Gênes, Portofino, Bonassola, Framura, Levanto : road-trip sur les routes italiennes…

Road Trip_6909

Nous voilà partis, cette fois-ci, sur les routes italiennes pour quelques jours de vacances au milieu du mois de juin 2014. Nous étions accompagnés par un couple d’amis, les mêmes qui nous ont déjà accompagné à Milan et sur l’île paradisiaque de Bali l’année dernière ! On ne change pas une belle équipe de voyage !

Nous nous sommes rejoint à Nice, d’où nous avons loué une voiture pour partir en direction de l’Italie. Sur la route, nous avons marqué de nombreuses pauses dans les villes et villages, plus jolis les uns que les autres ! Pour ce premier trajet, nous rejoignons Levanto avec plusieurs petites étapes…

Buon viaggio !

Gênes

Nous commençons notre périple avec un arrêt à Gênes. La ville est le 1er port de commerce de l’Italie. Le centre-ville historique abrite de nombreux palais et une imposante cathédrale. Les palais sont notamment visibles tout le long de la rue Garibaldi où chacun rivalisent avec ses voisins par leurs façades majestueuses.

Après une rapide visite du cœur historique et du port, nous sommes montés sur les hauteurs du parc de la Villetta di Negro situé rue Martin Piaggio. De là, nous pouvions apercevoir toute la ville.

Pour le parking, nous nous sommes arrêtés dans un parking privé (5 € l’heure), le premier que nous avons trouvé, situé également rue Martin Piaggio. Il doit sûrement y avoir de meilleurs bons plans mais nous n’avions pas fait les recherches en amont car nous n’étions pas certains de nous arrêter ici.

De notre point de vue, Gênes est une jolie ville italienne mais qui ne mérite pas forcément le détour. De nombreuses villes charmantes vous attendent sur la Riviera di Levante.

Gênes 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Gênes 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Gênes 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Gênes 2014 ©Etpourtantelletourne.frGênes 2014 ©Etpourtantelletourne.fr

Portofino

Nous arrivons ensuite à Portofino, un ancien village de pêcheurs au charme irrésistible. Le port forme une petit crique où les boutiques de luxe (Dior, Rolex, Louis Vuitton, etc.) se sont installées. Les bateaux de pêche sont aujourd’hui remplacés par des yatchs et des voiliers démesurés.

Nous sommes montés, en longeant les jardins de la forteresse de la ville, à l’église San Giorgio. Le parvis de celle-ci domine le port et la file de maisons aux couleurs éclatantes.

Si vous le pouvez, évitez de rester manger sur place. Les restaurants, situés tout autour du port et bénéficiant donc d’une belle vue, pratiquent des prix assez excessifs. Nous avons déjeuné au Caffe Excelsior, avec des plats et des quantités très médiocres par rapport à l’addition (74 € pour 4 plats et 4 Coca Cola !). Préférez un pique-nique pour vous installer sur les hauteurs de la ville et pour profiter de la vue ! :)

Pour vous garer à Portofino, un parking payant est disponible à l’entrée du port. Le tarif est dégressif : de 7 € la première heure jusqu’à 20 € pour la journée.

Portofino 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Portofino 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Portofino 2014 ©Etpourtantelletourne.fr

Framura

En reprenant la route, nous marquons ensuite une petite halte dans le village de Framura. Celui-ci est situé sur une pente abrupte qui descend jusqu’à la mer. Au cœur du village, les ruelles sont entièrement piétonnes et nous déambulons à travers les maisons typiques en suivant le chemin pour rejoindre la côte. Hors de toutes circulations et au calme planant, Framura est un village particulièrement charmant.

Pour vous diriger vers le prochain village, Bonassola, il est possible d’emprunter, en vélo ou à pied, le tunnel de l’ancienne voie de chemin de fer qui relie les deux villages.

Pour vous garer, quelques emplacements sont disponibles hors de la période estivale (réservés aux résidents pendant celle-ci) à l’entrée du village. Du 1er juin au 30 septembre, il est seulement possible de stationner le long de la route.

Framura 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Framura 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Framura 2014 ©Etpourtantelletourne.fr

Bonassola

Quelques kilomètres après, nous marquons une nouvelle pause à Bonassola où les établissements balnéaires sont concentrés sur la plage à l’eau turquoise. Ce village pittoresque est connu pour son air extrêmement pur. Loin de toutes installations industrielles, et grâce à la richesse de ses pins et aux particules d’iodes créées par la mer, Bonassola est recommandée pour les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires, de problèmes digestifs et/ou nerveux.

Après une rapide visite et de bonnes bouffées d’air pur sur les hauteurs de la ville, nous reprenons maintenant la route vers Levanto pour y poser nos valises pour quelques jours.

Pour le parking, des emplacements, surplombant la plage, sont situés juste à l’entrée de la ville (1,50 € l’heure).

Bonassola 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Bonassola 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Bonassola 2014 ©Etpourtantelletourne.fr

Levanto

Enfin, nous arrivons maintenant à Levanto. Nous posons nos valises ici pour être à proximité et nous rendre, le lendemain, aux typiques villages de Cinque Terre. Comme toutes les autres, la ville longe la baie et la belle plage où il est possible de faire de la plongée, louer des canoës et des pédalos, etc.

Levanto est l’endroit idéal pour visiter tous ces villages alentours. La ville possède de nombreux logements hôteliers, des commerces et boutiques sympathiques, des infrastructures touristiques, un casino et une gare… le tout entièrement accessible à pied !

Pour vous y garer, vous loger ou vous restaurer sur place, nous dévoilons dans les bons plans ci-dessous nos endroits testés lors de notre séjour.

Levanto 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Levanto 2014 ©Etpourtantelletourne.fr Levanto 2014 ©Etpourtantelletourne.fr

Les bons plans

Y aller. Pour nous rendre à Levanto, nous avons loué une voiture depuis Nice (autour de 250 € pour 10 jours avec un forfait de 2 500 km). Comptez environ 8 heures de route par les départementales (sans compter les nombreux arrêts à faire pour admirer les points de vue sur la mer Méditerranée et dans les villes et villages cités dans cet article). Par l’autoroute, comptez 3 h 30.
Par les airs, Transavia (filiale d’Air France) propose des vols depuis Paris vers Pise à partir de 49 € l’aller-retour par personne (2 heures de vol).

Y dormir. Pour 3 nuits à Levanto, nous avions choisi de loger dans un appartement. Pour cela, nous sommes passés par l’agence Levantur (située rue Corso Italia) qui propose plusieurs types de logement. Pour un appartement de 2 chambres (possibilité d’être jusqu’à 7 personnes à l’intérieur), nous avons payé 140 € par nuit. Celui-ci était situé rue Garibaldi. La décoration est un peu « vieillotte » mais les espaces sont propres. En ce qui concerne les équipements, la cuisine propose une vaisselle dépareillée et parfois manquante (seulement 3 bols par exemple). Globalement, pour cet appartement, notre avis est plutôt positif.

Y manger. De nombreux restaurants sont présents dans les rues principales de Levanto. Tous proposent la même cuisine italienne et pratiquent à peu près les mêmes tarifs. Nous conseillons tout de même le restaurant Caffe’ Roma (14, piazza Staglieno) pour son excellent rapport qualité/prix et la gentillesse des commerçants. Les pizzas y sont très bien fournies et excellentes (mention spéciale pour la focaccia au fromage). Avec 4 apéros, 1 planche de tapas, 4 plats et 2 desserts, l’addition était de 55 €.

S’y déplacer. Plusieurs parkings sont disponibles à Levanto. Celui près de la plage (rue Mazzini) coûte 1,80 € l’heure et 18 € pour 24 heures. Pour un tarif moins élevé, vous pouvez vous garer sur le parking de la gare pour 1,20 € l’heure et 10,80 € les 24 heures. Levanto propose également des parkings gratuits à l’extérieur de la ville, le premier derrière l’église située Piazza N.S. Annunziata et le second face au camping Albero d’Oro. Pour vous garer dans la ville, une seule rue est gratuite : la rue du 25 avril (via XXV Aprile). Elle est située à quelques centaines de mètres seulement du cœur de Levanto mais interdite tous les mercredis matins (stationnement inclus) pour le jour du marché.
À Levanto, comme dans de nombreuses autres grandes villes italiennes, le centre-ville est interdit aux voitures (autres que résidents). Plus précisément, si vous franchissez la limite, vous serez flashé automatiquement et une amende vous sera envoyée. Ces zones à trafic limité sont indiquées par des panneaux avec un rond rouge. Attention donc lorsque vous circulez près des centres-villes.

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

• • •
Les étapes de notre road trip :

Gênes, Portofino, Bonassola, Framura, Levanto : la Riviera di Levente
Excursions dans les villages de Cinque Terre
En route vers la Toscane : direction Pise et Florence

Autres idées de visites à proximité :

9 commentaires sur “Gênes, Portofino, Bonassola, Framura, Levanto : road-trip sur les routes italiennes…

  1. Que c’est joli ! Surtout Portofino…
    J’ai hâte de voir ton post sur les Cinque Terre !

    Pour ma part j’ai fait un petit tour du côté de San Remo au moins de mai. Une très très belle découverte ! J’ai été agréablement surprise.

    Xx
    Julie

    • Il y a tellement de belles villes à voir en Italie… c’est dur de faire son choix et de sélectionner celles qui « méritent » le plus de s’arrêter !
      Merci pour ton commentaire, ça nous permet de découvrir ton chouette blog voyage également :) A très bientôt !

  2. Ah super ! Alors vous vous êtes bien amusés ? Portofino est vraiment magique, dommage que ces yachts viennent un peu gâcher le cadre, mais je regrette encore plus de pas avoir pu m’y arrêter avec vos photos! L’article et les photos font rêver de dolce vita, j’ai hâte de lire celui sur Cinque Terre, bonne soirée
    xxx

    • Oui ! C’était super ! Merci encore pour tes bons conseils :)

      A Portofino, les yachts font partie un peu du paysage et sont en harmonie avec toutes les boutiques de luxe qu’on trouve tout autour du port. La ville est surnommée « le Saint-Tropez italien » ! C’est très joli. Tout petit aussi. En 1 heure max, tu as fait le tour !

      Notre article sur Cinque Terre n’est pas encore prêt mais on se dépêche de le sortir très vite ! Tu as prévu de publier des articles toi aussi sur ton séjour là-bas ? :)

      Bonne journée à toi ! A bientôt !

  3. Ah super ! Oui c’est ce que j’avais entendu dire aussi, (pour le St Tropez italien) mais c’est toujours assez déroutant de voir d’énormes yachts au milieu de si petits villages typiques !
    En ce qui concerne mes articles je ne sais pas encore quand j’aurais le temps de m’en occuper, j’en ai tellement à faire avant… finir mes récits de Grèce, puis Rome, Amsterdam, Bali….. donc ça viendra, je cherche un ordre logique à tout ça mais je vais en publier c’est certain, reste juste à savoir quand ;)
    Bonne journée et bon week-end, bises

  4. Merci pour les infos !
    On part demain, on a déjà fait les 5 terres il y a 2 ans mais on voulait absolument y retourner et voir Portofino, on pensait trouver un camping juste à côté mais on va suivre tes conseils et en chercher un à Levanto !
    Le parking de Portofino me parait super cher … donc on ira surement se balader et prendre un café :)

    Merci et à bientôt,
    Capucine

    • Bonjour Capucine,
      En effet, Portofino est un petit village adorable mais les prix s’envolent à une vitesse folle (que ce soit pour le parking ou les restaurants !).
      Bon séjour à Cinque Terre ! Profitez bien !
      A bientôt :)

  5. Un grand merci pour vos commentaires qui nous ont été très précieux lors de notre visite dans cet endroit magnifique et inoubliable des « cinque terre » .
    À faire également Porto Venere !
    Dans tous les cas, nous vous remercions encore pour le partage de vos différents périples à travers cette belle planète qu’est la nôtre. Bon nombre de vos voyages ont fait ou feront partie de nos découvertes.
    Bon vent pour vos prochains voyages….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *