Passy

Sur la route du retour, nous avons fait un petit détour par le lac vert situé sur la commune de Passy. Après une route sinueuse, nous arrivons sur un parking. Un petit écriteau nous indique le chemin. Les filles dorment à l’arrière de la voiture et nous nous éclipsons donc l’un après l’autre pour aller voir ce lac que nous ne distinguons pas du parking mais qui est en fait juste à côté…

Le chemin qui en fait le tour est plutôt rapide (une dizaine de minutes de marche) mais il est jonché de racines d’arbres et de cailloux. Un passage en poussette est totalement proscrit donc ! Les pontons de bois permettent, à certains endroits, de passer par-dessus l’eau limpide du lac.

C’est une jolie halte. En restant plus longtemps sur place, de nombreux sentiers de randonnées permettent aussi de mieux appréhender les environs.

Randonnée autour du Lac Vert à Passy en Haute-Savoie ©Etpourtantelletourne.fr
Randonnée autour du Lac Vert à Passy en Haute-Savoie ©Etpourtantelletourne.fr
Randonnée autour du Lac Vert à Passy en Haute-Savoie ©Etpourtantelletourne.fr
Randonnée autour du Lac Vert à Passy en Haute-Savoie ©Etpourtantelletourne.fr
Randonnée autour du Lac Vert à Passy en Haute-Savoie ©Etpourtantelletourne.fr

Jour 3 : l’île de Tortuga, le parc de loisirs pour les enfants

Pour ce dernier jour et avant de reprendre la route vers Rennes, nous nous sommes rendus au parc de loisirs « l’île de Tortuga » à côté d’Annemasse. Un lieu parfait pour les enfants (et nous avions dans l’optique que Capucine et Constance puissent bien se défouler et faire une longue sieste ensuite en voiture !).

La météo de ce mercredi ne nous fait pas hésiter pour choisir ce programme : après deux jours de ciel bleu, une pluie battante s’abat sur la ville. Point négatif : c’est mercredi, c’est jour férié, il pleut. Tous les parents de la ville semblent avoir eu la même idée…

Cette grande aire intérieure de jeux est en tout cas l’endroit parfait pour les enfants : des piscines à balles, des toboggans, des structures d’escalades, des trampolines, des voitures de courses, des parcours de motricité, etc. et tout cela adapté aux différents âges. Capucine et Constance étaient absolument ravies de cette matinée !

L'île de Tortuga, parc en intérieur pour les enfants, à Annemasse ©Etpourtantelletourne.fr
L'île de Tortuga, parc en intérieur pour les enfants, à Annemasse ©Etpourtantelletourne.fr
L'île de Tortuga, parc en intérieur pour les enfants, à Annemasse ©Etpourtantelletourne.fr

Côté tarifs, comptez 8 € pour les enfants de moins de 85 cm (gratuit pour les moins de 12 mois) et 13 € pour les plus de 85 cm ! Une entrée gratuite adulte par enfant est comprise (3 € pour chaque adulte supplémentaire). Un espace restauration permet de déjeuner avec sandwichs, salades et burgers (et c’est très bon !). Tous les équipements pour les jeunes enfants sont évidemment présents (micro-ondes, tables à langer, toilettes adaptés et chaises hautes).

Est-ce que l’île de Tortuga est une bonne idée pour « épuiser » ses enfants avant de reprendre la route ? Ahahaha. Non. Pas pour les nôtres en tout cas. L’excitation était sûrement trop forte, la sieste n’a pas duré bien longtemps… et le trajet du retour (près de 9 heures au total) fut un peu long pour elles.

Cette courte escapade en Haute-Savoie nous a en tout cas séduits. Nous sommes tombés sous le charme de ce joli coin de France. Nous reviendrons très certainement arpenter de nouveau les lieux…

Nos bons plans en Haute-Savoie

Comment aller en Haute-Savoie ?

