Un week-end entre plages et marais en Charente-Maritime

La Rochelle 2016 ©Etpourtantelletourne.fr

Après nos escapades récentes dans le Bessin, en Bretagne et dans le Berry, nous continuons nos découvertes en famille des jolies régions françaises. Début octobre, nous avons ainsi profité d’un doux week-end d’automne pour filer vers la Charente-Maritime. Depuis La Rochelle, nous avons ainsi rayonné dans deux villes proches (Châtelaillon-Plage et Marans) pour découvrir plusieurs facettes du territoire, entre plages et marais.

Lors de ce week-end, nous n’étions pas seulement tous les trois puisque nous avons accompagné Nath & Seb (Voyageurs sans frontières) et Eric (Marche et Rêve) sur une invitation de Gaëlle et Michaël (Good Morning Planet) pour découvrir leur région d’origine. Vous découvrirez également très bientôt leurs récits sur leur blog respectif !

La Rochelle

Nous étions déjà passés par ici brièvement le temps d’une journée en 2012, avant d’ouvrir ce blog. À l’occasion de l’anniversaire de Gwénaëlle, nous avions survolé les côtes du département en hélicoptère. Un chouette souvenir ! Après ce premier aperçu en hauteur, nous étions redescendus arpenter les rues de La Rochelle le temps d’un après-midi. La jolie citée est telle que nous l’avions laissée. C’est une ville en hémicycle autour de son port, celui-ci dominé par ses trois tours emblématiques, vestiges d’un passé commercial glorieux. À regret, nous n’avons guère de temps pour flâner dans les rues ce week-end. Nous restons trop peu de temps ici, alors nous déambulons autour du port, nous divaguons d’une tour à l’autre. Nous prenons un peu de hauteur en montant sur la tour Saint-Nicolas (8,50 € pour l’entrée aux trois tours). Attention, les escaliers sont nombreux et pentus, il faut obligatoirement un porte-bébé ici ! Du haut de celle-ci, l’océan s’étend à perte de vue d’un côté, le temps est au beau fixe et nous apercevons l’enceinte ovale du célèbre fort Boyard. De l’autre côté, c’est la ville qui s’étend sous nos yeux. De cette tour d’observation, nous pouvons voir les bâtiments emblématiques de la ville : la porte de la Grosse Horloge, la grande roue, la cathédrale…

En redescendant, nous filons vers le marché (r). Les halles accueillent essentiellement des produits de la mer. Malgré la forte odeur de poisson, les étals colorés nous mettent en appétit.

La Rochelle 2016 ©Etpourtantelletourne.fr La Rochelle 2016 ©Etpourtantelletourne.fr La Rochelle 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Vieux port La Rochelle 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Vue de la tour Saint Nicolas La Rochelle 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Vieux port La Rochelle 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Tour de l'horloge La Rochelle 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Marché La Rochelle 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Marché La Rochelle 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Marché La Rochelle 2016 ©Etpourtantelletourne.fr

En venant ici, nous ne pouvions pas manquer de faire un petit passage à l’Aquarium (quai Louis Prunier, 16 € l’entrée par adulte, 12 € pour les enfants de 3 à 17 ans, audioguide à 3 € avec une version pour les enfants). Capucine reste déjà subjuguée devant le « petit » aquarium chez ses grands-parents… Il fallait donc la voir ici, elle était fascinée devant les vitres ! Ce fut un moment très chouette, pour elle comme pour nous. L’Aquarium accueille 600 espèces différentes, pour un total de 12 000 animaux ! Une activité à ne pas manquer avec vos enfants pour leur faire découvrir le monde sous-marin.

Aquarium La Rochelle 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Aquarium La Rochelle avec bébé 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Aquarium La Rochelle 2016 ©Etpourtantelletourne.fr

Châtelaillon-Plage

Nous quittons maintenant La Rochelle pour nous rendre à Châtelaillon, à 20 minutes de route. Nous sommes ici dans une jolie ville balnéaire, prisée par les familles. Nous en avions déjà entendu parler car, le week-end pascale, le ciel se couvre ici de milliers de cerfs-volants. Ça nous donne très envie de revenir voir ce festival annuel. Après un bon déjeuner à la crêperie Bains des Fleurs, dans une demeure qui a accueilli les bains de la ville au début du siècle dernier, nous partons sur le remblai, au bord de mer. Nous longeons ainsi les dunes pendant près de deux heures jusqu’aux Bouchôleurs, le village des pêcheurs. Nous croisons beaucoup de locaux, c’est la balade parfaite pour un dimanche en famille.

Chatelaillon Plage 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Café bains des fleurs Chatelaillon Plage 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Chatelaillon Plage 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Chatelaillon Plage 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Chatelaillon Plage 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Chatelaillon Plage 2016 ©Etpourtantelletourne.fr

Marans

À seulement 25 minutes de La Rochelle, c’est un tout autre paysage du territoire que nous découvrons ce jour-là. Nous sommes à Marans, dans le marais poitevin. Nous prenons des forces autour d’un chouette pique-nique composé de saveurs locales : farci charentais (un pâté avec, entre autres, un mélange d’épinards et de viande de porc), terrine d’autruche (oui, oui, il y a bien un élevage à quelques mètres), chèvre frais, rillettes de poules, bières de la micro-brasserie La Rieuse (ce sont des agriculteurs céréaliers qui transforment une partie de leurs récoltes d’orge et de blé en bières artisanales), etc. Un véritable délice !

Pour une pause digestive, sans effort, nous embarquons à bord d’un petit bateau à moteur proposé par l’Embarcadère Marais Plaisance (location à partir de 18 € pour un circuit de 45 minutes). Nous partons explorer le marais. Capucine est bien sûr avec nous, bien calée dans son siège-auto posé à nos pieds. Pendant près de 3 heures, nous naviguons ainsi sur les canaux. Nous revenons ensuite vers la commune de Marans, où nous entrons dans le petit port de plaisance avant de faire demi-tour à la grande écluse qui mène vers la Sèvre niortaise. Notre balade touche à sa fin. C’est à pied que nous nous dirigeons maintenant vers le bourg. Nous venons notamment admirer d’un peu plus près ce clocher qui semble – de loin – inachevé (les travaux ont bien été arrêtés faute de moyens en 1902 mais, suite à un don, le clocher se pare de panneaux de verre et de poutrelles métalliques en 1988). Un petit vent d’automne se lève alors sur la ville pendant notre promenade. Et celui-ci nous pousse à vite rejoindre la voiture pour nous abriter au chaud.

Pirque nique automnale Marans marais-poitevin 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Marans marais-poitevin 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Marans marais-poitevin 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Marans marais-poitevin 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Marans marais-poitevin 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Marans marais-poitevin 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Marans marais-poitevin 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Marans marais-poitevin 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Marans 2016 ©Etpourtantelletourne.fr

poussette : Vertbaudet

Eglise de Marans 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Marans 2016 ©Etpourtantelletourne.fr Marans 2016 ©Etpourtantelletourne.fr

Ce week-end se termine pour nous. Il est passé à une vitesse folle. Il y a encore tellement à voir et à faire… Mais ce sera une bonne excuse pour revenir en famille !

Pour préparer à votre tour votre séjour ici, nous vous recommandons de filer sur le site Internet de Charente-Maritime tourisme, et notamment sur la page consacrée aux lieux incontournables à visiter en famille.

Les bons plans

Y aller. Depuis Paris, vous pouvez rejoindre La Rochelle en 4 h 45, via l’autoroute A10. Pour le péage, comptez un peu plus de 40 €. Il est également possible d’arriver ici en train (avant de réserver, pensez à consulter notre article consacré aux bons plans sur l’achat des billets de train). Pour le tarif, vous trouverez des billets à partir de 25 € l’aller en Prems (depuis la gare Montparnasse à Paris), pour un peu moins de 3 h 30 de trajet.

Y dormir. L’hôtel Saint-Nicolas est idéalement situé au cœur de la ville (13, rue de la Sardinerie), à quelques rues du port de La Rochelle. Les chambres sont petites mais bien équipées, très propres et confortables. Un lit bébé est mis à disposition gratuitement sur simple demande. Le petit-déjeuner, proposé sous forme de buffet, est servi sous une grande verrière. Un parking est disponible à l’arrière du bâtiment (10 € par nuit). Pour une nuit, comptez 110 € pour une chambre double, petit-déjeuner inclus.

Y manger. Pendant ce week-end charentais, nous avons eu l’occasion de goûter à plusieurs spécialités culinaires lors d’un délicieux pique-nique que nous avons un peu plus détaillé dans l’article ci-dessus. Côté restaurant, nous avons dîner au Boute en Train (7 rue des Bonnes Femmes à La Rochelle) avec un menu entrée, plat et dessert à 28 €. Un très bon rapport qualité/prix. À Châtelaillon-Plage, ne manquez pas d’aller déguster quelques bonnes crêpes et galettes à la crêperie Bains des Fleurs (76, boulevard de la Mer), celle qui fut autrefois les bains renommés de la ville. Si le temps le permet, vous pourrez même déjeuner le long de la plage (les places sont prisées en cas de beau temps, pensez à réserver !). Pour les prix, comptez entre 7 et 12 € pour une galette et entre 3 et 8 € pour une crêpe.

S’y déplacer. Au cœur de La Rochelle, vous pouvez aisément vous déplacer à pied autour du port. Les habitants circulent beaucoup en vélo. Alors si l’envie vous dit, ne manquez pas d’enfourcher un Vélo-Yélo, les vélos jaunes en libre service (la ville a été la première à proposer ce service en France !). Pour vous rendre à Marans ou à Châtelaillon, une voiture vous sera indispensable. Dans ces deux communes, vous trouverez facilement des places de parking dans les rues pour garer votre véhicule.

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

Un grand merci à Gaëlle et Michaël de Good Morning Planet qui ont organisé ce blogtrip dans leur région. Merci à Charente-Maritime Tourisme et aux offices de tourisme de La Rochelle, Aunis Marais Poitevin et Châtelaillon de nous avoir si bien accueillis pendant ce week-end. Dans le cadre de ce blogtrip, l’hébergement, les activités et les repas ont été pris en charge financièrement par les partenaires cités précédemment. Nous conservons néanmoins notre objectivité dans les propos cités ici.

Un commentaire sur “Un week-end entre plages et marais en Charente-Maritime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *