Voyage en Argentine #9 ● Road trip de Salta à Cafayate (la Quebrada de las Conchas)

Argentine 2015 - La Quebrada de Las Conchas  ©Etpourtantelletourne.fr

Après un arrêt à Salta pour récupérer une voiture de location, nous partons maintenant sur les routes pour une boucle de deux jours et demi vers le sud de la région.

Pour vous aider à visualiser notre trajet, 630 km au total, nous avons créé la carte ci-dessous avec nos différents points d’arrêts que nous détaillons dans cet article :

Argentine 2015 - La Quebrada de Las Conchas  ©Etpourtantelletourne.fr

En partant de Salta (point n° 1 sur la carte), nous sommes partis sur la route de la Cuesta del Obispo. C’est un chemin de 21 km construit entre 1928 et 1931 qui permet ainsi de rejoindre Salta à Cachi en passant à travers les montagnes. La route culmine à 3 457 mètres au niveau du col Piedra del Molino (point n° 2 sur la carte). La vue, sur les montagnes environnantes, est magnifique !

Argentine 2015 - Cuesta del Obispo ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - Cuesta del Obispo ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - Cuesta del Obispo ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - Cuesta del Obispo ©Etpourtantelletourne.fr

Toujours sur la route, nous entrons maintenant sur le Parc national Los Cardones. Il s’étend sur 64 000 hectares et tire son nom du cardón, une espèce de cactus. Nous traversons ainsi de grandes plaines couvertes de cette plante.

Argentine 2015 - Los Cardones ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - Los Cardones ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - Los Cardones ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - Los Cardones ©Etpourtantelletourne.fr

Cachi

Après 3 h 30 de route, nous arrivons maintenant à Cachi (point n° 3 sur la carte), un charmant petit village aux maisons blanches. Celui-ci est situé à 2 280 mètres d’altitude. La place principale est très jolie, tout comme l’église aux tons ocres qui fait face à celle-ci. Il est très agréable de flâner dans les rues…

Nous nous sommes ensuite éloignés du village en montant en direction du cimetière, ce qui permet d’avoir un point de vue sur la ville en contrebas. En continuant un peu plus loin sur la route, nous sommes tombés sur une grande plaine aride avec une piste d’atterrissage en plein milieu, sans aucune autre structure aéroportuaire aux alentours (nous en avons conclu qu’elle devait servir seulement en cas d’urgence) ! Il nous a fallu peu de temps pour nous amuser sur cette piste en prenant quelques clichés !

Argentine 2015 - Cachi ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - Cachi ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - Cachi ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - Cachi ©Etpourtantelletourne.fr

Sur la route 40

Le lendemain, nous empruntons la route 40 en direction de Cafayate. Oui, c’est la même route que nous avions prise lors de notre séjour dans le sud pour relier El Calafate à El Chaltén ! Si, dans le sud, celle-ci est une vraie route goudronnée, ici elle s’apparente plus à un chemin de terre et de gravier !

Nous vous déconseillons fortement de prendre la route s’il pleut (ou si il a plu la veille), à moins que vous n’ayez une voiture adaptée de type 4×4. Les chemins de terre seront très vite boueux et vous risquerez de rester coincés au milieu de nul part ! Pensez également à partir de bonne heure le matin en été. Ce pour deux raisons : il n’y a pas du tout d’ombre (nous avons eu une température avoisinant les 30° dès 9 heures du matin) et le temps vire très vite à l’orage en début d’après-midi dans la région (nous avions de la pluie systématiquement tous les après-midis).

Argentine 2015 - Route 40 ©Etpourtantelletourne.fr

Pendant presque 5 heures de route, perdus au milieu des vallées Calchaquies, nous ne croisons que très peu de voitures. Parfois, quelques maisons isolées sont construites sur le bord de la route. Il y a aussi des églises et des écoles.

Après 1 h 30 de route, nous nous arrêtons faire une pause dans le village de Molinos (point n° 4 sur la carte), un village typique de la région, où les couleurs et les tons blancs des maisons dominent également. Nous nous sommes ainsi arrêtés dans plusieurs villages pour nous dégourdir les jambes et changer très régulièrement de conducteur (le mauvais état de la route fatigue très vite lorsqu’on est au volant)…

Argentine 2015 - Molinos ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - Molinos ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - Molinos ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - Route 40 ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - Route 40 ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - Route 40 ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - Route 40 ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - Route 40 ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - Route 40 ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - Route 40 ©Etpourtantelletourne.fr

Cafayate

Nous voilà enfin arrivés à Cafayate (à prononcer « Cafachaté ») (point n° 5 sur la carte), ville étape de notre road trip. Cafayate est connue notamment pour ses cultures de vignes et ses nombreuses caves. Nous n’avons pas eu le temps de le tester mais on nous a recommandé de visiter le musée construit tout récemment sur l’histoire vinicole de la ville (Museo de la Vid y el Vino, av. Güemes Sur, 10 ARS l’entrée).

Argentine 2015 - Cafayate ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - Cafayate ©Etpourtantelletourne.fr

Les ruines de Quilmes

Depuis Cafayate, nous nous rendons maintenant aux ruines de Quilmes, situées à 50 km de la ville (au km 4 293, il vous faudra tourner à droite puis continuer sur 5 km environ). L’entrée est de 30 ARS par personne.

L’histoire de ce lieu est assez étonnant. Les indiens construisirent ici leur village sur le flanc de la montagne aux alentours de l’an 1000. De cet endroit stratégique, ils purent combattre et résister pendant 130 ans aux invasions lors des conquêtes espagnoles ! En 1666, le village fut définitivement attaqué et détruit. En 1992, un promoteur immobilier décida que les lieux lui appartenaient (pour une somme dérisoire de 110 $ qu’il n’a en plus jamais versée). Il y construit alors illégalement un complexe hôtelier de luxe au milieu des ruines avec vue sur la montagne et l’ancienne cité indienne… Mais, en 2007, un jugement le condamna et sa propriété lui fut destituée. Du jour au lendemain, les lieux furent alors abandonnés… Et tout est resté en place !

Nous nous sommes ainsi baladés dans les ruines indiennes puis autour des bâtiments de l’hôtel. Il n’est pas possible d’entrer à l’intérieur mais, par certaines fenêtres, nous apercevons les chambres et les parties communes laissées telles quelles (les lits sont faits, les prospectus touristiques sont toujours à disposition à la réception, tout le mobilier du restaurant est encore en place, etc.). Une impression bizarre de nous promener dans un hôtel « fantôme »…

Argentine 2015 - Quilmes ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - Quilmes ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - Quilmes ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - Quilmes ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - Quilmes ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - Quilmes ©Etpourtantelletourne.fr

La Quebrada de las Conchas

Dernière partie de notre road trip dans le sud, nous remontons maintenant de Cafayate à Salta en suivant la Quebrada de las Conchas (point n° 7 sur la carte). C’est un itinéraire touristique qui zigzague à travers les montagnes rouges de la région. Nous faisons ainsi de nombreux arrêts photos en suivant les indications du Guide du Routard en notre possession et des panneaux verts qui signalent les principaux points de vue à voir. L’eau et les vents ont façonné des formes parfois surréalistes dans les roches (nous avons ainsi admiré un « château », un « obélisque », un « crapaud », etc. et même des vrais perroquets). C’est magnifique !

Pendant la nuit, les pluies orageuses ont inondé la route et, à certains endroits, le passage devient difficile. La route est complétement recouverte d’eau, de boue et de gravats ! Encore une fois, c’est un itinéraire que nous vous déconseillons en cas de fortes pluies.

Argentine 2015 - La Quebrada de Las Conchas  ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - La Quebrada de Las Conchas  ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - La Quebrada de Las Conchas  ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - La Quebrada de Las Conchas  ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - La Quebrada de Las Conchas  ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - La Quebrada de Las Conchas  ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - La Quebrada de Las Conchas  ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - La Quebrada de Las Conchas  ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - La Quebrada de Las Conchas  ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - La Quebrada de Las Conchas  ©Etpourtantelletourne.fr
Argentine 2015 - La Quebrada de Las Conchas  ©Etpourtantelletourne.fr

Après ce joli passage dans les montagnes, nous continuons la route en direction de Salta (comptez un peu plus de 4 heures de route au total de Cafayate à Salta) pour notre second road trip dans le nord de la région. Rendez-vous dans notre prochain article pour découvrir celui-ci !

Les bons plans de notre séjour

Comment y aller ?

Pour faire l’ensemble de ce road trip, nous vous conseillons de fait de louer une voiture ! Si vous le pouvez, privilégiez également la location d’un véhicule de type 4×4 pour circuler quelque soit la météo (à noter que nous avions une voiture classique et que nous avons pu faire tous ces trajets sans problème particulier). Certaines villes sont accessibles en bus mais les jolis points de vue étant si nombreux qu’il est préférable de pouvoir vous arrêter où et quand vous le souhaitez. Pour rejoindre Salta, point de départ et d’arrivée de ce road trip, rendez-vous sur notre article dédié à la ville.

Où y dormir ?

À Cachi, nous avons été conquis par l’Hosteria Villa Cardon (Aranda), une maison particulière avec 4 charmantes chambres d’hôtes. Cette maison typique de la région, entièrement de couleur blanche, est décorée uniquement avec des éléments en bois de cactus. Un vrai coup de cœur ! L’accueil est très sympathique et est accompagné d’un jus d’orange frais. Le petit-déjeuner est tout aussi succulent avec des pâtisseries faites maison et un choix varié (en journée, cette petite partie accueille un salon de thé). À noter que la wifi ne se capte que depuis le petit salon. Pour ce qui est du prix, comptez 61 € pour la nuit. Nous recommandons les yeux fermés !

À Cafayate, l’hôtel Los Toneles (38, Camilia Quitana de Niño) propose un décor sympathique, bien qu’un peu vieillissant, dans la ville réputée pour son vin. La décoration des chambres a été refaite depuis peu en mettant l’accent sur le vin et le bois de cactus mais la literie est usagée (quelques « bosses » dans le matelas). Un parking privé est accessible gratuitement. La wifi se capte correctement. Le petit-déjeuner est proposé sous forme de buffet. Un rapport qualité/prix très correct de 43 € pour une nuit.

Où y manger ?

À Cachi, le café Ollivier propose une petite restauration parfaite pour le déjeuner (sandwich, salades, empanadas, etc.). Il est situé sur la place principale où vous pouvez vous installer sur la terrasse ombragée ou dans les salles intérieures (à l’étage, vous avez une vue sur la montagne environnante). L’établissement Ashpamenta (Bustamante) est un restaurant familial où seulement 4 ou 5 tables sont disponibles avec vue sur la cuisine ouverte. On s’y sent un peu comme à la maison. Goûtez-y la spécialité du chef : les pâtes ou raviolis (environ 60 ARS) accompagnés des délicieuses sauces (de 20 à 50 ARS). La salle est un peu sombre et la musique un peu forte mais la cuisine vaut le détour.

À Cafayate, la brasserie La Correta de Don Olegavio, située sur la place principale, propose des plats en tout genre. La carte est traduite en plusieurs langues (dont le français). Des frais de couvert de 3,5 ARS sont en suppléments. Un restau un peu trop « touristique » à notre goût. Le restaurant El Rancho propose les spécialités de la région. Ne manquez pas le cabrito al horno (chevreau rôti) (130 ARS), le loccro (une sorte de cassoulet de maïs, haricots blancs et viande) (55 ARS) et le quessillo con miel (des tranches de fromage nappées de miel local). Comptez 5 ARS de plus par personne pour le couvert. Et ne soyez surtout pas pressés car le service est très lent.

Comment s’y déplacer ?

Chaque village évoqué dans cet article se visite aisément à pied. Ils sont tous concentrés autour d’une place principale où vous y retrouverez l’église et les bâtiments touristiques principaux aux alentours. Pour vos déplacements en voiture, souvenez-vous que les rues sont souvent à sens unique (et pas forcément toujours très bien indiquées) et que la priorité à droite n’existe pas lorsque vous vous retrouvez à un carrefour (le premier arrivé passe).

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

● ● ●
Les étapes de notre voyage en Argentine :

Voyage en Argentine #1 ● Teaser vidéo et bons plans pour préparer son séjour
Voyage en Argentine #2 ● Escale à Miami
Voyage en Argentine #3 ● Buenos Aires
Voyage en Argentine #4 ● El Calafate et escapade vers le Perito Moreno
Voyage en Argentine #5 ● Road trip sur la route 40 vers El Chaltén
Voyage en Argentine #6 ● El Chaltén, trekking vers la Laguna de los Tres
Voyage en Argentine #7 ● Ushuaïa et le parc de la Terre de Feu
Voyage en Argentine #8 ● Salta
Voyage en Argentine #9 ● Road trip de Salta à Cafayate (la Quebrada de las Conchas)
Voyage en Argentine #10 ● Road trip de Salta à Humahuaca (la Quebrada de Humahuaca)
Voyage en Argentine #11 ● Escale à New York

26 commentaires sur “Voyage en Argentine #9 ● Road trip de Salta à Cafayate (la Quebrada de las Conchas)

  1. Très chouette ce road trip et les photos sont très belles !
    J’ai une petite question, quelle est la mentalité des gens là-bas ? Vous ont-ils accueillis à bras-ouverts ou sont-ils plutôt méfiants ?
    Bises :-)
    Laura

    • Merci Laura :)
      En ce qui concerne la mentalité des gens sur place, oui ils sont accueillants (ils vivent principalement du tourisme). En échangeant quelques mots avec eux, ils deviennent vite bavards (il y a des sujets de prédilections et d’autres à éviter (ou, du moins, ne pas prendre parti) : la politique, le foot, la guerre avec les anglais, la dictature, etc.). Et, si tu parles bien l’espagnol, ce n’est pas rare qu’ils t’invitent également à partager un maté (la boisson locale) ou un asado (un barbecue).
      Très bonne journée à toi. Bises

  2. Merci pour toutes ces infos, voici une bonne lecture. J’ai appris différentes choses en vous lisant, merci à vous. Bonne journée à tout le monde ! Fabienne

  3. nous avons dormi dans la même chambre d’hôte à Cachi. C’était une pause dans un vrai paradis. Des gens adorables. Superbes chambres. Petit déj top effectivement. Et le jus d’orange frais à l’arrivée après des heures de pistes en voiture trèèèèès appréciable ;)

    Au passage, très belles photos ;)

    Nous avons fait le meme circuit sur salta. Le nord, puis le sud. c’est ce que nous avons préféré en argentine après puerto valdes, iguazu et buenos aires. Et ouiiiii la boca c’est dangereux. Nous on s’est fait agressé et voler le portable et un appareil photo ! Ca ne vaut pas le détour ;)

    Frédérique

  4. Bonjour,

    Incroyable votre itinéraire, il donne vraiment envie ! Je suis en Argentine au mois de Novembre et je compte faire pareil que vous! De ce fait j’ai quelques questions à vous poser ! Je compte louer une voiture a Salta en arrivant et j’aimerai juste savoir si selon vous il est possible de combiner notre trip de cette maniere :
    Jour 1 : Départ Salta vers Cachi en début d’aprem. Dormir à Cachi.
    Jour2 : Cachi, Molinos, direction Cafayate et dans la même journée faire les ruines de Quilmes.
    Jour 3 : Cafayate Vers Salta le matin avec Stop dans la réserve de « las ventanas », puis Stop à Salta pour la nuit.
    Jour 4 : Depart de Salta vers Purmamarca par la route nationale 9, après midi (mont au 7 couleurs).
    Jour 5 : Départ de Purmamarca pour Salinas grandes le matin (1h15 de route Allé et 1h15 de route retour, combien de temps faut il prévoir sur place ?) Après midi, départ pour Humahuaca pour aller au mont Hornocal. (Avons nous assez de temps pour faire ca en une journée ?). Dormir à Humahuaca.
    Jour 6 : départ de Humahuaca pour Salta pour un avion à 18h.

    Cela fait beaucoup de questions, mais avec votre expérience vous pourriez me dire si c’est faisable ou infaisable ?

    Par avance je vous remercie.

    Encore bravo pour votre blog, il est très pro.

    Dimitri.

    • Bonjour Dimitri,
      Merci :) Votre itinéraire nous parait tout à fait faisable car nous avons fait le même sur 4 jours (mais le rythme était un peu speed) !
      C’est vraiment un superbe voyage. Bon préparatifs :)

  5. Bonjour!
    Ravie d’avoir trouvé un road trip tout bouclé!
    Je pars avec mon fils de Sao Paulo car il est à Montréal pour 2 ans encore et il s’installe là bas pour un échange avec un étudiant brésilien le 17 janvier jusqu’à la fin du mois de juin.
    Il fêtera ses 20 ans au Brésil (début février) avec une partie de sa famille!
    Il aime les grands espaces, la nature, et fuit les grandes villes.
    Il semble ravi par le voyage 9.
    Nous partons du 20 janvier au 28, et je voudrais savoir si ce n’est pas trop dur de conduire sur cet itinéraire ?
    Je me fatigue vite au volant…
    Je vais regarder les comparateurs et louer peut être avec Localiza.
    Ce voyage est-il sécure? Est ce que le réserve « las Ventanas » vaut le détour? et Purmamarca et Salinas Grandes?
    Nous changerons probablement de l’argent sur place, néanmoins la carte Visa est-elle facilement utilisable?
    Où se trouve La Boca qu’il faut éviter apparemment et Puerto Valdes qui semble valoir le coup?
    Lorsque nous rentrerons à Sao Paulo nous irons aux chutes d’Iguazu et Paraty.
    Mais ça c’est une autre histoire…
    Merci pour vos précieux renseignements!

    • Bonjour Christine,
      Merci pour votre message :)

      Vous partez seulement 8 jours en Argentine ? Nous attirons votre attention sur le fait que c’est un pays immense, tout en longueur… Vous n’aurez absolument pas le temps de faire les endroits cités dans votre commentaire dans ce laps de temps (« Las Ventanas » est au Nord-Ouest dans la région de Salta, La Boca est un quartier de Buenos Aires, et Puerto Valdes est tout au Sud). Et il y a 3 000 km entre le Nord et le Sud !
      Nous vous conseillons effectivement de comparer pour la location de voiture via un comparateur en ligne. Entre tous ces points cités, il vous faudra prendre l’avion (ou les lignes de bus).
      En ce qui concerne l’argent, nous avons une MasterCard et nous n’avons eu aucun souci sur place (pour une Visa, on ne pourra donc vous dire).

      Pour les points d’intérêts à ne pas manquer, tout dépend de ce que vous voulez voir :)
      – « Las Ventanas » est un point d’arrêt de la route « La Quebrada de las Conchas » qui se trouve dans la région de Salta, entre Cachi et Cafayate
      – Purmamarca et les Salinas Grandes sont situés au nord de Salta, c’est plutôt impressionnant (attention, comme évoqué dans notre article, les Salinas Grandes sont situées à 3 500 mètres d’altitude (après un col à + de 4 000 mètres)… on fatigue très vite au volant)
      – La Boca est un quartier de Buenos Aires, très coloré et animé. Il fait partie des incontournables touristiques (vous pouvez en voir plus sur notre article consacré à Buenos Aires). Si vous restez dans cette partie touristique, ça ne risque rien. Nous vous recommandons de ne pas y aller seule et de ne pas s’éloigner de ces quelques rues.
      – Puerto Valdes est le « spot » au sud du pays pour observer les baleines (attention, elles ne sont pas là toute l’année, il faut se renseigner en amont sur les périodes où elles viennent ici (nous ne sommes pas allés ici de fait car ce n’était pas la bonne période lors de notre séjour)).

      Bons préparatifs à vous pour ce superbe voyage :)
      Bonne soirée !

  6. Bonjour,

    Tout d’abord un grand merci pour votre blog si bien écrit et si bien illustré par ces magnifiques photos ! C’est un vrai plaisir de lire tous vos articles, je les ai dévorés en l’espace de quelques heures!
    Nous nous sommes inspirées de votre itinéraire pour créer le notre et j’aimerais vous poser quelques petites questions:
    – Nous envisageons différentes options, l’une des options est de louer une voiture pour faire votre itinéraire (le numéro 8 et 9 en 4,5 jours ou 5 jours pour que ça soit moins « sport »), les prix que j’ai vu avoisinent les 250 euros pour 5 jours, cela vous semble-t-il correct ou avez-vous trouvé moins cher sur place? Si oui, avez-vous une agence à nous recommander?

    – Si notre budget ne nous le permet pas, nous devrons peut-être louer une voiture pour une partie de l’itinéraire, et faire l’autre partie en bus. Pensez-vous qu’il serait mieux de faire l’itinéraire de l’article N°8 en voiture et l’autre (N°9) en bus? Ou bien l’inverse? Sachant qu’ensuite nous voulons partir vers le Nord pour faire Tupiza-Uyuni.

    – Si nous sommes vraiment au bout du rouleau et que nous sommes prêtes à manger nos chaussettes tellement nous n’avons plus un sous, pouvons-nous faire ces itinéraire 8 et 9 en bus?

    Merci beaucoup pour aide précieuse,

    Claire et Lisa

    • Bonjour Claire et Lisa,
      Merci beaucoup pour votre commentaire :)

      Si votre budget vous le permet nous vous conseillons de louer une voiture pour l’ensemble de votre séjour. Vous serez ainsi plus libres de faire ce que vous souhaitez quand vous le souhaitez. Vous gagnerez également du temps sur les trajets.
      Le prix de la location semble correct. Nous avions également réservé en amont de notre arrivée pour ne pas avoir de mauvaise surprise. Si besoin, vous pouvez passer par Carigami pour comparer les prix entre différents loueurs : https://www.carigami.fr/

      Pour les bus, je vous recommande d’aller voir à la gare routière directement sur place (nous nous étions pas plus renseignés comme nous avions loué une voiture pour ce trajet) !

      Bons préparatifs pour ce superbe voyage !

  7. Bonjour, sur combien de jours préconisez-vous ce road trip ainsi que le second de ce blog au départ de Salta également?
    Merci par ailleurs pour la richesse de vos informations et vos bons conseils !

    • Bonjour Fanny,
      Merci pour votre commentaire ! :)

      Nous avons fait ce road trip autour de Salta sur 4 jours au total. Mais honnêtement, c’était un tout petit peu juste pour vraiment prendre le temps. Vous pouvez aisément ajouter 1 jour supplémentaire. N’oubliez pas de compter en plus un arrêt à Salta entre les deux. :)

      Bons préparatifs pour votre voyage !

  8. Bonjour,
    Tout d’abord un grand merci pour ce post, vous avez fait un travail incroyable en recensant toutes ces infos pour nous… c’est super super sympa.
    Je suis tombée sur ce blog par hasard, sur une envie subite de repartir en Argentine et au Chili, et me voilà en train de prendre des notes sur tout ce que vous avez rédigé… Mon voyage vient de se concrétiser dans mon esprit et de prendre forme grâce à vous!
    Petite question sur ce road trip potentiel: vous avez trouvé facilement des stations pour faire le plein de carburant? Il y en a un peu partout dans cette zone (autour de Salta)? ou bien est-ce qu’elles sont concentrées dans Salta même?
    Merci :)

    • Bonjour,
      Merci pour votre commentaire :)
      Nous n’avons pas eu de difficultés pour trouver des stations services. Il y en a dans les principaux villages sur la route.
      Nous faisions attention toutefois à ne pas descendre en dessous du 1/4 du réservoir pour éviter les mauvaises surprises !
      Bons préparatifs pour ce superbe voyage !

  9. Bonjour,
    Magnifique ROAD TRIP que nous allons nous même réaliser en Mars avec notre enfant de 6 ans. Est ce que l’altitude vous a dérangé ?? Et à quel période êtes vous partis ?
    Merci pour votre réponse :)

    • Bonjour,
      Merci pour votre commentaire ! :)
      Nous y étions en janvier 2015. L’altitude de nous a pas dérangé dans cette partie du road-trip (contrairement à la Quebrada de Humahuaca au nord de Salta), le point culminant étant « seulement » à 3 500 mètres.
      Bons préparatifs pour ce beau voyage !

  10. Bonsoir,

    Nous avons fait ce voyage fin octobre 2018, en famille (2 adultes, 2 ados, 1 jeune adulte). Il est très chouette.
    Nous avons un super hébergement à vous conseiller à proximité de Cachi, conseillé par le guide du routard : la casa de campo finca de la Paya; attention c’est à 20 min de piste de Cachi, en prenant la route de Cafayate mais ça vaut vraiment le détour : ce sont de magnifiques chambres d’hôtes dans une ferme du 19ème siècle, perdues dans les montagnes et possibilité aussi de table d’hôte tout cela dans des budgets très raisonnables.
    Et de Salta à Cachi puis de Cachi à Cafayate, pas mal de piste, c’est assez fatigant mais dépaysant. Nous n’avions pas de 4×4 mais une chevrolet spin et d’était suffisant. Il faut dire aussi qu’on n’a pas eu de pluie et un temps idéal.

    • Bonsoir Pascal,
      Un grand merci pour votre retour ! :)
      L’hébergement a l’air vraiment très chouette en effet. Ça nous donne tout suite envie d’y retourner !!

  11. bonjour ! pouvez vous me dire si c’est un problème de ne parler uniquement qu’anglais en argentine ?

    • Bonjour Clémence,
      A priori, cela ne devrait pas poser de problème (même si les argentins préfèrent qu’on leur parle espagnol !). Pour nous faire comprendre, nous avons fait un petit mix d’espagnol et d’anglais (selon le vocabulaire qui nous venait) et cela s’est très bien passé :)
      Bons préparatifs pour ce beau voyage !

  12. Bonjour,

    a voir vos photos ça a l’air super.
    A quelle époque de l’année avez vous fait votre voyage? Nous comptons faire le même en mars et louer une voiture. Nous avons juste un peu peur du mauvais temps que l’on peut avoir et de ne pas pouvoir faire tout le chemin entre Salta – Cachi – Cafayate.
    Je vois une photo ou la route est coupée par de l’eau et de la boue. L’avez vous traversé? Avec quelle voiture?

    Merci d’avance !!

    François

    • Bonjour François,
      Merci pour votre commentaire !
      Nous sommes allés à Salta en janvier 2015. Ce n’était pas forcément la bonne période car il y avait beaucoup d’orages.
      Il y a moins d’orage en automne (mars – mai) donc vous devriez avoir une meilleure météo que nous.
      La route prise en photo n’était pas coupée, l’orage avait eu lieu dans la nuit. Nous avons pu passer avec une simple voiture.
      Bons préparatifs pour ce beau voyage !

  13. Bonjour,
    Étant actuellement à Cachi et en partance pour Cafayate, Nous vous deconseillons fortement le trajet par la 40.
    Route en terre certes magique mais dangereuse si l’on ne respecte pas les règles locales.
    Un couple à eu vendredi un gros accident après de fortes pluies (voiture emportée )
    Il est plus raisonnable d’envisager la route classique par la 33.

    • Bonjour Jean-Gabriel,
      Merci pour ce retour ! Effectivement, nous avons bien spécifié dans notre article que nous déconseillons de prendre cette route lorsqu’il a plu et de privilégier des trajets tôt le matin (pour éviter les fortes températures et les orages de fin de journée). Nous sommes confus d’apprendre cet accident (et on espère que tout va bien ?!).
      Nous vous souhaitons un très beau séjour pour la suite de votre voyage ! Profitez bien !!

  14. Bonjour, je serais dans ce coin en fin janvier 2020 et je ne comprends pas le dernier commentaire…de Cachi pour se rendre à Cafayate la route c est la 40? Si on prend la 33 il faut revenir sur nos pas et prendre la 68…si qui en principe est notre journée suivante Cafayate @ Salta?

    • Bonjour Nathalie,
      Entre Cachi et Cafayate nous avons bien pris la route 40. Puis de Cafayate à Salta nous avons emprunté la route 68 qui passe par la Quebrada de las Conchas.
      Bons préparatifs pour ce beau voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.