Séjour à Tenerife #2 ● Découverte du Nord de l’île

Tenerife 2017 ©Etpourtantelletourne.fr

Début 2017, nous voilà tous les trois dans l’avion qui nous mène vers les îles Canaries, à Tenerife plus précisément. Nous atterrissons très tard, il fait déjà nuit noir mais la température est douce pour ce mois de janvier, c’est agréable. Nous approuvons : « l’île du printemps éternel » porte bien son nom.

Les vacances débutent alors… et nous partons pour 9 jours de road trip à travers les routes et les petits villages du nord de l’île.

Tenerife 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife 2017 ©Etpourtantelletourne.fr

Nous retraçons ici notre périple sur la côte nord, au gré des villages traversés (pas tous le même jour évidemment).

Garachico

Les routes étroites nous mènent dans un premier temps vers Garachico. Situé sur la TF42, le village de 5 000 habitants était autrefois le principal port de l’île. Mais, dans le courant de  l’année 1706, une éruption ensevelit la ville sous la lave. Le port est déplacé ensuite plus à l’est, à Puerta de la Cruz. C’est aujourd’hui une jolie ville portuaire, aux maisons colorées.

Tenerife Garachico 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife Garachico 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife Garachico 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife Garachico 2017 ©Etpourtantelletourne.fr

Les piscines naturelles El Caleton

Toujours à Garachico, lors de l’éruption de 1706, la lave a été stoppée en entrant ici en contact avec la mer. Elle a ainsi formée des « bassins » dans l’eau, qui forment de jolies piscines naturelles aux eaux claires. Il est possible de descendre au plus près, et de cheminer à travers celles-ci. Avec Capucine en poussette, nous n’avons pu descendre très loin (les premiers paliers sont néanmoins accessibles facilement). À noter que ce chemin n’est pas toujours ouvert mais nous n’avons pu voir des horaires précis (on imagine que ça doit être aussi en fonction de la météo).

Tenerife Garachico 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife Garachico 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife Garachico 2017 ©Etpourtantelletourne.fr

Icod de los Vinos

Comme la plupart des touristes, nous marquons l’arrêt ici pour El Drago, un arbre qui fait la réputation de la ville. Celle-ci se flatte d’avoir un dragonnier qui aurait plus de 1 000 ans et qui en ferait donc le plus grand et le plus vieux du Monde (ne vous y trompez pas, c’est très largement exagéré) ! Nous faisons rapidement ensuite le tour des jolies places alentours et nous nous posons juste le temps d’un déjeuner en terrasse (pour le plus grand bonheur de Capucine qui en profite pour longer les murets de la place ombragée).

Tenerife Icod de los Vinos 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife Icod de los Vinos 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife Icod de los Vinos 2017 ©Etpourtantelletourne.fr

La Orotava

Située au centre de la côte nord, La Orotava est une jolie ville typique avec une architecture coloniale, l’une des plus authentiques des Canaries avec sa pléiade d’hôtels particuliers castillans témoins d’un riche passé.

La Casa de los Balcones est notamment une maison incontournable (3 calle San Francisco). Datant de 1692, elle arbore de superbes balcons sculptés. Celle-ci abrite également un petit musée mais nous n’avons pas pris le temps de l’explorer. Nous avons continué notre chemin au gré des rues, pour arriver ensuite au hasard sur les jardins fleuris et colorés et descendant en escalier le long de la colline (Jardin Victoria). De là, la vue est superbe.

Tenerife La Orotava 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife La Orotava Casa de los Balcones 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife La Orotava Casa de los Balcones 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife La Orotava 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife La Orotava 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife La Orotava 2017 ©Etpourtantelletourne.fr Tenerife La Orotava 2017 ©Etpourtantelletourne.fr

Juste pour vous repérer un peu plus facilement, nous vous glissons à nouveau la carte de l’île avec les noms des trois villages présentés dans cet article au centre nord : Garachico, Icod de Los Vinos et La Orotava.

À très vite pour la suite de notre road trip dans l’ouest de l’île !

Nos bons plans à Tenerife

Comment y aller ?

Depuis Rennes où nous résidons, nous avons prix un vol avec la compagnie Vueling. Sans trajet direct, nous avons fait une escale de 5 heures à Barcelone. Un temps un peu long… La durée totale de vol (sans compter l’escale donc) est de presque 5 heures (1 h 25 de Rennes à Barcelone puis 3 h 25 de Barcelone à Tenerife). À l’arrivée, l’aéroport nord de Tenerife (anciennement l’aéroport de Los Rodeos) est situé à San Cristobal (à l’est sur la carte). Nous avons profité du service de navette de l’établissement où nous logions pour la nuit car nous sommes arrivés vers 23 heures. Plusieurs lignes de bus vous permettent sinon de rejoindre votre destination (prix selon la destination, à régler directement au chauffeur).

Où y dormir ?

Pour faciliter nos allées et venues, nous avons choisi un logement situé au centre de l’île dans le village de Los Realejos. Nous étions ainsi approximativement à 1 heure de route des deux extrémités de l’île, et nous pouvions revenir chaque soir au même endroit, sans avoir à bouger nos affaires. Nous étions ainsi très bien logés dans une jolie et traditionnelle maison familiale, la Casa Gañania. Deux chambres et une salle de bain se partagent l’étage et les autres pièces communes au rez-de-chaussé donnent sur l’extérieur. Une terrasse couverte, avec barbecue, et un petit jardin continuent ensuite en enfilade vers une dépendance qui accueille une troisième chambre. Toute la maison est entièrement équipée (dont un ordinateur avec une connexion Internet dans le salon et une machine à laver), c’est comme si vous arriviez chez vous. Il y a également une chaise haute à disposition et un lit bébé nous a été proposé (mais nous avions apporté le nôtre, le lit parapluie light de BabyBjörn). Les propriétaires sont adorables et prennent soin de leurs hôtes. Nous nous sommes sentis très bien ici ! Et nous ne pouvons que vous recommander ce logement. Pour les tarifs, comptez 60 € pour la nuit.

Où y manger ?

Ce coin de l’île étant notre repère pour les nuitées, nous avons testé plusieurs restaurants aux alentours. Comme évoqué dans notre article généraliste, la spécialité reste le poisson dans tous ces établissements. Ils proposaient également tous une chaise haute pour bébé.

  • Meson El Monasterio (12 La Montaneta à Los Realejos) : un cadre original puisque nous sommes ici, comme son nom l’indique, dans un ancien monastère. L’établissement est bâti sur plusieurs niveaux dans des murs voutés en pierres. La carte est variée (proposée en français si besoin). Les plats « à la plancha » sont directement servis sur la pierre chaude à table. Pour l’addition, pour 2 plats, 2 desserts et 2 boissons, comptez 46 €.
  • Tito’s Bodeguita (1 camino Durazno à Puerto de la Cruz) : le cadre est très chouette ici avec un grand patio autour d’un palmier central, nous avons beaucoup aimé. Après avoir apprécié un repas une première fois, avec des portions généreuses, nous sommes revenus une seconde fois… et les plats choisi nous ont alors moins plu (que ce soit en goût ou en quantité). L’un des serveurs parle français et les menus sont proposés, sur demande, en français. Les prix sont un peu plus chers que d’autres restaurants. Le gros bémol est également l’absence de parking (nous nous sommes mis sur le bas côté de la route où la circulation est plutôt dense).
  • Atuvera (2 calle Juan de Tejera à Puerto de la Cruz) : la meilleure des adresses testée ici ! Nous avons beaucoup aimé la cuisine. C’était un vrai régal. La serveuse est également aux petits soins, c’est appréciable. Le cadre est également très chouette. Bref, carton plein pour nous ! On recommande vivement ! L’addition était approximativement de 40 € pour deux.
  • El Sabor Canario (17 calle Carrera Del Escultor Estévez à La Orotava) : nous mangeons ici dans une belle demeure canarienne. L’établissement familial propose également des chambres à l’étage. Nous avons mangé dans le patio. Les plats sont simples, les quantités sont généreuses. Un bon rapport qualité / prix (plats entre 7 et 14 €, desserts à 2,70 €).
  • Tierra de Campos (plaza de la Constitution à Icod de los Vinos) : un café / brasserie tout simple où nous avons pris le plat du jour pour le déjeuner (une très bonne paella). Côté addition, celle-ci était de 25 € pour ce plat à partager, 2 boissons et 2 desserts.
  • La Patissier (15 av Tomé Cano à Garachico) : une adresse parfaite pour le goûter avec un large choix de pâtisseries faites-maison, à déguster si possible sur l’une des tables présentes dans le patio intérieur (pour vous donner une idée des tarifs, le mille-feuille et le chocolat chaud sont tout deux à 2 €).

Comment s’y déplacer ?

Pour l’ensemble de ce séjour, nous avons effectué tous nos déplacements en voiture (louée en amont via le comparateur en ligne Carigami). Comme évoqué dans notre article de présentation, les routes sont plutôt sinueuses et il ne faut donc pas se fier aux distances qui ont l’air courtes, car on roule plutôt prudemment (sans compter les pentes qu’il faut monter en première pour être certain d’arriver en haut !). Approximativement, les villages évoqués ici sont situés à 30 minutes l’un de l’autre, avec Icod de los Vinos au milieu, à 10 minutes de route depuis Garachico et 20 minutes depuis La Orotava.

Pour stationner, à Garachico, un petit parking gratuit est présent près de l’office de tourisme (sur votre droite, le long de la route principale en direction de Buena Vista del Norte, après avoir passé les piscines naturelles). Faites plusieurs fois le tour si nécessaire en voiture, les allers et venues sont nombreuses et donc vous finirez par trouver une place (à noter que nous étions en basse saison… ce sera certainement plus compliqué de vous garer ici en plein été). À Icod de los Vinos, un parking se situe avenue de Canarias. À La Orotava, vous trouverez un parking calle Inocencio Garcia. Ces 2 parkings sont payants, au tarif de 1,80 € par heure.

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

● ● ●
Les étapes de notre séjour à Tenerife

Séjour à Tenerife #1 ● Nos conseils et bons plans pour préparer son séjour
Séjour à Tenerife #2 ● Découverte du Nord de l’île (c’est celui-ci !)
Séjour à Tenerife #3 ● Découverte du parc rural de Teno (à venir)
Séjour à Tenerife #4 ● Découverte du Nord Est (à venir)
Séjour à Tenerife #5 ● Découverte du volcan El Teide (à venir)

Un grand merci à Benjamin et Pierre de Carigami pour leur disponibilité et leur aide financière pour la location de la voiture lors de ce séjour. Nous remercions également Hélène et Eugénie du bureau Franck Drapeau qui ont offert le lit parapluie light de BabyBjörn pour notre petite Capucine. Nous conservons néanmoins notre objectivité dans les propos cités ici.

Un commentaire sur “Séjour à Tenerife #2 ● Découverte du Nord de l’île

  1. C’est chouette de revoir ces beaux paysages verdoyants avec les champs de bananiers et ces cités coloniales ! C’est encore plus beau avec ce soleil ! Une belle balade !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *