Road trip en Islande #1 ● Itinéraire, conseils et bons plans pour préparer son séjour en hiver

Conseils pour préparer son séjour en Islande en hiver ©Etpourtantelletourne.fr

Nous revenons d’un superbe séjour en Islande de quelques jours. Cinq jours au cœur de l’hiver qui sont passés à une vitesse incroyablement folle mais qui nous ont aussi paru très longs car, pour la première fois depuis presque deux ans, nous avons fait le choix de partir en laissant notre petite Capucine avec ses grands-parents. Si vous avez l’envie de partir en Islande en hiver et que vous avez des enfants en bas âges, nous vous recommandons de toute façon de faire de même. Bien que l’équipement pour accueillir des jeunes enfants ne fait pas défaut dans les établissements islandais, la saison hivernale n’est pas vraiment propice à un voyage avec eux pour découvrir le pays en road trip !

Néanmoins, nous n’étions pas seuls pour autant lors de ce voyage puisque Gwénaëlle est enceinte (de 26 semaines au jour du départ !). Tout s’est très bien passé. Les coins islandais que nous allons décrire dans nos articles à venir sont – pour la plupart – facilement accessibles, sans temps de marche (le manque de souffle est le point noir de la grossesse de Gwénaëlle !). Alors, on le répète une nouvelle fois : voyager enceinte, oui c’est possible si vous en avez l’envie ! Et on vous renvoie à l’article rédigé suite à notre séjour à l’autre bout du Monde, en Nouvelle-Zélande, où Gwénaëlle était donc enceinte de Capucine.

Islande en hiver enceinte ©Etpourtantelletourne.fr

Itinéraire de notre voyage en Islande

Comme évoqué, nous étions 5 jours sur place et la journée dure seulement 6 heures au mois de janvier (le lever du soleil se fait aux environs de 10 heures et le coucher vers 16 heures !). Nous avons ainsi opté pour un itinéraire et un rythme adaptés à ces conditions (rouler de nuit sur des routes verglacées ne nous tentait pas vraiment) (et certaines routes sont souvent fermées à la circulation de toute façon si nécessaire… on reviendra dessus sur le paragraphe suivant !).

Nous sommes restés sur la côte sud de l’île pour un road trip le long de la route 1 (celle-ci continue ensuite pour faire une boucle tout autour de l’île). Le dernier jour, nous avons visité le coin joliment nommé « Le Cercle d’Or » qui se situe juste au-dessus de Reykjavik, la capitale de l’Islande. Nous reviendrons plus en détails sur chacun de ces lieux visités dans nos articles suivants.

Nous avons ainsi parcouru 1 150 kilomètres pendant ces 5 jours. Pour les étapes, nous avons dormi 1 nuit à Reykjavik en arrivant en Islande (notre avion a atterri dans l’après-midi), une nuit à Vík, deux autres près de Jökulsárlón, une nuit près de Gulfoss (dans le Cercle d’Or) puis, enfin, une dernière nuit dans un hôtel à l’aéroport international Keflavik (l’avion repartait très tôt le lendemain matin !). Cet itinéraire était vraiment idéal et bien adapté pour nous permettre de voir tout ce que nous avions prévu. Nous regrettons simplement de ne pas avoir eu assez de temps pour visiter Reykjavik (à noter pour que vous programmiez une journée supplémentaire sur cette étape !).

Pour vous donner un petit aperçu concret, voici une carte détaillant notre parcours :

Carte road trip Islande en hiver ©Etpourtantelletourne.fr

(Pour plus de détails, cliquez ici pour afficher la carte sur Google Maps.)

Conduire en hiver en Islande : location de voiture et règles de circulation

Pour ce qui est de la location de voiture, nous sommes passés par le comparateur disponible sur le site Guide to Iceland. C’est là que nous avons trouvé le meilleur tarif pour la location d’un SUV (nous vous recommandons chaudement de louer un 4×4 d’ailleurs pour une meilleure tenue de route !) auprès du loueur local Lagoon Car Rental. Pour info, la location d’un Dacia Duster pour 5 jours nous a coûté 262 €.

