Coronavirus : quels sont mes droits pour annuler ou reporter mon voyage ?

Coronavirus : quels sont mes droits pour annuler ou reporter mon voyage ?

© photo creative commons : Angela Compagone

Vous êtes impactés dans vos projets de voyage du fait du Coronavirus (Covid-19) ? Votre voyage a été annulé ou vous ne souhaitez tout simplement plus partir ? Nous allons évoquer dans cet article quels sont vos droits dans vos demandes de report et d’annulation de vos voyages.

(Article mis à jour au fil des informations officielles du gouvernement français. – Dernière mise à jour le 18 mai 2020, à 21 h 00.)

Depuis le début de cette année 2020, une crise sanitaire à l’échelle mondiale a éclaté. D’abord en Chine, puis la propagation du virus Covid-19 n’a ensuite épargné aucun pays sur le globe ! En mars, le gouvernement français déclarait ainsi le confinement de la population et les frontières européennes se sont fermées pour limiter les déplacements. Quid des vacances scolaires de printemps ? Annulées. Quid des vacances estivales ? Eh bien… tout dépendra des annonces officielles des jours à venir !

De notre côté, nous sommes évidemment contraints de repousser et/ou d’annuler nos voyages prévus (Arcachon en avril et Noirmoutier en mai. Et peut-être l’Écosse cet été ?). Nous nous sommes donc renseignés sur les mesures officielles qui ont été prises à ce sujet…

Pour faire face aux circonstances exceptionnelles actuelles, une ordonnance est parue au Journal officiel du 26 mars 2020 sur ce sujet. Elle modifie les obligations des professionnels du tourisme en France en matière de remboursement : ils doivent obligatoirement proposer un report du séjour ou un avoir valable pendant 18 mois.

Quelles sont les conditions pour un report de mon voyage ?

La mesure dérogatoire citée ci-dessus s’applique spécifiquement pour trois cas d’annulation (qu’elle soit de votre initiative ou de celle du professionnel) :

  • des voyages à forfait (combinaison transport + hébergement par exemple) vendus par un tour-opérateur ou une agence de voyage situés en France,
  • des services de voyage vendus par des professionnels du tourisme (hébergement, location de voiture, parc de loisirs, etc.)
  • et des voyages scolaires vendus par des associations.

La mesure ne s’applique pas pour des prestataires du tourisme situés à l’étranger (Union européenne incluse) et ne concerne pas les contrats de transport (avion, train, bus, bateau) (cf partie ci-dessous pour plus de détails concernant l’annulation de vos transports).

Comme évoqué, la mesure prévoit que le professionnel doit ainsi vous proposer, dans un délai de 3 mois :

  • le report de votre séjour pour une prestation identique ou équivalente à celle qui a été annulée, mais dont le prix n’est pas supérieur et qui ne doit pas donner lieu à la facturation de nouveaux frais
  • ou un avoir valable pendant 18 mois.

Par ailleurs, si l’avoir n’est pas utilisé passé ces 18 mois, vous serez remboursé soit de l’intégralité des paiements effectués ou soit, le cas échéant, du solde de l’avoir restant.

Puis-je annuler mon voyage de cet été du fait du Coronavirus ?

À vrai dire, l’ordonnance citée ci-dessus (qui oblige à un report ou à un avoir des professionnels du tourisme) concerne toutes les annulations qui sont émises entre le 1er mars 2020 et le 15 septembre 2020 inclus.

Attention, encore une fois, ce dispositif ne s’applique qu’avec les prestataires situés en France (tours-opérateurs, hôtels, campings, etc.) et ne concerne pas les contrats de transport (avion, train, bus et bateau).

Comment annuler mes voyages en avion, train, bus et/ou bateau ?

Annuler son trajet en avion

Les conditions diffèrent selon les compagnies aériennes et s’appliquent ici uniquement si vous avez réservé pour un vol sec (non combiné à un autre service touristique, auquel cas l’ordonnance du 26 mars 2020 s’applique).

Aussi, en cas d’annulation de votre propre chef, un remboursement ne sera pas possible (mais vous pouvez demander le remboursement de certaines taxes aéroportuaires). Toutefois, n’hésitez pas à vérifier si des dispositifs « exceptionnels » sont mis en place par la compagnie empruntée. Par exemple, Air France propose des conditions assouplies pour des annulations ou des reports pour les vols jusqu’au 31 août 2020.

Par contre, en cas d’annulation du vol par votre opérateur, vous serez entièrement remboursé ou un autre vol pourra vous être proposé à une date ultérieure.

Annuler son trajet en train

La SNCF échange et rembourse gratuitement les billets TGV INOUI, OUIGO, Intercités et TER pour les voyages jusqu’au 31 août 2020.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter cet article dédié sur la SNCF et le Coronavirus. N’hésitez pas également à consulter le site de la SNCF pour en savoir plus.

Annuler son trajet en bus

Les deux compagnies principales (Flixbus et Blablabus) ont suspendu toute activité depuis le 17 mars 2020. Aucune date de reprise n’est pour l’instant annoncée. Tous les billets sont automatiquement remboursés en bon d’achat.

Annuler son trajet en bateau

Les conditions sont à vérifier auprès de chaque compagnie. La plupart propose des modifications des billets sans frais.

Que faire si mon voyage est prévu en Europe ou dans le reste du Monde ?

À date de la mise à jour de cet article, les frontières de l’Union Européenne, de l’espace Schengen et du Royaume-Uni sont fermées jusqu’à nouvel ordre. Le franchissement des frontières françaises sont soumis à de fortes restrictions jusqu’au 15 juin minimum.
Toutefois cette mesure ne concerne pas les rapatriements.

Le Premier ministre a annoncé le dimanche 19 avril, qu’il ne serait « pas raisonnable d’imaginer voyager loin à l’étranger très vite« . Il a également mis le doute sur le fait de pouvoir prendre l’avion, puisqu’il n’est « pas sûr que le transport aérien pourra reprendre dans de bonnes conditions rapidement« .

Dans une seconde allocution du mardi 28 avril, concernant les déplacements après le 11 mai 2020 (date de la première phase du déconfinement), le Premier ministre a précisé que les déplacements seraient restreints à 100 km autour de son domicile. Ce qui exclut donc tout voyage avant le 2 juin 2020.

Pour l’instant, pour la deuxième phase du déconfinement, aucune mesure officielle n’a été prise par le gouvernement français sur les restrictions de déplacements durant l’été. Selon les dernières informations, cette seconde phase sera précisée fin mai.

Si besoin, nous vous invitons à consulter le site officiel du ministère des Affaires étrangères pour vérifier, en temps réel et de source fiable, les conditions de restrictions prises dans le pays de votre destination (y compris en Europe).

Si vous avez fait appel à une agence de voyages, et si ce n’est pas déjà fait, contactez-les pour plus de renseignements sur les conditions du report ou de l’annulation de votre séjour.

Puis-je réserver mes vacances pour cet été malgré le Coronavirus ?

Après plusieurs semaines de confinement, il est évident que nous rêvons tous d’escapades… nous les premiers !

Surtout, si vous le pouvez, privilégiez des séjours en France et voyagez en train. Notre pays est si joli ! Profitons-en pour (re)découvrir nos belles régions. Redonnons vie à l’activité et aux acteurs du tourisme. Ils en auront bien besoin.

Aussi, pour réserver vos vacances, nous vous conseillons d’attendre encore un peu, d’ici la fin du mois de mai, en attendant les annonces officielles et pour voir comment la situation sanitaire évolue en France (même si, comme évoqué précédemment, des conditions de report sont possibles !).

Pour des voyages à l’étranger (Europe incluse), soyez encore patients. Les frontières sont encore fermées jusqu’à nouvel ordre pour les pays hors d’Europe (Schengen, Union Européenne et Royaume-Uni) et jusqu’au 15 juin minimum pour les pays européens. Les levées des restrictions se feront en fonction de l’évolution de la pandémie dans chaque pays.

Coronavirus : annuler ses voyages

© photo creative commons : Mish Vizesi

En conclusion, quelque soit la date de votre voyage en 2020, nous vous conseillons de vous rendre sur les sites du gouvernement pour connaître les mesures officielles en cours. Si vous avez contracté avec une assurance de voyage ou si vous avez des conditions d’annulation comprises avec votre carte bancaire, renseignez-vous également auprès d’eux. Ensuite, contactez 1 à 1 les prestataires avec lesquels vous avez réservé votre voyage pour programmer ensemble son report ou pour demander l’avoir correspondant.

Petite parenthèse car, sur le plan émotionnel, nous sommes bien évidemment peinés de devoir reporter nos voyages de ce printemps et (très certainement) de cet été 2020. Mais la sécurité prime avant tout. Les voyages attendront ! Restons chez nous.

Prenez-soin de vous, et de vos proches.

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous ! Vous pouvez également retrouver tous nos bons plans voyage ici :)

Un commentaire sur “Coronavirus : quels sont mes droits pour annuler ou reporter mon voyage ?

  1. Pingback: Coronavirus : quel impact sur mon mariage ? | Mademoiselle Dentelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.