Voyage en Argentine #6 ● El Chaltén, trekking vers la Laguna de los Tres

Argentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.fr

Pour cette seconde journée à El Chaltén, nous partons à l’assaut du Fitz Roy !

Nous commençons alors une journée de 11 heures entre l’émerveillement de la multitude de paysages qui s’offre à nous et la fatigue d’une montée finale interminable… mais dont la récompense équivaut 1 000 fois à l’effort donné ! La randonnée de la Laguna de los Tres est l’une des plus belles que nous n’ayons jamais faite.

Pour les informations pratiques, la randonnée démarre au bout de la rue principale San Martin, après le parking. Un panneau « Senda al Fitz Roy » vous indique le point de départ. 10,2 km (environ 4 heures, sans compter les (nombreux) arrêts) vous séparent alors du point final. Le chemin est entièrement balisé et bien aménagé. Des points de campements et des toilettes sont également accessibles.

Vous êtes prêts à nous suivre dans cette ascension ? C’est parti !

Argentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.fr

Le sentier démarre par une montée de 700 mètres. Un démarrage un peu difficile mais qui se conclut par une jolie vue sur le Rio de las Vueltas. Sur ce plateau dégagé, nous sommes en plein vent et nous ne restons pas très longtemps. Le chemin continue ensuite parmi les arbres…

Argentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.frArgentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.frArgentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.fr

3 km plus loin et 350 mètres plus haut, nous voici à la Laguna Capri (un peu avant, nous avons choisi cet itinéraire à une intersection. Nous reviendrons par le second chemin lors de la descente), un grand lac entouré de montagnes.

Juste à proximité, un espace de campement permet à ceux qui le souhaitent d’installer leur tente. Des toilettes sont également accessibles.

Argentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.frArgentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.fr

Après une première partie entièrement dans la forêt, nous empruntons maintenant un chemin alternant avec des paysages plus magnifiques les uns que les autres sur environ 4 km (sans relief). Le paysage est tellement beau. On croirait presque qu’il a été agencé ainsi par l’homme tellement tout est harmonieux. Nous restons parfois de longues minutes à admirer la vue, en silence, le souffle complétement coupé. Nous avançons et les paysages se succèdent entre dune, « jardin japonais », forêt, rivière, etc.

Argentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.frArgentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.frArgentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.frArgentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.fr

Au pied de la montée vers le point de vue final, un second espace de campement est accessible. Un peu plus loin, une rivière descendant tout droit du glacier permet de remplir les bouteilles (l’eau est bien indiquée comme potable). Devant nous, le flan de la montagne nous attend. Il va falloir commencer à grimper…

À ce niveau, il nous reste 2 km à parcourir : le premier kilomètre est en légère montée mais, sur le dernier, ce sont 400 mètres de dénivelé dans la roche qui nous attendent ! La montée nous paraît franchement interminable. Plusieurs fois, nous pensons être – enfin – arrivés mais, non, il faut encore contourner les rochers et le chemin continue… Nous glissons, à plusieurs reprises, sur la terre car nous avons parfois du mal à trouver des points stables pour poser nos pieds. Nous grimpons. Nous grimpons. Nous grimpons. Néanmoins, au fur et à mesure de notre ascension, la vue se dégage sur les kilomètres que nous venons de parcourir. Encore une fois, c’est magnifique.

Argentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.frArgentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.frArgentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.frArgentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.fr

Après une ultime ascension (encore un peu plus difficile) dans les graviers, nous y voilà ! Nous sommes à 1 170 mètres de hauteur. Le mont Fitz Roy surgit devant nous et un lac d’un bleu turquoise s’étend à ses pieds… Wahoo. Les mots vont une nouvelle fois nous manquer pour vous décrire ce paysage absolument fabuleux qui s’étend devant nos yeux…

Le vent souffle fort ici, il fait seulement une petite dizaine de degrés. Malgré ça, nous restons ainsi près de deux heures sur place. Les yeux grands ouverts. Nous pique-niquons à l’abri du vent dans les rochers qui font face au lac. Pendant ce temps-là, le Fitz Roy joue à cache-cache avec les nuages. Quand, tout d’un coup, le dernier nuage se dissipe et nous laisse apercevoir le sommet du mont !

Argentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.frArgentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.fr

Il est temps maintenant de repartir et nous reprenons le chemin en sens inverse.

Juste après le deuxième campement, nous trouvons le courage de prendre un second itinéraire et nous commençons la randonnée Piedras Blancas pour voir le glacier de plus près. Mais, au bout d’un kilomètre et voyant l’heure tourner, nous décidons de faire demi-tour (sans parler aussi de la fatigue qui s’installe de plus en plus…).

Argentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.fr

Arrivés à l’intersection, nous passons par le deuxième chemin qui nous dirige vers le point de vue sur le Fitz Roy (au lieu de passer par le lac de la Laguna Capri comme le matin).

Argentine 2015 - El Chalten - Laguna de los Tres ©Etpourtantelletourne.fr

La descente nous paraît longue. Nous sommes de plus en plus fatigués et nous poussons un soufflement de relâchement en passant le panneau de départ. Nous voilà arrivés !

Nous sommes exténués mais c’est l’une des plus belles randonnées que nous n’ayons jamais réalisée ! Si vous êtes adeptes de la marche et avides de paysages à couper le souffle, nous la recommanderons à 1 000 % !

Pour tout ce qui est des bons plans (hébergement, restauration, etc.), nous vous donnons rendez-vous sur notre article consacré entièrement au village d’El Chaltén.

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

● ● ●
Les étapes de notre voyage :

Voyage en Argentine #1 ● Teaser vidéo et bons plans pour préparer son séjour
Voyage en Argentine #2 ● Escale à Miami
Voyage en Argentine #3 ● Buenos Aires
Voyage en Argentine #4 ● El Calafate et escapade vers le Perito Moreno
Voyage en Argentine #5 ● Road trip sur la route 40 vers El Chaltén
Voyage en Argentine #6 ● El Chaltén, trekking vers la Laguna de los Tres
Voyage en Argentine #7 ● Ushuaïa et le parc de la Terre de Feu
Voyage en Argentine #8 ● Salta
Voyage en Argentine #9 ● Road trip de Salta à Cafayate (la Quebrada de las Conchas)
Voyage en Argentine #10 ● Road trip de Salta à Humahuaca (la Quebrada de Humahuaca)
Voyage en Argentine #11 ● Escale à New York

 

15 commentaires sur “Voyage en Argentine #6 ● El Chaltén, trekking vers la Laguna de los Tres

  1. Absolument magnifique ! J’adore les randonnées et celle-ci à l’air magnifique :)
    Schuldi

  2. Bah voilà j’en étais sûr. Je vous déteste maintenant :)
    Bel article et superbes photos qui nous a rappelé a quel point le Fitz Roy est un lieu magique.

  3. Pingback: Rendez-vous au Fitz roy | Nomad'2.0

  4. Votre blog m’a encore plus conforté dans l’idée de partir faire mon semestre d’études en Argentine, tous ces lieux sont magiques…

    • Hiii ! Ravie de t’avoir convaincue Pauline :) Je te confirme que c’est magique !
      Nous étions d’ailleurs allés sur place car mon frère était parti là-bas pour un semestre d’études également… Je ne peux que te conseiller d’y aller (et n’hésite pas si tu as quelques questions spécifiques, je pourrais lui demander) !
      Bonne soirée !
      Gwénaëlle

  5. C’est époustouflant, nous sommes en train de préparer notre itinéraire pour partir 3 semaines en argentine avec mon compagnon. Nous comptons passer par El Chaten. Votre randonnée fait vraiment rêver, nous l’ajoutons à la liste des choses à faire ;). Votre blog est vraiment très intéressant, merci à vous de nous faire partager votre expérience.

    • Merci Aurélie ! C’est vraiment une belle randonnée et nous vous la conseillons vraiment ! :D
      Bon courage en tout cas pour les préparatifs de votre voyage !

  6. Bonsoir,
    tout d’abord, merci beaucoup pour ce super blog, qui m’aide beaucoup dans la préparation de mon voyage.
    J’ai pour projet de faire cette rando et voir des post comme cela me donne encore plus envie de le faire !
    Je voulais savoir si la date du post était aussi celle du jour ou vous avez fait la randonné ? Si non, j’aurais voulu savoir en quel mois vous avez fait votre voyage en Argentine, pour voir un peu au niveau du temps :).

    Merci beaucoup !
    Bonne soirée

    • Bonjour Morgane,
      Merci pour votre message :)
      Effectivement, nous recommandons vraiment cette randonnée. Comme nous l’avons indiqué, c’est l’une des plus belles que nous n’ayons jamais faites !!
      Nous avons fait celle-ci courant janvier 2015 (correspondant à la période estivale sur place mais il faut prévoir tous types de vêtements car le temps peut être très changeant au fur et à mesure de la montée) !
      Bon courage pour vos préparatifs de voyage ! :)

  7. Superbes photos, c’est aussi ce qui est prévu dans mon programme « patagonien ». Est-ce que vous avez dormi en campement une fois le trek terminé? Je me suis un peu renseignée et j’ai vu qu’il y avait des campements où dormir dont un « campement poincenot » mais je ne sais pas s’il se trouve en bas de la randonnée ou à mis chemin.
    Est-il nécessaire de faire ce trek avec un guide ou est-ce que le terrain est suffisamment balisé pour des touristes pas plus expérimentés en montagne que ça?
    Merci beaucoup pour vos réponses et vos photos qui me serviront bien une fois sur place!!
    Claire

    • Bonjour Claire,
      Nous n’avons pas dormi en campement mais dans un hôtel dans le village d’El Chaltèn.
      Le campement « Poincenot » se situe à 8 km du point de départ (sur 10,2 km) juste avant la montée interminable !! Regardez la deuxième photo de notre article : elle montre le détail de la randonnée.
      Le chemin est très bien balisé et aménagé (panneaux, pontons, etc.), vous n’aurez pas besoin de guide.
      Bons préparatifs pour cette superbe randonnée ! :)

  8. Un beau trek avec de très belles images! Merci de nous donner envie de voyager et de découvrir de nouveaux endroits, surtout en mode trek!!
    ah l’Amérique du Sud…… :)

    Bonne continuation!!

  9. Bonjour, je me prépare pour mon voyage prévu mi octobre, et le trek de lagunes de los très est prévu mais à la lecture de ce blog, ça me fait un peu peur. J’ai peur de ne pas avoir la force d’aller jusqu’au bout. Je vais m’entraîner cet été mais qu’en même ! Quels conseils me donneriez vous
    Merci

    • Bonjour,
      Cette randonnée est difficile seulement sur le dernier kilomètre (400 mètres de dénivelé). En allant doucement on termine tout de même par arriver au bout de cette interminable montée :)
      Le point de vue une fois en haut en vaut largement la peine ! Pour information, nous ne nous sommes pas entrainés avant de faire cette randonnée et nous ne sommes pas de grands sportifs mais nous avons entre 25 et 30 ans et nous sommes en forme physiquement !
      Nous vous conseillons d’aller jusqu’au pied de la montée et vous verrez sur place votre état de fatigue (d’ailleurs pensez bien aux barres de céréales juste avant de monter). Les paysages avant le sommet valent également la peine d’être vus !
      Bons préparatifs pour ce superbe voyage :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.