Nous faisons une petite parenthèse sur l’assurance « basique » (appelée couramment CDW) comprise très généralement dans la location car, en cas d’incident et/ou de bris de glace (et ça peut arriver vite en Islande avec les conditions météos hivernales), les réparations sont chères et la franchise élevée. Nous ne prenons pas néanmoins d’option directe avec les loueurs (souvent facturée à la hausse) mais nous nous couvrons avec l’assurance de notre carte Gold que nous avons chez ING Direct. En réglant la location avec celle-ci, nous sommes ainsi certains d’être bien assurés en cas de souci (pensez à bien lire les conditions générales sur ce qui est couvert ou non en amont de votre voyage). Et comme nous sommes satisfaits du service, nous vous recommandons d’ouvrir à votre tour un compte chez ING Direct en indiquant le code parrainage suivant : ZKZFCSB au nom de Victor GERARD (ce qui vous permet de gagner ainsi 80 € à l’ouverture de votre compte) ! 😊

 Islande en hiver louer une voiture ©Etpourtantelletourne.fr

Pour en revenir aux règles de conduite en Islande, rien ne diffère vraiment du code de la route français. Les routes en villes sont limitées à 50 km/h et les routes principales à 90 km/h (à bien respecter car les amendes sont salées !) et sont toutes en bon état (celles que nous avons empruntées du moins !). Dès qu’on s’échappe un peu, la route est très vite en gravier et de nombreux nids de poule et bosses vous secoueront un peu (d’où l’utilité de louer un 4×4). Soyez ultra vigilant simplement en cas de verglas – cela va de soi ! – et pensez à bien lever le pied à l’approche des ponts qui se font souvent sur une seule file (il vous faudra laisser passer la voiture déjà engagée qui arrive en face de vous… n’allez pas freiner au dernier moment !). Une autre petite règle importante à respecter est de conserver vos feux de croisements allumés, même en journée. Si le vent souffle fort, prenez garde aussi lors de l’ouverture de vos portières (si vous ne voulez pas en perdre une en route) ! 😲

Avant de prendre le volant, pour vérifier l’état de la route et la météo, consultez sans modération les sites road.is et en.vedur.is. Et pour vous diriger facilement, on recommande encore et encore l’application maps.me qui vous permet d’avoir un GPS sur votre téléphone portable sans connexion Internet ni réseau. C’est notre application favorite pour nous déplacer sereinement en voyage à l’étranger !

 Islande en hiver louer une voiture ©Etpourtantelletourne.fr

Lors de notre séjour, les routes étaient bien dégagées (le chasse-neige passait en continu). Nous n’avons pas rencontré de difficultés particulières pour la conduite (bien que les routes étaient parfois verglacées mais les véhicules sont tous équipés de pneus neige !). Si besoin, les agents de la voirie décideront de la fermeture de la route, principalement lors de la nuit pour laisser le temps au chasse-neige de dégager correctement la chaussée (le site road.is vous indique tout ça en temps réel car les conditions peuvent se dégrader rapidement).

Pour le prix du carburant, nous avons relevé des prix autour de 1,60 € pour le gazole. Petite anecdote à ce sujet : le froid avait complétement gelé l’ouverture du réservoir de notre voiture… Nous étions donc bloqués à la station essence, sans pouvoir faire le plein ! Il nous a fallu « taper » dans la serrure petit à petit pour « casser » la glace à l’intérieur pendant de longues minutes et pour pouvoir enfin tourner la clé (et on vous invite à compatir pour nos mains gelées qui ont subi cette épreuve !). Sachez juste donc que c’est un petit désagrément qui peut arriver…

 Islande en hiver louer une voiture ©Etpourtantelletourne.fr

Bien s’équiper pour un voyage en hiver en Islande

Comme évoqué au début de notre article, nous ne recommandons pas un tel road trip avec des enfants en bas âges car les températures sont très… froides ! La technique de l’oignon (la superposition des couches de vêtements) est alors de rigueur ! En terme d’équipement particulier, nous vous conseillons de faire un tour chez Décathlon au rayon « sports d’hiver » pour prendre sous-pull, legging, sous-gants, etc. Bref, tout ce qu’il faut pour bien vous tenir au chaud. On nous a également soufflé (merci Refuse to Hibernate !), que Uniclo proposait des basiques bien adaptés et à petits prix pour tout ça !

Côté chaussures, choisissez un modèle avec des antidérapants sous votre semelle. Nous avons aussi hésité à prendre des crampons… et finalement nous aurions dû ! Certains sites, à proximité des cascades notamment, indiquent clairement que le port de crampons est recommandé. Et pour marcher sur les trottoirs encore verglacés des petites villes, ça peut aussi être fort utile ! Vous pouvez acheter un modèle qui s’ajoute par-dessus votre chaussure (comme celui-ci), ce qui permet de mettre ou d’enlever facilement celui-ci.

 Islande en hiver s'équiper vêtements ©Etpourtantelletourne.fr Islande en hiver s'équiper vêtements crampons ©Etpourtantelletourne.fr

Info utiles pour votre voyage en Islande

Petite chose à bien noter avant votre départ : il y a un décalage horaire d’une heure avec l’heure française (deux en été) ! Pensez donc à régler vos montres à l’arrivée !

Côté finance, le coût de la vie est bien plus élevé qu’en France. La monnaie utilisée sur place est la couronne islandaise (lors de notre séjour, le taux de change était de 125 ISK pour 1 €). Pour éviter les frais bancaires en voyage, nous payons uniquement avec la carte bancaire de notre compte chez N26. On vous recommande ! Il s’agit d’une banque en ligne gratuite sans condition de ressources (il vous faudra juste effectuer 9 paiements par trimestre sur le compte pour conserver cette gratuité).

Du côté de la gastronomie, l’Islande propose quelques spécialités culinaires avec les produits de la mer, l’agneau (lamb) et beaucoup d’abats. Côté dessert, nous avons adoré le skyr à base de yaourt épais et de confiture de myrtilles. Mis à part les produits locaux, on retrouve aussi beaucoup de produits importés (le climat de l’île ne permet pas de tout avoir sur place)… ou comment nous nous sommes retrouvés avec des plats contenant des fraises au petit-déjeuner et des tomates cerises au dîner en plein mois de janvier ! Ce qui nous a extrêmement étonné ! À noter que la plupart des établissements proposent des plats végétariens. Petite mise en garde : les islandais dînent de bonne heure et beaucoup de restaurants sont donc fermés après 20 heures.

 Islande en hiver restaurants  ©Etpourtantelletourne.fr

Pour ce qui est de nos bonnes adresses concernant la restauration et l’hébergement, nous vous donnons rendez-vous dans nos prochains articles consacrés à ce superbe road trip à travers le sud de l’Islande. À très bientôt ! :)

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

● ● ●
Les étapes de notre séjour en Islande

Road trip en Islande #1 ● Itinéraire, conseils et bons plans pour préparer son séjour en hiver (c’est celui-ci !)
Road trip en Islande #2 ● De Reykjavik à Vík
Road trip en Islande #3 ● De Vík à Jökulsárlón
Road trip en Islande #4 ● Le Cercle d’or et Reykjavik

7 commentaires sur “Road trip en Islande #1 ● Itinéraire, conseils et bons plans pour préparer son séjour en hiver

  1. Tu dis qu’il fait froid en Islande en hiver, c’est quoi les températures ? J’y étais allée en Mai 2015 et on a eu entre 0 et 5° mais comme la voiture n’était jamais bien loin c’était jouable !
    J’étais partie avec ma panoplie de vêtements de ski, je ne me suis pas trop posée de questions lool! Finalement c’était parfait !
    Pour ma part je ne pense pas que je pourrais voyager si j’étais enceinte vu mon état de stress dans l’avion…
    (PS : le formulaire de commentaire ne s’affiche pas bien sur ce pc, tout est décalé…(internet explorer))

    • Bonjour Milla,
      Merci pour ton message ! Nous avons eu des températures affichées de 2 à -13°C sans compter le vent qui soufflait bien fort !
      On va regarder ça pour le formulaire de contact ! Merci du signalement. :)
      Bon après-midi !

  2. Merci pour cet article très complet !! Hâte de lire la suite et votre itinéraire jour par jour. Pour nous ce sera dans 1 mois et demi😁😀

  3. Je suis un peu écervelée quand je conduis à l’étranger, l’excitation du voyage vous comprenez ! Du coup je crois comprendre qu’en hiver la conduite est un peu délicate, il faut que je retienne ça pour être bien attentive ^^
    De toute façon moi aussi je paye avec ma carte Premier, j’ai bien tout regardé, appelé et fait reconfirmé, je suis assurée tous risques, OUF ^^
    (et le formulaire bug aussi avec Chrome)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.