Séjour à Tenerife #3 ● Découverte du Parc rural de Teno

Tenerife 2017 ©Etpourtantelletourne.fr

Notre joli séjour sur l’île de Tenerife continue… et nous voilà maintenant au cœur du Parc rural de Teno, situé au nord ouest. Le parc s’étend sur plus de 8 000 hectares et est reconnu comme l’un des plus beaux espaces naturels de l’île. C’est une région isolée où des petits villages perchés surgissent au gré des routes sinueuses.

Vous nous suivez ?

La Punta de Teno

À la pointe nord ouest de l’île, tout au bout de la route TF445, nous avons roulé jusqu’à la Punta de Teno. Nous avons ainsi longé de magnifiques falaises, ponctuées de longs tunnels non éclairés.

En arrivant ici, le vent souffle à vive allure. Nous marchons d’un pas rapide sur les chemins aménagés. Tout au bout, un phare blanc et rouge est caché derrière un grand portail. En bas, malgré le vent, quelques courageux étendent leurs serviettes de plage sur le sable et font des sauts dans l’eau. Nous, nous nous réfugions bien vite à l’abri dans la voiture. L’exploration aura été de courte durée par rapport à la durée de la route… mais la vue valait le détour ! Demi-tour ! Nous repartons maintenant sur les routes zigzagantes…

Tenerife Punta de Teno 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife Punta de Teno 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife Punta de Teno 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife Punta de Teno 2017 ©Etpourtantelletourne.fr

Randonnée sur le volcan Chinyero

Lors de nos préparatifs, nous avions repéré de jolies photos aux couleurs éclatantes sur les pentes du volcan Chinyero… alors nous avons eu envie d’aller voir par nous-mêmes ce paysage ! Nous garons la voiture sur un petit chemin à San José de los Llanos, nous mettons nos chaussures de marche et, hop, c’est parti pour une petite randonnée de 8 km (aller/retour).

Tout là-haut (après 300 mètres de dénivelé), sur les pentes du volcan, nous voilà face au paysage qui nous avait attiré ici : le ciel bleu, la roche rouge, la cendre noire et les arbres verts naissants. Le contraste de toutes ces couleurs est encore plus saisissant en vrai. Et surtout quand il fait beau ! En redescendant, le brouillard est tombé d’un coup, c’était impressionnant. La visibilité se réduit alors fortement (sur notre dernière photo ci-dessous, le brouillard arrivait tout juste).

Tenerife Chinyero ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife Chinyero ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife Chinyero ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife Chinyero ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife Chinyero ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife Chinyero ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife Chinyero ©Etpourtantelletourne.fr

Petites infos pratiques : le départ de cette randonnée se fait depuis le cœur du village mais nous avons triché un peu en nous garant à proximité du chemin qui part dans la forêt, ça nous a ainsi évité de parcourir les premiers mètres qui longent la route et qui grimpent beaucoup (avec Capucine dans le dos, nous misons sur la facilité !). Le chemin est ensuite bien indiqué (balisage jaune et blanc) mais nous avons manqué un panneau pour tourner. Qu’importe nous l’avons rattrapé un peu plus haut en suivant la piste balisée pour les véhicules d’entretien pendant quelques mètres (si vous la suivez aussi donc, pas de souci, vous n’êtes pas sur la bonne voie mais vous êtes dans la bonne direction !).

Pensez également à vous couvrir. Nous sommes ici à 1 100 mètres d’altitude (au départ du village). Il fait beaucoup plus frais. Comme évoqué plus haut, le brouillard est vite tombé et la température est vite descendue elle aussi.

Après le plateau d’où sont prises nos photos ci-dessus, nous avons continué le chemin… mais ça n’apporte rien de plus (nous longeons simplement les coulées de lave). Nous sommes alors sur la boucle de la randonnée n° 43, qui fait le tour du cratère Chinyero. Sauf si vous voulez enchaîner avec celle-ci, il y a donc peu d’intérêt de continuer : vous pouvez faire demi-tour.

Pour plus d’informations sur cette randonnée PR-TF 43.1, rendez-vous ici.

Masca

Masca est un petit village situé sur les hauteurs du Parc de Teno. La route qui y mène est sinueuse et plutôt (très) étroite (surtout sur la partie entre Santiago del Teide et Masca). Il est difficile (voir impossible) d’y croiser un autre véhicule dans certains virages. Il faut donc être vigilants et bien manier la marche arrière, en pente, sur une route de montagne.

Si vous êtes courageux pour arriver jusqu’ici, il vous faudra ensuite être chanceux pour trouver une place sur le mini parking d’environ 20 places (nous n’avons pas réellement compté mais, sincèrement il est tout petit petit !). Vous l’aurez compris, nous avons été courageux (rien que la vue sur les hauteurs en vaut la peine !) mais pas chanceux. Et comme il est impossible de manœuvrer pour repartir en arrière et bien, aussitôt arrivés au village, nous avons – sans même avoir pu nous arrêter – continué la route…

Nous étions ici à la mi-janvier, en basse saison touristique donc. Nous n’osons imaginer le flot de touristes en plein mois d’août. Alors, petit conseil, si vous avez envie de faire la randonnée « Barranco de Masca » qui part du village et qui descend vers la plage (et qui doit être absolument très chouette !), privilégiez une venue en bus (après, il ne faut pas avoir peur dans les virages empruntés par le car sur la route sinueuse… hahaha, pas sûr qu’on soit très convaincants là !).

Tenerife Masca ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife Masca ©Etpourtantelletourne.fr

Los Gigantes

La station balnéaire est située à proximité des célèbres falaises éponymes, culminant jusqu’à 600 mètres au-dessus de la mer. De là, vous pouvez notamment partir en excursions pour observer les dauphins et baleines qui vivent au large. Après l’annulation de la balade en mer reservée à Auckland (pour cause de tempête !) lors de notre séjour en Nouvelle-Zélande, nous avions très envie de faire celle-ci pour aller à la rencontre des cétacés… mais nous avons manqué de temps. Ce n’est (encore une fois) que partie remise pour une prochaine occasion !

Après avoir parcouru quelques rues sur les hauteurs de la ville, nous avons repris la voiture pour nous rendre sur le port (il est tout à fait possible de s’y rendre à pied mais nous avons opté pour la facilité devant les rues en pente et avec la poussette de Capucine). Le soleil était au rendez-vous et c’était plutôt agréable de flâner ici, tout en dégustant une bonne glace et en regardant les courageux baigneurs ! Les rues alentours regorgent de petites boutiques de souvenirs. L’endroit est aussi très prisé par les touristes, c’est joli mais ça devient vite un peu étouffant (et là encore, nous n’étions pas en haute saison !).

Tenerife Los Gigantes ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife Los Gigantes ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife Los Gigantes ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife Los Gigantes ©Etpourtantelletourne.fr

Cette escapade dans le Parc rural de Teno aura été en demi-teinte. Les points de vue sur les routes et dans la montagne sont magnifiques. On en prend plein les yeux ! La Pointe de Teno et la randonnée Chinyero sont deux incontournables. Nous regrettons toutefois de n’avoir pu profiter de nos arrêts dans les villages « noyés » par le flot de touristes (nous avons bien conscience que nous sommes aussi touristes bien sûr… c’est simplement que la masse de gens est bien trop importante pour ces petits villages ruraux dont les infrastructures ne sont pas toujours adaptées pour accueillir tant de personnes). Et nous étions en basse saison…

La prochaine fois, nous changeons de décor et nous vous emmenons à l’autre extrémité de l’île, dans les grandes villes de l’est. À très vite !

Nos bons plans à Tenerife

Comment y aller ?

En avion, vous trouverez différentes compagnies qui font la liaison jusqu’à l’aéroport nord de Tenerife (anciennement l’aéroport de Los Rodeos), situé à San Cristobal. Si besoin, nous revenons plus en détails sur notre itinéraire dans le premier article consacré à notre séjour sur l’île de Tenerife.

Où y dormir ?

Nous avons loué un logement au centre de l’île pour l’ensemble de notre séjour : la Casa Gañania. Vous trouverez plus d’informations également sur cette jolie maison familiale sur notre article précédent (rubrique « Y dormir » en bas de l’article). Vous trouverez d’autres suggestions de logements sur l’île de Tenerife par ici. N’hésitez pas également à recommander en commentaire les hébergements que vous avez pu tester sur place !

Où y manger ?

À Santiago del Teide, nous nous sommes arrêtés au hasard dans le restaurant de l’hôtel Senorio del Valle (Calle la Iglesia, 72). Et c’était tout simplement parfait (mis à part le groupe d’une quarantaine de français en visite guidée qui était déjà installé… et qui générait un brouhaha un peu assourdissant mené par la guide qui indiquait l’heure tous les quarts d’heure mais bref !). C’est un établissement plus chic, un peu plus cher aussi mais nous avons beaucoup apprécié le service et les plats. Pour l’addition, avec plats et desserts, nous en avons eu pour 36 €.

À Los Gigantes, nous étions sur le port au moment du déjeuner et nous sommes donc entrés dans l’une des brasseries qui lui fait face, La Terrassa (la seule où nous avions repéré une chaise haute de l’extérieur en fait !). Forcément vu l’emplacement, c’est une adresse plutôt touristique avec une carte proposant de multiples plats. Nous nous sommes laissés tenter par les grillades de poissons (32 €). C’était très bien. Pour le dessert, nous avons pris une glace chez un marchand situé un peu plus haut (6 €).

Comment s’y déplacer ?

Pour rejoindre Masca en bus (guagua), empruntez la ligne 355 qui passe par De Buenavista et Santiago del Teide. En voiture, il vous faudra suivre la TF-436 entre ces deux mêmes villes (comptez une demi heure de route pour arriver à Masca depuis l’un ou l’autre).
Une autre route traverse le parc la TF82 de Icod de Los Vinos à Los Gigantes en passant par Santiago del Teide.

Pour rejoindre la Punta de Teno, il vous faudra emprunter la TF445 de Buenavista et rouler jusqu’au bout de la route.

À Los Gigantes, vous pouvez vous garer (attention, le nombre de places est limité) sur le parking autour du port. Le prix est de 1,80 € par heure.

Pour la location d’une voiture, nous vous recommandons de passer par un comparateur tel que Carigami. Ça vous permet de vérifier les prix en amont de votre voyage et de réserver ainsi votre voiture au meilleur prix. À titre d’information, pour notre location pendant 8 jours sur place, le montant était de 218 € pour une voiture de type « compacte » (via le loueur SunnyCar).

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

● ● ●
Les étapes de notre séjour à Tenerife

Séjour à Tenerife #1 ● Nos conseils et bons plans pour préparer son séjour
Séjour à Tenerife #2 ● Découverte du Nord de l’île
Séjour à Tenerife #3 ● Découverte du parc rural de Teno (c’est celui-ci !)
Séjour à Tenerife #4 ● Découverte du Nord Est
Séjour à Tenerife #5 ● Découverte du volcan El Teide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *