Voyage en Argentine #8 ● Salta

Argentine 2015 - Salta  ©Etpourtantelletourne.fr

Après une petite halte à Buenos Aires, nous reprenons la route vers le nord de l’Argentine, direction Salta. Après 22 heures de bus, nous arrivons dans la ville joliment surnommée Salta la Linda (Salta la Belle). Nous avons donc commencé à visiter les lieux… mais nous n’avons pas été charmés. Est-ce peut-être parce que nous avions ce surnom en tête ? Les rues de Salta nous semblent étroites et nous nous sentons un peu étouffés ici. Les gens, la circulation, la chaleur… ça nous tourne la tête.

Salta est néanmoins une étape incontournable car elle est le point de départ et d’arrivée des nombreux road-trips de la région, objets de nos prochains articles à venir.

La ville s’articule autour de la place du 9 juillet où est située la cathédrale, le Cabildo (la mairie) et d’autres bâtiments emblématiques. Au moment où nous arrivons, la place et les rues adjacentes sont quasiment vides. Il n’y a que des touristes. Nous remarquons vite que les commerces et boutiques sont quasiment tous fermés de 13 à 17 heures ! L’effervescence de la ville reprendra ensuite bien vite…

Argentine 2015 - Salta  ©Etpourtantelletourne.frArgentine 2015 - Salta  ©Etpourtantelletourne.fr

À deux pas de la place principale, nous tombons sur la magnifique Iglesia de San Francisco (église de Saint-François) construite en briques rouges. Elle est répertoriée comme l’un des plus beaux édifices religieux de style néoclassique du XIXe siècle en Argentine.

Argentine 2015 - Salta  ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - Salta  ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - Salta  ©Etpourtantelletourne.fr

Nous avons ensuite visité le Museo de la Ciudad (situé à l’intersection des rues Alvarado et Florida). Le bâtiment est l’ancienne résidence du capitaine Juan Hernandez, construite au début des années 1700. C’est l’un des derniers bâtiments de style néo colonial de la ville. L’entrée est libre, vous pouvez y donner la somme que vous souhaitez. Le musée se compose de 4 pièces où sont exposés quelques objets. Sans informations précises, nous ne savions pas vraiment à quoi correspondaient ceux-ci. Il y a toutefois de jolies œuvres (sculptures ou peintures) à voir. Nous sommes passés rapidement de salle en salle… Un musée qui n’est pas incontournable si vous n’avez que peu de temps à passer à Salta.

Argentine 2015 - Salta  ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - Salta  ©Etpourtantelletourne.fr

Nous nous dirigeons ensuite vers le marché de la ville (el Mercado Municipal situé sur la rue Florida entre San Martin et Urquiza). C’est un gigantesque hangar où s’entassent les stands plus divers les uns que les autres (vous y trouverez vraiment de tout !). C’est vraiment typique. Mais, pour être honnêtes, très vite, la chaleur sous les tôles, les odeurs enivrantes des épices et la foule dans les allées bien trop petites, nous font fuir…

Nous continuons ainsi à déambuler dans les rues alentours en découvrant l’architecture et les petits détails de la ville, en marchant à l’ombre des maisons (le thermomètre frôle les 35°).

Argentine 2015 - Salta  ©Etpourtantelletourne.frArgentine 2015 - Salta  ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - Salta  ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - Salta  ©Etpourtantelletourne.frArgentine 2015 - Salta  ©Etpourtantelletourne.frArgentine 2015 - Salta  ©Etpourtantelletourne.fr

Nous prenons maintenant un peu de hauteur sur la ville. Nous montons avec le téléphérique à l’allure vintage (alors qu’il a été construit en 1988 ! Nous étions persuadés qu’il datait des années 20…) vers la cime du Cerro San Bernardo. L’aller/retour est à 85 ARS (le trajet unique à 45 ARS) et permet de relier la ville au mont en moins de 10 minutes. Le mont domine la ville à 1 458 m d’altitude (en bas, nous sommes à 1 173 m). De là, nous avons une superbe vue sur Salta et la Vallée de Lerma. Là haut, l’aménagement paysager est agréable et permet une belle pause à l’ombre…

Pour les plus courageux, le mont est également accessible à pied. Il vous faudra compter une petite heure et 1 070 marches à monter !

Argentine 2015 - Salta  ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - Salta  ©Etpourtantelletourne.fr Argentine 2015 - Salta  ©Etpourtantelletourne.fr

Après cette brève pause à Salta et après avoir récupéré une voiture de location, nous partons maintenant pour deux chouettes road trip, vers le sud de la région (La Quebrada de las Conchas) puis vers le nord (la Quebrada de Humahuca)…

Les bons plans

Y aller. Depuis Buenos Aires, vous pouvez rejoindre Salta par les airs en 2 h 20. Comptez environ 270 € l’aller/retour. Par la route, les deux villes sont à 1 500 km de distance. Soit 22 heures par le bus, moyen que nous avons choisi, à l’aller et au retour, pour profiter de tarifs plus avantageux. Nous avons recensé notre expérience et tous nos conseils sur un article entièrement dédié aux trajets en bus en Argentine.

Y dormir. L’hôtel La Posada del Parque est situé juste en face du grand parc de la ville (456 Santa Fe) et pas très loin de la gare routière. La décoration de l’hôtel et les patios sont agréables. La wifi se capte surtout depuis les parties communes. Les chambres sont propres et la literie correcte. Mauvais point sur l’évacuation de la douche qui fonctionne mal (et donc qu’il faut racler le sol après chaque utilisation !). Deuxième mauvais point également sur le petit-déjeuner très léger où nous avons le choix entre thé ou café et seulement 2 petits croissants. Le rapport qualité/prix est sinon correct : 45 € pour une nuit.

L’hôtel Misoroj est situé quelques rues plus loin (190 San Lui). C’est un hôtel vieillissant, avec très peu de charme. De plus, des mauvaises odeurs nous accueillent dans la chambre… La wifi se capte seulement depuis les parties communes. Un parking est mis gratuitement à disposition des clients selon les places disponibles (il y a une quinzaine de places en tout). Le petit-déjeuner est servi dans la partie restaurant, située devant l’hôtel, sous forme de buffet (qualité correcte). Pour une nuit, à un tarif peu élevé (37 €), c’est très bien. Nous ne vous recommandons pas d’y passer plus de temps…

Y manger. Seulement de passage dans la ville, nous avons très peu testé l’offre de restauration sur place. La brasserie City Bar située sur la place 9 de Julio propose des empanadas pour 12 ARS l’unité (ce ne sont pas les meilleurs goutés lors de notre séjour). Le restaurant Doña Salta (46 Cordoba) propose des plats typiques, avec des serveurs en costume traditionnels, dans un restaurant à la décoration tout aussi locale ! Un restaurant un peu touristique mais avec de bons plats (prix corrects). Pour une pause rafraichissante, nous avons testé les glaces de l’enseigne Rosmari (à l’angle des rues Belgrano et Pueyrredon). Comptez 38 ARS pour 2 boules.

S’y déplacer. Nous avions loué une voiture auprès de l’agence Localiza. Si quitter la ville de jour fut assez compliqué (les rues sont en sens uniques mais il n’y a rien pour le signaler, les panneaux d’indication des directions sont souvent absents, les passants traversent quand ils le veulent, les passages aux intersections se font par la « loi du plus fort »…), on ne vous raconte pas la galère que ça a été de revenir de nuit ! Nous avons cru ne jamais pouvoir sortir de cet enfer (nous ne trouvions pas de places de parking et nous avons tourné plusieurs fois autour de l’hôtel). Bref, si vous vous aventurez par là en voiture, soyez prudents. La ville se visite sinon très bien quand vous êtes simples piétons (les trottoirs sont parfois étroits dans les rues). Les principaux attraits touristiques sont tous accessibles à pied, les uns après les autres.

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

● ● ●
Les étapes de notre voyage :

Voyage en Argentine #1 ● Teaser vidéo et bons plans pour préparer son séjour
Voyage en Argentine #2 ● Escale à Miami
Voyage en Argentine #3 ● Buenos Aires
Voyage en Argentine #4 ● El Calafate et escapade vers le Perito Moreno
Voyage en Argentine #5 ● Road trip sur la route 40 vers El Chaltén
Voyage en Argentine #6 ● El Chaltén, trekking vers la Laguna de los Tres
Voyage en Argentine #7 ● Ushuaïa et le parc de la Terre de Feu
Voyage en Argentine #8 ● Salta
Voyage en Argentine #9 ● Road trip de Salta à Cafayate (la Quebrada de las Conchas)
Voyage en Argentine #10 ● Road trip de Salta à Humahuaca (la Quebrada de Humahuaca)
Voyage en Argentine #11 ● Escale à New York

 

13 commentaires sur “Voyage en Argentine #8 ● Salta

  1. Encore un très bel article et une jolie sélection Hellocoton. Je découvre avec plaisir l’argentine grâce à vous.

  2. j’ai déja eu l’occasion de vous féliciter ;là j’ai ne question :pensez vous que le parcours
    tilcara / humahuaca / hornocal /salta (le tout en s’arretant aussi ds les villages intéressants ) puisse se faire ds la journée en arrivant à Salta à maxi 19 h ou pas ?
    merci
    et aussi :combien faut il compter de temps pour :
    salta /purmamarca /salinas /tilcara (ou nous dormons le jour 1 ?)

  3. Bonjour,
    Tout d’abord, félicitations pour votre site ! Il est vraiment bien fait et me donne encore plus hâte de partir en Argentine ! Nous pensions également faire un roadtrip au départ de Salta. Et j’avais quelques questions concernant la voiture. J’ai vu que vous étiez passés par l’agence Localiza :
    1. Est-ce que vous l’avez louée une fois sur place ou avant d’arriver ?
    2. Quel type de voiture avez-vous utilisé ? Est-ce faisable avec une citadine ou est-ce qu’un 4×4 est indispensable? Sachant que nous pensons faire la boucle Salta-Cafayate-Cachi-San Antonio de los Cobres-Purmamarca (Tilcara, Humahuaca) -Salta

    • Bonjour,
      Merci pour votre commentaire :) Ravi que ça vous donne encore plus envie de partir !
      Pour répondre à vos questions, nous avons loué la voiture avant d’arriver sur un comparateur.
      Une citadine est suffisante pour le parcours que nous avons fait (même si la partie Cachi > Cafayate n’est pas goudronnée).
      En revanche, si vous passez par Cachi > San Antonio de los Cobres > Purmamarca il vous faudra un 4×4 car cette partie de la route 40 n’est pas en bon état ! En effet, une citadine aura du mal à passer les nids de poule et vous risquerez également de vous ensabler !
      Bons préparatifs c’est un chouette voyage qui vous attend !

  4. bonjour merci et bravo
    nous sommes marie-josee et jean -marie…juste un peu plus ages que vous 68 et 71 ans !!!!mais voyageons presque sac au dos .notre projet l argentine du 4 sept au 12 dec 2018
    nous nous inspirerons de votre circuit autour de salta mais une grosse inquiétude: l altitude et le mal des montagnes pouvez vous nous donner des conseils ou des mises en garde ? avez vous croise des « dinosaures » comme nous sur ce circuit?
    merci et continuez vos voyages

    • Bonjour Marie-Josee, je suis tombée par hasard sur votre message et comme je suis aussi allée dans la même région en Argentine, je me permet de vous répondre : Pour ma part pas de mal des montagnes, mais mon mari oui (comme presque à chaque fois qu’on dépasse les 3000m!). Rien de méchant, il a eu un gros mal de tête et pas en forme du tout pour la soirée après passage du premier col à 4300m, mais le lendemain sa allait déjà mieux. Nous sommes remontés à 4500m et là aucun problème, son corps ayant été acclimaté la veille (en plus d’une nuit a presque 3000m). Je vous laisse consulter le récit sur mon blog si vous le souhaitez : Voyage en Argentine

    • Bonjour à tous les 2 ! Wahoo quel superbe voyage prévu pour cette fin d’année !
      Pour gérer au mieux l’altitude, nous vous conseillons de boire régulièrement de l’eau pour éviter la déshydratation. Montez aussi progressivement en altitude (faites des pauses sur la route pour laisser votre organisme s’habituer petit à petit). Vous pouvez aussi prendre une aspirine le matin pour liquéfier le sang et, remède ancestral, mâcher des feuilles de coca pour réduire les sensations désagréables dues à l’altitude ! :)
      Enfin, nous vous recommandons de passer par une petite visite médicale juste avant votre départ. Votre médecin pourra vous donner lui aussi ses indications (ou contre-indications) pour ce séjour !

      Bons préparatifs à vous ! :)
      Gwénaëlle & Victor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.