Une semaine à Séville en famille

7 jours pour visiter Séville en famille ©Etpourtantelletourne.fr

Après ces trois premiers jours passés en Andalousie, dans la ville de Cordoue, nous rejoignons maintenant Séville (toujours en train). Nous restons ici, dans la capitale de la région, pour une semaine. Nous prenons ainsi le temps de visiter la ville et de faire une première pause dans notre tour d’Europe en train.

Nous partageons aujourd’hui avec vous ces 7 jours en famille à Séville, continuant ainsi ce voyage d’un mois à travers l’Andalousie.

Que voir et que faire à Séville en une semaine en famille ?

Pour découvrir Séville en famille (avec deux enfants de 6 et 4 ans pour nous), voici nos recommandations suite à ces 7 jours passés sur place :

  1. Le Museo del Baile Flamenco
  2. La cathédrale de Séville
  3. L’Alcazar de Séville
  4. Le Centro Cerámica Triana
  5. La Torre del Oro
  6. Le quartier Santa Cruz
  7. La place d’Espagne
  8. Le parc de Maria Luisa
  9. Un tour de Séville en calèche
  10. Le Metropol Parasol
  11. L’église del Salvador
  12. Le parc d’attractions Isla Mágica
  13. L’ancienne ville romaine d’Italica
  14. Bilan et avis de notre séjour à Séville en famille

Pour mieux vous situer et repérer où se situent tous ces lieux, nous vous proposons également cette carte (n’hésitez pas à zoomer sur Séville pour voir les lieux en détails) :

Le Museo del Baile Flamenco

Nous arrivons à Séville en début d’après-midi. Comme à Cordoue, la chaleur et le soleil sont toujours au rendez-vous. Nous posons ainsi nos affaires à l’hôtel avant de nous diriger vers le Museo del Flamenco. Ce jour-là, c’est l’anniversaire de notre fille aînée. Elle fête ses 6 ans. Et pour son cadeau d’anniversaire nous allons voir un spectacle de flamenco. Le musée propose 3 spectacles par jour (à 17 h 00, 19 h 00 et 20 h 45). Nous arrivons ainsi pour le spectacle de 17 heures, ce qui nous permettra de visiter le musée juste après (qui ferme à 18 h 30).

Nous prenons place dans un petit patio à l’intérieur du bâtiment. Nous sommes moins de cent spectateurs, et installés à seulement quelques mètres de la scène. Le spectacle commence… et nous avons été tous les quatre subjugués par les musiciens et les trois danseurs (deux femmes et un homme). Leur performance pendant près d’une heure était très impressionnante ! Nous avons eu le souffle coupé. C’était un spectacle très intense.

Après celui-ci, nous avons parcouru le musée situé dans les étages du bâtiment. Il propose de jolies scénographies mais il y a très peu d’explications sur la pratique du flamenco. Nous vous le recommandons uniquement en complément du spectacle joué sur scène, dans le patio. Ce dernier est une très belle approche pour découvrir le flamenco (et cela n’a rien à voir avec celui joué dans les rues andalouses).

Informations pratiques sur le Museo del Baile Flamenco à Séville
Adresse : 3, Calle Manuel Rojas Marcos
Tarifs spectacle : 25 € par adulte / 12 € pour les 6 – 12 ans / gratuit pour les moins de 6 ans
Tarifs combinés spectacle + musée : 29 € par adulte / 12 € pour les 6 – 12 ans / gratuit pour les moins de 6 ans
Tarifs musée uniquement : 10 € par adulte / 6 € pour les 6 – 12 ans / gratuit pour les moins de 6 ans
Ouverture : tous les jours de 11 h 00 à 18 h 30
Horaires des spectacles : 17 h 00, 19 h 00 et 20 h 45
Site Internet : museodelbaileflamenco.com

7 jours pour visiter Séville en famille : le musée du flamenco avec spectacle danse + musique ©Etpourtantelletourne.fr
7 jours pour visiter Séville en famille : le musée du flamenco avec spectacle danse + musique ©Etpourtantelletourne.fr

Visite de la cathédrale de Séville

Pour notre deuxième journée à Séville, nous commençons par la visite de l’immense cathédrale (un des incontournables de la ville !). Construite au XVe siècle, à la place d’une mosquée, la cathédrale est l’une des plus grandes du monde et la plus grande d’Espagne. Ses dimensions sont démesurées : 132 mètres de long, 83 de large et jusqu’à 42 mètres de haut au niveau de la nef centrale !

Avant d’entrer dans la cathédrale, nous admirons tout d’abord les détails de ses façades. Nous entrons ensuite dans l’édifice par l’entrée faisant face à l’Alcazar. Une fois à l’intérieur, nous en prenons plein les yeux. Entre les détails architecturaux, le tombeau de Christophe Colomb et l’immensité du lieu, c’est assez incroyable.

Après de longues minutes de contemplation, nous montons au clocher (accès inclus dans le prix du billet). Pour monter au sommet de cet ancien minaret, il y a une rampe avec 35 paliers (et c’est assez long à monter). Il y a ensuite une dizaine de marches finales pour accéder à la terrasse et à la vue panoramique sur la ville et l’Alcazar. Encore une fois, c’est beau !

Au total, nous avons passé une heure sur place tous les quatre. C’est un temps minimum, il est possible d’y passer encore plus de temps pour les passionnés d’histoire ou d’architecture.

Nous sortons de la cathédrale par le patio de Los Naranjos, un vestige de l’ancienne mosquée.

Informations pratiques sur la visite de la cathédrale de Séville
Entrée : Plaza del Triunfo en face de l’entrée de l’Alcazar
Tarifs : 11 € par adulte / gratuit pour les moins de 13 ans / audio guide à 5 € (possibilité de réserver en ligne et d’éviter la file d’attente). Bon à savoir : l’entrée permet également la visite de l’Iglesia de Salvador.
Ouverture : du lundi au samedi de 10 h 45 à 18 h 30 et le dimanche de 14 h 30 à 18 h 30
Site Internet : www.catedraldesevilla.es

7 jours pour visiter Séville en famille : visiter la cathédrale ©Etpourtantelletourne.fr
7 jours pour visiter Séville en famille : le tombeau de Christophe Colomb  ©Etpourtantelletourne.fr
7 jours pour visiter Séville en famille : vue panoramique depuis le clocher de la cathédrale ©Etpourtantelletourne.fr

Visite de l’Alcazar de Séville

Après ce début de matinée, nous déjeunons rapidement avant de filer à l’Alcazar. Nous avions, avant de visiter la cathédrale, pris nos billets pour l’horaire de 13 h 30. Pour information, les tickets s’achètent au niveau du patio de Banderas alors que l’entrée de l’Alcazar est au niveau de la Puerta del León. Pensez à y venir de bonne heure, dès le matin, pour éviter la file d’attente et vous assurer d’avoir vos places pour la journée.

L’Alcazar est un palais fortifié construit à partir du IXe siècle sous domination musulmane. Après la reconquête en 1248, plusieurs rois chrétiens en font leur résidence principale.

Le site est immense. Grâce au plan donné à l’accueil, nous parcourons ainsi les nombreuses salles et patios en admirant cette incroyable architecture vieille de plus d’un millénaire ! Un vrai régal pour les yeux. Quelques scènes de la série Game of Thrones ont également été tournées ici. Vous reconnaitrez ainsi peut-être les jardins aquatiques de Dorne (on vous donnera plus de détails dans un article dédié très bientôt !). Nous terminons ensuite par la visite des 7 hectares de jardins entourant l’Alcazar. Là aussi, nous y prenons beaucoup de plaisir. De plus, nous y sommes moins oppressés par la foule. Les filles ont adoré jouer avec toutes les fontaines et parcourir le labyrinthe.

Nous sommes restés plus de 3 heures sur place. Aussi, nous vous conseillons de prévoir du temps (au moins une demi-journée) pour cette visite.

Informations pratiques sur la visite de l’Alcazar de Séville
Entrée : Plaza del Triunfo au niveau de la Puerta del León
Tarifs : 13,50 € par adulte (1 € de plus en réservant en ligne) / gratuit pour les moins de 13 ans / audio guide à 5 € (possibilité de réserver en ligne et d’éviter la file d’attente). Bon à savoir : l’entrée permet également la visite du musée du Centro Cerámica Triana, de l’Antiquarium, du Museo Bellver et du Museo de San Jorge.
Ouverture : tous les jours de 9 h 30 à 17 h 00 d’octobre à mars et jusqu’à 19 h 00 d’avril à septembre
Site Internet : www.alcazarsevilla.org

7 jours pour visiter Séville en famille : l'architecture de l'Alcazar ©Etpourtantelletourne.fr
7 jours pour visiter Séville en famille : les jardins de l'Alcazar ©Etpourtantelletourne.fr
7 jours pour visiter Séville en famille : l'Alcazar ©Etpourtantelletourne.fr

Le Centro Cerámica Triana

Le troisième jour, nous passons à pied de l’autre côté du Guadalquivir (le fleuve de Séville), pour nous rendre dans le quartier de Triana. Il s’agit d’un quartier plus populaire (du moins dans son passé) avec de nombreux artisans fabricants de poterie et d’azulejos (les jolis carreaux de faïence). Le quartier serait aussi le berceau du flamenco avec sa forte population gitane jusque dans les années 1960.

Après un déjeuner dans la rue piétonne San Jacinto, nous nous dirigeons vers le Centro Cerámica Triana. C’est un musée municipal sur l’histoire de la céramique, dont l’entrée est gratuite grâce au billet de l’Alcazar. Le musée se situe dans une ancienne usine de fabrication de poterie construite en 1870. La terre glaise des rives du fleuve à proximité y était directement utilisée. L’usine était en activité jusqu’à la fin du XXe siècle.

La scénographie du musée est très bien faite. Elle retrace ainsi l’histoire et l’importance de la céramique et des azulejos dans le quartier. Au premier niveau, on y apprend les processus de production et, à l’étage, une exposition retrace l’histoire et les diverses utilisations des poteries. C’est très intéressant, et un prospectus est disponible en français.

Informations pratiques sur la visite du Centro Cerámica Triana
Adresse : 16, Calle Callao
Tarifs : 2,10 € par adulte (gratuit sur présentation du billet de l’Alcazar) / gratuit pour les enfants
Ouverture : du mardi au samedi de 11 h 00 à 18 h 00 et de 10 h 00 à 15 h 00 les dimanches et jours fériés
Site Internet : juntadeandalucia.es/centro-ceramica-triana

7 jours pour visiter Séville en famille : el Centro Ceramica Triana ©Etpourtantelletourne.fr
7 jours pour visiter Séville en famille : plaques en céramique (el Centro Ceramica Triana) ©Etpourtantelletourne.fr
7 jours pour visiter Séville en famille : le quartier de Triana ©Etpourtantelletourne.fr

La Torre del Oro

Après la visite du musée de la céramique, nous repassons sur le pont de Triana et nous longeons ensuite les quais piétonniers du Guadalquivir jusqu’à la Torre del Oro.

C’est une ancienne tour de guet construite au XIIIe siècle avant la reconquête par les chrétiens. Elle faisait partie de l’enceinte fortifiée de la ville sous domination musulmane. Aujourd’hui, c’est un petit musée sur l’histoire maritime d’Espagne. Au sommet de la tour, il y a une jolie vue sur Séville. L’entrée du musée est gratuite. Une donation est toutefois conseillée.

7 jours pour visiter Séville en famille : la Torre del Oro ©Etpourtantelletourne.fr
7 jours pour visiter Séville en famille : vue panoramique depuis la Torre del Oro ©Etpourtantelletourne.fr

Le quartier Santa Cruz

Le quatrième jour, nous avons pris la direction de la Place d’Espagne. Pour cela, nous sommes passés par le quartier de Santa Cruz. Il s’agit du quartier le plus pittoresque de la ville à proximité de la cathédrale et de l’Alcazar. De nombreuses ruelles piétonnes quadrillent cet ancien quartier juif. Les maisons sont toutes très colorées.

Nous suivons ces ruelles un peu au hasard et nous arrivons à de petites places sentant bons les fleurs d’orangers. Il y a aussi beaucoup d’animation avec des artistes de rue (des musiciens comme des danseurs ou danseuses de flamenco). De nombreux bars et restaurants sont également présents et proposent des mets typiquement andalou. C’est très agréable de s’y balader et nous retrouvons l’ambiance que nous avions tant aimé à Cordoue.

7 jours pour visiter Séville en famille : le quartier Santa Cruz ©Etpourtantelletourne.fr
7 jours pour visiter Séville en famille : le quartier Santa Cruz ©Etpourtantelletourne.fr

La Place d’Espagne

Nous arrivons ensuite sur la grandiose Place d’Espagne (Plaza de España). Celle-ci a été construite après 14 ans de travaux pour l’Exposition ibéro-américaine de 1929. Elle est composée d’un immense palais de briques et de marbre de trois étages. Celui-ci forme un arc de cercle autour de la place. Tout autour, les 48 provinces d’Espagne sont représentés avec des azulejos. Le bâtiment a servi pendant l’exposition de 1929 comme pavillon espagnol avec la présentation des technologies industrielles du pays.

L’ensemble est magnifique et très impressionnant. Il est même possible de louer des barques pour naviguer sur un canal artificiel faisant le tour de la place ! Pour l’anecdote, une scène du deuxième volet de la saga Star Wars a été tournée ici (lorsque Anakin et Padmé arrivent sur Naboo).

7 jours pour visiter Séville en famille : la Place d'Espagne ©Etpourtantelletourne.fr

Le parc de María Luisa

Nous nous dirigeons ensuite pour explorer le grand parc María Luisa qui borde la Place d’Espagne. Celui-ci a été offert à la ville par María Luisa, duchesse de Montpensier en 1893. Les filles ayant déjà beaucoup marché ce jour-là (et elles en avaient un peu marre !), nous avons loué une rosalie pour parcourir le parc. Pour information, nous avons payé 12 € les 30 minutes (tarif selon le nombre de places dans la rosalie) pour une chouette balade dans ce parc de 38 hectares. Nous conseillons d’ailleurs ce mode de visite (ou à vélo) car le parc est un peu excentré de la ville… et il faut déjà bien marcher pour arriver jusque-là.

7 jours pour visiter Séville en famille : balade en rosalie sur la Place d'Espagne (parc Maria Luisa) ©Etpourtantelletourne.fr
7 jours pour visiter Séville en famille : le parc Maria Luisa ©Etpourtantelletourne.fr

Un tour de Séville en calèche

Pendant ces premiers jours à Séville, les filles nous ont beaucoup sollicités pour faire un tour en calèche (il y en a à tous les coins de rue). Nous avons fini par craquer pour leur faire plaisir (ce n’est pas vraiment une activité que nous encourageons à cause des conditions animales…). Pour information, le prix est règlementé dans la ville. Il est de 45 € pour un tour d’environ 45 minutes (celui-ci peut toutefois être plus élevé lors de la Semaine sainte et lors de la Feria de Séville au début du mois de mai).

Pendant ce tour commenté par le guide, nous passons devant les bâtiments emblématiques de la ville : la Torre del Oro, les différents pavillons de l’Exposition de 1929, la place d’Espagne, la Fabrique royale de tabac et l’hôtel Alfonso XIII avant de revenir à notre point de départ.

7 jours pour visiter Séville en famille : tour en calèche ©Etpourtantelletourne.fr
7 jours pour visiter Séville en famille : tour en calèche ©Etpourtantelletourne.fr

Le Metropol Parasol

Le cinquième jour, nous restons à proximité de notre logement. À quelques pas se trouve le Metropol Parasol, une immense structure en bois de 150 mètres de long et 28 mètres de haut sur la Plaza de la Encarnación. Celle-ci a été construite de 2005 à 2011 dans le cadre de la réhabilitation de la place. Un marché couvert a élu domicile dans le bas de la structure, au niveau de la place.

L’Antiquarium

Pendant les travaux, de nombreux vestiges archéologiques des époques romaines et musulmanes sont mis au jour. Au sous-sol, un musée archéologique, l’Antiquarium, présente ainsi les ruines de la ville romaine retrouvées lors de la construction de l’édifice. On peut y voir de nombreuses mosaïques plutôt bien conservées et les fondations de nombreux bâtiments antiques. L’accès au musée est gratuit sur présentation du billet de l’Alcazar.

La passerelle panoramique

Ensuite, nous prenons de la hauteur sur la passerelle panoramique du Metropol Parasol. L’accès se fait via un ascenseur (la descente via un escalier). La structure en bois est encore plus impressionnante vue de près et la vue sur Séville est très chouette. Toutefois, le vent soufflait fort ce jour-là, et il ne faisait pas très chaud en hauteur. Nous sommes donc vite redescendus…

Informations pratiques sur la visite du Metropol Parasol
Adresse : Plaza de la Encarnación
Tarifs Antiquarium : 5 € ou gratuit sur présentation du billet de l’Alcazar / gratuit pour les enfants
Ouverture Antiquarium : du mardi au samedi de 10 à 20 heures et jusqu’à 14 heures le dimanche
Tarifs passerelle panoramique : 5 € par adulte en journée et 10 € le soir / gratuit pour les moins de 5 ans (5 € supplémentaire avec le film Feeling Sevilla)
Ouverture passerelle panoramique : tous les jours de 9 h 30 à minuit
Site Internet : setasdesevilla.com

7 jours pour visiter Séville en famille : Metropolm Parasol ©Etpourtantelletourne.fr
7 jours pour visiter Séville en famille : Antiquarium - musée archéologique du Metropol Parasol ©Etpourtantelletourne.fr
7 jours pour visiter Séville en famille : Antiquarium - musée archéologique du Metropol Parasol ©Etpourtantelletourne.fr
7 jours pour visiter Séville en famille : passerelle panoramique du Metropol Parasol ©Etpourtantelletourne.fr
7 jours pour visiter Séville en famille : passerelle panoramique du Metropol Parasol ©Etpourtantelletourne.fr

L’église del Salvador

Nous nous rendons ensuite jusqu’à l’église del Salvador. L’entrée y est gratuite avec le billet de la cathédrale. L’église a été construite au XVIIe siècle sur les fondations de la deuxième plus grande mosquée de Séville. Assez classique de l’extérieur, l’intérieur de l’église est très richement décoré. Les différents retables (la partie décorée derrière l’autel) sont tous très impressionnants. Nous n’en avions jamais vu de tels !

Informations pratiques sur la visite de la Iglesia del Salvador
Adresse : 3, plaza del Salvador
Tarifs : 5 € par adulte / gratuit pour les moins de 14 ans / inclus dans le billet de la cathédrale
Ouverture : du lundi au samedi de 10 h 15 à 18 h 00
Site Internet : www.catedraldesevilla.es/iglesia-de-el-salvador/

7 jours pour visiter Séville en famille : l'église del Salvador ©Etpourtantelletourne.fr

Le parc d’attractions Isla Mágica

Pour notre avant-dernier jour, nous nous sommes rendus au parc d’attractions Isla Mágica. Ouvert en 1997, le parc compte 27 attractions (dont 2 montagnes russes) sur le thème des « siècles des grandes découvertes ». Il y a ainsi six zones thématiques : Port des Indes, Amazone, porte de l’Amérique, le repaire des pirates, l’Eldorado et la fontaine de jouvence. Dans cette dernière, il y a de nombreuses attractions accessibles aux enfants ainsi qu’une immense aire de jeux. Toutefois, il y a plusieurs attractions à « sensations » dans le parc que nous n’avons pas pu faire car Constance, 4 ans, ne dépassait pas encore les 1,10 m. Plusieurs spectacles ont lieu également pendant la journée (en espagnol). Il y a aussi un second parc avec des toboggans et une piscine à vague, mais nous avons préféré nous focaliser sur le parc d’attractions.

Pour nos filles de 4 et 6 ans, c’était une première fois dans un tel parc. Et elles ont adoré leur journée ! Nous y avons été de l’ouverture à la fermeture. Nous avons enchaîné 37 tours dans différentes attractions. Une journée bien fatigante pour toute la famille, mais avec de chouettes souvenirs en plus.

Comment aller à Isla Mágica en bus depuis Séville ?

Pour vous rendre facilement au parc Isla Mágica, empruntez le bus C2 jusqu’à l’arrêt José de Galvez. Selon votre point de départ, vous pouvez aussi prendre le bus n° 6 ou C3 jusqu’à l’arrêt Torneo (Barqueta). Le parc se situe ensuite en face, juste de l’autre côté du pont (5 minutes à pied).

Informations pratiques sur la visite du parc Isla Mágica
Adresse : Pabellón de España
Tarifs : 24 € par adulte / 19 € pour les enfants (22 € et 15 € pour un achat en ligne)
Ouverture : variable selon la saison
Site Internet : www.islamagica.es

7 jours pour visiter Séville en famille : le parc d'attractions Isla Magica ©Etpourtantelletourne.fr
7 jours pour visiter Séville en famille : le parc d'attractions nautiques Isla Magica ©Etpourtantelletourne.fr
7 jours pour visiter Séville en famille : le parc d'attractions pour enfants Isla Magica ©Etpourtantelletourne.fr

L’ancienne ville romaine d’Italica

Pour notre dernier jour à Séville, nous nous rendons à la gare routière (Plaza de Armas) pour prendre un bus direction Santiponce. Vingt minutes plus tard, nous arrivons à destination sur le site antique d’Italica. Fondée en 206 avant JC, elle serait la première ville romaine construite en Hispanie. Deux empereurs romains sont nés dans cette ville : Trajan et Hadrien. Elle est abandonnée à partir de la domination musulmane et sert ensuite comme carrière de pierres.

Aujourd’hui, on peut y voir les ruines d’anciennes maisons romaines avec de grandes mosaïques très bien conservées mais aussi ce qui reste des thermes et du réseau d’eau souterrain. Le plus impressionnant reste l’amphithéâtre. D’une capacité de 25 000 spectateurs, il serait l’un des cinq plus grands de l’Empire romain. Celui-ci a d’ailleurs servi de lieu de tournage pour Game of Thrones (on vous en reparle aussi bientôt dans un article dédié !). Il représente les ruines de Fossedragon à Port-Réal où se déroule une des scènes finales de la série. Le lieu vaut vraiment le détour. C’est une jolie promenade à faire en famille.

Comment aller à Italica en bus depuis Séville ?

Pour rejoindre la ville antique d’Italica à Santiponce, il faut se rendre à la gare routière de Séville située Plaza de Armas. Ensuite, prenez le bus en direction de Santiponce (Italica), n° de ligne M-170 / 1720. Il y a des Express qui mettent 20 minutes et des bus classiques dont le trajet dure 35 minutes. Le prix du ticket est de 1,65 € (gratuit pour les moins de 4 ans).

En arrivant à Santiponce, il faut s’arrêter à l’arrêt de bus Italica. Il est à quelques mètres de l’entrée du site antique (pour bien se repérer lors de l’arrivée en bus, l’entrée du site se fait à droite d’une station essence). N’hésitez pas à indiquer au chauffeur lors du départ que vous descendrez ici afin qu’il marque bien l’arrêt. En arrivant, pensez aussi à vérifier les horaires du bus dans l’autre sens pour savoir quand repartir (les horaires se trouvent également en ligne via ce site).

De notre côté, nous avons pris le bus express de 9 heures et nous sommes revenus avec le bus de midi.

Informations pratiques sur la visite d’Italica
Adresse : 2, Avenida de Extremadura, Santiponce
Tarifs : gratuit pour les citoyens de l’UE (sur présentation d’une carte d’identité)
Ouverture : du mardi au dimanche de 9 h 00 à 15 h 00, 18 h 00 ou 20 h 00 selon la saison
Site Internet : www.italicasevilla.org/fr/

7 jours pour visiter Séville en famille : le site archéologique Italica ©Etpourtantelletourne.fr
7 jours pour visiter Séville en famille : l'ancienne ville romaine Italica ©Etpourtantelletourne.fr
7 jours pour visiter Séville en famille : l'amphithéâtre romain Italica - lieu de tournage Game of Thrones ©Etpourtantelletourne.fr

Bilan et avis de notre séjour à Séville en famille

Nous avons beaucoup aimé notre passage dans la capitale andalouse. Toutefois, nous n’avons pas eu de coup de cœur comme à Cordoue. En effet, la ville est grande et pas très adaptée pour les enfants en bas âge. De plus, il y a beaucoup trop de voitures à notre goût dans le centre-ville. Même dans les petites rues sans trottoir, il fallait toujours faire attention (ce qui est fatiguant avec des enfants). Et, même si nous n’avons pas cherché, nous n’avons pas vu beaucoup d’aires de jeux (à l’exception du parc Maria Luisa, mais où nous étions en rosalie).

Toutefois, les lieux incontournables exceptionnels nous font tout de même oublier ces petits tracas. De plus, entre la découverte du flamenco, le tour en calèche et leur premier parc d’attractions, nos filles ont adoré la ville.

Visiter Séville avec des enfants ©Etpourtantelletourne.fr

Nos bons plans en famille à Séville

Comment aller à Séville ?

La ville de Séville se situe dans le sud de l’Espagne en Andalousie. Elle est desservie par la ligne à grande vitesse. La ville se situe ainsi à moins de 2 h 30 de Madrid et à 5 h 30 de Barcelone en TGV. Depuis Paris, il faut compter 12 heures en train via Barcelone mais avec un budget carbone divisé par 100 par rapport à l’avion !

Séville se situe également à moins d’une heure de train de Cordoue et à moins de 2 heures de Malaga et 2 h 30 de Grenade. Pour en savoir plus (notamment sur les prix des billets ou sur les autres moyens transports possibles), nous vous détaillons tout cela dans l’article général dédié à notre voyage en Andalousie.

🖱️ À lire aussi : Visiter l’Andalousie en train

Où dormir à Séville ?

Nous avons passé 7 nuits à Séville. La première nuit, nous l’avons passée à l’hôtel Casual de las Letras (24 Calle Alhóndiga). L’hôtel est situé dans un bâtiment des années 1920, à 1,5 km de la gare et à 1 km de la cathédrale. Le bâtiment possède plusieurs patios et un très chouette toit terrasse. C’est un cadre idéal pour y commencer la journée avec un bon petit-déjeuner. Quelques chambres ont été récemment rénovées. Malheureusement, ce n’était pas notre cas. Nous avons toutefois très bien dormi dans notre chambre quadruple. Pour une nuit, nous avons payé moins de 100 €.

Pour les six autres nuits, nous sommes passés via HomeExchange. Nous avons ainsi logé dans le grand appartement familial de Javier. L’appartement est situé au premier étage d’un immeuble à proximité du Metropol Parasol. Il dispose de 2 chambres et 2 salles de bain ainsi qu’une cuisine aménagée. On y était comme à la maison !

Petit aparté : HomeExchange fonctionne avec un système de points (les GuestPoints) qui vous permettent de « payer » votre échange de maison (qu’il soit réciproque ou non). N’hésitez pas à vous inscrire pour découvrir à votre tour et, petit cadeau, l’offre de parrainage grâce au code gwenaelle-a21c5 vous permet d’obtenir jusqu’à 250 GuestPoints !

Enfin, lors de notre retour du Portugal et avant de partir en direction de l’Italie, nous avons passé 2 nuits dans un appartement situé à proximité de la gare routière. Celui-ci se trouve dans un immeuble entièrement rénové et dont tous les appartements sont à louer (logements de 2 à 6 personnes). La décoration est très chouette, et le tout est bien équipé (avec cuisine aménagée) et confortable. Nous avons payé un total de 150 € pour ces 2 nuits.

Où manger à Séville avec des enfants ?

Nous avions choisi un appartement avec une cuisine et nous avons donc profité de celle-ci pour nos repas. Nous avons aussi testé ces différentes adresses :

  • Sandwicherie Filo (19, calle Hernando Colón) : situé à deux pas de la sortie de la cathédrale, ce petit restaurant propose des sandwichs chauds et burgers (accompagnés de chips) à 7,50 €, salades à composer entre 8 et 9 €, option végétarienne possible. Plusieurs desserts au choix entre fruits, yaourt au muesli, gâteaux et tartes (carrot cake, tarte coco et dulce de leche…). Nous sommes revenus ici plusieurs fois tellement c’est bon !
  • Billy Brunch Sevilla (12, calle Pedro del Toro) : ce restaurant propose des brunch et petit-déjeuners toute la journée (un concept que nous validons ! ^^) avec pancakes, œufs, café, jus de fruits, etc. Il y a aussi des jeux pour les enfants ainsi que des coloriages mis à leur disposition. C’est très bon et le lieu est sympa.
  • Maria Limones (plusieurs glaciers dans la ville) : pour déguster d’excellentes glaces (mais le prix reste assez élevé avec la glace une boule à 2,90 €).
  • Donaire House (2, calle Jesús de la Tres Caídas) : restaurant avec diverses suggestions et spécialités au format tapas ou plat (tortillas, salmorejo…). Nous y avons trouvé un bon rapport qualité / prix. Le restaurant est ouvert en continu de midi à minuit. Il est donc possible d’y manger à une heure raisonnable le soir avec des enfants.
  • Patio San Jacinto (32 calle san jancinto à Triana) : petits sandwichs chauds proposés, parfait pour manger sur le pouce.

Comment se déplacer à Séville ?

Le cœur de la ville de Séville se parcourt aisément à pied. Il est un peu étendu mais ça reste réalisable. Nous avons beaucoup marché tous les jours avec les filles. À noter qu’il y a aussi un réseau de bus. Le prix du ticket à l’unité est à 1,40 €. Nous l’avons pris notamment pour aller au parc d’attractions Isla Mágica et pour aller de notre logement jusqu’à la gare. La ville possède également une ligne de métro mais elle relie principalement la périphérie au centre de la ville.

Toutefois, nous avons été déçus sur un point concernant la pratique du vélo à Séville. Nous avions lu que c’était la ville d’Espagne ayant le plus de pistes cyclables… Elles sont donc très peu fréquentées ! Plusieurs enseignes de location de vélos sont présentes dans la ville. Mais nous n’avons pas réussi à trouver une location avec un vélo cargo ou une carriole pour en faire avec nos filles (non pas parce qu’elles étaient toutes prises… nous n’en avons pas vu une seule de tout le séjour !).

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

● ● ●

Les étapes de notre voyage en Andalousie

Voyage en Andalousie #1 ● Itinéraire et bons plans pour organiser son voyage en famille en Andalousie
Voyage en Andalousie #2 ● Cordoue
Voyage en Andalousie #3 ● Séville (c’est celui-ci)
Voyage en Andalousie #4 ● Málaga
Voyage en Andalousie #5 ● Ronda et les villages blancs de la Sierra de Grazalema
Voyage en Andalousie #6 ● Álora et Caminito del Rey
Voyage en Andalousie #7 ● Grenade
Voyage en Andalousie #8 ● Osuna
Voyage en Andalousie #9 ● Cadix
Voyage en Andalousie #10 ● Sur les lieux de tournage de Star Wars à Séville
Voyage en Andalousie #11 ● Sur les lieux de tournage de Game of Thrones

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.