Voyage en Argentine #4 ● El Calafate et escapade vers le Perito Moreno

El Calafate_0411

Après avoir arpenté les rues de Buenos Aires, nous nous dirigeons maintenant vers le Sud de l’Argentine : direction El Calafate pour 2 jours de nouvelles découvertes !

Depuis l’avion qui nous y emmène, nous apercevons de jolis paysages de montagne et des rivières qui zigzaguent à travers les grandes étendues désertiques. Après un peu plus de 3 heures de vol, nous arrivons à l’aéroport qui semble posé au milieu de nul part ! À 22 km de là, El Calafate est une ville de 6 000 habitants, perdue au milieu des plaines de Patagonie et située au bord du lac Argentino. La grande rue principale San Martin traverse la ville d’est en ouest. La plupart des commerces, dans des chalets de bois, y sont concentrés. On se croirait un peu dans un village de montagne…

El Calafate_0280 Argentine 2015 - El Calafate ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - El Calafate ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - El Calafate ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - El Calafate ©Etpourtantelletourne.fr

Nous marchons maintenant jusqu’à la réserve naturelle Laguna Nimez située aux abords de la ville sur l’avenue Kirchner. L’entrée est payante (70 ARS) et permet d’accéder au plus près de la faune et la flore, et notamment des nombreux flamants roses qui ont élu domicile ici !

Nous avons longé la réserve depuis le remblai extérieur. Armés de jumelles et d’un bon zoom avec notre appareil photo, nous avions une chouette vue sur la réserve. Si, comme nous, vous n’êtes pas forcément passionnés par les plantes et les animaux, cette promenade sur le remblai devrait être suffisante.

Argentine 2015 - El Calafate ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - El Calafate ©Etpourtantelletourne.frArgentine 2015 - El Calafate ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - El Calafate ©Etpourtantelletourne.fr

Clou du spectacle de ce séjour à El Calafate : la rencontre avec le glacier Perito Moreno !

Pour arriver jusqu’à celui-ci, nous empruntons la route 11 vers l’ouest. La première partie de cette journée est déjà exceptionnelle. Le panorama est juste magnifique. Nous nous arrêtons donc souvent pour prendre des photos ! Nous apercevons même des aigles et des guanacos (le cousin du lama). Nous sommes intrigués par des petits autels rouges qui bordent la route à certains endroits. Signalés par des drapeaux rouges, des nombreux et divers objets s’entassent (des cigarettes, des images, de la nourriture, etc.). Après quelques recherches, nous apprenons que ces offrandes sont liées au culte du saint Gauchito Gil (le Robin des Bois de Corrientes) pour que les récoltes de l’année soient bonnes et que les terres soient fertiles.

Argentine 2015 - El Calafate ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - Perito Moreno ©Etpourtantelletourne.frArgentine 2015 - Perito Moreno ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - Perito Moreno ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - Perito Moreno ©Etpourtantelletourne.fr

Nous arrivons maintenant au Parc national des glaciers qui s’étend sur 5 393 km². L’entrée est de 215 ARS par personne quelque soit le nombre d’heures (ou de jours) passées à l’intérieur (du moment qu’on ne ressort pas, on peut y loger plusieurs jours en camping).

Argentine 2015 - Perito Moreno ©Etpourtantelletourne.frArgentine 2015 - Perito Moreno ©Etpourtantelletourne.frArgentine 2015 - Perito Moreno ©Etpourtantelletourne.fr

Nous roulons encore pendant une trentaine de minutes avant d’arriver au parking (gratuit). Puis des navettes, également gratuites, nous emmène un peu plus haut, aux pieds des passerelles qui permettent de voir au plus près le glacier. À noter d’ailleurs que celles-ci sont accessibles aux personnes à mobilité réduite (un ascenseur permet la descente vers le glacier). Toutes ces installations s’immergent dans le paysage… Autre petit point positif : des rangers sillonnent les passerelles et vous renseignent, si besoin, sur la faune et la flore environnante.

Nous descendons donc les marches et, au fur et à mesure, le glacier se dévoile et s’agrandit sous nos yeux. Nous n’avons plus assez de mot pour décrire ce qui s’offre devant nous… C’est simplement magnifique. On se sent intimidés devant la grandeur de ce paysage (le glacier fait 5 km de long et 60 mètres de hauteur). Nous l’entendons vivre, craquer, gronder et, pour notre plus grand plaisir, des pans de glace s’effondrent sous nos yeux.

Nous vous avons rapporté un petit aperçu en vidéo :

Nous restons devant ce spectacle, ébahis, pendant de longues heures à le contempler. Nous sursautons à chaque craquement. On attend qu’il se brise encore un peu plus. D’ailleurs, comme nous, pensez à vous rendre au glacier en fin de journée. La glace sera fragilisée par les rayons du soleil et sera plus encline à se briser sous vos yeux.

Forcément, c’est une étape que nous vous recommandons vivement. Nos photos ne reflètent pas la beauté et l’immensité du lieu… Mais, promis, vous ne serez pas déçus du voyage ! On le garantit !

Argentine 2015 - Perito Moreno ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - Perito Moreno ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - Perito Moreno ©Etpourtantelletourne.frArgentine 2015 - Perito Moreno ©Etpourtantelletourne.frArgentine 2015 - Perito Moreno ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - Perito Moreno ©Etpourtantelletourne.frArgentine 2015 - Perito Moreno ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - Perito Moreno ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - Perito Moreno ©Etpourtantelletourne.fr

Le glacier Perito Moreno vaut à lui seul le détour vers El Calafate. Sans cette escapade, la visite de la ville n’est pas une étape incontournable dans votre séjour en Argentine. Pour nous, El Calafate fut aussi le point de départ vers notre prochaine destination via la route 40, l’une des plus belles routes du monde : El Chalten, capitale du trekking !

Les bons plans

Y aller. El Calafate est accessible en 3 h 20 en avion depuis Buenos Aires. Seules deux compagnies sud-américaines font la liaison : LAN et Aerolineas. Comptez 355 € au minimum pour l’aller-retour. Il est également possible de relier la Capitale à El Calafate par la route. En voiture, il vous faudra 32 heures ! Des lignes de bus proposent également le trajet (2 355 ARS) mais il vous faudra vous armer encore plus de patience car 43 heures sont nécessaires (sans compter le temps de l’escale) !

Y dormir. L’Hostel de las Manos nous a séduit lors de la réservation avec de jolies photos. Oui, c’est vrai, la façade extérieure tout en bois est typique et agréable. Mais c’est bien la seule. Le personnel d’accueil manque un peu de sympathie, la wifi ne fonctionne pas depuis les chambres, le petit-déjeuner est, comment dire, ni copieux, ni très bon (thé ou café et des morceaux de pains avec de la confiture). Une cuisine permet de se faire à manger mais elle n’est vraiment pas bien équipée (il n’y avait que 4 fourchettes par exemple dans la boîte à couverts !). Bref, un hôtel (qui est, en fait, une maison familiale reconvertie) idéal pour 1 nuit ou 2 mais pas forcément le meilleur endroit de la ville. La chambre double (avec salle de bain privative) est au tarif de 45 €, la chambre pour 5 personnes (avec salle de bain privative) est à 100 €. Mauvaise surprise lors du paiement sur place, il y a encore 21 % de taxes à ajouter…

Y manger. Nous avons privilégié les pique-niques et profité de la cuisine mise à notre disposition à l’hôtel pendant notre séjour à El Calafate. Nous avons ainsi testé qu’un seul restaurant sur place, Lo de Mecha situé au 46 Comandante Espora (dans une rue perpendiculaire à la rue principale). L’attente est (très) longue (mais il y avait qu’un seul serveur pour un restaurant plus que complet lors de notre passage). Les assiettes sont copieuses. Un bon rapport qualité/prix.

S’y déplacer. Pour la location d’une voiture, nous avions fait une première demande chez autoescape.fr. Suite à la non disponibilité du véhicule souhaité, un devis non conforme à nos demandes nous a été envoyé (une voiture de classe « mini » pour 4 personnes au lieu d’une voiture de classe « compacte » pour 5 personnes). Et un devis plus cher qui plus est. Pour leur signaler et obtenir un nouveau devis, nous avons dû envoyer 2 mails, 1 message via Twitter et 1 message via leur formulaire de contact intégré à leur site et ce pendant 1 semaine… Au bout de 7 jours, nous avons, enfin, reçu une réponse pour dire, en résumé, qu’il n’y avait « plus de disponibilités ». Hum. Le tout avec un joli logo « Élu meilleur service client 2015 ». Vous pourrez vous en faire votre propre avis. Nous, on passe notre chemin en tout cas.

Nous avons donc réservé via rentalcars.com pour une voiture louée sur place à l’agence Localiza. Celle-ci n’étant pas située à l’aéroport, ils sont venus nous chercher sur place… mais avec 1 seule voiture alors que nous étions 5 ! Sans souci, l’agence a pris à sa charge un taxi pour tous nous emmener vers le centre-ville. Les tarifs de location ne sont pas donnés dans le Sud (à comparaison avec une location effectuée plusieurs jours plus tard dans le Nord de l’Argentine). Comptez ainsi près de 100 € pour une journée de location.

Les rues d’El Calafate sont, pour la majorité, uniquement en sens unique. Et, attention, aucun panneau de signalisation ne l’indique ! Il faut donc vous fier au sens des voitures garées sur le côté. Autre petite précision, la priorité à droite n’existe pas aux carrefours. Le premier arrivé passe !

Situé à 75 km d’El Calafate, le Perito Moreno est à 1 h 30 de route en comptant les nombreux arrêts photos. Vous pouvez également vous y rendre en bus. Comptez également 1 h 30 pour 250 ARS l’aller/retour.

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

● ● ●
Les étapes de notre voyage :

Voyage en Argentine #1 ● Teaser vidéo et bons plans pour préparer son séjour
Voyage en Argentine #2 ● Escale à Miami
Voyage en Argentine #3 ● Buenos Aires
Voyage en Argentine #4 ● El Calafate et escapade vers le Perito Moreno
Voyage en Argentine #5 ● Road trip sur la route 40 vers El Chaltén
Voyage en Argentine #6 ● El Chaltén, trekking vers la Laguna de los Tres
Voyage en Argentine #7 ● Ushuaïa et le parc de la Terre de Feu
Voyage en Argentine #8 ● Salta
Voyage en Argentine #9 ● Road trip de Salta à Cafayate (la Quebrada de las Conchas)
Voyage en Argentine #10 ● Road trip de Salta à Humahuaca (la Quebrada de Humahuaca)
Voyage en Argentine #11 ● Escale à New York

15 commentaires sur “Voyage en Argentine #4 ● El Calafate et escapade vers le Perito Moreno

  1. Vos photos sont vraiment magnifiques! Je me souviens en Islande quand on était sur les glaciers comment on pouvait les entendre craquer, c’était assez impressionnant (et un peu flippant au début)… on avait pu voir des morceaux tombés dans le lagon quand on était redescendu…
    Et gros coup de coeur pour les photos avec les flamands roses ;)
    Hâte de lire la prochaine étape!!

    • Merci Émilie !
      C’est vraiment impressionnant, c’est vrai ! L’Islande est d’ailleurs sur notre to do list ;) On espère pouvoir y aller dès cette année !
      Nous aussi, on « kiffe » les photos avec les flamants roses ^^ Le reflet dans l’eau donne un côté un peu « magique » !

  2. Vos photos sont juste trop belles !
    Ça me rappelle des souvenirs ! Surtout l’excitation quand on entend le craquement sinistre avant qu’un bout du glacier ne se détache ! Et c’est complètement, vrai, le Perito Moreno vaut vraiment le détour à El Calafate, que j’avais bien aimé d’ailleurs, même si j’ai eu du mal à en sortir, car personne, aucune compagnie de bus, aucune agence d’excursions ne voulait me laisser passer par la route que j’avais choisie. C’est là que je comprends le choix de la location de voiture… !
    Super article en tout cas ! Vous passez par El Chaltén ? :)

    • Merci Anaïs !
      On était suspendu à chaque craquement… On attend avec impatience que les morceaux se détachent ! Une expérience inoubliable :)
      C’est vrai que la location d’une voiture a l’avantage qu’on peut aller où on veut, quand on veut. Certes, c’est un coût mais qui, pour nous, se rentabilise vite quand on calcule tous les déplacements qu’on fait avec !
      Ouiiii, direction El Chaltén pour nos 2 prochains articles ;)

  3. Vos photos sont magnifiques, elles restituent parfaitement toute la beauté de cette région. Je suis admiratif d’un tel rendu avec un compact (même si j’ai moi même eu un Canon compact et je n’en ai jamais été déçu).

    • Merci Baptiste !
      On avoue qu’on l’aime bien aussi notre petit compact :D
      Petit, pratique ET de qualité. Et, cerise sur le gâteau, un zoom x30 trop utile pour prendre les flamants roses de TRÈS loin ;) Alors que certes un reflex fait de belles photos mais c’est trop lourd et trop encombrant à notre goût !

  4. Bonjour ! Merci pour ce blog riche d’informations. J’ai une question sur la location de la voiture, l’avez vous bien restituée à El Chalten ? Sur le site rentalscars, ils ne proposent pas une restitution à El Chalten pour une location au départ d’El Calafate. Merci d’avance pour votre réponse ! PS : vos photos donnent plutôt envie :)

    • Bonjour Stéphanie,
      Merci pour votre message :)
      Nous avions fait l’aller/retour et nous avons donc bien rendu la voiture à El Calafate. Je ne voudrais pas dire de bêtises mais je ne suis pas certaine qu’il y ait un loueur de voiture à El Chalten… C’est vraiment un tout petit village.
      Bon courage pour les préparatifs de votre séjour ! Bonne soirée :)

  5. Bonsoir. Merci de votre réactivité ! Je pense aussi réserver une voiture à El Calafate et faire l’aller retour jusqu’à El Chalten pour avoir un peu d’autonomie ! Bonne soirée !

  6. Effectivement ca donne bien envie le Perito Moreno, mais les tarifs que vous mentionnez sont supers chers ! 355 € le vol, et 100€ par jour pour la voiture !! L’Argentine est chère, alors que le pays a un besoin de devises etrangeres… c’est dommage, des prix plus abordables pourraient inciter bons nombre de voyageurs…

    • Bonjour,
      Oui les prix sont assez chers mais sont dues aux grandes distances (3 000 km de Buenos Aires), au manque de concurrence (seulement deux compagnie sur la ligne) et le fait que nous y étions en pleine saison (comme un mois d’août chez nous). De plus, les prix diffèrent pour les argentins et les touristes.
      Cependant, il s’agit de prix d’il y a 2 ans, entre temps le peso a été fortement dévalué de plus de 60 % (1 € = 16 ARS vs 10 en 2015) ! Mais l’inflation est également forte donc les prix en euros doivent être sensiblement les mêmes.

  7. Bonjour, Merci pour cette super page pleine de photo magnifiques! Je pars très bientôt en Argentine et je désespère de trouver les infos que je recherche… Pouvez-vous m’indiquer quelles compagnies de bus font Buenos Aires – El Calafate? Où avez – vous trouvé ces prix?
    merci pour votre aide :)

  8. Bonjour, je trouve cet endroit magnifique et vos.photos donnent vraiment envie !!! Je voudrais savoir quelle est la meilleure saison pour y aller ? Est ce qu’il fait plus froid en juin ou ce sera pareil qu’en Janvier.
    Merci je vis a Buenos Aires, du coup el calafate serait ma future destination pour alimenter mon blog.

    • Bonjour,
      Merci :)
      Les meilleures saisons pour y aller sont du printemps à l’automne (d’octobre à avril). Il y fait de 13 à 20 ° en journée alors qu’en hiver (donc en juin) les températures sont proches des 0° !
      Bonne journée et bons préparatifs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *