Séjour en famille au bassin d’Arcachon

Des vacances en famille au bassin d'Arcachon ©Etpourtantelletourne.fr

Pour nos vacances en famille de ce mois de juin, nous prenons la direction du bassin d’Arcachon. La région était en haut de notre to-do list depuis longtemps : nous étions notamment très curieux de voir la dune du Pilat ! Alors, hop, c’est parti : nous réservons dans un camping nature près du Cap Ferret pour 10 jours de vacances afin de découvrir ce joli coin de France…

Que faire sur le bassin d’Arcachon en famille ?

Pour découvrir le bassin d’Arcachon en famille (avec deux enfants de 4 et 2 ans pour nous), voici nos recommandations suite à ces 10 jours passés sur place :

  1. Visiter la presqu’île du Cap-Ferret
  2. Monter la dune du Pilat
  3. Observer les oiseaux aux domaines de Certes et de Graveyron
  4. Découvrir les ports ostréicoles de Gujan-Mestras
  5. Parcourir à vélo les pistes cyclables du bassin d’Arcachon
  6. Faire de l’accrobranche dès 2 ans
  7. Construire des châteaux de sable sur les plages du bassin d’Arcachon
  8. Aller au marché pour déguster les saveurs locales
  9. Se reposer dans un camping nature et familial au Cap-Ferret

Pour mieux vous situer et repérer où se situent tous ces lieux, nous vous proposons également cette carte du bassin d’Arcachon :

Visiter la presqu’île du Cap Ferret

Pour ce premier jour sur place, nous explorons la presqu’île du Cap Ferret. Celle-ci mesure 25 km de long avec le bassin d’Arcachon d’un côté et l’Océan Atlantique de l’autre. Overdose magique de nuances de bleus.

Monter en haut du phare du Cap Ferret

Nous commençons notre journée par la visite du phare du Cap Ferret. Pour la petite histoire, le phare actuel a été construit en 1947 suite à la destruction du premier par les allemands en 1944. En grimpant les 258 marches, nous avons une vue panoramique sur la presqu’île, le bassin d’Arcachon et la dune du Pilat. C’est magnifique !

Informations pratiques sur la visite du phare du Cap Ferret
Tarifs : 4 € par adulte / 2 € pour les 4 / 12 ans
Ouverture : tous les jours de 10 h à 19 h 30 en juillet et août et de 10 h à 12 h 30 et 14 h à 18 h 30 d’avril à juin et septembre. Du mercredi au dimanche de 14 h à 17 h de mars à octobre.
Site Internet : www.phareducapferret.com

Monter en haut du phare du Cap Ferret ©Etpourtantelletourne.fr
Monter en haut du phare du Cap Ferret ©Etpourtantelletourne.fr
Monter en haut du phare du Cap Ferret ©Etpourtantelletourne.fr
Monter en haut du phare du Cap Ferret ©Etpourtantelletourne.fr

Se balader dans le village de Cap Ferret

En redescendant du phare, nous nous dirigeons vers le village de Cap Ferret afin d’y déjeuner. Nous pique-niquons sur la plage avant de prendre une glace. Un vrai parfum de vacances ! Le village est assez « bling bling » avec de nombreux restaurants et bars branchés. L’ambiance nous fait un peu penser à notre voyage en Californie il y a plusieurs années.

Se balader dans le village de Cap Ferret ©Etpourtantelletourne.fr
Se balader dans le village de Cap Ferret ©Etpourtantelletourne.fr
Se balader dans le village de Cap Ferret ©Etpourtantelletourne.fr

Nous faisons une pause ensuite au parc du Mimbeau pour une (potentielle) sieste pour nos filles. Au passage, le parc est une adresse à retenir si vous avez des enfants : structure de jeux pour tous les âges, skate-parc, bancs à l’ombre, toilettes publiques et terrain de pétanque sont présents ici.

Victor part se promener, avec Constance en poussette, dans le village de pêcheurs quelques centaines de mètres plus loin. Entre les jolies cabanes ostréicoles en bois, de nombreux bars et restaurants ont élus domicile ici. L’ambiance qui s’en dégage est vraiment sympa.

Se balader dans le village de Cap Ferret ©Etpourtantelletourne.fr
Se balader dans le village de Cap Ferret ©Etpourtantelletourne.fr
Se balader dans le village de Cap Ferret ©Etpourtantelletourne.fr
Se balader dans le village de Cap Ferret ©Etpourtantelletourne.fr
Se balader dans le village de Cap Ferret ©Etpourtantelletourne.fr

Marcher à la pointe du Cap Ferret

La sieste ayant donc été impossible ici, nous reprenons la voiture pour nous rendre à la pointe du Cap Ferret. Une fois sur place (après 5 minutes de route), nous allons contempler (chacun notre tour car, évidemment, les filles se sont endormies dans la voiture !) la vue sur la dune du Pilat depuis le belvédère de la pointe du Cap Ferret.

À noter que la plage de la pointe n’est pas accessible et est fermée au public actuellement du fait d’une forte érosion.

Marcher à la pointe du Cap Ferret ©Etpourtantelletourne.fr
Marcher à la pointe du Cap Ferret ©Etpourtantelletourne.fr
Marcher à la pointe du Cap Ferret ©Etpourtantelletourne.fr

Le village ostréicole de l’Herbe

Les filles dorment toujours… Nous continuons donc la route vers le village de l’Herbe afin d’y prendre le goûter. Nous déambulons ensuite tous les quatre à travers ce village ostréicole pittoresque, en passant entre les petites cabanes colorées. Un véritable coup de cœur ! Mis à part le fait qu’il n’y ait pas de boulangerie ou de glacier sur place pour prendre le goûter… aux grands désespoir de nos filles. Ici il n’y a que des bars ou restaurants pour déguster huîtres et fruits de mer en provenance direct des pontons !

Le village ostréicole de l'Herbe ©Etpourtantelletourne.fr
Le village ostréicole de l'Herbe ©Etpourtantelletourne.fr
Le village ostréicole de l'Herbe ©Etpourtantelletourne.fr
Le village ostréicole de l'Herbe ©Etpourtantelletourne.fr
Le village ostréicole de l'Herbe ©Etpourtantelletourne.fr

Le village ostréicole du Canon

Un petit coup d’œil à Google Maps pour vérifier les établissements ouverts et nous filons vers le prochain village. Après une bonne glace (ouf, le goûter est sain et sauf !), nous terminons cette première journée en profitant de la plage.

Ce second village est également une agréable surprise. Tout comme le village de l’Herbe, de nombreuses cabanes ostréicoles encore en fonction ou transformées en restaurant font le charme du lieu.

Le village ostréicole du Canon ©Etpourtantelletourne.fr
Le village ostréicole du Canon ©Etpourtantelletourne.fr
Le village ostréicole du Canon ©Etpourtantelletourne.fr
Le village ostréicole du Canon ©Etpourtantelletourne.fr
Le village ostréicole du Canon ©Etpourtantelletourne.fr

Monter la dune du Pilat

Comme évoqué en introduction, la dune du Pilat était la principale raison de notre présence dans la région ! Et nous n’avons pas été déçus ! Les filles ont également adoré et elles ont escaladé cette « grande montagne de sable » du haut de leur 4 et 2 ans ! Une fois sur place, la vue est magnifique : une forêt de pins d’un côté et l’océan Atlantique de l’autre. Un beau contraste !

Nous n’avons pas vu le temps passer (le stationnement est plus cher après 4 heures passés sur place… et nous les avons largement dépassés sans nous en rendre compte !). Nous sommes restés sur la dune pour pique-niquer, à l’abri du vent derrière une butte de sable. Les filles ont ainsi joué plusieurs heures à monter et descendre ce « toboggan de sable ». Nous n’avons pas attendu le coucher du soleil (ça faisait beaucoup trop tard pour nos filles) mais cette lumière descendante, les rires de nos filles et les parapentes colorés qui virevoltaient au loin ont rendu ce moment magique.

Au passage, quelques petites anecdotes et infos utiles :

  • Dune du Pyla ou dune du Pilat ? Les deux orthographes se côtoient mais sont différentes : « Pyla » désigne la station balnéaire voisine « Pyla-sur-Mer » fondée dans les années 1920 et « pilat » vient du gascon « pilot » qui signifie « tas de sable ». Donc l’orthographe correct est bien « dune du Pilat » !
  • Quelle est l’origine de la dune du Pilat ? La dune du Pilat s’est formée progressivement depuis 4 000 ans par des accumulations de sable. L’amas imposant de sable, tel qu’il est aujourd’hui, est pourtant plus récent puisqu’il date de 1860. La dune empiète au fil du temps de 1 à 5 mètres par an vers la forêt qui la borde !
  • Quand visiter la dune du Pilat ? La visite peut se faire en toute saison (et ça doit être très sympa de la voir sous différentes météo !). L’idéal est peut-être le printemps ou l’automne pour profiter des douces températures. Le cas échéant, n’oubliez pas en tout cas de vous protéger du soleil : casquettes, crème solaire, lunettes, gourde d’eau… et de vous prémunir contre le vent car il souffle vite assez fort.
  • Comment monter la dune du Pilat ? Pendant la saison estivale, un escalier éphémère est mis en place pour vous aider lors de la montée (environ 150 marches). Mais il faudra tout de même monter encore avant et après dans le sable. Le mieux est d’être nus pieds. Ça reste sincèrement accessible à tous. Mais allez-y à votre rythme. La descente se fait obligatoirement par le sable. Les plus courageux s’y élanceront en courant ! ;)

Informations pratiques sur la visite de la dune du Pilat
Tarifs : l’accès à la dune est gratuit, seul le parking pour les véhicules motorisés est payant selon le temps passé sur place (de 6 à 10 € en haute saison et de 1 à 4 € en basse saison ; gratuit si vous venez en vélo ou en bus)
Ouverture (du parking) : tous les jours de 5 h à 2 h (attention, le stationnement est interdit et verbalisé de 2 à 5 h !)
Site Internet : www.ladunedupilat.com

Comment monter à la dune du Pilat ©Etpourtantelletourne.fr
Comment monter à la dune du Pilat ©Etpourtantelletourne.fr
Comment monter à la dune du Pilat ©Etpourtantelletourne.fr
Quand visiter la dune du Pilat ©Etpourtantelletourne.fr
Monter à la dune du Pilat ©Etpourtantelletourne.fr
Monter à la dune du Pilat ©Etpourtantelletourne.fr

Observer les oiseaux aux domaines de Certes et de Graveyron

Par une autre journée sur place, nous partons vers le domaine de Certes et de Graveyron (sur la commune d’Audenge). Nous avons nos paires de jumelles avec nous pour observer les oiseaux. En effet, des prés salés et d’anciens marais salants permettent à de nombreuses espèces d’oiseaux de trouver refuge ici. Et après seulement quelques mètres sur le chemin, nous apercevons déjà un héron, des aigrettes, des canards et un couple de cygne avec leurs petits. Nous n’irons pas plus loin ce jour-là (nous avons dû faire 500 mètres environ…) car le chemin est ensuite ensablé et nous avons la poussette avec nous (et elle s’enlise, ce n’est pas pratique du tout !). Et nos filles râlent, elles ne veulent pas marcher ! Bref, nous faisons demi-tour mais cette rapide vue des lieux nous a enchanté et nous a tout de même permis d’observer quelques oiseaux.

À noter qu’au niveau du port d’Aubenge, c’est un lieu idéal pour s’arrêter en famille : il y a deux bars et restaurants, un bassin de baignade et une grande aire de jeux pour enfants.

Pour information, vous pouvez également observer les oiseaux à la réserve ornithologique du Teich située à quelques kilomètres d’Audenge.

Informations pratiques sur la visite du domaine de Certes et de Graveyron
Deux circuits de randonnées sont présents dans cet espace naturel : l’un de 5 km pour faire le tour du domaine de Graveyron et l’autre de 14 km en ajoutant celui du Certes. Les vélos y sont interdits.
Prix : gratuit
Parking : gratuit au niveau du port d’Audenge
Site Internet : www.bassin-arcachon.com

Observer les oiseaux aux domaines de Certes et de Graveyron ©Etpourtantelletourne.fr
Observer les oiseaux aux domaines de Certes et de Graveyron ©Etpourtantelletourne.fr
Observer les oiseaux aux domaines de Certes et de Graveyron ©Etpourtantelletourne.fr
Observer les oiseaux aux domaines de Certes et de Graveyron ©Etpourtantelletourne.fr
Observer les oiseaux aux domaines de Certes et de Graveyron ©Etpourtantelletourne.fr

Découvrir les ports ostréicoles de Gujan-Mestras

La commune de Gujan-Mestras possède plusieurs ports ostréicoles. Au total, 7 ports sur 7 km ! Nous déjeunons dans le port de Larros. Le charme opère avec ces cabanes ostréicoles colorées, dont quelques-unes ont été transformées en bar et restaurant.

Après le déjeuner, nous marchons un peu pour rejoindre le port de Gujan situé à quelques centaines de mètres. D’ailleurs, le sentier du littoral relie les 7 ports le long du bassin d’Arcachon.

Toutefois, nous sommes venus ici après avoir découvert le village de l’Herbe sur la presqu’île du Cap Ferret. Et ces deux ports nous ont moins enchanté que le précédent. Mais nous n’avons visité que 2 ports sur les 7… peut-être que les 5 autres valent le coup d’œil ? En tout cas, ce sont des lieux parfaits pour venir déguster des huîtres, le produit phare de la région.

Découvrir les ports ostréicoles de Gujan-Mestras ©Etpourtantelletourne.fr
Découvrir les ports ostréicoles de Gujan-Mestras ©Etpourtantelletourne.fr
Découvrir les ports ostréicoles de Gujan-Mestras ©Etpourtantelletourne.fr
Découvrir les ports ostréicoles de Gujan-Mestras ©Etpourtantelletourne.fr
Découvrir les ports ostréicoles de Gujan-Mestras ©Etpourtantelletourne.fr
Découvrir les ports ostréicoles de Gujan-Mestras ©Etpourtantelletourne.fr

Parcourir à vélo les pistes cyclables du bassin d’Arcachon

Nous avons loué auprès de notre camping deux vélos et une carriole pour une journée. Le bassin d’Arcachon est parfait avec ses nombreuses pistes cyclables pour des balades en vélo. Et ça permet aussi d’éviter les embouteillages à l’arrivée des beaux jours !

En partant du village de Lège, où se trouve le camping où nous logions, nous prenons la direction de la plage du Grand Crohot avant de bifurquer vers Arès. Nous roulons ensuite jusqu’à Andernos-les-bains avant de faire demi-tour et pique-niquer à Arès, au niveau du bassin de baignade de Saint-Brice. Des tables de pique-nique à l’ombre, des toilettes publiques, une plage surveillée et un bassin pour se baigner : le spot parfait.

Après le déjeuner, nous longeons la plage d’Arès jusqu’à son charmant port ostréicole. De petites cabanes colorées se font face, et des bateaux des ostréiculteurs entrent et viennent dans le port. D’ici nous profitons d’une jolie vue sur le bassin. Nous continuons ensuite notre route jusqu’à Claouey pour y prendre une glace à la (minuscule) crêperie du port.

Nous terminons cette journée par un saut à la plage des Pastourelles avant de rentrer au camping avec 44 km au compteur ! Une journée qui nous a plu et a ravi les filles : elles veulent une carriole maintenant chez nous ! (Alors, au passage, si vous en avez une à vendre (ou que vous connaissez quelqu’un qui…) autour de Rennes, pensez à nous ! ;) )

Informations pratiques
Nous avons loué nos vélos directement auprès du camping. Pour information, pour 2 vélos à assistance électrique et la carriole, le tarif de location à la journée est de 46 €. De nombreux loueurs sont également présents partout autour du bassin (adresses disponibles ici).

Parcourir en vélo les pistes cyclables du bassin d'Arcachon ©Etpourtantelletourne.fr
Parcourir en vélo les pistes cyclables du bassin d'Arcachon ©Etpourtantelletourne.fr
Parcourir en vélo les pistes cyclables du bassin d'Arcachon ©Etpourtantelletourne.fr
Parcourir en vélo les pistes cyclables du bassin d'Arcachon ©Etpourtantelletourne.fr

Faire de l’accrobranche dès 2 ans

En regardant les prospectus à l’accueil du camping, nous avons découvert un parc d’accrobranche qui propose un parcours pour les 2 – 5 ans, et qui est situé à 15 minutes de route ! Parfait ! Nous prenons donc la route jusque dans la commune voisine du Porge.

Les filles, pas tout à fait rassurées (au départ seulement !), s’équipent avec le propriétaire du parc. Après quelques minutes, Capucine, 4 ans, est très à l’aise et gère toute seule ses mousquetons de sécurité. Constance est très contente également mais, du haut de ses 2 ans et 2 mois, ses petits pieds passent souvent à travers les mailles des filets. Elle n’arrive donc pas à faire tout le parcours mais elle redemande encore et encore les tronçons qu’elle peut emprunter et les deux « tyroliennes ».

Elles sont restées 1 h 30 sur le parcours (à noter que nous étions les seuls clients ce jour-là, nous avions le temps de disposer du parc comme bon nous semblait). Capucine a élu l’accrobranche comme la meilleure activité de ses vacances ! Ce fut un chouette moment passé en famille.

Informations pratiques
Adresse : Le Porge Océan, plage du Gressier au Porge
Prix : 13 à 20 € en fonction du parcours emprunté (4 parcours différents, accessibles de 2 à 84 ans !)
Ouverture : tous les jours de 10 h à 20 h de juin à septembre, week-end et jours fériés et vacances scolaires de mars à juin et de septembre à octobre et sur réservation pendant la saison hivernale
Site Internet : www.lepeupledescimes.fr

Faire de l'accrobranche dès 2 ans sur le Bassin d'Arcachon ©Etpourtantelletourne.fr
Faire de l'accrobranche dès 2 ans sur le Bassin d'Arcachon ©Etpourtantelletourne.fr
Faire de l'accrobranche dès 2 ans sur le Bassin d'Arcachon ©Etpourtantelletourne.fr

Construire des châteaux de sable sur les plages du bassin d’Arcachon

Une activité 100% plaisir pour nos deux filles : pique-nique suivi de la construction de châteaux de sable sur les plages du bassin ou de l’océan Atlantique !

Nous avons ainsi fait (presque) tous les jours un tour à la plage.

Les horaires de marées du bassin d’Arcachon

Attention, du fait de la configuration du lieu, il n’y a pas du tout d’eau dans le bassin lorsque la marée est basse. Aussi, si vous souhaitez vous baigner, pensez à consulter en amont les horaires des marées. Ça change toutes les 6 heures !

La plage d’Arès

Située à quelques minutes du camping où nous logions, la plage est à deux pas du bourg du village. La vue depuis la jetée est très belle. Et il y a un petit côté insolite à ne pas manquer : le tout premier ovniport du Monde a été installé ici en 1976 ! Celui-ci a été imaginé « pour faciliter la venue de tous les vacanciers à Arès » !

Plage d'Arès ©Etpourtantelletourne.fr
Plage d'Arès ©Etpourtantelletourne.fr
Plage d'Arès ©Etpourtantelletourne.fr

La plage des Pastourelles à Claouey

Nous sommes venus plusieurs fois sur cette petite plage. Attention, à marée haute, l’escalier d’accès via la route des Pastourelles est sous l’eau (nous nous sommes faits avoir !). Il faudra alors vous mouiller les pieds pour y accéder.

Les pins au bord de la plage permettent des zones ombragées (et, pour les amateurs de château de sable, Victor précise « de faire aussi des constructions autres qu’avec du sable » !).

Plage des Pastourelles à Claouey ©Etpourtantelletourne.fr
Plage des Pastourelles à Claouey ©Etpourtantelletourne.fr
Plage des Pastourelles à Claouey ©Etpourtantelletourne.fr

La plage du Grand Crohot

La plage du Grand Crohot se situe sur la façade Atlantique. Les parkings ombragés sont séparés de la plage par une large dune. Il faut alors suivre les passerelles en bois pour y accéder. Les kilomètres de plage qui s’étendent à perte de vue sont vraiment impressionnants.

Plage du Grand Crohot ©Etpourtantelletourne.fr
Plage du Grand Crohot ©Etpourtantelletourne.fr
Plage du Grand Crohot ©Etpourtantelletourne.fr
Plage du Grand Crohot ©Etpourtantelletourne.fr
Plage du Grand Crohot ©Etpourtantelletourne.fr

La plage du Porge Océan

Il s’agit de la plage située au nord du Grand Crohot, sur la commune du Porge. Nous sommes venus ici prendre le goûter après l’accrobranche qui est à proximité. Là encore, le parking est sous les pins et il faut traverser la dune sur les passerelles pour accéder à la plage un peu plus loin.

Plage du Porge Océan ©Etpourtantelletourne.fr
Plage du Porge Océan ©Etpourtantelletourne.fr

Aller au marché pour déguster les saveurs locales

Pour s’approvisionner en saveurs locales et pour goûter aux joies des vacances, rien de mieux que d’aller au marché ! Les marchés sont présents sur chacun des villages de la région, sur un ou plusieurs jours de la semaine. Vous aurez l’embarras du choix.

Pour plus d’informations, vous retrouverez l’agenda des marchés du bassin d’Arcachon par ici.

Les marchés sur les communes du village d'Arcachon ©Etpourtantelletourne.fr

Se reposer dans un camping nature et familial au Cap Ferret

Pour ce séjour, nous souhaitions trouver un hébergement dans un camping. Cependant, nous n’aimons pas l’ambiance des grands campings et nous voulions trouver un lieu en adéquation avec nos valeurs environnementales.

Nous avons ainsi logé au camping nommé « Aux Couleurs du Ferret » : un camping qui s’étend sur 2,5 hectares avec seulement 64 emplacements à l’ombre des arbres et en cours de certification pour obtenir l’écolabel européen.

On vous laisse ici avec simplement quelques photos avant de revenir en détails sur notre séjour sur place dans la partie « Y dormir » en bas de cet article.

Camping écoresponsable "Aux Couleurs du Ferret"  ©Etpourtantelletourne.fr
Camping écoresponsable "Aux Couleurs du Ferret"  ©Etpourtantelletourne.fr
Camping écoresponsable "Aux Couleurs du Ferret"  ©Etpourtantelletourne.fr
Camping écoresponsable "Aux Couleurs du Ferret"  ©Etpourtantelletourne.fr

Nous terminons ainsi ce récit sur ce très chouette séjour en famille dans le bassin d’Arcachon. La région fut une belle découverte ! À noter simplement que d’un point de vue tout à fait personnel, et hormis pour la dune du Pilat, le côté nord du bassin (autour du Cap Ferret) nous a plu davantage.

Nos bons plans en famille sur le bassin d’Arcachon

Comment aller sur le bassin d’Arcachon ?

Le bassin d’Arcachon se situe à environ 1 heure de route de Bordeaux. En train, vous pouvez descendre à une des gares situées au sud du bassin : Arcachon, La Teste-de-Buch, Gujan-Mestras, Le Teich ou Biganos.

Cliquez ici pour consulter le calendrier des prix OUI.sncf pour réserver vos billets. Et si vous venez en train, n’oubliez pas de consulter également nos bons plans pour réserver votre billet de train au meilleur prix.

Le bassin est également traversé par la Vélodysée. Vous pourrez ainsi rejoindre le bassin en vélo depuis la Bretagne ou le Pays-Basque en longeant la façade Atlantique. Ou pour la version longue (et les plus courageux !), cette voie cyclable fait partie de l’EuroVelo 1 longue de 8 186 km qui relie le Cap Nord en Norvège à Sagres au Portugal.

Où dormir sur le bassin d’Arcachon ?

Pour ces huit nuits passées à Lège-Cap-Ferret, nous avons dormi au camping « Aux Couleurs du Ferret ». Nous avions loué un mobil-home cottage logde situé dans le fond du camping dans une jolie allée arborée. Le logement est bien équipé (dont un grand lit 160 cm) et l’équipe du camping très chaleureuse et avenante. Les draps et serviettes sont proposés en supplément (si possible, penser à apporter les vôtres). Une aire de jeux pour les enfants et des terrains de pétanque sont également à disposition. Côté tarif, la nuit est à 60 € en basse saison pour les mobil-homes. Attention, ce tarif double en août !

Tous les jours (en haute saison ; uniquement le week-end sinon), un foodtruck dans une caravane airsteam, installée à côté de l’accueil du camping, propose des burgers, tartines chaudes, salades, sandwichs, etc. Nous validons les très bons burgers, pour un rapport qualité/prix correct.

Par ailleurs, pour consulter et comparer directement les disponibilités et les tarifs des hébergements dans la région, utilisez également la carte ci-dessous (à dézoomer pour voir l’ensemble du bassin d’Arcachon !) :

Booking.com

Nos bonnes adresses où manger sur le bassin d’Arcachon ?

Nous avons profité du logement pour la plupart de nos repas et préparé beaucoup de pique-niques pendant notre séjour. Nous avons toutefois testé différents établissements :

  • Le restaurant « Chez Eliette« , situé sur le port ostréicole à Andernos-les-Bains. Une cuisine autour des produits de la mer, provenant de la poissonnerie du même nom située deux cabanes plus loin ! Le menu du midi (entrée, plat et dessert) est à 20,90 €. Nous nous sommes régalés. Un menu enfant (à 8,90 €), rehausseur, table à langer et coloriages pour les enfants sont proposés.
  • Le restaurant « La Marine » à Gujan-Mestras sur le port de Larros. Le menu du midi (entrée, plat et dessert) est à 15,50 €, avec une cuisine de style bistrot. Celui pour les enfants à 9,50 €.
  • « Natural café« , situé à Andernos-les-Bains (7 avenue Pasteur) qui propose une restauration rapide et healthy, ouvert dès le petit-déjeuner tous les jours et proposant des brunch le dimanche.
  • La glacier « Ô Sorbet d’Amour » à Cap Ferret (50 boulevard de la Plage) pour de bonnes glaces artisanales (et un très bon cornet !).

Comment se déplacer sur le bassin d’Arcachon ?

Pour parcourir le bassin d’Arcachon, une voiture vous sera utile même si les embouteillages sont fréquents notamment sur « les heures de pointe de la plage » (il n’y a qu’une seule route pour rejoindre la presqu’île du Cap Ferret) !

Comme évoqué plus haut, les pistes cyclables sont nombreuses et agréables à parcourir. Aussi, si vous le pouvez, vous pouvez visiter la région uniquement en vélo. De plus, des navettes maritimes font la liaison entre les villes autour du bassin (notamment entre Le Cap-Ferret et Arcachon). Il est possible d’embarquer avec votre vélo. Le prix du billet est à partir de 7 € par adulte selon la traversée.

Autre bon plan : pour traverser Arcachon via la mer et ainsi découvrir la jolie côte maritime de la ville, vous pouvez emprunter le « bus de mer ». Celui-ci est mis en place en juillet et août entre le port d’Arcachon et la jetée du Moulleau au prix de 1 € par personne !

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

Un commentaire sur “Séjour en famille au bassin d’Arcachon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.