Nous avons fait le trajet Rennes <> Saxel (où nous logions) en voiture, soit 856 km et environ 9 heures de route (sans compter les arrêts). Pour info, comme plusieurs itinéraires sont possibles et afin d’éviter le passage par Paris (circulation aléatoire et frais de péages plus élevés), nous avons suivi les directions Angers, Tours, Bourges, Macon. En terme de péage, nous avons payé 44 euros.

Si vous venez en train dans la région, n’oubliez pas de consulter en amont nos bons plans pour réserver votre billet de train au meilleur prix.

Où dormir en Haute-Savoie ?

Pour ces 3 nuits sur place, nous avons dormi au chalet « Le Sapin bleu » situé dans la commune de Saxel et réservé via Airbnb. Ce logement se situe au sous-sol d’une maison familiale typique de Haute-Savoie, avec un accès privatif par le jardin. La vue directe sur les montagnes alentours est très jolie. Le logement est bien équipé et nous avons profiter d’un agréable chauffage par le poêle à granules (avec de la neige à l’extérieur, le chauffage au mois de mai était obligatoire !). L’accueil était agréable et Thibault nous a donné plein de conseils sur les choses à voir / à faire de sa région. Côté tarif, comptez 70 € pour la nuit. Les granules pour le poêle sont en supplément (5 € le sac) ainsi que les serviettes de toilette et les draps (10 ou 15 € par lit).

Pour réserver un logement à votre tour, inscrivez-vous sur Airbnb en cliquant ici et profitez de notre offre de parrainage avec une réduction sur le prix de votre prochain séjour.

Où manger en Haute-Savoie ?

Voici un petit récapitulatif des différentes adresses testées lors de notre séjour :

  • La Tour de Boëge, établissement situé dans la commune éponyme et qui se trouve à quelques kilomètres de Saxel (rue de la Vallée Verte). Les spécialités sont les plats autour du fromage : raclette et tartiflette. Et ça tombe bien puisqu’avec la neige qui continuait de tomber dehors et qui recouvrait tout le paysage, c’est exactement ce dont nous avions envie ! Les gérants sont attentionnés, l’accueil est agréable. Dans l’assiette, les portions sont très généreuses. Petit bémol sur la charcuterie qui ne nous a paru pas forcément qualitative. Comptez 18 € pour amuses-bouche, plat (tartiflette ou raclette) et dessert. Si besoin, une chaise haute est également disponible.
  • Après notre randonnée au cirque du Fer-à-Cheval et devant la porte close du restaurant, nous avons repris la voiture pour nous rendre dans le village de Sixt. Il était près de 14 heures mais le gérant du bar Le Tortillard (place de la Gare) nous a très bien accueilli. Nous avons ainsi pu apprécier ses spécialités et plat du jour (13,50 €) : bourguignon de taureau et croûte au fromage. Pour Capucine, il a proposé un menu nuggets (faites maison) et frites (8 €), qu’il a servi très rapidement (nos plats demandaient un temps de cuisson plus long !). Rehausseur et chaise haute sont à disposition.
  • Dans le parc de Merlet, comme évoqué dans l’article, nous avons déjeuné au restaurant Le Balcon de Merlet. Les spécialités (tartiflette, croûtes, etc.) sont autour de 17,50 €. Les desserts sont à 7,50 €. La bouteille d’eau Cristalline (1,5L) est à 3 €. Le menu enfant est à 10 € et nous avons trouvé ça cher et peu qualitatif pour ce qui a été servi : grenadine, purée en flocons, jambon et une Pom’Pote en dessert.

Comment se déplacer en Haute-Savoie ?

Une voiture est forcément préférable pour relier les différents sites évoqués dans cet article. En ce mois de mai, nous n’avons pas eu de difficultés pour nous déplacer ou nous garer. Lors de la haute saison touristique (que ce soit en hiver ou en plein été), nous imaginons que ça ne doit pas être si facile. D’ailleurs, en hiver, pensez également à vous munir de pneus neige et/ou de chaînes adaptées pour votre voiture (ça nous aurait même été utile en ce mois de mai sur certaines routes non déneigées !).

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager, laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.