Séjour à Tenerife #1 ● Nos conseils et bons plans pour préparer son séjour

Tenerife 2017 ©Etpourtantelletourne.fr

Depuis deux ans, nous coupons la grisaille hivernale par un voyage qui nous emmène au soleil. 2015 en Argentine. 2016 en Nouvelle-Zélande. Jamais deux sans trois ! Et cette année, nous avons ainsi posé nos valises pendant une semaine aux Canaries et plus précisément à Tenerife, joliment surnommée l’île du printemps éternel.

On vous raconte ?

Tenerife 2017 ©Etpourtantelletourne.fr

Pourquoi choisir l’île de Tenerife ?

Pour être tout à fait honnêtes, à l’évocation des Îles Canaries : Victor voyait des plages ultra touristiques et Gwénaëlle ne savait même pas où ça se situait ! Puis nous avons vu passé il y a quelques mois des photos de Violaine et Christophe du blog Wild Birds Collective ! Wahoo. Ça nous a immédiatement tenté pour en savoir un peu plus…

Les Îles Canaries sont situées au large des côtes marocaines. Regroupées avec les îles du Cap Vert, Madère et les Açores, elles forment la Macaronésie. Des destinations qui nous font immédiatement penser aux vacances, non ? Il y a certes un visage très touristique, des plages bondées et des grands complexes hôteliers. Mais il y a aussi une nature omniprésente avec des paysages volcaniques (dont le point culminant d’Espagne avec El Teide), des forêts variées, des piscines naturelles au bord de l’Océan, des criques cachées et des plages de sable noir… Nous avons ainsi choisi l’île de Tenerife car elle réunit toutes ces facettes.

Tenerife 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife 2017 ©Etpourtantelletourne.fr

Quel itinéraire sur place ?

Pour ces 9 jours sur place, nous avons privilégié une découverte uniquement du Nord de l’île, avec une petite escapade au centre, autour du volcan El Teide. C’est là que sont concentrées la plupart des beautés naturelles de l’île, a contrario du Sud plus touristique avec ses longues plages. Les distantes affichées sont certes courtes (environ 80 km séparent les deux extrémités est et ouest de l’île) mais ce sont principalement des routes de montagnes, et donc la vitesse au compteur est vite limitée. Il existe tout de même une autoroute qui parcourt le Sud de l’île et relie les principales villes du Nord.

Nous avons récapitulé sur la carte ci-dessous nos différentes étapes. Nous reviendrons plus précisément sur chacune de celles-ci lors de nos articles venir…

Tenerife itinéraire 2017 ©Etpourtantelletourne.fr

Conseils pour préparer son séjour à Tenerife

Pour terminer, si vous préparez votre séjour à Tenerife (ou plus généralement aux Canaries), voici quelques petites choses utiles à connaître en amont.

Le rythme de vie est un peu différent de celui de notre quotidien en France. Les canariens se lèvent tard, font une long break en début d’après-midi puis travaillent et dînent tard. Nous avons été ainsi « surpris » plusieurs fois : lors de notre visite de San Cristobal de la Laguna, un samedi après-midi, dans les rues commerçantes où 90 % des commerces étaient clos. Puis un soir de semaine, où nous devions absolument faire quelques courses et où nous nous sommes dépêchés car 19 h 30 approchait et que nous craignions de trouver porte close… alors que le magasin fermait en fait à 22 heures ! Dans ce premier cas, nous avons un peu regretté car visiter une jolie ville dont les commerces sont fermés, ça enlève un peu l’âme et l’effervescence du lieu. Dans ce second cas, nous avons vraiment apprécié de pouvoir prendre du temps et flâner dans les commerces en soirée. Pour ce qui est des grandes surfaces, vous retrouvez également les mêmes enseignes qu’en France (et donc les mêmes produits de consommation habituels) comme Carrefour ou Al Campo (Auchan) par exemple. À noter que le coût de la vie est également différent et que les prix sont inférieurs à ceux pratiqués en France.

À propos de l’heure tardive, les canariens ne dînent pas avant 21 heures. Sauf que nous, nous avions notre petite Capucine qui garde son rythme et qui mange aux alentours de 19 heures. Nous avons donc passé les portes des restaurants à cette heure-là… nous étions bien seuls (exceptés parfois, petit cliché, avec quelques touristes hollandais !) mais nous avons été reçus sans problème. Les restaurants servent en continu et donc peu importe l’heure où vous arrivez ! La spécialité est bien sûr le poisson, accompagné de papas arrugadas (des petites pommes de terres nouvelles) ! Du côté du sucré, vous trouverez le gofio (un mélange de céréales, de figues et d’amandes) et le bienmesabe (littéralement « le goût me plait » !) une pâte à base d’amande et de miel (un délice !). Bon à savoir, le pain (servi systématiquement et parfois sous forme d’amuse-bouches et agrémenté d’une sauce) est compté en supplément : entre 1 et 1,50 € par personne selon les restaurants. La TVA est de 7 % dans les établissements de l’île et elle est généralement comprise directement dans le prix (c’est noté sur la carte quand ce n’est pas le cas).

À noter que 90 % des restaurants où nous avons été (oui, oui, nous faisons des calculs très précis pour vous !) possédaient une chaise haute (merci Ikéa !). Inutile de vous dire que ça nous a été très utile.

Tenerife 2017 ©Etpourtantelletourne.fr

Nous vous recommandons de réserver votre logement en amont de votre voyage. Pour parcourir l’île facilement et être à distance égale de chaque extrémité (soit 1 heure de route), nous avons privilégié un hébergement au centre de la côte Nord (à Los Realejos plus précisément). Ça nous permettait, dans notre organisation avec Capucine, de revenir chaque soir au même endroit, et de ne pas avoir à faire et défaire nos valises (et toutes les choses dont un bébé a besoin !) sans cesse.

Comme pour chacun de nos séjours, nous vous conseillons aussi de réserver votre voiture avant de partir. Nous passons ainsi systématiquement par le comparateur Carigami pour vérifier les tarifs et disponibilités entre tous les loueurs présents sur place. Ça évite ainsi les mauvaises surprises en arrivant sur place ! Pour ce qui est du prix de l’essence, nous avons relevé des prix entre 80 centimes et 1 € le litre pour le gazole (environ 30 centimes de moins qu’en France donc). Pour vos déplacements, si besoin, l’île est également couverte par un large réseau de bus.

Tenerife road trip 2017 ©Etpourtantelletourne.fr

Enfin, dernière petite chose à bien noter avant votre départ : il y a un décalage horaire d’une heure avec l’heure française ! Pensez donc à régler vos montres à l’arrivée !

Pour ce qui est de nos bonnes adresses concernant la restauration et l’hébergement, nous vous donnons rendez-vous dans nos prochains articles. À très bientôt ! :)

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

● ● ●
Les étapes de notre séjour à Tenerife

Séjour à Tenerife #1 ● Nos conseils et bons plans pour préparer son séjour (c’est celui-ci !)
Séjour à Tenerife #2 ● Découverte du Nord Ouest (à venir)
Séjour à Tenerife #3 ● Découverte du Nord Est (à venir)
Séjour à Tenerife #4 ● Découverte du volcan El Teide (à venir)

2 commentaires sur “Séjour à Tenerife #1 ● Nos conseils et bons plans pour préparer son séjour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *