Voyage en Argentine #2 ● Escale à Miami

Miami 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Nous allons encore vous faire patienter un peu avant d’entamer notre récit sur l’Argentine ! Mais nous avons une bonne excuse avec des billets d’avion qui nous ont permis de faire 2 belles escales : Miami à l’aller et New York au retour !

Nous commençons donc par ce premier arrêt en Floride. 23 degrés de plus nous attendent à la sortie de l’aéroport par rapport à la grisaille parisienne que nous avons quittée quelques heures plus tôt. Nous prenons un taxi et nous filons vers Miami Beach (comme d’habitude, on vous donne toutes les infos plus précises à la fin de l’article). Nous n’avons qu’une hâte : fouler le sable fin et blanc des gigantesques plages mythiques bordant Ocean Drive.

C’est la fin de la journée, il n’y a pas grand monde sur la plage. Les célèbres cabines de secours sont déjà vides (adieu le cliché du sauveteur en maillot de bain en rouge !). En plein cœur de l’hiver, cette première pause en bord de mer nous fait déjà le plus grand bien.

Miami 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Miami 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Miami 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Miami 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Miami 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Miami 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Le soleil décline déjà et nous partons dans les rues adjacentes pour découvrir le quartier Art Deco de la ville. L’architecture des bâtiments nous envoie directement dans les années 20 ! Le tout avec une touche multicolore et tropicale où les flamants roses et les palmiers ont toute leur place.

Miami respire au rythme de la fête, jour et nuit. Les terrasses des cafés ont souvent de grandes pistes de danses où les serveuses (en petite tenue) déambulent entre les tables ! C’est la ville parfaite pour faire la fête la nuit, bronzer et dormir sur la plage le jour. Une soirée moderne chez Gatsby en quelque sorte.

Nous déambulons au gré des rues. Les bâtiments sont de plus en plus beaux. Les voitures anciennes, garées devant beaucoup d’entre eux, rajoutent au charme de la ville. Il fait maintenant nuit. Nous interpellons un taxi. Il est temps de revenir à l’aéroport. Nous partons bientôt pour Buenos Aires…

Miami 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Miami 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Miami 2015 ©Etpourtantelletourne.frMiami 2015 ©Etpourtantelletourne.frMiami 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Miami 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Miami 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Miami 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Miami 2015 ©Etpourtantelletourne.frMiami 2015 ©Etpourtantelletourne.frMiami 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Miami 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Miami 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Miami 2015 ©Etpourtantelletourne.fr Miami 2015 ©Etpourtantelletourne.fr

Nous sommes restés 4 heures en tout à Miami. Une durée suffisante pour avoir le temps de découvrir furtivement la ville, s’imprégner de son ambiance et manger un bon repas américain. Bref, une escale vraiment sympathique qui nous a plongée dans les vacances un peu avant l’heure.

Les bons plans

Y aller. Des vols journaliers relient Paris à Miami. Comptez minimum 600 € l’aller/retour pour un peu plus de 10 heures de vol. N’oubliez pas qu’il vous faudra remplir le formulaire ESTA afin de pouvoir sortir de l’aéroport (nous vous indiquons toutes les démarches à faire pour entrer sur le sol américain sur un article dédié !).

Y dormir. Nous étions simplement en escale dans la ville et nous n’avons donc pas pu tester l’offre d’hébergement sur place.

Y manger. Pour goûter aux spécialités américaines le temps d’un repas, nous nous sommes arrêtés à « Diner », situé à l’angle de la 11e et de Washington Street. Dans une caravane typique des années 50 et digne des séries télévisées américaines, nous nous sommes régalés de ribs, coleslaw, etc. Le tout pour une addition correcte face aux généreuses portions. Une adresse rétro à souhait et certaine car nous pouvons vous affirmer que ce restau était déjà présent il y a 17 ans (les parents de Gwénaëlle ont redécouvert l’endroit avec plaisir) !!!

S’y déplacer. Depuis l’aéroport, nous avons pris le taxi pour rejoindre rapidement la ville. Ce sont des forfaits tarifaires qui s’appliquent en fonction de la zone où vous vous rendez. Pour vous diriger vers South Beach, le trajet vous coûtera 32 $. Une fois dans le quartier (demandez à être déposé sur Ocean Drive), vous pouvez aisément vous déplacer à pied. Si besoin, il vous suffira de lever le bras pour faire appel à un taxi.

Une question, un commentaire ou un bon plan à partager : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous :)

● ● ●
Les étapes de notre voyage :

Voyage en Argentine #1 ● Teaser vidéo et bons plans pour préparer son séjour
Voyage en Argentine #2 ● Escale à Miami
Voyage en Argentine #3 ● Buenos Aires
Voyage en Argentine #4 ● El Calafate et escapade vers le Perito Moreno
Voyage en Argentine #5 ● Road trip sur la route 40 vers El Chaltén
Voyage en Argentine #6 ● El Chaltén, trekking vers la Laguna de los Tres
Voyage en Argentine #7 ● Ushuaïa et le parc de la Terre de Feu
Voyage en Argentine #8 ● Salta
Voyage en Argentine #9 ● Road trip de Salta à Cafayate (la Quebrada de las Conchas)
Voyage en Argentine #10 ● Road trip de Salta à Humahuaca (la Quebrada de Humahuaca)
Voyage en Argentine #11 ● Escale à New York

11 commentaires sur “Voyage en Argentine #2 ● Escale à Miami

  1. Jolie première escale pour commencer votre périple. J’ai aimé Miami mais ce n’est pas mon coin favori de Floride, j’ai apprécié de passer deux jours dans cette ville et j’ai trouvé ça suffisant. J’ai apprécié de prendre un brunch au petit matin sur Ocean Drive. Le soir l’ambiance est complétement différente.

    • Merci Marie pour ton commentaire ! Nous avons, nous aussi, trouvé ce temps d’escale presque suffisant pour visiter Miami Beach ! A moins d’être surfeur le jour et fêtard la nuit ;)
      Mais on aimerait aussi retourner en Floride pour en visiter tous les autres jolis coins !

  2. Bonjour à tous les deux,
    je profite de vos récits puisque je m’envole bientôt pour Montreal via Miami à l’aller et New-York au retour.
    Pour New-York, 10h d’escale pour faire le trajet JFK -Newark et profiter un peu de Manathan… pas de problème (si ce n’est de faire une sélection de ce que je souhaite voir!).
    Par contre, 5h d’escale seulement à Miami… Vous parlez de 4h dans votre article, mais s’agissait-il du temps dont vous disposiez pour votre visite de la ville, temps de démarches (immigration, douanes, bagages…) exclus ou était-ce bien la durée de votre escale?

    Merci d’avance pour ces petits détails supplémentaires qui me décideront -ou pas- à tenter une excursion rapide.

    Très bonne continuation!
    Tiffaine

  3. La moindre des choses, c’est de vous faire un petit retour :) (cela servira peut être à quelqu’un, qui c’est…).
    Encouragée par votre récit, j’ai largement pu profiter de mes 5h d’escale pour aller faire un saut à Miami Beach.
    Ma chance a été de très vite pouvoir sortir de l’aéroport et de sauter tout aussi vite dans un taxi, direction Ocean Drive.
    Parfait et largement suffisant pour s’imprégner de l’ambiance caractéristique de l’endroit et remonter le plage les pieds dans l’eau.
    Merci, c’est un peu grâce à vous si j’ai osé tenter ça!

  4. Vos photos sont tout bonnement à couper le souffle!! ça donne envie!!
    Merci pour tous vos bons plans & conseils!

    Je prévois de partir deus semaines en octobre en Argentine, j’ai hâte!

    Laure

  5. Bonjour,
    Vos photos et récits font vraiment envie, merci.
    Je pars au Mexique en février prochain avec escale de 4heures à Miami à l’aller et 5h à New-York au retour. J’ai lus tellement de mauvais commentaires sur l’aéroport de Miami que cela m’inquiète un peu ! Il semblerait que lorsque nous passons a l’immigration, on nous pose des questions et qu’il est souhaitable de savoir y répondre, hors je ne connais pas un mot d’anglais ! Savez-vous quel sont ces questions ? Pensez-vous qu’il est possible de sortir faire un petit tour dans Miami avec si peu de temps ? Et pour New-york ? C’est mon premier grand voyage et j’aurais voulu profiter à fond … en tout cas merci pour toutes ces superbes photos

    • Bonjour Cathy,

      Effectivement, les douaniers posent quelques questions pour vérifier votre « identité » (votre métier, ce que vous venez faire aux USA, etc.). Ils doivent avoir l’habitude des touristes qui ne comprennent pas bien l’anglais, ne vous en faites pas. N’hésitez pas à les faire répéter si besoin.

      Pour ce qui est de l’escale, tout dépend du temps que vous passez aux douanes (la file peut-être longue si plusieurs vols arrivent en même temps…). Nous vous conseillons d’aviser sur place en fonction. Idem pour New-York. Il faut 1 heure pour rejoindre l’aéroport de NYC à la ville, et il faut être revenu environ 2 heures avant le départ de votre vol… 5 heures nous semblent un peu trop justes peut-être pour cette sortie.

      Bons préparatifs pour votre voyage au Mexique en tout cas ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *