Road trip en Croatie #2 ● Visite de Korcula

Visite de la vieille ville de Korcula en famille ©Etpourtantelletourne.fr

Après notre visite de Dubrovnik (et ses petites déceptions), nous partons maintenant en direction de Korcula. Cette île croate nous permet de faire la liaison entre la Croatie du Sud (où se situe Dubrovnik) et la Croatie du Nord (où se situe Split, qui est notre destination finale), sans passer par la Bosnie. En effet, la Croatie est coupée en deux. Et pour éviter de passer les frontières (et d’éviter ainsi les surcoûts de l’assurance lors d’une location de voiture ainsi qu’une circulation souvent densifiée à cause des douanes), nous passons donc par les mers. Petit bonus : nous avons choisi d’y rester une nuit, pour faire une courte pause et prendre le temps de visiter la vieille ville de Korcula.

La muraille de Ston

Sur la route vers l’embarcadère, nous faisons une pause pour le déjeuner dans la ville de Ston et ainsi apercevoir son célèbre mur. Long de 5 km, celui-ci est connu pour être une petite « Muraille de Chine ». Le mur a été érigé entre 1333 et 1506 en zigzag sur la colline et permettait de protéger les marais salants, sources de revenus importants. Si vous avez un peu de temps, il est possible de se promener sur le chemin de ronde de ces murailles (entrée à 50 kuna par personne).

Visite de Ston et du mur (la "petite muraille de Chine") ©Etpourtantelletourne.fr
Visite de Ston et du mur (la "petite muraille de Chine") ©Etpourtantelletourne.fr
Visite de Ston et du mur (la "petite muraille de Chine") ©Etpourtantelletourne.fr
Visite de Ston et du mur (la "petite muraille de Chine") ©Etpourtantelletourne.fr

Sur le ferry vers l’île de Korcula

Nous voilà maintenant à l’embarcadère de la ville d’Orebic. Nous prenons le ferry en direction de l’île de Korcula. Le temps de la traversée est assez court mais il est tout de même possible de monter sur le pont. Ça a captivé Capucine de regarder ainsi notre avancée sur la mer !

Pour les infos pratiques : la traversée coûte 16 kuna par adulte (un peu plus de 2 €), 8 kuna par enfant (de plus de 3 ans) et 76 kuna par voiture (10,25 €). Les départs ont lieu grosso modo toutes les heures et comptez 15 minutes de traversée. La billetterie ouvre 30 minutes à l’avance (billets à se procurer dans un guichet juste avant l’embarcadère). Nous n’avions pas réservé en amont et, en arrivant environ 35 minutes avant le départ, nous étions dans les premiers à monter à bord ! Pour plus d’infos, vous pouvez consulter ici le site de la compagnie maritime qui effectue ce trajet Orebic <> Korcula.

Traversée en ferry en Croatie depuis Orebic vers l'île de Korcula (ou comment rejoindre Dubrovnik à Split par la mer) ©Etpourtantelletourne.fr
Traversée en ferry en Croatie depuis Orebic vers l'île de Korcula (ou comment rejoindre Dubrovnik à Split par la mer) ©Etpourtantelletourne.fr
Traversée en ferry en Croatie depuis Orebic vers l'île de Korcula (ou comment rejoindre Dubrovnik à Split par la mer) ©Etpourtantelletourne.fr

La ville de Korcula

La ville de Korcula est une charmante ville située au bout de l’île éponyme. L’histoire raconte que Marco Polo serait né ici (« Polo » étant un patronyme courant sur l’île). La ville fortifiée a été construite au 13e siècle, sur une petite péninsule. D’élégantes demeures se dressent dans l’enchevêtrement des ruelles piétonnières. C’est une jolie étape.

Nous avons ainsi fait le choix de nous arrêter à Korcula pour une nuit pour « couper » cette traversée maritime entre Dubrovnik et Split. Mais, nous avons rencontré beaucoup de problèmes logistiques avec cet arrêt. Nous ignorons en effet que la ville de Korcula se situe sur des hauteurs. Le premier jour, nous avons donc gravi le long escalier de la porte d’entrée pour rejoindre notre logement situé en plein milieu de la ville (avec poussette, lit parapluie et valises à porter !). Avant de nous rendre compte, au moment de quitter Korcula, qu’il était possible d’en faire le tour par la promenade qui longe les remparts ! De plus, les ruelles sont étroites, pavées et avec de nombreuses marches (autant de difficultés pour une traversée en poussette !). Autre déconvenue : le prix des parkings ! Celui à proximité de la porte principale affiche un prix de 25 kuna par heure (même la nuit) ! Sur les conseils de notre hôte, nous avons ensuite déplacé la voiture au parking du centre commercial Tommy dont le prix est de 50 kuna pour 24 heures (environ 7 €). Ce parking est toutefois situé à 1 km de l’entrée de la ville (petit conseil : le mieux est donc de venir déposer les bagages avant en se garant quelques minutes au parking du centre-ville puis que l’un reparte déposer la voiture au parking du centre commercial).

Visite de la vieille ville de Korcula en famille ©Etpourtantelletourne.fr
Visite de la vieille ville de Korcula en famille : le long des remparts ©Etpourtantelletourne.fr
Visite de la vieille ville Korcula en famille : canons le long des remparts ©Etpourtantelletourne.fr
Visite de la vieille ville de Korcula en famille : les jolies ruelles ©Etpourtantelletourne.fr
Visite de la vieille ville de Korcula en famille : l'église ©Etpourtantelletourne.fr
Visite de la vieille ville de Korcula en famille : les ruelles ©Etpourtantelletourne.fr
Vue panoramique de la vieille ville de Korcula ©Etpourtantelletourne.fr

Le lendemain matin, nous avons repris la route en direction de Vela Luka (à l’autre extrémité de l’île) afin de prendre de nouveau un ferry. Nous sommes passés par la route centrale (n° 118) mais, si vous avez le temps, nous vous conseillons de passer par la côte sud de l’île car elle regorge de jolies criques.

Cet aperçu de l’île de Korcula fut finalement assez bref pour nous. Elle aurait bien mérité 1 ou 2 jours supplémentaires, afin de l’explorer un peu plus ! Mais le ferry que nous avons réservé part à 13 h 45. Pas le temps de s’attarder, il faut nous dépêcher d’arriver à Vela Luka pour rejoindre Split, située au nord de l’enclave bosniaque. On y revient très vite dans un prochain article !

Nos bons plans à Korcula

Pour les infos concernant l’arrivée en Croatie et la location de voiture, nous vous invitons à consulter l’article dédié à Dubrovnik.

Où dormir à Korcula ?

Pour ce rapide arrêt à Korcula, nous avons dormi à la Guest House Jungher. D’un point de vue touristique, l’appartement est idéalement situé au cœur de la cité piétonnière (même si, comme nous l’avons expliqué, ça n’a pas du tout été simple pour nous pour le rejoindre…) et une petite terrasse sur le toit permet d’avoir une jolie vue sur les alentours. La chambre familiale se compose d’un grand lit et d’un canapé convertible en lit une place. Il y a suffisamment de place – malgré la décoration chargée – d’y ajouter un lit parapluie (nous emmenons toujours avec nous le lit de la marque Babybjörn) (à acheter ici pour bénéficier des promotions en cours !). La salle de bain est située sur le palier. Pour la nuit, comptez 55 € (petit-déjeuner non inclus).

Consultez directement les disponibilités et les tarifs pour les hébergements à Korcula ci-dessous :

Booking.com

Où manger à Korcula ?

Pour le dîner, nous nous sommes arrêtés à Aterina (Korculanskih Klesara i Kipara). Comptez entre 60 et 130 kuna pour les plats, aux produits locaux et fait maison. Et c’était délicieux ! À noter qu’il n’y avait ni chaise haute, ni table à langer.

Pour le petit-déjeuner du lendemain, nous avons pris boissons et viennoiseries au Caffe Bar Arula, situé à gauche avant de passer la porte d’entrée de la vieille ville. Comptez environ 12 ou 15 kuna par item.

Autre établissement testé : le restaurant Konoba Maestral à Ston (Mihajla Vishevica). Les plats de poisson sont entre 90 et 120 kuna. Les boissons à 20 kuna. Il n’est pas possible de payer par carte bancaire, le service est à 10 kuna par personne (non indiqué en amont) et il n’est pas possible d’avoir un demi plat pour les enfants (sauf en payant la totalité du plat car « la caisse-enregistreuse ne fait pas de demi-tarif »). Il n’y a pas de chaise haute, ni de table à langer. Très sincèrement, vous pouvez passer votre chemin (vous aurez de toute façon l’embarras du choix dans cette rue touristique aux nombreux restaurants).

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

● ● ●
Les étapes de notre séjour en Croatie

Road trip en Croatie ● Itinéraire, conseils et bons plans pour préparer son séjour
Road trip en Croatie ● Sur les lieux de tournage de Game of Thrones
Road trip en Croatie #1 ● Visite de Dubrovnik
Road trip en Croatie #2 ● Visite de Korcula (c’est celui-ci !)
Road trip en Croatie #3 ● Visite de Split et des alentours
Road trip en Croatie #4 ● Visite du Parc national de Krka

2 commentaires sur “Road trip en Croatie #2 ● Visite de Korcula

  1. J’ai visité la Croatie il y a deux ans, et je dois dire que c’est magnifique !
    Je ne suis pas passé par Korcula et cela me donne envie d’y retourner.
    Que conseillez-vous ? Voyage en voiture avec ferry ou en avion ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.