Voyage en Norvège #7 ● Geiranger

Road trip autour de Geiranger en Norvège ©Etpourtantelletourne.fr

Après une journée sur la route des Trolls, nous arrivons dans la petite ville touristique de Geiranger. Nous nous dirigeons vers notre hytte à Westerås Gard sur les hauteurs (à 300 m d’altitude… et avec un tout petit sentier pour le rejoindre qui donne dans le vide #vertige) avant de redescendre faire quelques courses dans le village.

La ville de Geiranger est située au bout du célèbre fjord éponyme. Nous étions venus ici il y a quelques jours lors de notre mini-croisière. Les paysages alentours sont magnifiques, avec des sommets culminants à plus de 1 000 mètres autour du fjord et du village.

Nous sommes ici dans le paradis des randonneurs. De nombreuses randonnées pour tous les niveaux partent du village ainsi que du hameau où est situé notre hytte. Vous trouverez d’ailleurs le plan des randonnées ici.

Se loger à Geiranger : hytte traditionnel ©Etpourtantelletourne.fr

Les points de vue de Vesteråsfjellet et Løsta

Le lendemain, le temps est toujours mitigé avec des averses. Nous profitons d’une éclaircie dans la matinée pour randonner jusqu’au point de vue de Vesteråsfjellet (2 km / 75 m de dénivelé) et de Løsta (3 km / 200 m de dénivelé) (cf plan randonnée).

Malheureusement pour nous, le chemin jusqu’à Løsta est fermé suite à un glissement de terrain. Nous faisons donc demi-tour après quelques minutes de marche. Sur le chemin, nous pouvons apercevoir quelques lamas et des chèvres.

Randonnée à Geiranger vers les points de vue de Vesteråsfjellet et  Løsta ©Etpourtantelletourne.fr
Randonnée à Geiranger avec les lamas ©Etpourtantelletourne.fr
Randonnée à Geiranger vers le point de vue de Vesteråsfjellet ©Etpourtantelletourne.fr

La cascade de Storseterfossen

L’après-midi, nous nous séparons en deux (la randonnée prévue n’est pas vraiment accessible pour des enfants et nos filles restent ainsi bien au chaud dans le hytte) et nous nous rendons à la cascade de Storseterfosse située 2 km et 250 mètres plus haut (sur le sentier D). Une fois rendus à la cascade, un petit chemin permet de passer derrière celle-ci. On perçoit ici la force de l’eau. C’est impressionnant !

Nous prolongeons cette randonnée vers Vesteråssætra (sentier E / 1,5 km et 100 de dénivelé supplémentaire depuis la cascade) en remontant la rivière qui nous emmène dans une vallée et où, tout au bout, se trouve des petits hytter servant aux bergers.

Avec les pluies récentes, le terrain est très humide et boueux mais nous sommes seuls ici et nous avançons à notre rythme.

Randonnée à Geiranger : la cascade de Storseterfossen  ©Etpourtantelletourne.fr
Randonnée à Geiranger : la cascade de Storseterfossen  ©Etpourtantelletourne.fr
Randonnée à Geiranger : la cascade de Storseterfossen  ©Etpourtantelletourne.fr
Randonnée à Geiranger : la cascade de Storseterfossen  ©Etpourtantelletourne.fr
Randonnée à Geiranger : la cascade de Storseterfossen  ©Etpourtantelletourne.fr

Après cette journée de randonnée, nous redescendons à notre hytte pour notre deuxième et dernière nuit à Geiranger. Nous partons le lendemain pour Gaupne et un long trajet avec de nombreux arrêts nous attend !

Le point de vue Flydalsjuvet

Aussi, le lendemain matin, après quelques minutes sur la route 63, nous faisons une dernière halte au point de vue de Flydalsjuvet. Celui-ci nous offre une jolie vue sur Geiranger et son fjord.

Nous prenons ensuite de la hauteur jusqu’à atteindre la route 15. N’ayant malheureusement pas le temps car nous devons arriver à Gaupne le soir-même, et la météo n’étant pas de la partie, nous ne nous sommes pas arrêtés au point de vue de Dalsnibba au sommet du mont éponyme à 1 476 m (coût 110 NOK par véhicule).

Point de vue Flydalsjuvet en Norvège ©Etpourtantelletourne.fr
Road trip sur la route 15 en Norvège ©Etpourtantelletourne.fr
Road trip sur la route 15 en Norvège ©Etpourtantelletourne.fr

La route panoramique de Gamle Strynefjellsvegen

En arrivant au bout de la route 63, nous faisons tout de même un petit détour via la route 15 afin de prendre la route panoramique de Gamle Strynefjellsvegen sur ces 27 kilomètres. Cette route construite en 1894 à plus de 1 000 mètres d’altitude est vraiment magnifique, nous en avons pris plein les yeux. De longues rangées de pierres et des murs de pierres sèches se dressent le long de la route. Ce sont les barrières de sécurité de l’époque de sa construction.

Avant de rejoindre la route 15, nous passons devant la station de ski de Stryn, où il est possible de skier toute l’année !

Attention, cette route n’est ouverte qu’à partir de mi-juin environ. Nous y étions début juillet et la neige était encore bien présente (on vous laisse imaginer la hauteur du « mur » de chaque côté de la route sur la photo ci-dessous !).

La route panoramique de Gamle Strynefjellsvegen en Norvège ©Etpourtantelletourne.fr
La route panoramique de Gamle Strynefjellsvegen en Norvège ©Etpourtantelletourne.fr
La route panoramique de Gamle Strynefjellsvegen (route 15) en Norvège ©Etpourtantelletourne.fr
La station de ski de Stryn en Norvège ©Etpourtantelletourne.fr

Le glacier de Kjenndalsbreen

Après un déjeuner dans la ville de Stryn, nous prenons la direction de Loen sur la route FV60. Nous avions le choix ici entre deux glaciers : Kjenndalsbreen ou le plus touristique Briksdalsbreen. Nous avons privilégié le moins fréquenté.

Comme évoqué dans notre article général sur ce séjour en Norvège, c’est ici qu’il nous a manqué 1 ou 2 nuits pour explorer les environs et couper cette longue journée de route en deux.

Nous prenons donc la petite route Fv723 en longeant le lac Lovanet, d’un bleu turquoise saisissant, sur une dizaine de kilomètres. L’entrée sur le site est payante (40 NOK par voiture à déposer dans une boite à l’entrée). Après s’être garé sur le parking, nous marchons quelques minutes jusqu’au point de vue pour admirer ce glacier. Comme tous les glaciers du Jostedalsbreen (le plus grand glacier d’Europe continental), celui-ci fond rapidement du fait du réchauffement climatique.

Road trip en Norvège ©Etpourtantelletourne.fr
Road trip en Norvège ©Etpourtantelletourne.fr
Le glacier de Kjenndalsbreen  ©Etpourtantelletourne.fr
Le glacier de Kjenndalsbreen  ©Etpourtantelletourne.fr
Le glacier de Kjenndalsbreen  ©Etpourtantelletourne.fr

Le glacier de Bøyabreen

Sur la route 5 vers Gaupne, juste après un long tunnel, nous faisons un arrêt au glacier de Bøyabreen. Comme celui de Kjenndalsbreen (vu juste avant), celui-ci fait également partie du Jostedalsbreen. Vous pouvez vous garer au niveau du second parking, près du café-restaurant. Vous ne serez qu’à quelques mètres du lac au pied du glacier.

Le glacier de Bøyabreen en Norvège ©Etpourtantelletourne.fr
Le glacier de Bøyabreen en Norvège ©Etpourtantelletourne.fr

Après cette journée de route, avec ses points de vue magnifiques, nous arrivons le soir à Gaupne. Rendez-vous dans un prochain article pour la suite du voyage !

Nos bons plans à Geiranger

Comment aller à Geiranger ?

Geiranger se situe à environ 100 km d’Ålesund (2 h 15 de route) et d’Åndalsnes (2 h 30 de route). Si besoin, des bus font la liaison pendant la saison estivale entre Åndalsnes et Geiranger.

Où dormir à Geiranger ?

Nous avons logé deux nuits dans un hytte pour 210 €. Celui-ci est situé sur les hauteurs, à 300 mètres au-dessus de Geiranger et à 10 minutes environ de route du village. Depuis ce petit hameau (plusieurs hytter sont ici à louer), la vue est sublime mais la route pour le rejoindre est très étroite (il n’est pas possible de se croiser à deux voitures… et elle est située à flanc de la montagne ! Très sincèrement, ça nous a valu quelques sueurs froides !). Le chalet, équipé de façon rudimentaire, se compose de deux chambres, d’une cuisine toute équipée et d’une petite salle de bain. Il est également possible de manger au point d’accueil / restaurant du hameau.

Pour consulter et comparer directement les disponibilités et les tarifs des hébergements à Geiranger, utilisez également la carte ci-dessous :

Booking.com

Où manger à Geiranger ?

Nous n’avons pas de recommandation particulière ici pour des restaurants. Nous avons profité de la cuisine du logement loué pour préparer nos repas et pique-niques. Bon à savoir, si besoin : un petit centre commercial Joker se situe près du port au cœur du village de Geiranger.

Comment se déplacer à Geiranger ?

La ville n’étant pas très étendue, si vous logez en bas du village, tout peut se faire à pied. Étant sur les hauteurs, nous devions prendre la voiture pour rejoindre le village en une dizaine de minutes de route.

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

● ● ●
Les étapes de notre séjour en Norvège

Pour vous aider à visualiser en un coup d’œil, nous avons récapitulé les différentes étapes de notre trajet sur la carte ci-dessous (cliquez ici pour afficher celle-ci directement sur Google Maps) :

Voyage en Norvège #1 ● Itinéraire, conseils et bons plans pour préparer un road trip
Voyage en Norvège #2 ● Oslo
Voyage en Norvège #3 ● Bergen
Voyage en Norvège #4 ● Bergen > Ålesund : une croisière avec Hurtigruten
Voyage en Norvège #5 ● Ålesund
Voyage en Norvège #6 ● La Route des Trolls
Voyage en Norvège #7 ● Geiranger (c’est celui-ci !)
Voyage en Norvège #8 ● Autour du Lustrafjord
Voyage en Norvège #9 ● Parc National de Rondane

Voy
age en Norvège #10 ● Lillehammer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.